de la cuisse de Jupiter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dans la mythologie grecque [1], la légende veut que Zeus (alias Jupiter pour les Latins) ait pris Dionysos, encore enfant (alias Bacchus), en sa cuisse pour le protéger de la vindicte d'Héra (alias Junon).
Voyez le latin coxa (« hanche », devenu « cuisse » en français), comme d’autres termes anatomiques, il n’est pas à prendre au sens littéral moderne → voir cœur, sein et giron, femur en latin. Personne ne peut dire réellement son origine.

Locution adverbiale [modifier le wikicode]

de la cuisse de Jupiter \də la kɥis də ʒy.pi.tɛʁ\

  1. (Figuré) D’une haute naissance, d’une origine familiale, sociale, etc. prétendument supérieure à celle du commun des mortels.
    • Malgré mes simili élégances de dandy pédagogique, elle avait deviné que je ne sortais pas de la cuisse de Jupiter. — (Paul Guth, Le naïf sous les drapeaux, 1954)
    • Je ne descends pas de la cuisse de Jupiter, vous savez. Ni même d’un peu plus haut. Mon père ne portait pas des chapeaux de cette qualité-là. — (Roland Donzé, Déborah, page 180, 1999)
    • Dans ces écoles, et après avoir réussi le concours d’entrée, tout le monde est certain d’être issu de la cuisse de Jupiter. — (Ivan Louis Kehayoff, Paul et Rosalie, page 69, Société des Écrivains, 2011)

Notes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • [1] Hérodote, Histoires en ligne le mot exact employé par Hérodote est μηρός, mêrós (« cuisse, côté, flanc »), voyez aussi, dans la Genèse, la traduction littérale où Eve sort de la « côte » d’Adam.