cordouanier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Emprunté par des lexiques, études et (à partir de la fin du XXe siècle) romans historiques à l’ancien français cordouanier (« cordonnier »), lui-même dérivé de cordouan (« cuir de Cordoue »). Cordouanier est également attesté en moyen français :
  • J'ay grand peur que toute ceste entreprise sera semblable à la farce du pot au laict ; duquel un cordouanier se faisoit riche par resverie; puis le pot cassé, n’eut de quoy disner. — (François Rabelais, Gargantua, 1534, livre 1, chapitre 33)

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
cordouanier cordouaniers
\kɔʁ.dwa.nje\

cordouanier \kɔʁ.dwa.nje\ masculin

  1. (Littéraire) (Histoire) Cordonnier du Moyen Âge, travaillant sur du cordouan (cuir de Cordoue, ou imitant celui-ci).
    • Les femmes des cordouaniers tranchaient de la duchesse, et les élégans à bourse plate s’efforçaient, à l’aide d’une foule de supercheries dont le secret ne s’est pas perdu, de se mettre au niveau des gens riches. — (Charles Léopold Louandre, |Le Costume et le luxe dans l’ancienne France, Revue des Deux Mondes, 3e période, tome 15, 1876, page 315)
    • Ses bottes d'un cuir souple étaient une parfaite imitation du cuir de Cordoue, faite par d'habiles cordouaniers. — (Jacquemard-Sénécal, Une louve en hiver, Hachette, 1983, page 181)
    • Ces bannières portaient des représentations armoriées des saints patrons de confréries ; saint Blaise pour les cordouaniers, saint Eutrope pour les tisserands, saint Roch pour les charpentiers, saint Martial pour les faiseurs de négoces, revendeurs, trafiquants en marchandises. — (Simonne Jacquemard, La fête en éclats, Seuil, 1985, page 49)
    • Alors, le maître des cordouaniers présenta le coussin d’offrande, sur lequel étaient attachées par quatre aiguillettes les bottines de l’année nouvelle. — (Christian Bernadac, Le complot des lépreux, Belfond, 1995, page 142)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]