Union européenne, dynamiques de développement des territoires/Fiche/Notions-clés

Une page de Wikiversité.
Aller à : navigation, rechercher
Fiche mémoire sur les notions-clés
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Fiche : Notions-clés
Union européenne, dynamiques de développement des territoires/Fiche/Notions-clés
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.
Sergueï Prokoudine-Gorski, Enfants juifs et leur professeur à Samarcande, vers 1909-1915.
L'Union européenne : dynamiques de développement des territoires

Il s'agit d'une fiche de révision du chapitre : elle doit fournir le plan du cours, ainsi que les principales notions-clés. Pour les cartes à savoir, consultez la fiche sur les cartes à apprendre.

De l'espace européen aux territoires de l'Union européenne[modifier | modifier le wikicode]

Une union d'États à géométrie variable[modifier | modifier le wikicode]

Un nombre de membres en permanente évolution :[modifier | modifier le wikicode]

  • 1950 : déclaration de Robert Schuman (d'origine allemande puis devient Français), consiste en la mise en commun de la production de charbon et d'acier entre l'Allemagne et la France
  • 1951 : Création de la Communauté européenne du charbon et de l'acier (CECA)
  • 1957 : traité de Rome, naissance de la Communauté économique européenne
  • 1992 : traité de Maastricht signé par 10 pays entrainant la création de l'Union européenne
  • de 1957 à 2007, la CEE devenue UE en 1993 s'est élargie par étapes, d’abord les pays d'Europe de l'Ouest puis ceux de l'Est
  • 6 pays candidats : la Turquie, l'Islande, la Macédoine, la Croatie, le Monténégro et la Serbie
  • Plus de 500 millions d'habitants sur plus de 4 millions de Km²
  • intégration européenne : marché unique, espace Schengen, euro
  • 2009 : traité de Lisbonne qui réforme des institutions européennes
  • au début de 2013, l'Europe compte 27 États. 28 (+ Croatie) à partir de juillet 2013

Des frontières variables selon les accords souscrits[modifier | modifier le wikicode]

  • Les membres de l'Union européenne sont liés par différents accords/traités.
  • Ces accords n'engagent pas les signataires au même engagements (liste non exhaustive d'accords européens) :
    • Traité de Lisbonne
    • Acte unique européen
    • Traité sur l'Union européenne (traité de Maastricht)
    • Traités de Rome – CEE et EURATOM

Tous les pays européens n'ont pas signés les mêmes accords, ainsi, par exemple, le Royaume-Uni utilise toujours la livre sterling. Mais certains États non-membres de L'Union européenne adhèrent a certains accords européens, ainsi, la Suisse, la Norvège, l'Islande et le Liechtenstein, bien que n'étant pas membres de l'UE adhèrent au traité de libre-échange qui définit l'espace Schengen.

Disparités et inégalités socio-spatiales[modifier | modifier le wikicode]

Disparités socio-spatiales dans l'UE :

  • États les plus riches : pays du Nord-Ouest (parmi eux les 6 fondateurs)
  • contraste entre les grandes métropoles dynamiques (dorsale européenne) et l'Est de l'Europe
  • disparités au sein même des États (exemple entre le Nord et le Sud de l'Italie)

MAIS politique de cohésion :

ENFIN réussite et défis :

  • développement économique de certains États depuis leur entrée dans l'UE (exemple : le Portugal, la Pologne, etc.)

Les territoires ultramarins de l'Union européenne[modifier | modifier le wikicode]

Le développement d'un territoire ultramarin[modifier | modifier le wikicode]

Étude de cas : La Réunion

Les contraintes du développement à La Réunion[modifier | modifier le wikicode]

  • grandes distances : à 9 343 km de la Métropole
  • forts reliefs : montagnes et volcan (le Piton de la Fournaise) empêchant les contacts entre le Nord et le Sud
  • grandes superficie : 2 512 km²
  • toutes l'île dépend du Port (commune où se trouve le principal port de l'île) et du l’aéroport de Saint-Denis
  • littoralisation des activités et transport annulaire

La Réunion entre l'UE et aire régionale[modifier | modifier le wikicode]

  • plus de liaison avec la métropole qu'avec les territoires voisins : La Réunion est plus intégrée avec la France
  • liaisons maritimes porte-conteneurs passant par La Réunion : vers l'Europe et l'Asie d'Extrême-Orient et l'Afrique du Sud

Discontinuités, distances, insularité, spécificités socio-économiques[modifier | modifier le wikicode]

Des territoires dispersés[modifier | modifier le wikicode]

Statuts de territoire ultramarins varient selon taille, population et administrations nationales :

  • 8 RUP (région ultrapériphérique) : 5 françaises, 2 portugaises et une espagnole
  • 21 PTOM (pays et territoires d'outre-mer) : 13 britanniques, 7 français, 6 néerlandais et un danois

Points communs :

  • Tous sont des îles sauf les territoires antarctiques et la Guyane
  • Tous sont particulièrement éloignés de leur métropole

Des territoires plus ou moins dépendants[modifier | modifier le wikicode]

  • insularité doublée par la singularité du niveau de vie : classement de l’IDH ou PIB par habitants 3 fois supérieur à leurs voisins
  • ces différences entraine des flux migratoires clandestins difficilement contrôlé par les autorités
  • transfert sociaux depuis les métropoles sont l'essentiel des revenus ainsi que le tourisme et agriculture