Mythologie nordique/Le Monde

Une page de Wikiversité.
Aller à : navigation, rechercher
Début de la boite de navigation du chapitre
Le Monde
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Mythologie nordique
Retour au Sommaire
Chap. suiv. : L'arbre du monde
fin de la boite de navigation du chapitre
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Mythologie nordique : Le Monde
Mythologie nordique/Le Monde
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

La création des Mondes[modifier | modifier le wikicode]

Au départ, il n'existait que deux entités : Muspellheim et Niflheim. Le premier était une région enflammée que gardait un être gigantesque, Surt, qui à la fin des temps mettra le feu à l'univers. Au nord se trouvait Niflheim, le pays du froid et de la glace. Entre ces deux régions se situait le Ginnungagap, l'abîme. Dans ce néant, la chaleur et le froid se rencontrèrent et firent fondre la glace de Niflheim d'où apparut le géant Ymir.

En même temps que celui-ci naquit la vache Audhumla. De ses pis coulaient quatre rivières de lait qui nourrissaient Ymir. De la glace qu'elle léchait continuellement apparut un être, Buri, qui enfanta Bor. Ce dernier eut trois enfants avec la fille d'un géant de glace appelée Bestla. Ses fils s'appelaient Odin, Vili et .

Cers dernier ne pouvaient supporter Ymir qu’ils tuèrent. Ils emportèrent son corps au centre du Ginnungagap et à partir de son cadavre ils formèrent Midgard, le monde des hommes. Avec ses cheveux ils firent les arbres, avec sa chair ils firent la terre, avec ses dents, des pierres et des rochers, avec son sang ils remplirent les lacs et les océans, avec ses os ils élevèrent les montagnes et avec son crâne ils firent le ciel. Les larves qui avaient rongé le cadavre servirent à créer les Nains. Et quatre d'entre eux furent utilisés pour maintenir la voûte celeste : Nordri, Sudri, Austri et Westri, qui donnèrent leurs noms aux points cardinaux. Pour finir ils jetèrent son cerveau pour former les nuages et organisèrent la course des astres afin de créer le temps.

Avec le sang d'Ymir, les trois fils noyèrent la progéniture de celui-ci. Mais un de ses petits-fils réussit à s'enfuir au-delà de la mer avec sa compagne. Pour éviter la colère des descendants d'Ymir, un rempart fut construit avec les cils du cadavre du géant autour du domaine de Midgard.

Les dieux créèrent le Soleil et la Lune, tirés par des chevaux qui se poursuivent. Du morts du cheval de la Lune tombe de l'écume : la rosé. Ces astres sont pourchassés par les loups Skoll et Hati.

Les nains qui ne portent pas le ciel furent doté de l'intelligence par les dieux pour qu’ils aillent chercher l'or dans les mines.

Après que les trois fils de Bor aperçurent deux troncs de bois, ils décidèrent de les sculpter sous forme humaine. Odin leur insuffla le souffle de vie, Vili, l'intelligence et , les sens.

Le premier, l'homme, fut nommé Ask (littéralement « frêne »), et le second Embla (littéralement « orme »), la première femme. Ils vécurent tous deux au début de l'univers juste après la création des Neuf Mondes et engendrèrent l'humanité.

Un pont relie le monde des hommes et des Dieux et se tient sous la forme de l'arc-en-ciel. Bifröst (de son nom céleste) est gardé par Heimdall qui surveille le retour des géants.

Les dieux nordiques se divisent en trois groupes : les Ases, les Vanes et les Nornes.

La Société[modifier | modifier le wikicode]

Les Dieux décidèrent de créer des castes chez les hommes afin d'envisager un avenir reposant sur de bonnes bases. C'est ainsi que Heimdall fut envoyé parmi ceux-ci, dissimulé sous le nom de Ríg.

Il fut hébergé parmi les pauvres humains pendant trois jours. Neuf mois plus tard, la femme mit au monde un horrible enfant appelé Thrall. Une fois marié, celui-ci mettra au monde des enfants portant le nom de Bruyant, Voyou, Taon, Fainéante, Grasse et Perche. Cette famille devenu la caste des esclaves.

Lors de ces neuf mois, le dieu fut hébergé dans une simple maison. Neuf mois plus tard, la femme mit au monde un enfant vif, Karl. Il eut plusieurs enfants : Barbeforte, Bon époux, Forgeron, Vierge, Capable et Beau visage; c’est la caste des hommes libres.

Pendant ce temps, il arriva chez une famille riche. Neuf mois plus tard, la femme donna naissance à Jarl, il était parfait. Ses enfants étaient aussi doués que les dieux. Apparu ainsi la caste des dirigeants et des érudits.