ERP ORACLE/Les différentes versions ORACLE

Une page de Wikiversité.
Aller à : navigation, rechercher
Début de la boite de navigation du chapitre
Les différentes versions ORACLE
Icône de la faculté
Chapitre no3
Leçon : ERP ORACLE
Chap. préc. : Le progiciel ORACLE
Chap. suiv. : Les différents modules ORACLE
fin de la boite de navigation du chapitre
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « ERP ORACLE : Les différentes versions ORACLE
ERP ORACLE/Les différentes versions ORACLE
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Oracle Corporation étant une entreprise avec une stratégie de croissance externe, elle a racheté plusieurs entreprises proposants des ERP. Le rachat de E Business, PeopleSoft, JD Edwards lui permettent de se hisser derrière le géant mondial des ERP, qui n’est autre que SAP.


L’ERP PEOPLESOFT ORACLE

PeopleSoft a été fondée par Dave Duffield et Ken Morris aux États-Unis en 1987. L’entreprise était leader sur le marché sur le marché des applications dû à une forte innovation et au développement de solutions informatiques basées sur Windows, qui était une technologie émergente de cette période. PeopleSoft était le numéro 1 dans la gestion des ressources humaines et numéro 2 dans l’édition du progiciel.

La dernière version 9.2 PeopleSoft permet grâce au module :

  • GL(GeneraLe) de centralisé les données comptable
  • AR (Recievables), d’assurer un suivi des créances clients et ainsi réduire les risques liés au crédit.
  • BI (Billing), de personnaliser des factures en choisissant la devise et la langue
  • Ressources Humaines qui permet de gérer les contrats…


L’ERP JD EDWARDS

J.D. Edwards est une société née au États-Unis en 1977. Le point fort de cet ERP est l’approche centrée sur ses clients cadencée par au moins 18 versions successives, la dernière étant la version 9.1.

  • J.D. Edwards propose un ERP destiné aux métiers de la chimie et du pétrole, du BTP ou de l'ingénierie.
  • J.D.Edwards couvre tous les domaines fonctionnels et opérationnels de l'entreprise : gestion comptable et financière, suivi des chantiers, gestion commerciale et logistique, suivi client…
  • La nouveauté apportée par ce PGI est la rapidité et l’efficacité.
  • La partie reporting dispose de riches outils graphique et l’outil « Composite Application Framwork » peut lire des vidéos.


Le progiciel ORACLE