Dialectes français d'Asie/Français d'Inde

Une page de Wikiversité.
Aller à : navigation, rechercher
Début de la boite de navigation du chapitre
Français d'Inde
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Dialectes français d'Asie
Retour au Sommaire
Chap. suiv. : Français du Viêt Nam
fin de la boite de navigation du chapitre
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Dialectes français d'Asie : Français d'Inde
Dialectes français d'Asie/Français d'Inde
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Les établissements français de l’Inde sont formés de l’ensemble des territoires et comptoirs commerciaux que la France a maintenus dans le sous-continent indien jusqu’au milieu du XXe siècle (~ 1950 à 1962) =

  • Pondichéry - Chandernagor - Karikal - Mahé - Yanaon
L'influence française en Inde au XVIIIe siècle

Les dialectes français de l'Inde sont influencés par les langues dravidiennes comme le Tamoul (Pondichéry), le Telougou (Yanaon) et le malayalam (Mahe).


Exemple de français d'Inde : le parler de Yanam[modifier | modifier le wikicode]

Yanaon ou Yanam est une ville et un district du territoire de Pondichéry, ancien établissement français de l'Inde, d'une superficie de 30 km2, enclavé dans l'État de l'Andhra Pradesh. Sa population s'élève à environ 32 000 habitants. Le Télougou est la langue de cette région mais on y parle aussi un dialecte français local. Ce dialecte se distingue surtout par sa prononciation et par les accents.


dialecte de Yanam Français standard
Mérci Beauco Merci Beaucoup
Mousé Monsieur
Locaele Locale
Perme Fermer
Parlama Parlement
Baccaloria Baccalauréat
Sulda Soldat
Coseiyya Conseiller