Page:Pirenne – Histoire de Belgique – Tome 6.djvu/285

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
265
LE ROI GUILLAUME

et patriarcale. Son idéal semble avoir été celui du Landesvater, se consacrant à faire le bonheur de ses sujets par voie administrative. Suivant la formule du grand Frédéric, il se considéra certainement comme le premier serviteur de l’État. Au fond, sous des apparences de simplicité et de bonhomie, il se rattache directement à la lignée des despotes éclairés du XVIIIe siècle. Des ressemblances souvent très frappantes, surtout aux yeux des Belges, l’apparentent à Joseph II. Comme lui, il est un disciple de la Prusse. Et de là, son activité tournée tout entière vers l’utile, sa simplicité, son économie, son ardeur au travail, son dévoûment à la chose publique. S’il affecte parfois de se considérer comme un monarque de droit divin, ce n’est que pour mieux légitimer son pouvoir, ce n’est pas pour entourer sa personne, comme le fait en France Louis XVIII, d’un éclat et d’une majesté qui lui paraissent aussi vains qu’ils répugnent à ses goûts personnels. Car par nature, il est pratique et prosaïque. Il n’est pas d’homme moins vaniteux, plus indifférent au mirage des apparences et des éloges. Il ne s’intéresse qu’au solide et au réel. Son penchant l’incline à confondre le bien-être avec le bonheur et à considérer la richesse comme la plus haute récompense du devoir. Cette richesse qu’il aime, il excelle à se la procurer. C’est un économiste ou même plus simplement un homme d’affaires. Il se délecte à compulser des rapports industriels, des comptes de banques, des états de recettes et de dépenses. Et jugeant des autres par lui-même, il lui semble avoir tout fait quand il a multiplié pour l’État et pour ses habitants, les sources de la fortune [1]. Au fond, le point de vue de ce souverain, c’est celui d’un financier et d’un bourgeois. Chez lui, tout se ramène à l’utile, mais à un utile qui s’évalue en chiffres. S’il s’intéresse à l’instruction, c’est surtout que l’instruction est

  1. On lui prêtait le mot : « Si je n’étais le roi, je voudrais être van Hoboken », c’est-à-dire le plus grand homme d’affaires de la Hollande. Mansvelt, Geschiedenis van de Nederlandsche Handelmaatschappij, t. 1, p. 44 (Harlem, 1924). En 1826, Kaisersfeld dit « qu’il semble voir le but principal de la société dans ses intérêts matériels, et sa civilisation dans la culture des facultés de l’intelligence pour les appliquer à ces mêmes intérêts ». Gedenkstukken 1825-1830, t. I, p. 274.