Page:ONU - Résolutions et décisions du conseil de sécurité, 01-08-2010 au 31-07-2011.djvu/401

La bibliotheque libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



LA SITUATION EN LIBYE41 :

Décisions

À sa 6486e séance, tenue à huis clos le 22 février 2011. le Conseil de sécurité a décidé, en vertu de l’article 55 de son Règlement intérieur provisoire, d’autoriser son Président à publier le communiqué suivant, par l’intermédiaire du Secrétaire général : « À sa 6486e séance, tenue à huis clos le 22 février 2011. le Conseil de sécurité a examiné la question intitulée “ Paix et sécurité en Afrique

« Avec l’assentiment du Conseil et confonnément aux dispositions pertinentes de la Charte des Nations Unies ainsi qu’à l’article 37 du Règlement intérieur provisoire du Conseil, le Président a invité les représentants de l’Afghanistan, de l’Algérie, de l’Arabie Saoudite, de l’Argentine, de l’Australie, de l’Autriche, de Bahreïn, de la Belgique, de la Bolivie (État plurinational), du Botswana, du Brunéi Damssalam. de la Bulgarie, de Chypre, des Comores, de la Croatie, de Cuba, du Danemark, de Djibouti, de l’Égypte, des Émirats arabes unis, de l’Équateur, de l’Espagne, de l’Estonie, de la Finlande, de la Géorgie, du Ghana, de la Grèce, du Guatemala, de la Hongrie, de l’Iraq, de l’Irlande, de l’Islande, de l’Italie, de la Jamahiriya arabe libyenne, du Japon, de la Jordanie, du Koweït, du Liechtenstein, de la Malaisie, des Maldives, de Malte, du Maroc, du Mexique, du Nicaragua, du Niger, de la Norvège, de la Nouvelle-Zélande, d’Oman, du Pakistan, des Pays-Bas, de la Pologne, du Qatar, de la République arabe syrienne, de la République de Corée, de la République islamique d’Iran, de la République populaire démocratique de Corée, de la République tchèque, de la République-Unie de Tanzanie, de la Roumanie, de la Serbie, de Singapour, de la Slovaquie, de la Slovénie, du Soudan, de la Suède, de la Suisse, du Tchad, de la Tunisie, de la Turquie, de l’Ukraine, de l’Uruguay, du Venezuela (République bolivarienne du), du Viet Nam, du Yémen et du Zimbabwe, qui en avaient fait la demande, à participer, sans droit de vote, à l’examen de la question.

« Le Conseil a entendu, conformément à l’article 39 de son Règlement intérieur provisoire, un exposé de M. B. Lynn Pascoe, Secrétaire général adjoint aux affaires politiques. « Le Conseil a entendu un exposé du représentant de la Jamahiriya arabe libyenne. » À sa 6490e séance, le 25 février 2011, le Conseil a décidé, en vertu de l’article 37 de son Règlement intérieur provisoire, d’inviter le représentant de la Jamahiriya arabe libyenne à participer, sans droit de vote, à la discussion de la question intitulée « La situation en Libye ». À sa 6491eséance, le 26 février 2011, le Conseil a décidé, en vertu de l’article 37 de son Règlement intérieur provisoire, d’inviter le représentant de la Jamahiriya arabe libyenne à participer, sans droit de vote, à la discussion de la question intitulée « La situation en Libye ».


Résolution 1970 (2011)
du 26 février 2011

Le Conseil de sécurité,

Se déclarant gravement préoccupé par la situation en Jamahiriya arabe libyenne, et condamnant la violence et l’usage de la force contre des civils,

Regrettant vivement les violations flagrantes et systématiques des droits de l’homme, notamment la répression exercée contre des manifestants pacifiques, exprimant la profonde préoccupation que lui inspire la mort de civils et dénonçant sans équivoque l’incitation à l’hostilité et