Page:Lanzi - Histoire de la peinture en Italie, t. 1, trad. par Dieudé, 1824.djvu/533

La bibliotheque libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


TABLE DES MATIERES
DU PREMIER VOLUME.

Préface du traducteur Page v

Préface de l’auteur 1

De l’histoire de la peinture dans la basse Italie.

Livre premier. — École florentine 41

1re Époque. — § Ier. Commencements de la peinture depuis sa restauration. — Associations et méthode des anciens Peintres. — Succession des Peintres toscans jusqu’à Cimabue et Giotto ibid.

$ II. Peintres florentins qui vécurent après Giotto jusqu’à la fin du quinzième siècle 91

§ III. Commencements et progrès de la gravure en bois et en cuivre 149

2e Époque. — Le Vinci, le Buonarroti, et d’autres artistes habiles, forment l’époque la plus florissante de cette école 190

3e Époque. — Les Imitateurs de Michel-Ange 278

4e Époque. — Le Cigoli et ses compagnons portent la peinture à un nouveau degré de perfection 332

5e Époque. — Les Imitateurs de Cortona 390

Livre second. — École siennoise 429

1re Époque. — Les anciens ibid.

2e Époque. — Peintres étrangers à Sienne. — Commencements et progrès du style moderne dans cette ville 465

3e Époque. — L’art tombé en décadence à Sienne au milieu des troubles civils, reprend en partie son éclat par les soins de Salimbeni et de ses enfants 492


FIN DE LA TABLE.