Page:Grillet - Les ancêtres du violon et du violoncelle, 1901,T2.djvu/164

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


mal à propos. En voulant mettre dans la basse des broderies arbitraires, on fait encore plus de mal qu’un joueur de violon n’en peut faire dans une partie d’accompagnement. Il est absurde de vouloir faire une partie supérieure de la basse, qui ne doit avoir pour seul et unique but que de soutenir et de rendre harmonieux les ornements de l’autre partie [1] ».

Francisello commença à jouer le violoncelle en solo. Quantz, qui l’entendit à Naples, en 1725, en parle avec enthousiasme. Vandini ne se contenta pas toujours d’être le simple accompagnateur de Tartini, il se fit aussi connaître comme soliste et s’acquit une grande réputation.

Giorgio Antoniotti de Milan, et Salvatore Lanzetti [2], lequel était au service du roi de Sardaigne, se firent également remarquer un peu après ; mais c’est Bertault (Valenciennes, vers 1700 — Angers, 1756) qui est considéré comme le véritable fondateur de l’école du violoncelle, car il fut le premier à se servir du pouce comme sillet mobile, artifice d’exécution déjà employé sur la trompette marine, et qui permet de parcourir toute l’étendue.

On raconte à Valenciennes que c’est à la suite d’un concert, où il avait entendu accompagner une sonate de violon par un violoncelliste peu habile, mais très fantaisiste, qu’il abandonna la basse de viole pour le violoncelle.

Bertault se fit entendre pour la première fois au Concert spirituel, en 1739, dans un concerto de sa composition ; son succès fui prodigieux.

Caffiaux, son contemporain, rapporte ce fait amusant :

« Tandis qu’il jouissait à Paris de la gloire de n’avoir aucun égal, un ambassadeur, ami de la musique, l’engagea à venir faire les délices d’une nombreuse compagnie qu’il avait

  1. Quantz. Méthode de flûte, Berlin. 1752. (L’auteur l’a publiée en français).
  2. Dans ses Lettres sur l’Italie (1739 à 1770), le président de Brosses parle avec admiration du violoncelliste Lanzetti.