Page:Dictionnaire topographique, historique et statistique de la Sarthe, Tome I - Julien Remy Pesche.djvu/515

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

— Charmilles, 0-16-42 ; à 52 fr. 90 c. — Land. et terr. incultes, 123-51-80 ; 2 cl., à 90 c. et 1 fr. 95 c. — Superf. des maisons, 6-82-91. Objets non imposables : Egl., cimet. et presbyt., 1-46-24. ~ Rout. et chemins, 44-49-19 ~ Riv. et ruiss., 16-30-23. = 112 maisons, en 7 cl., de 7 fr. 55 c., à 86 fr. 20 c. — 1 moulin, à 266 fr.

Le Total du Revenu imposable est de 29,597 fr. 54 c.

contrib. Foncier, 3525 fr. ; pers. et mob., 286 fr ; port. et fen., 96 ; 10 patentés : dr. fixe, 43 fr. ; dr. prop. 24. ; Tôt. 3,974 fr. Percept. de Pruillé-le-Chétif.

culture. Terrain peu fertile ; seigle en majeure partie ; avoine, froment et orge, très-peu ; maïs, sarrasin, pommes de terre, légumes.

Assolement quadriennal. Six fermes principales ; un grand nombre de petits bordages, 60 charrues.

comm. agric. Exportation de la moitié environ des grains récoltés ; chanvre, pommes de terre, légumes ; menues denrées.

marchés fréq. Le Mans ; rarement la Suze.

rout. et chem. Un embranchement de route, qui prend à la Croix-Georgette, près le Mans, et conduit à la Suze, traverse la commune du N. au S. O., passe à 11 h. à l’O. du bourg, en longeant les bois de Teillais à l’E., et à quelque distance de ceux de la Foresterie, ou de Marshain, et de Monnet, qui, réunis autrefois, composaient la forêt du Mans. La route dont nous parlons, doit être l’ancienne voie qui d’Alonnes, puis de Subdunum, conduisait chez les Andes et chez les Namnetes (Nantes), par la Suze, par Malicorne ou par Noyen.

habit. et lieux remarq. La Foresterie, maison bourgeoise, appartenant à M. Chappe ; ce nom paraît rappeler que les bois qui y touchent et en dépendent étaient, comme nous le disons, une partie de la forêt du Mans. Port-Belot, maison bourgeoise, dont le nom semble avoir une étymologie antique et venir de Bélus ; Jouvigné, hameau près et au N. du bourg, de Jovis, probablement, l’un des noms de Jupiter; les Perrières, ancien fief, maison bourgeoise aujourd’hui.

établ. publ. Mairie, succursale. Bureau de poste aux lettres au Mans.

AMNÉ, AMNÉ-LE-CHÂTEAU, AMENÉ-EN-CHAMPAGNE ; Amnis, Amenëio. D’Amnis, peut-être, à cause de sa proximité d’une rivière ; ou plutôt, d’Amenitas, Amœnus, à cause de la beauté de son sol, de l’agrément de sa situation.

Commune du canton et à 9 k. N. E. de Loué ; de l’arrond.