Nobiliaire et armorial de Bretagne/U

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pol Potier de Courcy
J. PLIHON ET L. HERVE, 1890 (3, pp. 195-197).
◄  T
V  ►
U


Uguks, sr de la Ville-Hus, par. de Guer, — de la Châteignerais, — du Parc, — des Landes, — du Chesnot.

Auc. ext. réf. 1669, neuf gén. ; réf. et montres de 1426 à 1513, par. deGuer, év. de Saint-Malo.

D’azur au cerf passant d’argent, ramé et onglé d’or.

Guillaume, vivant en 1426, père d’Alain, marié à Jeanne Ryais, dont : Guillaume, époux d’Olive Hudelor.

Uguet, voyez Huguet.

Uguet, sr du Lupin et de la Ville-Galbrun, par. de Saint-Coulomb, — de Beauregard, — de Chanteloup, — delà Guerche.

Ext., réf. 1669, huit gén. ; réf. et montres de 1478 à 1513, par. de Saint-Coulomb, év. de Dol.

D’argent à deux croissants rangés et adossés de gueules.

Raoulet, vivant en 1178, père de Geoffroi, marié à Julienne le Chauff.

Uguet, sr de la Vairie, — de Servigué et de la Fosse-aux-Loups, par. de Domagné, — de la Chapelle-Gobats et de Cbatteville, par. de Carfantain, — de l’AumosQe, par. de Cherrueix, — du Bois-Botherel, — de Saint-Jean, — du Souchay.

Anc. ext. chev., réf. 1669, neuf. gén. ; réf. et montres de 1454 à 1513, par. de Domagné et Carfantain, év. de Bennes et DoL

D’azur à trois têtes de léopard, arrachées et lampassées d’or.

Jean, chevalier, maître du trait et de l’artillerie de Bretagne en 145», pôn do Jean, marié à Renée du Tail, dont : Jean, époux de Renée Cobats, dame de la Chapell:1. Un volontaire au combat de Saint-Cast en 1758.

Urfé (d’) (orig. du Forez), sr dudit lieu et de la Bastie, — comte de Ghàleauneuf, — marquis de Valromey.

De vair au chef de gueules (La Ch. des B.).

Pierre, chevalier de l’Hermine, grand écuyer de la chambre du duc en 1180, puis grand’ écuyer de France en 1483 -, Honoré, auteur en 1610 de l’ingénieux roman d’AHrée, f 1625. Famille éteinte.

URGoëT, sr de Kernaon, par. de PIounévez-du-Faou.

Déb., réf. 1670; montre de 1481, par. de Loqueflïel, év. de Cornouaille. D’azur à trois aigles d’argent (Arm. 1696).

Urvoit, sr de * Saint-Mirel, par. de Plenée-Jugon, év. de Saint-Brieuc, anobli en 1816.

D’azur à trois molettes d’or ; aliàs : d’argent. Un député à l’assemblée législative en 1792.

Urvoy, sr de la Villeoury, — des Fermes, par. de Maroué, — de laGassouère, par. de Landehen, — des Ghampscourts, — de *Glosmadeuc et du Terlre par. de laMaloure,

— de la Touche-Bréhant,— de Belorient. — du Duault, — de Saint-Glen, — de Grénan, par. du Fœil, — du Carboureux et de * Saint-Bédan, par. de Saint-Brandan,

— de * Portzamparc, par. de Plounévez-Moëdec, — de Tourdelin, par. de Saint-Thual,

— des Rabines, — de la Rochfy — de Kerstainguy, par. d’Allineuc, — de la Villegourio, — de Ghaigné, — de Malaguet.

Anc. ext. r *f. 1668, huitgén. ; réf. et montres de 1440 à 1513, par. de Maroué, Landehen et laMaloure, év. de Saint-Brieuc.

D’argent à trois chouettes de sable, becquées, membrées et allumées de gueules; aliàs: un chevron accomp. d’un arbre, chargé d’une barre (Sceau 1418).

Etienne, croisé en 1248 (cab. Courtois); Barthélémy, fait un accord avec le chapitre de Dol en 1277; Guillaume et Olive sa femme, font un échange de terres, sises paroisse de Plouguénast, avec Olivier de Rohan, en 1323; Jean, ratine le traité de Guérande en 1381 ; Olivier, sr de la Villeoury, prête serment au duc en 1437 et épouse Marguerite Rosty, dont : 1° Olivier, marié & Catherine Bourdais ; 2» Pierre, marié à Anne de Couôspelle, auteurs des diverses branches de cette famille ; Gilles, chevalier de l’ordre et gentilhomme de la chambre du Roi en 1633 -, un page du Roi et une fille a Saint-Cyr en 1737 ; un abbé de Ménat, au diocèse de Clermont en 1765 ; un lieutenant de vaisseau fusillé à Quiberon en 1795 ; un maréchal de camp en 1815.

La branche de Crénan fondue vers 1600 dans Perrien.

Ust (d’), S’ dudit lieu, par. de Saint-André-des-Eaux, — de Trévécar, par. de Nivillac, — du Molant, par. de Bréal, — de Talhouët, par. dePluneret. Réf. de 14*26 à 1513, dites par., év. de Nantes, Saint-Malo et Vannes. D’argent fretté de sable de six pièces (Sceau 1392).

Jean, capitaine de Saint-Nazaire en 1379.

La branche aînée fondue dans du Boberil; moderne ; Kerpoisson.

Uzel (d’), sr dudit lieu, par. de ce nom, év. de Saint-Brieuc.

D’azur à trois besants d’or (G. le B.) ; aliàs : d’or à la bande d’azur, chargée de trois besants d’or.

Fondu au xin’ siècle dans Budes, d’où la seigneurie d’Uzel est passée successivement aux du Marchaix, la Soraye, Malesiroit et CoUquen; elle fut érigée en vicomté en faveur de ces derniers, en 1538, et tomba ensuite par alliance dans la maison de Durfort du Duras, qui la vendit aux Boschat en 1760.

Uzille, sr du Coing,— deKervellers,— de Kerau dren,— de Toulbrunoët, par. de Merléac. Maint, pararret des aides (Saint-Luc), et au conseil en 169S ; septgén,, ress. de Carhaix.

D’argent à la fasce de gueules, chargée de trois croissants d’or et accomp. de trois trèfles de sinople (Arm. 1696).

Gaspard, sr du Coing, docteur ès facultés de médecine, demeurant à Quintin en 1590, père de Jean, sénéchal de Quintin en 1650, marié en 1645 au temple réformé de Rennes à Esther Girard ; Jean, marié en 1651 à Charlotte de Mordelles ; Pi’erre,lieutenant de Carhaix en 1727.

La branche du Coing fondue dans Farcy ; la branche de Keraudren fondue dans la Lande-Calan. (Famille éteinte.)