Géographie du département du Nord/11

La bibliotheque libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche
(p. 33-36).

XI. Commerce, chemins de fer, routes.


Le département exporte, outre les produits variés de ses nombreux établissements industriels : des céréales, des fruits, des tourteaux, des œufs, des légumes et du beurre pour l’Angleterre ; des bois de construction, des lins teillés du pays et de la Belgique, des huiles et graines de colza, etc.

Il importe du sel, du vin, des fruits des plombs de l’Espagne et du Portugal, des soufres de la Sicile, des bois de mâture et de construction de la Suède et de la Norvège ; du jute en quantité considérable pour l’alimentation des 21,500 broches employées à filer cette matière textile ; du lin, du suif et de la potasse de la Russie, etc., et de la houille. En 1874, le Nord a consommé 41,481,529 quintaux métriques de houille, dont la moitié environ provenait du Pas-de-Calais, de Belgique et d’Angleterre. Le mouvement du port de Dunkerque en 1875 a été, à l’entrée et à la sortie, de 5,864 navires jaugeant ensemble 1,511,642 tonneaux ; celui de Gravelines, de 675 jaugeant 57,821 tonnes. Le nombre des navires affectés à la pêche de la morue en Islande a été à Dunkerque de 108 (10,252 tonnes), montés par 1 792 marins, et à Gravelines de 8, avec 156 hommes d’équipage. La pêche côtière comprenait à Dunkerque 77 bâtiments de 416 hommes, et à Gravelines 80 navires de 560.

Le département du Nord est le département où les chemins de fer sont le plus nombreux. On en compte 26, d’un développement total de 717 kilomètres.

1° Le chemin de fer de Paris à Dunkerque entre dans le département du Nord près de Thiennes. Il dessert Thiennes, Steenbecque, Hazebrouck, Cassel, Arnêque, Esquelbecq, Bergues et Dunkerque. Son parcours dans le département est de 52 kilomètres.

2° Le chemin de fer de Lille à Béthune et à Bully-Grenay passe aux stations de Loos, Haubourdin, Santes, Wavrin, Don, Marquilhes, et à celle de la Bassée, au delà de laquelle il entre dans le département du Pas-de-Calais, après un développement de 21 kilomètres.

3° Le chemin de fer de Lille à Valenciennes, long de 46 kilomètres, dessert Lesquin, Fretin, Templeuve, Nomain, Orchies, Landas, Rosult, Saint-Amand, Raismes, Beuvrages et Valenciennes.

4° La ligne de Paris à Bruxelles par Douai et Valenciennes quitte le département du Pas-de-Calais pour pénétrer dans celui du Nord à 4 kilomètres environ au delà de la station de Vitry (Pas-de-Calais). Elle a pour stations Douai, Montigny, Somain, Wallers, Raismes, Valenciennes, Onnaing et Blanc-Misseron. Elle entre en Belgique à 1 kilomètre environ de cette dernière station, après un parcours de 51 kilomètres.

5° Le chemin de fer de Lille à Calais sort du Nord à 6 kilomètres au delà d’Ebblinghem, après un parcours de 61 kilomètres, pendant lesquels il dessert la Madeleine, Pérenchies, Armentières, Steenwerck, Bailleul, Strazeele, Hazebrouck et Ebblinghem.

6° Le chemin de fer de Douai à Mouscron (Belgique) par Lille relie entre elles les stations de Douai, Pont-de-la-Deule, le Forest, Carvin, Phalempin, Seclin, Fives, Lille, Croix-Wasquehall, Roubaix et Tourcoing. La voie pénètre en Belgique à 2 kilomètres de cette dernière ville, après un parcours de 45 kilomètres.

7° L’embranchement de Lille à Tournai n’a en France que deux stations, Ascq et Baisieux. 2 kilomètres plus loin il entre en Belgique, après 14 kilomètres de parcours.

8° Le chemin de fer de Lens à Lille se raccorde avec la ligne de Douai a Lille, presque immédiatement après son entrée dans le département (V. ci-dessus, 6°).

9° La ligne de Tergnier à Erquelines entre dans le Nord près de Busigny, dessert Busigny, le Gâteau, Landrecies. Aulnoye, Hautmont, Maubeuge et Jeumont. 2 kilomètres plus loin, elle passe en Belgique, après un parcours de 60 kilomètres.

10° Le chemin de Somain à Busigny, long de 51 kilomètres, passe à Lourches, Bouchain, Iwuy, Cambrai, Cattenières, Caudry, Bertry et Busigny.

11° Le chemm de fer industriel de Somain à Péruwelz (54 kilomètres) dessert Abscon, Escaudain, Denain, Hérin, Saint-Vaast, Anzin, Bruai, Fresnes, Condé et Vieux-Condé, au delà duquel il entre en Belgique.

12° La ligne de Maubeuge à Mons entre en Belgique à 5 kilomètres de Feignies, son unique station en France (8 kilomètres de longueur).

13° Le chemin de fer d’Aulnoy à Hirson a pour stations Dompierre, Avesnes, Sains, Fourmies et Anor. Il entre dans le département de l’Aisne à 2 kilomètres d’Anor. Sa longueur dans le Nord est de 55 kilomètres.

14° Le chemin de fer d’Anor à Chimay, qui n’a pas de station dans le département du Nord, atteint la frontière belge à environ 5 kilomètres d’Anor.

15° Le chemin de fer d’Hazebrouck à Poperinghe dessert Caëstre, Godewaërsvelde et (16 kilomètres) l’Abeele, station douanière située sur la frontière belge.

16° La ligne de Dunkerque à Furnes passe en Belgique à 14 kilomètres de Dunkerque, au delà des stations du Roosendael et de Ghyvelde.

17° Le chemin de fer de Valenciennes à Aulnoye (55 kilomètres) passe à Artres et au Quesnoy.

18° Le chemin de fer de Calais à Dunkerque entre dans le Nord en deçà de la gare de Gravelines. Sur son parcours dans le département (25 kilomètres), il dessert Gravelines, Bourbourg, Loon, Petite-Synthe et Dunkerque.

19° Le chemin de fer de Watten à Gravelines dessert Saint-Pierre-Brouck et se raccorde à Bourbourg avec la ligne de Calais à Dunkerque, après un parcours de 13 kilomètres.

20° Le chemin de fer de Cambrai au Quesnoy (37 kilomètres) dessert Rieux, Saint-Aubert, Solesmes, Salesches et le Quesnoy.

21° Le chemin de fer de Lille à Comines (21 kilomètres) passe à la Madeleine, Wambrechies, Quesnoy-sur-Deule et Comines.

22° La ligne d’Orchies à Somain (13 kilomètres) a pour stations intermédiaires Beuvry, Marchiennes et Fenain. Cette ligne sera prolongée, du côte d’Orchies, jusqu’à Menin, par Cysoing, Roubaix, Tourcoing et Halluin.

23° Le chemin de fer de Saint-Amand à Blanc-Misseron (23 kilomètres) dessert la Fontaine-Bouillon, Odomez, Fresnes, Vicq et Blanc-Misseron.

24° Le chemin de fer d’Armentières à Aire-Beuguette longe la limite du département du Pas-de-Calais, où il entre et dont il sort plusieurs fois, avant d’y pénétrer définitivement au delà de la gare de Merville, la seule avec celle de la Gorgue-Estaire, située dans le Nord, où son parcours est de 14 kilomètres.

25° Le chemin de fer d’Armentières à Comines dessert Houplines, puis entre en Belgique en franchissant la Lys. Parcours, 2 kilomètres.

26° Le chemin de fer de Cambrai à Chaulnes dessert Marcoing et Gouzeaucourt, avant d’entrer dans le département de la Somme. Parcours, 21 kilomètres.

Un certain nombre d’autres chemins de fer ont été concédés ou sont en construction. Le département a construit depuis 1867, sans subvention ni garantie, 500 kilomètres de chemins de fer.

26 chemins de fer............... 717 kil.
15 routes nationales.............. 592 
26 routes départementales............ 513 1/2
4604 chemins vicinaux.
0077 de grande communication 
 907 1/2
0129 de moyenne communication 
 785 1/2
4400 de petite communication 
 6,107 1/2
7,800 1/2
08 rivières navigables............
524 1/2
20 canaux...............