Marco Denevi

Citations « Marco Denevi » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : navigation, rechercher
Marco Denevi (1980).

Marco Denevi (12 mai 1922 - 12 décembre 1998) est un écrivain argentin.

Citations[modifier]

Souvent un dictateur est un révolutionnaire qui a fait carrière. Souvent un révolutionnaire est un bourgeois qui ne l'a pas fait.

  • (es) A menudo un dictador es un revolucionario que hizo carrera. A menudo un revolucionario es un burgués que no la hizo.
  • (es) Falsificaciones, Marco Denevi (trad. Wikiquote), éd. Corregidor, 2007  (ISBN 978-950-05-0959-6), p. 169
  • Citation choisie citation du jour pour le 12 décembre 2008 À l’occasion du dizième anniversaire de sa mort.


L'aimant humilie le fer. C'est une théorie de l'amour.

  • (es) El imán humilla al hierro. Es una teoría sobre el amor.
  • (es) Falsificaciones, Marco Denevi (trad. Wikiquote), éd. Corregidor, 2007  (ISBN 978-950-05-0959-6), p. 166


Mon remords marche si lentement que le pardon et l'oubli le rattrapent toujours.

  • (es) Mi culpa marcha tan lenta que siempre la alcanzan el perdón y el olvido.
  • (es) Falsificaciones, Marco Denevi (trad. Wikiquote), éd. Corregidor, 2007  (ISBN 978-950-05-0959-6), p. 166


Morale de toute fable: l'homme est une bête.

  • (es) Moraleja de todas las fábulas: el hombre es un animal.
  • (es) Falsificaciones, Marco Denevi (trad. Wikiquote), éd. Corregidor, 2007  (ISBN 978-950-05-0959-6), p. 166