Grand Orient de France

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Grand Orient de France est la plus importante obédience maçonnique française.

Citations[modifier]

Laissons aux Églises autoritaires le soin de formuler leur syllabus. - Mais que la Maçonnerie reste ce qu'elle doit être, c'est-à-dire une institution ouverte à tous les progrès, à toutes les idées morales et élevées, à toutes les aspirations larges et libérales (...)

  • Clôture du discours de Frédéric Desmons au convent du Grand Orient de France de 1877 qui supprime l’obligation de croyance en Dieu.
  • Frédéric DESMONS et la Franc-Maçonnerie sous la Troisième République, Daniel Ligou, éd. librairie Gedalgue, 1966, p. 277


Le Conseil de l'Ordre peut aujourd'hui affirmer que l'Ordre a tenu ferme. Ses finances sont saines et l'indépendance traditionnelle du GODF est assurée. Personne, aucune puissance économique, bancaire ou politique ne peut se permettre de nous dicter sa loi, voire même de nous donner quelque conseil que ce soit.

  • (fr) Trois points c'est tout, Jacques Mitterrand cité par Fred Zeller, éd. Éditions Robert Laffont, 1976, p. 410-411


Chaque Maçon doit être conscient et fier des spécificités de notre Obédience[...] il sait et apprécie que toutes les structures de directions soient soumises au vote et, au-delà, que les mandats électifs soient soumis à des strictes limites de temps. Ainsi l'Ordre est réellement la Chose de Tous, la Res Publica.

  • Propos Introductif du Grand Maître
  • Constitution et règlement général du GODF, Guy Arcizet, éd. GODF, novembre 2010, p. 5


Nous sommes 50 000 maçons au GODF. Ce ne sont pas 4 ou 5 imbéciles voire escrocs qui se livrent à des manœuvres, à des délits qui vont changer le sens de l’obédience, qui vont changer la qualité des travaux qui sont faits dans les loges.

  • Guy Arcizet, Grand maitre au sujet de l'affaire du Carlon-Lille et des frères impliqués.
  • « Guy Arcizet : « L’affaire du Carlton rejaillit sur le GODF » », François KOCH, La lumière/blogs.lexpress.fr, 13 février 2012 (lire en ligne)


La division fallacieuse de l’humanité entre saints et mécréants met en péril l’avenir des civilisations. Elle exprime une régression contre laquelle tous les artisans de la liberté doivent se mobiliser.

  • Daniel Keller, Grand maître après l'assassinat de deux policiers par un extremiste religieux
  • « Attentat de Magnanville: le GODF contre la division saints/mécréants », François KOCH, La lumière/blogs.lexpress.fr, 14 juin 2016 (lire en ligne)


Ma présence constitue une reconnaissance de ce que vous avez apporté à la République.

  • François Hollande Président de la République lors de sa visite au siège du Grand Orient de France.
  • « Hollande rend hommage aux Francs-Maçons », François Koch, blogs.lexpress.fr, 27 février 2017 (lire en ligne)


Citations anti-maçonniques[modifier]

Le Convent de 1904 émit, à l'unanimité, un vœu dans ce sens car, sachez-le, un vœu est, pour nos « bons Maçons », — comme le signe de croix pour le chrétien, — une espèce d'invocation qui conjure tous les fléaux, abolit le passé ou hâte l'avènement des choses futures. Il suffit que le Conseil de l'Ordre le transmette pour que le cours de l'histoire soit changé. C'est vous dire dans quelle perpétuelle illusion vivent les adeptes du Grand-Orient.

  • Le Grand-Orient de France. Sa Doctrine et ses Actes, Jean-Baptiste Bidegain, éd. Librairie antisémite, Paris, 1905, chap. Francs-Maçons et Juifs, p. 182


Le GODF qui est plus impliqué politiquement et socialement n'est néanmoins plus à mon sens un vecteur de pouvoir important parce que c'est une organisation devenue réactionnaire dans l'âme. Ca va bientôt être la seule organisation qui ne soit pas encore mixte. Ce sont des gens qui prétendent être « initiés », avec un secret donc supérieur aux autres. Or, tant de valeurs ont été aujourd'hui détruites qu'ils sont eux-mêmes dépassés par les évènements.

  • « Entretien Emmanuel Ratier », Emmanuel Ratier, Réfléchir et Agir, nº 18, automne 2004, p. 19


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :

Article sur Wikipédia.