Un drôle de dimanche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : Navigation, rechercher

Un drôle de dimanche

Réalisation Marc Allégret
Scénario Serge de Boissac
Acteurs principaux
Sociétés de production Compagnie Commerciale Française Cinématographique
Union des Distributeurs Indépendants de Films
Les Films Jean-Jacques Vital
Pays d’origine  France
Genre Comédie dramatique
Sortie 1958
Durée 90 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Un drôle de dimanche est un film français réalisé par Marc Allégret en 1958.

Sommaire

Synopsis

Jean Brévent, un concepteur d'une grande agence de publicité, ancien compagnon de la Libération, s'investit totalement dans son labeur pour tenter d'oublier que sa femme Catherine l'a quitté il y a cinq ans. Un jour, il la retrouve dans l'autobus devant l’École militaire… Il l'aime encore. Et elle découvrira peu à peu qu'elle aussi, bien qu'elle soit partie avec un ancien subalterne de son mari.

Jean oscillera tout un week-end entre le désir de la reconquérir et celui de la tuer…

Fiche technique

Distribution

Commentaire

Le personnage de Bourvil est relativement proche de celui qu'il interprète dans Le Miroir à deux faces, tant par son jeu que par la situation. Le film oscille entre le drame et la comédie, ce dernier genre l'emportant globalement et finalement. De ce fait il reste à l'opposé de celui d'André Cayatte.

C'est une des premières apparitions un peu importantes de Jean-Paul Belmondo dans un film. Il a alors 25 ans.

Citation

Liens externes


© Copyright Wikipedia authors - The articles gathered in this document are under the GFDL licence.
http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html