UCI World Tour 2016

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche
Cet article concerne la compétition masculine. Pour la compétition féminine, voir UCI World Tour féminin 2016.
UCI World Tour 2016
Généralités
Sport Cyclisme sur route
Organisateur(s) UCI
Édition 6e
Date 19 janvier
Participants 18 équipes WorldTeams
Épreuves 27
Site web officiel uciworldtour.com
Hiérarchie
Hiérarchie Classement mondial UCI
Niveau inférieur Circuits continentaux :
Africa, America, Asia, Europe et Oceania Tour

Palmarès

Navigation

L'UCI World Tour 2016 est la sixième édition de l'UCI World Tour, le successeur du calendrier mondial et du ProTour. 27 des 28 épreuves de la dernière édition sont incluses dans cette compétition, l'épreuve du contre-la-montre par équipes n'étant plus au programme du calendrier[1].

Les 18 équipes qui ont une licence World Tour ont le droit, mais aussi le devoir de participer à toutes les courses de ce calendrier.

Évolution du calendrier[modifier | modifier le code]

Si les courses du calendrier sont les mêmes que l'édition précédente, plusieurs changements de date sont présents pour cette saison. En raison des Jeux olympiques de Rio, le Tour de Pologne a lieu en juillet (en même temps que le Tour de France) à la place du mois d'août. L'Eneco Tour est décalé du mois d'août au mois de septembre. Le Tour de Lombardie n'est plus la dernière épreuve, car les mondiaux sur route organisés au Qatar ont lieu en fin de saison en raison de la chaleur.

Barème[modifier | modifier le code]

L'UCI annonce le 24 décembre 2015, le lancement du nouveau classement mondial UCI en parallèle au classement World Tour[2]. Ce classement ne se limite pas au statut des équipes et des coureurs et prend en compte l'ensemble du calendrier international, comme cela était le cas de 1984 à 2004.

Le barème des points du classement World Tour est différent selon les épreuves :

Barème de points du classement général par catégorie d'épreuve[3]
Classement général 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e 11e 12e 13e 14e 15e 16e 17e 18e 19e 20e
Épreuve catégorie 1 200 150 120 110 100 90 80 70 60 50 40 30 24 20 16 12 10 8 6 4
Épreuve catégorie 2 170 130 100 90 80 70 60 52 44 38 32 26 22 18 14 10 8 6 4 2
Épreuve catégorie 3 100 80 70 60 50 40 30 20 10 4
Épreuve catégorie 4 80 60 50 40 30 22 14 10 6 2
Barème de points pour une étape/un prologue par catégorie d'épreuve[3]
Classement d'étape 1er 2e 3e 4e 5e
Épreuve catégorie 1 20 10 6 4 2
Épreuve catégorie 2 16 8 4 2 1
Épreuve catégorie 3 6 4 2 1 1

Épreuve de catégorie 1 : Tour de France.
Épreuves de catégorie 2 : Tour d'Italie et Tour d'Espagne.
Épreuves de catégorie 3 : Tour Down Under, Paris-Nice, Tirreno-Adriatico, Milan-San Remo, Tour de Catalogne, Tour des Flandres, Tour du Pays basque, Paris-Roubaix, Liège-Bastogne-Liège, Tour de Romandie, Critérium du Dauphiné, Tour de Suisse, Tour de Pologne, Eneco Tour et Tour de Lombardie.
Épreuves de catégorie 4 : Grand Prix E3, Gand-Wevelgem, Amstel Gold Race, Flèche wallonne, Classique de Saint-Sébastien, EuroEyes Cyclassics, Grand Prix de Plouay, Grand Prix cycliste de Québec et Grand Prix cycliste de Montréal[3].

Outre un classement individuel, l'UCI World Tour 2016 comporte un classement par équipes et un classement par pays. Le classement par équipes est établi sur la base des points des cinq meilleurs coureurs de chaque équipe au classement individuel. Le classement par nation est obtenu en additionnant les points obtenus par les cinq premiers coureurs de chaque nation au classement individuel. En cas d'égalité, les équipes ou les nations sont départagées par la place de leur meilleur coureur au classement individuel[3].

Équipes[modifier | modifier le code]

La liste définitive des équipes avec une licence World Tour est dévoilé le 25 novembre 2015[4]. Les 17 équipes de la saison précédente conservent leur licence, tandis que l'équipe sud-africaine Dimension Data obtient sa licence pour la première fois. C'est la première équipe africaine à bénéficier d'une licence World Tour.

Wild cards[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Équipe continentale professionnelle#Liste des équipes continentales professionnelles en 2016.

En plus des dix-sept équipes World Tour automatiquement invitées sur chaque course, les organisateurs peuvent distribuer des invitations aux équipes continentales professionnelles. Pour sélectionner les équipes, plusieurs critères peuvent rentrer en compte : par exemple les bons résultats globaux de l'équipe, la nationalité de l'équipe ou la présence d'un ou plusieurs coureurs ayant confirmé leur présence sur la course en cas d'invitation. De plus, selon plusieurs critères, une sélection nationale du pays où a lieu l'épreuve peut également être conviée.

  • Légende :
Équipe invitée
Équipes
TDU

P-N

T-A

MSR

CAT

E3

G-W

FLA

BAS

P-R

AGR

F-W

LBL

ROM

ITA

DAU

SUI

FRA

POL

CSS

ESP

EUR

BRE

QUE

MON

ENE

LOM
Total
Bora-Argon 18
11
Stölting Service Group
3
Drapac
1
UniSA-Australia
1
Topsport Vlaanderen-Baloise
8
Wanty-Groupe Gobert
11
Sélection canadienne
2
Caja Rural-Seguros RGA
5
Novo Nordisk
2
Cofidis
16
Delko-Marseille Provence-KTM
4
Direct Énergie
12
Fortuneo-Vital Concept
7
ONE
1
Androni Giocattoli-Sidermec
3
Bardiani CSF
7
Nippo-Vini Fantini
3
Wilier Triestina-Southeast[n 3]
5
Roompot-Oranje Peloton
10
CCC Sprandi Polkowice
10
Verva ActiveJet
3
Sélection polonaise
1
Gazprom-RusVelo
3
Roth
2
Wild cards 2 4 5 7 6 7 7 7 2 7 7 7 7 2 4 4 4 4 6 2 4 4 4 3 3 4 7 130

Calendrier et résultats[modifier | modifier le code]

Résultats des épreuves et leaders des classements de l'UCI World Tour
No  Date Nom de l'épreuve Pays C[3] Vainqueur Classement
individuel
Classement
par équipes
Classement
par pays
1 19-24 janvier Tour Down Under Australie 3 Simon Gerrans Simon Gerrans Orica-GreenEDGE Australie
2 6-13 mars Paris-Nice France 3 Geraint Thomas Richie Porte Sky
3 9-15 mars Tirreno-Adriatico Italie 3 Greg Van Avermaet BMC Racing
4 19 mars Milan-San Remo Italie 3 Arnaud Démare Sky
6 25 mars Grand Prix E3 Belgique 4 Michał Kwiatkowski
5 21-27 mars Tour de Catalogne Espagne 3 Nairo Quintana
7 27 mars Gand-Wevelgem Belgique 4 Peter Sagan Peter Sagan Tinkoff
8 3 avril Tour des Flandres Belgique 3 Peter Sagan
9 4-9 avril Tour du Pays basque Espagne 3 Alberto Contador Espagne
10 10 avril Paris-Roubaix France 3 Mathew Hayman Australie
11 17 avril Amstel Gold Race Pays-Bas 4 Enrico Gasparotto
12 20 avril Flèche wallonne Belgique 4 Alejandro Valverde
13 24 avril Liège-Bastogne-Liège Belgique 3 Wout Poels Espagne
14 26 avril-1er mai Tour de Romandie Suisse 3 Nairo Quintana
15 6-29 mai Tour d'Italie Italie 2 Vincenzo Nibali
16 5-12 juin Critérium du Dauphiné France 3 Christopher Froome Alberto Contador
17 11-19 juin Tour de Suisse Suisse 3 Miguel Ángel López Peter Sagan
19 12-18 juillet Tour de Pologne Pologne 3 Tim Wellens
18 2-24 juillet Tour de France France 1 Christopher Froome Movistar
20 30 juillet Classique de Saint-Sébastien Espagne 4 Bauke Mollema
22 21 août EuroEyes Cyclassics Allemagne 4 Caleb Ewan
23 28 août Bretagne Classic France 4 Oliver Naesen
24 9 septembre Grand Prix cycliste de Québec Canada 4 Peter Sagan
21 20 août-11 septembre Tour d'Espagne Espagne 2 Nairo Quintana Nairo Quintana
25 11 septembre Grand Prix cycliste de Montréal Canada 4 Greg Van Avermaet
26 19-25 septembre Eneco Tour Pays-Bas
Belgique
3 Niki Terpstra Peter Sagan
27 1er octobre Tour de Lombardie Italie 3 Esteban Chaves

Classements finals[modifier | modifier le code]

Classement individuel[modifier | modifier le code]

Classement individuel
Rang Coureur Pays Équipe Points
1 Peter Sagan Slovaquie Tinkoff 669
2 Nairo Quintana Colombie Movistar 609
3 Christopher Froome Royaume-Uni Sky 564
4 Alejandro Valverde Espagne Movistar 436
5 Alberto Contador Espagne Tinkoff 428
6 Greg Van Avermaet Belgique BMC Racing 420
7 Richie Porte Australie BMC Racing 394
8 Romain Bardet France AG2R La Mondiale 374
9 Esteban Chaves Colombie Orica-BikeExchange 351
10 Daniel Martin Irlande Etixx-Quick Step 280
11 Ion Izagirre Espagne Movistar 270
12 Vincenzo Nibali Italie Astana 241
13 Ilnur Zakarin Russie Katusha 239
14 Sergio Henao Colombie Sky 234
15 Alexander Kristoff Norvège Katusha 229
16 Joaquim Rodríguez Espagne Katusha 211
17 Thibaut Pinot France FDJ 206
18 Sep Vanmarcke Belgique Lotto NL-Jumbo 201
19 Rui Costa Portugal Lampre-Merida 194
20 Alberto Bettiol Italie Cannondale-Drapac 185
  • 230 coureurs ont marqué au moins un point.

Classement par pays[modifier | modifier le code]

Le classement par pays est calculé en additionnant les points des 5 premiers coureurs de chaque pays au classement individuel.

Classement par pays
Rang Pays Points 5 meilleurs coureurs
1 Espagne 1475 Valverde (436), Contador (428), I. Izagirre (270), Rodríguez (211), S. Sánchez (130)
2 Colombie 1446 N. Quintana (609), Chaves (351), Ser. Henao (234), Uran (136), Pantano (115)
3  Grande-Bretagne 1050 Froome (564), A. Yates (144), Thomas (121), Stannard (120), S. Yates (101)
4 France 1024 Bardet (374), Pinot (206), Démare (154), Alaphilippe (146), Barguil (144)
5 Belgique 1003 Van Avermaet (420), Vanmarcke (201), Naesen (162), Wellens (130), Roelandts (90),
6 Australie 908 Porte (394), Matthews (184), Gerrans (119), Ewan (111), Hayman (100)
7 Italie 773 Nibali (241), Bettiol (185), Ulissi (129), Felline (108), Formolo (108)
8 Pays-Bas 683 Mollema (160), T. Dumoulin (149), Poels (148), Kruijswijk (118), Terpstra (108)
9 Slovaquie 669 P. Sagan (669)
10 Suisse 416 Cancellara (176), Albasini (106), Reichenbach (84), Frank (39), Morabito (11)
11 Norvège 343 Kristoff (226), Boasson Hagen (79), Holst Enger (16), Hoelgaard (14), Stake Laengen (5)
12 Allemagne 339 Degenkolb (98), Greipel (92), Kittel (81), Arndt (38), Sieberg (30)
13 Russie 336 Zakarin (239), Kouznetsov (50), Lagutin (20), Silin (18), Tsatevitch (9)
14 Irlande 286 D. Martin (280), Roche (6)
15 États-Unis 280 Talansky (132), van Garderen (104), Warbasse (30), Craddock (10), King (4)
  • 35 pays sont classés.

Classement par équipes[modifier | modifier le code]

Ce classement est obtenu en additionnant les points des 5 premiers coureurs de chaque équipe au classement individuel.

Classement par équipes
Rang Équipe Points 5 meilleurs coureurs
1 Movistar 1471 N. Quintana (609), Valverde (436), I. Izagirre (270), Fernández (88), Amador (68)
2 Tinkoff 1361 P. Sagan (669), Contador (428), Majka (110), Kreuziger (86), McCarthy (68)
3 Sky 1187 Froome (564), Ser. Henao (234), Poels (148), Thomas (121), Stannard (120)
4 BMC Racing 1128 Porte (394), Van Avermaet (420), S. Sánchez (130), van Garderen (104), Atapuma (80)
5 Orica-BikeExchange 909 Chaves (351), Matthews (184), A. Yates (144), Gerrans (119), Ewan (111)
6 Katusha 789 Zakarin (239), Kristoff (229), Rodríguez (211), Špilak (60), Kouznetsov (50)
7 Etixx-Quick Step 775 D. Martin (280), Jungels (149), Alaphilippe (146), Terpstra (108) Kittel (81),
8 Cannondale 616 Bettiol (185), Urán (136), Talansky (132), Formolo (108), Woods (54)
9 Trek-Segafredo 565 Cancellara (176), Mollema (160), Felline (108), Nizzolo (90), Stuyven (31)
10 Astana 539 Nibali (241), Rosa (110), M. López (109), Scarponi (43), Aru (36),
11 FDJ 516 Pinot (206), Démare (153), Reichenbach (84), Roux (56), Geniez (16)
12 Lotto NL-Jumbo 506 Vanmarcke (201), Kruijswijk (118), Kelderman (74), Bennett (40), Roglič (30)
13 AG2R La Mondiale 482 Bardet (374), Pozzovivo (32), Dupont (32), Péraud (22), Latour (22)
14 Lotto-Soudal 463 Wellens (130), Greipel (92), Roelandts (90), Gallopin (85), Benoot (66)
15 Lampre-Merida 442 R. Costa (194), Ulissi (129), Meintjes (85), Modolo (18), Conti (16)
16 Giant-Alpecin 435 Barguil (145), T. Dumoulin (138), Degenkolb (98), Arndt (38), T. Ludvigsson (6)
17 IAM 418 Naesen (162), Pantano (115), Haussler (72), Frank (39), Warbasse (30)
18 Dimension Data 283 Cavendish (80), Boasson Hagen (72), Haas (53), Siutsou (40), Cummings (38)

Victoires sur le World Tour[modifier | modifier le code]

Ci-dessous les coureurs, équipes et pays ayant gagnés au moins une course sur l'édition 2016 du World Tour.

# Coureur Équipe Vict.
1 Peter Sagan Tinkoff 10
2 Christopher Froome Sky 8
3 Nairo Quintana Movistar 5
4 Nacer Bouhanni Cofidis 4
Mark Cavendish Dimension Data 4
Steve Cummings Dimension Data 4
Marcel Kittel Etixx-Quick Step 4
André Greipel Lotto-Soudal 4
Greg Van Avermaet BMC Racing 4
Tim Wellens Lotto-Soudal 4
11 Alberto Contador Tinkoff 3
Tom Dumoulin Giant-Alpecin 3
Caleb Ewan Orica-BikeExchange 3
Fernando Gaviria Etixx-Quick Step 3
Simon Gerrans Orica-BikeExchange 3
Ion Izagirre Movistar 3
Michael Matthews Orica-BikeExchange 3
# Équipe Vict.
1 Etixx-Quick Step 18
2 Orica-BikeExchange 17
3 Sky 15
4 Tinkoff 14
5 BMC Racing 12
Movistar 12
7 Dimension Data 10
Lotto-Soudal 10
9 Astana 7
10 IAM 6
11 FDJ 5
Katusha 5
Lampre-Merida 5
14 Cofidis 4
Giant-Alpecin 4
Trek-Segafredo 4
17 LottoNL-Jumbo 3
18 AG2R la Mondiale 2
19 Bardiani-CSF 1
Direct Énergie 1
Gazprom-RusVelo 1
Roompot-Oranje Peloton 1
Wanty-Groupe Gobert 1
# Pays Vict.
1  Grande-Bretagne[n 4] 20
2 Italie 15
Belgique 15
4 Colombie 14
Espagne 14
6 Australie 13
7 France 12
8 Allemagne 10
Pays-Bas 10
Slovaquie 10
11 Russie 5
12 Suisse 4
13 États-Unis[n 5] 3
14 Danemark 2
Norvège 2
Slovénie 2
17 Argentine 1
Estonie 1
Irlande 1
Kazakhstan 1
Luxembourg 1
Pologne 1
République tchèque 1

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. L'équipe Cannondale-Drapac s'appelait Cannondale (CPT) du 1er janvier 2016 au 30 juin 2016
  2. L'équipe Orica-BikeExchange s'appelait Orica-GreenEDGE (OGE) du 1er janvier 2016 au 30 juin 2016
  3. L'équipe Wilier Triestina-Southeast s'appelait Southeast-Venezuela du 1er janvier 2016 au 3 mai 2016
  4. Ce chiffre inclut la victoire de l'équipe Sky sur le contre-la-montre par équipes du Tour d'Espagne.
  5. Ce chiffre inclut la victoire de l'équipe BMC Racing sur les contre-la-montre par équipes de Tirreno-Adriatico et de l'Eneco Tour.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Portail du cyclisme
  • Portail des années 2010