Triple couronne (cyclisme)

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche
Pour les articles homonymes, voir Triple couronne.

La triple couronne en cyclisme est l'accomplissement en une saison de trois victoires majeures pour un cycliste. Même si plusieurs définitions peuvent définir ce terme, cela signifie généralement gagner le Tour de France, le Tour d'Italie et le Championnat du monde sur route la même année[1]. Cependant, une définition plus large où l'on échange l'un des deux Grands tours avec le Tour d'Espagne est également envisagée[2].

Jusqu'à présent, la triple couronne, que ce soit dans sa définition la plus étroite ou la plus large, n'a été atteinte que par deux cyclistes, Eddy Merckx et Stephen Roche. Ces quatre courses sont considérées comme étant les plus relevées et les plus difficiles à remporter sur une saison, il est donc difficile d'en remporter deux la même année et encore plus dur de s'imposer dans trois d'entre elles. La triple couronne en cyclisme n'est pas un titre officiel et par conséquent aucun prix n'est attribué.

La vraie triple couronne[modifier | modifier le code]

La vraie triple couronne (Giro/Tour/Championnat du monde) a été accomplie par seulement deux coureurs[1] :

Proche du triplé[modifier | modifier le code]

Certains cyclistes ont été tout près de remporter la triple couronne en remplissant deux des trois conditions. Parmi ceux-là, on retrouve l'Italien Fausto Coppi, le Français Bernard Hinault et, plus tard, l'Espagnol Miguel Indurain, qui a terminé deuxième des Championnats du monde en 1993.

Vainqueur de deux grands tours la même année[modifier | modifier le code]

Fausto Coppi est le premier coureur de l'histoire de ce sport à remporter le Tour d'Italie et le Tour de France la même année, ce qu'il fait à deux reprises en 1949 et 1952. Lors de la course sur route des championnats du monde 1949, il arrive en troisième position derrière Rik Van Steenbergen.

Eddy Merckx est le premier coureur à remporter la triple couronne en 1974. Il échoue déjà de peu en 1972 lorsqu'il remporte à la fois le Tour et le Giro, avant de terminer quatrième des championnats du monde.

Miguel Indurain mit tout en oeuvre pendant sa carrière pour remporter la triple couronne mais n'y arriva jamais, malgré deux doublés Giro-Tour consécutifs en 1992 et en 1993. La première année, il échoue à la sixième place des championnats du monde. L'année suivante, après avoir récidivé le doublé des deux premiers Grands Tours de la saison, il arrive deuxième de la course des championnats du monde, battu seulement par l'Américain Lance Armstrong.

Cycliste Année Grand Tours gagnés Résultat championnat du monde
Fausto Coppi 1949 Tour+Giro 3e place
Fausto Coppi 1952 Tour+Giro
Jacques Anquetil 1963 Tour+Vuelta 14e place
Jacques Anquetil 1964 Tour+Giro 7e place
Eddy Merckx 1970 Tour+Giro 29e place
Eddy Merckx 1972 Tour+Giro 4e place
Eddy Merckx 1973 Giro+Vuelta 4e place
Bernard Hinault 1978 Tour+Vuelta 5e place
Giovanni Battaglin 1981 Giro+Vuelta 20e place
Bernard Hinault 1982 Tour+Giro abandon
Bernard Hinault 1985 Tour+Giro abandon
Miguel Indurain 1992 Tour+Giro 6e place
Miguel Indurain 1993 Tour+Giro 2e place
Marco Pantani 1998 Tour+Giro
Alberto Contador 2008 Giro+Vuelta abandon
Chris Froome 2017 Tour+Vuelta

Vainqueur d'un grand tour et du championnat du monde la même année[modifier | modifier le code]

Pour la saison 1980, Bernard Hinault s'est donné comme but de remporter la triple couronne . Il réussit à remporter le Tour d'Italie 1980 mais échoue quelques semaines plus tard sur le Tour de France 1980. En effet, pendant la compétition, des douleurs au genou se réveillent, et malgré ses trois victoires d'étapes et le port du maillot jaune, il finit par abandonner la course le soir de la 16ème étape. Plusieurs semaines plus tard, il remportera le titre de champion du monde à Sallanches.

Cycliste Année Grand tour gagné Résultats sur les autres grands tours
Alfredo Binda 1927 Giro Tour: – Vuelta: NA[3]
Georges Speicher 1933 Tour Giro: – Vuelta: NA[3]
Fausto Coppi 1953 Giro Tour: – Vuelta: NA[3]
Louison Bobet 1954 Tour Giro: – Vuelta: NA[3]
Ercole Baldini 1958 Giro Tour: – Vuelta: –
Eddy Merckx 1971 Tour Giro: – Vuelta: –
Bernard Hinault 1980 Giro Tour: Abandon Vuelta: –
Greg LeMond 1989 Tour Giro: 39e place Vuelta: –

Autres définitions ou variantes[modifier | modifier le code]

Vainqueur des trois grands tours dans une carrière[modifier | modifier le code]

La triple couronne est parfois définie comme gagner les trois grands tours (Tour de France, Tour d'Espagne et le Tour d'Italie) au cours d'une carrière. Selon cette définition, la triple couronne a été remportée par sept cyclistes :

Cycliste Premier Tour de France gagné Premier Tour d'Espagne gagné Premier Tour d'Italie gagné
Jacques Anquetil 1957 1963 1960
Felice Gimondi 1965 1968 1967
Eddy Merckx 1969 1973 1968
Bernard Hinault 1978 1978 1980
Alberto Contador 2007 2008 2008
Vincenzo Nibali 2014 2010 2013
Chris Froome 2013 2011 2018

Vainqueur des trois grand tours la même année[modifier | modifier le code]

La définition de la triple couronne peut aussi vouloir dire gagner les trois grands tours la même année. Cela n'a jamais été réalisé. En comptant 2012, 39 cyclistes ont terminé les trois grands tours la même année[4]. Seuls Raphaël Géminiani et Gastone Nencini ont terminé dans les dix premiers de chaque grand tour[4].

2 coureurs se sont approchés du sacre :

  • Eddy Merckx remporte quatre grands tours consécutifs en 1972 et 1973 : Giro 1972, Tour 1972, Vuelta 1973 et Giro 1973.
  • Bernard Hinault remporte quant à lui trois grands tours consécutifs en 1982 et 1983 : Giro 1982, Tour 1982 et Vuelta 1983.

Cependant, ces deux coureurs n'ont pas réalisé la Triple couronne dans une même saison. C'était, à l'époque, quasiment impossible pour des raisons de calendrier : la Vuelta se terminait alors début mai, moins d'une semaine avant le départ du Giro.

Depuis 1995, la Vuelta se déroule en septembre et non plus au printemps, rendant envisageable une Triple couronne dans une même saison.

En 2010, Bjarne Riis alors manager d'Alberto Contador déclare que son coureur peut gagner les trois grands tours la même année[5], mais son rival Andy Schleck considère que c'est impossible[6].

Quelques années plus tard, fin 2014, le milliardaire russe Oleg Tinkov, patron de l'équipe cycliste Tinkoff-Saxo incitera également, sans succès, le coureur espagnol et ses rivaux à s'aligner sur les 3 grands Tours[7].

Christopher Froome a remporté trois Grands Tours consécutifs à cheval sur les saisons 2017 et 2018 : le Tour de France 2017, le Tour d'Espagne 2017 et le Tour d'Italie 2018.

Vainqueur d'un grand tour, du maillot arc-en-ciel et détention du record de l'heure[modifier | modifier le code]

Deux coureurs cyclistes détiennent cette variante de la triple couronne : Fausto Coppi et Eddy Merckx. Le record de l'heure a été battu par Coppi en 1942 et par Merckx en 1972. Coppi a remporté son premier grand tour, le Giro, en 1948 ; Merckx remporte son premier Giro en 1968. Coppi devient champion du monde en 1953 ; Merckx revêt pour la première fois le maillot arc-en-ciel en 1967.[réf. souhaitée]

Vainqueur de titres de champions du monde dans trois disciplines[modifier | modifier le code]

Après que la néerlandaise Marianne Vos eut remporté les titres de championne du monde sur route (2006), en cyclo-cross (2006) et de la course aux points (2008), certains médias ont évoqué le fait qu'elle avait gagné la triple couronne[8]. Par la suite, la Française Pauline Ferrand-Prévot est devenu la première cycliste à détenir trois titres de championne du monde en même temps dans trois disciplines, à la suite de son titre en VTT en septembre 2015, après ses victoires sur la route en septembre 2014 et en cyclo-cross en janvier 2015[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Portail du cyclisme