Torres (Rio Grande do Sul)

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche
Pour les articles homonymes, voir Torres.

Torres
Devise : Trabalhar e viver com muito prazer ("Travailler et vivre avec beaucoup de plaisir")

Héraldique

Drapeau

Plage de la ville de Torres
Administration
Pays Brésil
Région Sud
État  Rio Grande do Sul
Langue(s) portugais
Maire João Alberto Machado Cardoso (PMDB)
Fuseau horaire UTC-3
Démographie
Gentilé Torrense
Population 32 358 hab.[1] (04/2007)
Densité 200 hab./km2
Géographie
Coordonnées 29° 19′ 36″ sud, 49° 46′ 03″ ouest
Altitude 16 m
Superficie 16 200 ha = 162 km2
Divers
Date de fondation
21 mai 1878
Localisation

Localisation de Torres sur une carte

Géolocalisation sur la carte : Brésil

Torres

Géolocalisation sur la carte : Brésil

Torres
Liens
Site web http://www.torres.rs.gov.br

Torres est une ville brésilienne du nord-est de l'État du Rio Grande do Sul.

Géographie[modifier | modifier le code]

Torres se situe à une latitude de 29° 20' 06" sud et à une longitude de 49° 43' 37" ouest, à une altitude de 16 mètres. Elle est séparée de l'État de Santa Catarina par le rio Mampituba.

Sa population était de 32 358 habitants au recensement de 2007[2]. La municipalité s'étend sur 162 km2[3].

Torres fait partie de la mésorégion métropolitaine de Porto Alegre, capitale de l'État du Rio Grande do Sul, faisant partie de la microrégion d'Osório. La localité est située à 197 km au nord-est de Porto Alegre. L'accès s'y fait par les BR-101 et BR-453

De l'autre côté du rio Mampituba, se situe Passo de Torres dans l'État de Santa Catarina. C'est un centre de villégiature populaire et la population passe de 32 358 à 300 000 en été. Le , le seul cyclone tropical officiel de l'histoire de l'Atlantique Sud, le cyclone Catarina, frappa Torres avec des vents de 150 km/h ce qui causa des dommages sévères dans la région.

La commune de Torres doit son nom à l'existence de grands rochers d'origine volcanique formés de roches basaltiques de la période Jurassique-Crétacé, d'approximativement 140 millions d'années. Ces tours ("torres", en portugais) affleurent le bord de mer, donnant un aspect unique au littoral brésilien. Les principales : Torre do Norte (Morro[4] do Farol), Torre do Centro (Morro das Furnas) et Torre do Sul (où se trouve la Plage de la Guarita).

Description[modifier | modifier le code]

Église de Saint-Dominique

Le est devenue une municipalité par une loi de l'État. C'est un important centre de villégiature avec plus de cinquante hôtels, restaurants et bars. Torres connait deux saisons marquées : de la fin d'octobre à avril, le climat est très chaud et sec (24 °C−36 °C) alors que le reste de l'année, le temps est humide et doux (8 °C−20 °C). La cuisine locale est internationale avec des influences méditerranéennes où les fruits de mer sont à l'honneur.

Contrairement au reste de la côte de l'État de Rio Grande du Sul qui est une plage continue, on retrouve à Torres quatre formations rocheuses se jetant dans la mer. Ces murs ont presque 40 mètres de hauteur et contiennent des cavernes provenant de l'érosion des vagues. Elles sont connues localement comme les furnas. Le nom de la ville provient des trois tourelles (Torres) de basalte de cette formation.

Attractions[modifier | modifier le code]

Parc de Guarita, une réserve de la biosphère

Torres possède plusieurs plages dont : Praia Grande, Itapeva (pieres concassés en tupi-guarani), Guarita (entourée des trois tours "Centro", "Sul" et "Guarita"), Praia da Cal (800 mètres de long très bonne pour le surfing) et Prainha beach (ou Praia do meio).

Il est possible de visiter l'ilha dos Lobos (« île des loups » en français), juste au large de la plage principale, à environ 1 700 mètres. On peut faire des randonnées en montagne dans la serra do Mar toute proche. La Furnas, aussi appelée do Meio (« tour du milieu ») est la plus haute des quatre tours. Elle se trouve à 600 mètres du phare.

Sur Praia Grande, 2 km de long, on peut voir en été les plaisanciers se baigner, prendre le soleil et jouer à différents sports comme le football, le volleyball, le surf, le kitesurf et plusieurs autres. Des spectacles sont également organisés sur Praia Grande.

Montgolfières[modifier | modifier le code]

Le Brésil est le pays d'Amérique latine qui compte le plus nombre d'amateurs de montgolfières. Il y a environ quarante-cinq ballons et trente polites licenciés dans trois clubs à São Paulo, Rio de Janeiro et Belo Horizonte. Depuis 1989, Torres organise un festival annuel de montgolfières et en 1995, lors du septième, la ville fut nommée la « capitale brésilienne de la montgolfière ».

Villes voisines[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Portail du Rio Grande do Sul