Thème de l'Annonciation chez Fra Angelico

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cette page traite du thème de l'Annonciation chez Fra Angelico, thème artistique cher de l'iconographie de la peinture religieuse chez Fra Angelico, moine de l'ordre des Dominicains vénérant particulièrement la Vierge Marie.

Thème[modifier | modifier le code]

Scène typique de l'iconographie chrétienne, L'Annonciation faite à Marie par l'archange Gabriel, est décrite dans les Évangiles et d'une façon très détaillée dans La Légende dorée de Jacques de Voragine, l'ouvrage de référence des peintres de la Renaissance, qui permet de la représenter dans toute sa symbolique (jardin clos, colonne, présence du Saint-Esprit, évocation d'Adam et Ève chassés du Paradis).

L'Annonciation représentée doit donc comporter, conformément au dogme :

  • l’Archange Gabriel et Marie au centre avec ses attributs (lisant un livre) recevant sa visite signifiant la présence de Jésus en son sein.
  • La composition architecturale du lieu de vie de Marie, doit être vierge comme elle : jardin clos, chambre avec peu de mobilier,
  • La présence de Dieu le père bienveillant.

Iconographie de Fra Angelico[modifier | modifier le code]

  • La composition reste similaire : Archange Gabriel au centre-gauche, la Vierge Marie à droite, un jardin quand il est visible, à gauche.
  • Un lointain à gauche avec l'évocation de la cause du péché originel, par la scène d'Adam et Ève chassés du Paradis, figure sur plusieurs de ses Annonciations (avec un paradoxe dans celle du Prado, où Adam et Ève marchent dans le jardin et sur les roses[1]).
  • L'endroit de l'Annonciation est toujours clos même quand il ne s'agit pas d'un intérieur formel de bâtiment (comme dans celle du Musée San Marco).
  • Dieu le père est représenté parfois par un motif architectural (médaillon central) ou par la présence de la colombe de la Esprit Saint (scène avec extérieur de l'Annonciation du musée San Marco) ou les deux dans celle de Cortone.
  • Plusieurs lieux sont clairement architecturaux : deux arcades ouvertes vues de face, deux ou trois en perspective fuyante sur la gauche.
  • Conformément aux canons de la peinture byzantine, les auréoles sont toujours circulaires sans perspective (avec l'exception de celle du musée San Marco, scène placée en extérieur) et les ailes de l'archange très détaillées et colorées.

Tableaux[modifier | modifier le code]

Trois tableaux sur ce thème sont connus :

Sous le panneau central du retable, une prédelle comporte plusieurs panneaux des scènes de la Vie de Marie pour replacer l'épisode dans son contexte : Naissance de Marie, Noces de la Vierge, Visitation de Marie à sa cousine Elisabeth, Nativité, Présentation de l’Enfant au Temple et Mise au Tombeau de la Vierge avec le Christ recueillant son âme. Ces panneaux sont attribués à Zanobi Strozzi, un assistant de Fra Angelico.

Fresques[modifier | modifier le code]

Annonciation de la cellule 3 au couvent San Marco.

Deux autres Annonciations, à fresque, figurent au couvent San Marco de Florence :

Autres évocations du thème[modifier | modifier le code]

Il existe également des scènes du même thème intégrées dans des œuvres plus générales :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. comme le remarque Daniel Arasse dans Histoires de peintures avec sa conclusion que cette Annonciation ne serait pas de Fra Angelico.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Daniel Arasse, L'Annonciation italienne : une histoire de perspective, Hazan, 1999-2010 (ISBN 2754104534)
  • Daniel Arasse, « Perspective et Annonciation » chapitre 5 dans Histoires de Peintures, Denoël, 2004, rééd. Folio-poche 2006 (ISBN 2070320812),
  • Transcription de la série d'émissions diffusées sur France Culture pendant l'été 2003, livre et CD-Rom sous mp3,
  • (fr) Diane Cole Ahl, Fra Angelico, Phaidon, 2008 (ISBN 978-0-7148-5858-6)
  • Michel Feuillet, Fra Angelico le maître de l'Annonciation, Mame / Un certain regard, 1995.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Portail de la peinture
  • Portail des arts
  • Portail de la Renaissance
  • Portail de l’Italie