Télé Miroir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Télé Miroir

Création 14 mars 1987 Oúi
Disparition
Propriétaire Médias du Sud
Slogan « Soyez toujours prêts à être surpris ! »
Format d'image 4:3
Langue Français
Pays  France
Statut Généraliste locale privée
Siège social Nîmes
Ancien nom canalweb 30 (1981-1987)
Diffusion
Analogique Oui Oui
Numérique Oui Oui
Satellite Oui Oui
Câble Oui Oui
IPTV Oui Oui
Aire Languedoc-Roussillon
Chronologie

Télé Miroir était une chaîne de télévision locale généraliste privée française nîmoise créée en 1987 et diffusée jusqu'au où elle devient TV Sud Nîmes avant de prendre le nom de Via Occitanie (qui appartient à la société Medias du Sud[1].)

Historique de la chaîne[modifier | modifier le code]

Création[modifier | modifier le code]

  • 1987 : premier pilote déposé à la mairie de Nîmes par Philippe Reig et Daniel Martinez.
  • 1996 : télévision sur le réseau câblé de Nîmes.
  • 1999 : autorisation provisoire d'émettre sur le réseau hertzien.
  • 2002 : le fondateur de l’hebdomadaire Courrier international et de CanalWeb Jacques Rosselin, l'ancien président de l’agence de marketing direct Wunderman Emmanuel des Moutis et l'ancien directeur de la société Tag Heuer, avec le soutien de la fondation Berlys de Pierre Bergé, fondent Antennes Locales pour développer un réseau de chaînes locales, soit en répondant aux appels d'offres du CSA pour de nouvelles fréquences, soit en prenant des participations dans des télévisions locales déjà existantes. Antennes Locales est adossé en 2004 au Groupe Hersant Média.
  • 2004 :
  • TéléMiroir: À la suite de l'appel aux candidatures lancé le 25 novembre 2003 à Nîmes (Gard), la société TMS, proposée en partenariat avec les collectivités locales et dont les principaux actionnaires sont MM. Philippe Reig et Daniel Martinez, a été présélectionnée par décision du 3 novembre 2004. Après avoir approuvé, le 12 avril 2005, la convention de Télé Miroir, le Conseil par décision du 17 mai 2005 a délivré à la chaîne une autorisation de diffusion pour une durée de dix ans. (source CSA)
  • Février : autorisation du CSA pour la diffusion sur le câble.
  • 2005 : démarrage de TéléMiroir sur le réseau hertzien.
  • 2006 : Antennes Locales adossé au Groupe Hersant Média (GHM) entre au capital à hauteur de 62 %.
  • Juin 2008 : TéléMiroir sur la TNT depuis l'émetteur du Bas Rhône.
  • 2009 :
    • Juillet : TéléMiroir quitte GHM. La chaîne est reprise par ses deux dirigeants Christophe Musset et Pierre-Paul Castelli. Elle est devenue une filiale du groupe Médias du Sud, au sein duquel figurent notamment la franchise Paru Vendu Bagnols-sur-Cèze et TV Sud, une chaîne de télévision de promotion touristique diffusée dans les hôtels et les offices de tourisme du Gard.
    • Décembre : lancement du TéléMiroir Magazine, un programme télé chaque quinze jours édités à 50 000 exemplaires diffusés gratuitement sur le grand Nîmes, dans 700 dépôts.
  • 2010 : TéléMiroir intègre le nouveau groupe Médias du Sud.
  • 7 février 2011 : TéléMiroir fusionne avec 7L TV et change de nom pour TV Sud avec deux décrochages régionaux respectivement TV Sud Nîmes et TV Sud Montpellier.
  • 2017 : Les chaînes TV Sud sur ses antennes de Montpellier, de Nîmes et de Perpignan en Occitanie changent de nom en Vià Occitanie Montpellier, Pays Gardois et Pays Catalan. La programmation restera la diffusion de programmes sur la région (actualités, informations, sports, culture,...) mais sous la forme d'une chaîne d'informations en continue avec un décrochage local pendant 1 heure. Sur Toulouse, Vià Occitanie ouvre son antenne sur le réseau TNT, en remplacement de feu-la chaîne locale TLT. Les chaînes Vià Occitanie sont proposées sur le canal 31 de la TNT et sur les canaux des box des opérateurs[2].

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « MEDIAS DU SUD (524077286), tous les établissements de l'entreprise sur SOCIETE.COM », sur www.societe.com (consulté le 18 février 2019)
  2. « [Brève] TVSud devient Vià Occitanie et Telif en Vià GrandParis », sur www.echosdunet.net, (consulté le 18 février 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Portail de Nîmes
  • Portail de la télévision