Stéphanie de Muru

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche
Stéphanie de Muru

Naissance (46 ans)
Belfort (Territoire de Belfort)
Nationalité Française
Profession Journaliste
Médias
Fonction(s) principale(s) Animatrice de télévision
Télévision Infosport (2003)
France 3 (2003)
I-Télé (2004)
BFM TV (2005-2017)
RT France (depuis 2017)

Stéphanie de Muru, née à Belfort le [1], est une journaliste française de télévision. Elle a travaillé entre 2005 et 2017 sur la chaîne d'information en continu BFM TV. Elle est actuellement présentatrice sur RT France depuis 2017.

Biographie[modifier | modifier le code]

Titulaire d'une maîtrise et d'un DESS de droit, elle a d'abord travaillé dans un cabinet de recrutement comme « chasseuse de têtes »[2].

Après plusieurs expériences chez Allociné, CinéCinéma et Paris Première, Stéphanie de Muru fait ses débuts en tant que présentatrice en 2003 sur Khalifa TV, InfoSport et France 3. En 2004, elle rejoint I Télé, la chaîne d’information en continu du groupe Canal+ : elle effectue des reportages, travaille au desk et présente parfois des journaux.

En novembre 2005, elle participe à la création de la chaîne d’information en continu à vocation économique BFM TV. Elle y présente avec Thomas Misrachi la matinale du lundi au vendredi de h à h 30 : toutes les demi-heures, Stéphanie de Muru présente un journal sur l’actualité générale d’un quart d’heure, suivi du journal de l’économie de Thomas Misrachi.

Avec la mise en place de la version 2 de la chaîne le (nouveaux décors, nouvel habillage et suppression du tout-image en semaine), Thomas Misrachi se voit confier la présentation en solo de BFM Matin. Stéphanie de Muru rejoint les soirées de la chaîne info : elle présente du lundi au vendredi BFM Non-Stop (un journal de 15 minutes suivi d'un bulletin météo rediffusé en continu) de 17 h à 18 h et les journaux entre 20 h et 21 h au sein de BFM Soir présenté par Olivier Mazerolle. Au cours de l’été 2006, puis à Noël 2006, elle remplace les deux vedettes de la chaîne, Ruth Elkrief et Olivier Mazerolle en présentant BFM Non-Stop du lundi au vendredi de 18 h à 21 h (l’une des tranches les plus importantes de la journée).
À partir de janvier 2007, elle présente les journaux de l'après-midi uniquement, avec BFM Non-Stop du lundi au vendredi de 14 h à 18 h.

Avec la mise en place de la version 3 de la chaîne, le , Stéphanie de Muru présente toujours les éditions d'information de l'après-midi BFM Non-Stop, du lundi au vendredi de 14 h à 18 h.

À la rentrée de , Stéphanie de Muru rejoint la présentation de Week-end 360 sur BFM TV, avec Marc Autheman puis Gilane Barret, en remplacement de Valérie Béranger, tout en continuant à présenter BFM Non-Stop du mercredi au vendredi de 14 h à 18 h.

Avec la mise en place de la version 4 de la chaîne, le , Stéphanie de Muru présente uniquement la nouvelle version de BFM Non-Stop du lundi au vendredi, de 15 h à 18 h, en duo avec Rachid M'Barki ou Gilane Barret.

À partir de , elle présente du lundi au vendredi les journaux de 12 h 30 et 13 h 30 dans Midi Ruth Elkrief (Gilane Barret assurant les journaux de 12 h et 13 h) puis BFM Non-Stop avec Gilane Barret de 14 h à 15 h. À partir de janvier 2010, elle présente uniquement les journaux de 12 h 30 et 13 h 30 dans Midi Ruth Elkrief. De février à mai 2010, elle remplace Karine de Ménonville (en congé maternité) à la coprésentation de la tranche Info 360[3]. Fin , dans une sorte de jeu des chaises musicales, plusieurs présentateurs échangent leurs horaires de présence à l'antenne de BFM TV. Thomas Misrachi, coprésentateur jusqu'ici du BFM Non-Stop, rejoint Info 360 avec Stéphanie de Muru[4].

En août 2010, avec Karine de Ménonville et Gilane Barret, Stéphanie de Muru reprend la présentation de la tranche de la mi-journée, de 12 h à 15 h [5],[6], avant de partir en congé maternité en mars 2011[7].

À la rentrée 2011, elle présente le Non-Stop de 10 h à 12 h, et Midi/14H week-end de 12 h à 14 h[7] avec Rachid M'Barki[8]. Les saisons suivantes, elle présente toujours les tranches entre 10h et 14h le weekend accompagnée successivement de Frédéric de Lanouvelle (2012/2013), François Gapihan (2013/2015) et Philippe Gaudin (2015/2017).

Le , elle annonce en direct qu'elle vient de présenter son dernier journal et qu'elle quitte BFM TV. Elle rejoint la déclinaison française de Russia Today[9], dont le lancement a lieu le 18 décembre 2017[10]. Elle est alors critiquée pour cette décision, RT étant généralement considérée comme une chaîne de propagande au service de la Russie et de Vladimir Poutine[11].

Distinction[modifier | modifier le code]

En , Stéphanie de Muru a reçu le prix de la meilleure « Jeune journaliste » lors de la cérémonie des Jeunes Talents[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Stéphanie de Muru - toute son actu ! » dans Télé loisirs,consulté le
  2. Jérôme Arnoux , « Télévision Stéphanie de Muru, la petite Alsacienne qui monte », L'Alsace-Le Pays,
  3. Damien D., « BFM TV : Info 360° quelques semaines sans Karine de Ménonville », sur telesphere.fr,
  4. BFM TV, « Grille des émissions BFM TV », sur bfmtv.com (consulté le 4 mai 2010)
  5. Damien D., « BFM TV : Karine de Ménonville passe au midi dès lundi », sur telesphere.fr,
  6. Damien D., « BFM TV : quelques précisions sur la grille de rentrée », sur telesphere.fr,
  7. a et b (fr) Olivier Brégeard, « Stéphanie de Muru prépare sa rentrée à Carspach », sur L'Alsace,
  8. « Grille des programmes BFM TV », sur BFMTV.com (consulté le 14 septembre 2011)
  9. Alexandre Piquard et Raphaëlle Bacqué, « Russia Today France : l’arme du « soft power » russe », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 7 décembre 2017)
  10. « Stéphanie de Muru rejoint Russia Today : «Je n’ai de leçon d’intégrité à recevoir de personne» », sur Le Parisien, (consulté le 11 décembre 2017)
  11. « Stéphanie de Muru rejoint Russia Today : «Je n’ai de leçon d’intégrité à recevoir de personne» », leparisien.fr,‎ 2017-12-11cet20:57:43+01:00 (lire en ligne, consulté le 7 janvier 2018)
  12. « Télé : les jeunes talents de l’année sont... » dans Télé 2 semaines,
  • Portail de la télévision