Stéphane Rossini

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche

Stéphane Rossini

Stéphane Rossini
Fonctions
Président du Conseil national suisse
Prédécesseur Ruedi Lustenberger
Successeur Christa Markwalder
Conseiller national
[2]
Législature 46e (1999-2003)
47e (2003-2007)
48e (2007-2011)
49e (2011-2015)
Vice-président du Parti socialiste suisse[1]
20082012
Député au Grand Conseil valaisan
19931999
Biographie
Date de naissance (55 ans)
Lieu de naissance Sion, Valais (Suisse)
Nationalité Suisse
Parti politique Parti socialiste
Diplômé de Université de Lausanne
Profession Professeur à l'université de Genève et à la Haute école spécialisée de Suisse occidentale[2]

Stéphane Rossini, né le à Sion[2], est un homme politique suisse, membre du Parti socialiste dont il est vice-président de 2008 à 2012.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

De mai 1989 à mai 1990, il est assistant à l'université de Lausanne et à l'Institut de hautes études en administration publique (IDHEAP) de la même ville, situé à Chavannes-près-Renens, auprès du professeur Pierre Gilliand. Entre mai 1990 et juin 1994, il est chargé de recherche dans le cadre du Programme national de recherche 29, puis, entre juin 1994 et juin 1995, chef de projet de recherche à l'IDHEAP. Il est également directeur du diplôme de formation continue en travail social à l'université de Neuchâtel[1] ; il devient directeur-professeur du diplôme de formation continue en juin 1995.

Consultant indépendant au Conseil et recherche en politique sociale (CONSOC) à Haute-Nendaz entre 1995 et 2005, il devient professeur en 2001 à l'université de Genève puis, dès octobre 2006, enseigne à la Haute école spécialisée de Suisse occidentale de Lausanne en tant que professeur-directeur du Master of Advanced Studies en action et politiques[1].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

En 1993, il est élu au Grand Conseil du canton du Valais, où il siège jusqu'en 1999, date à laquelle il est élu au Conseil national[3].

Le , il annonce sa candidature au Conseil fédéral pour succéder à Micheline Calmy-Rey[4], qui n'est toutefois pas retenue dans le ticket choisi par le groupe parlementaire socialiste[5].

Réélu au Conseil national lors du scrutin du , il est élu président de l'assemblée le [6] pour la dernière année de la législature. Il ne se représente pas aux élections fédérales d'octobre 2015.

En mars 2017, Stéphane Rossini est candidat non élu au Conseil d'Etat valaisan pour la législature 2017-2021.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Site personnel de Stéphane Rossini
  2. a b et c « Biographie de Stéphane Rossini », sur le site web de l'Assemblée fédérale suisse.
  3. « Nos élus - Conseil national », sur PSVR (consulté le 20 novembre 2008)
  4. Bernard Wuthrich, « Stéphane Rossini, candidat au Conseil fédéral », Le Temps,‎ (lire en ligne)
  5. « Alain Berset et Pierre-Yves Maillard choisis par le PS », tsrinfo.ch, 25 novembre 2011
  6. « Stéphane Rossini élu à la présidence du Conseil national », Le Nouvelliste, 24 novembre 2014

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Portail du Valais
  • Portail de la politique suisse