Sport à Pau

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche
Le circuit de Pau emprunte les rues de la ville, et ressemble par différents aspects au Grand Prix de Monaco.

Ville depuis toujours très sportive, Pau est dotée de nombreuses infrastructures importantes et de plusieurs clubs de sport de haut niveau.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au XIXe siècle, l'influence de la population anglaise à Pau a tenu un rôle important dans la diffusion et l'organisation du sport moderne : golf, équitation (concours complet, course hippique)...

Pau est labellisée « Ville Européenne du Sport 2018[1] ».

Calendrier sportif palois[modifier | modifier le code]

Aujourd'hui, le calendrier sportif palois compte :

Le calendrier sportif est complété par celui des clubs de sports collectifs. Football, basket-ball, rugby à XV sont pratiqués à Pau au plus haut niveau national, voire européen (basket-ball depuis trente ans bientôt consécutivement et rugby à XV entre 1998 et 2004).

Les principaux équipements sportifs palois[modifier | modifier le code]

Sports aquatiques[modifier | modifier le code]

Deux grands équipements sont destinés aux sports aquatiques : la stade nautique et le stade d'eaux-vives. Le stade nautique Pyrénéo, inauguré en 2014 et remplaçant l'ancien stade rue Nitot construit en 1964[2], peut accueillir 1 420 personnes en même temps[3]. La piscine extérieure abrite deux bassins, dont un olympique, et une fosse à plongeon. La piscine intérieur comporte un bassin d'apprentissage de 12 m et un bassin ludique de 20 m[M 1].

Le stade d'eaux-vives, après une période de rodage d’un an, a ouvert ses portes à l’occasion de la Coupe du monde de canoë-kayak slalom de 2009. Il est équipé d’un bassin de départ en eau plate de 5 000 m2, d'un parcours en eaux-vives de 300 m de long et 15 m de largeur moyenne, sur un dénivelé de 5m avec une pente de 2 %, et d'un bassin d’arrivée de 1 800 m2[4].

Sports de salles et stades[modifier | modifier le code]

Le Palais des Sports de Pau est, avec 7 707 places assises dont 500 en loges, lors de son inauguration en 1991, la deuxième plus grande salle en France derrière le Palais omnisports de Paris-Bercy. Siège de l'Élan béarnais, il sert également aux épreuves de Coupe Davis et aux championnats du monde de handball féminin[5].

Divers stades permettent la pratique des sports d'extérieur : le stade du Hameau, stade de 18 324 places situé à l'est de la ville et siège de la Section paloise rugby et du Pau Football Club, le stade de la Croix du Prince, stade de rugby, siège historique de la Section paloise et où jouent aujourd'hui les équipes espoirs, le stade André-Lavie, stade d'athlétisme de Pau et lieu d'entraînement des équipes sportives universitaires.

Le complexe de pelote basque, inauguré en 2006, est la plus grande salle de pelote basque en Europe et la seule (en France) où se déroulent des paris sportifs[6]. Il réunit toutes les aires de jeux nécessaires aux 23 spécialités de la pelote dont 14 sont reconnues au niveau international : à l’extérieur un fronton en place libre et à l'intérieur un trinquet, un jaï alaï et un mur à gauche, dotés de tribunes d’une capacité de plus de 2 000 places[7].

Sports équestres[modifier | modifier le code]

L'hippodrome du Pont-Long est le deuxième centre hippique de France, derrière l'hippodrome d'Auteuil. Il comprend des pistes intérieures et extérieures de haies et de steeple-chase, une piste en huit de steeple-chase, un parcours de cross country et une piste plate en sable fibré de 2 250 m et large de 20 m avec une ligne droite de 400 m. Il est complété par le centre d'entraînement de Sers abrite six cents chevaux à l'année[8],[9]. Par ailleurs, dans le domaine de l'équitation de loisir, le centre équestre Cheval détente des berges du Gave, créé en 1994 et initialement conçu comme centre de promenade à cheval et à poney, est devenu une école française d’équitation labellisée[10].

Autres équipements[modifier | modifier le code]

Deux golfs se situent près de Pau : le golf d'Artiguelouve[11] et le Pau Golf Club 1856, situé à Billère. Créé par des écossais en 1856, ce dernier fut le premier du continent et un des plus anciens du monde. Il offre un parcours de 18 trous et son club-house de style victorien abrite un restaurant et un bar à l'ambiance britannique[12].

Le plantier de Pau permet le jeu de quilles de 9, ancêtre du bowling. Le sport se pratique avec une boule de 6,2 kg et neuf quilles de 96 cm[13],[14].

Sélection d'équipements sportifs

Les clubs sportifs[modifier | modifier le code]

  • Basket-ball : le club de l'Élan béarnais Pau-Orthez compte neuf titres de champion de France (1986, 1987, 1992, 1996, 1998, 1999, 2001, 2003 et 2004), cinq coupes de France (1991, 1992, 1993, 2002, 2003), une Semaine des As (1993) et un titre de vainqueur de la Coupe Korać en 1984 (Coupe d'Europe) ;
  • Canoë-kayak: le club de Pyrénées-Eaux-Vives compte trois champions olympiques : Patrice et Tony Estanguet, Fabien Lefèvre ;
  • Escrime : la Section paloise Escrime est un des clubs les plus prestigieux de France. Depuis sa création, dans le quartier du Hédas, de nombreux champions olympiques et mondiaux sont issus du club ;
  • Football américain : les Sphinx de Pau, club créé en 1998 ;
  • Football : Pau Football Club, club qui évolue en National ;
  • Handball : club de Pau-Nousty ;
  • Rugby à XV : la Section paloise, club créé en 1902 et auréolé de trois titres de champion de France (1928, 1946 et 1964), vainqueur de la Coupe de France (1997) et du Challenge Européen (2000). Le club a figuré dans l'élite, top 16 devenu top 14, jusqu'en 2006. Il évolue depuis en pro D2 ;
  • Pyrénéa Sports club de montagne alpinisme, escalade,randonnée pédestre,ski de montagne,ski alpincréé en 1939 organise la Pyrénéatriathlon de Pau à Gourette
  • Club alpin français : la section de Pau a été créée en 1886 (alpinisme, randonnée pédestre, ski de montagne, canyoning...) ;
  • Athlétisme : CUP, Club Universitaire Palois (aussi appelé CUPau), fondé en le 29 août 1947 ;
  • Baseball et Softball : les Pumas de Pau ont été champions de France en 2004 et finalistes en 2006 ;
  • Parkour : association "Shock of Street - Pau Parkour"[15] créée en 2010 , affiliée à la Fédération de Parkour;
  • Sports aériens :
    • l'Aéro-club du Béarn, le plus ancien aéro-club de France, fut fondé par Paul Tissandier en décembre 1908 en vue d'homologuer les vols que les frères Wright devaient réaliser à Pau. Ceux-ci transférèrent effectivement à Pau (à partir de janvier 1909) l'école de pilotage Wright initialement ouverte au Mans à l'été 1908 ;
    • le Pau Pyrénées Air Club (PPAC) fondé en 2004 est un club voué à la voltige aérienne, celui-ci est situé dans des hangars de l'aéroport Pau Pyrénées ;
  • Parachutisme : la région de Pau, réputée pour sa faible exposition au vent, est un haut lieu de parachutisme et concentre plusieurs clubs. Pau a d'ailleurs accueilli plusieurs championnats du monde et est le siège de l'ETAP ;
  • Échecs : Étant l'un des plus vieux clubs d'échecs, l'Échiquier Henri IV, créé en 1925, est le plus grand club d'Aquitaine. Il est aussi l'un des 45 clubs à avoir reçu, jusqu'en 2013, le label formateur des clubs.

Médias sportifs palois[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Un piscine pour toutes les pratiques » (consulté le 23 novembre 2017)

Autres sources[modifier | modifier le code]

  1. « Pau labellisée Ville Européenne du Sport 2018 », sur pau.fr, .
  2. V.C., « Stade nautique de Pau : «la plus belle piscine de la région» », sur http://www.larepubliquedespyrenees.fr, (consulté le 23 novembre 2017)
  3. « Pau : le Stade nautique rebaptisé Pyrénéo ouvrira en juin 2014 », sur http://www.larepubliquedespyrenees.fr (consulté le 23 novembre 2017)
  4. Coulom 2014, p. 165.
  5. « Le palais des sports », sur http://www.pau.fr (consulté le 23 novembre 2017)
  6. « Pau, porte des Pyrénées, capitale du Béarn », sur http://www.aquitaineonline.com (consulté le 23 novembre 2017)
  7. « Le Complexe de pelote basque », sur http://www.pau.fr (consulté le 23 novembre 2017)
  8. « L'hippodrome », sur http://www.pau.f (consulté le 23 novembre 2017)
  9. « L'hippodrome de Pau », sur http://www.federation-ouest.fr (consulté le 23 novembre 2017)
  10. « Centre Equestre Cheval Détente Pau - Laroin (64) », sur http://www.chevaldetente64.com (consulté le 23 novembre 2017)
  11. M.D., « Artiguelouve tombe les clichés du golf », sur http://www.larepubliquedespyrenees.fr, (consulté le 23 novembre 2017)
  12. « Pau-Golf club - Histoire », sur http://www.paugolfclub.com (consulté le 23 novembre 2017)
  13. « Jeux traditionnels du Béarn », sur http://www.pau.fr (consulté le 23 novembre 2017)
  14. « Le jeu de quilles de neuf », sur https://www.quilles.net (consulté le 23 novembre 2017)
  15. « Shock of Street, première association de Parkour à Pau »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Christophe Coulom, La dynamique structurante des sports de nature pour les territoires urbains. Le cas Palois, Pau, Université de Pau et des Pays de l’Adour, (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Portail du sport
  • Portail des Pyrénées-Atlantiques