Sommet inter-coréen de septembre 2018

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche

Sommet inter-coréen de septembre 2018
Type Rencontre bilatérale
Pays Corée du Nord
Corée du Sud
Localisation Pyongyang
Organisateur Corée du Sud : Moon Jae-in
Corée du Nord : Kim Jong-un
Date au
Participant(s) Moon Jae-in, président de la République de la Corée du Sud et Kim Jong-un, dirigeant suprême de la Corée du Nord
Revendications Discussions entre les deux Corées

Le sommet inter-coréen de septembre 2018 est une rencontre entre les dirigeants des deux Corées, Moon Jae-in, président de la Corée du Sud et Kim Jong-un, dirigeant suprême de la Corée du Nord. Ce troisième sommet de l'année 2018 a eu lieu du 18 au 20 septembre 2018 et à Pyongyang en Corée du Nord[1],[2]. Ce sommet est le cinquième de ce type entre la Corée du Nord et la Corée du Sud et le troisième depuis 2007. Ce sommet a été centré sur 3 sujets : la mise en œuvre de la Déclaration de Panmunjom, la coopération économique articulée avec l’instauration d’un régime de paix et l’établissement d’une méthode pratique pour réaliser la dénucléarisation de la péninsule[3].

Choix de la date[modifier | modifier le code]

La rencontre a lieu du 18 au 20 septembre, la date du 9 septembre n'a pas été retenue du fait des réticences de conservateurs en Corée du Sud pour une date marquée politiquement (le 9 septembre représentant en Corée du Nord le Jour de la fondation de la République).

Contexte[modifier | modifier le code]

Avant sommet[modifier | modifier le code]

Ce sommet s'intègre dans la continuité de la politique du rayon de soleil initié par Kim Dae-jung, il continue cette politique étrangère vis à vis de la Corée du Nord.

Après sommet[modifier | modifier le code]

Après le sommet, la Corée du Nord et la Corée du sud ont convenu du principe d'une visite de Kim Jong-un à Séoul « dans un avenir proche »[4].

Préparation du sommet[modifier | modifier le code]

Déroulé du sommet[modifier | modifier le code]

Près d'une dizaine de chef d'entreprises ont accompagné le président sud-coréen Moon Jae-In [5],[6].

Suites au sommet et résultats[modifier | modifier le code]

Kim Jong-un a accepté la fermeture d'un complexe de test de moteurs et de tir de Tongchang-ri. Les deux dirigeants sont tombés d'accord sur l'ouverture d'un bureau aux monts Kumgang pour permettre les retrouvailles des familles ayant été séparées du fait de la guerre de Corée[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Portail des relations internationales
  • Portail de la Corée
  • Portail des années 2010