Saison 2019 de l'équipe cycliste féminine Sunweb

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche
Sunweb Women 2019
Généralités
Code UCI
SUN
Statut
Pays
Sport
Effectif
12
Palmarès
Nombre de victoires
5
Meilleur coureur UCI
Classement UCI
2e

La saison 2019 de l'équipe cycliste féminine Sunweb est la neuvième de la formation. L'effectif est quasiment stable avec l'arrivée de la jeune sprinteuse norvégienne Susanne Andersen, ainsi que de la polyvalente Janneke Ensing et Georgi Pfeiffer. Au niveau des départs, la spécialiste du contre-la-montre néerlandaise Ellen van Dijk quitte l'équipe. C'est également le cas de la grimpeuse américaine Ruth Winder.

La saison est compliquée sur le plan comptable pour l'équipe, il faut attendre le 7 septembre pour qu'elle enregistre sa première victoire sur une course en ligne[1]. Coryn Rivera ne performe pas en début de saison comme les années précédentes. Son meilleur résultat étant une huitième place au Trofeo Alfredo Binda. Elle retrouve néanmoins la forme en fin de saison avec une troisième place À la RideLondon-Classique, la deuxième place sur le Tour de Norvège et au Grand Prix de Plouay. Elle remporte aussi deux étapes au Tour de Belgique. L'autre leader de l'équipe, Lucinda Brand réalise une belle saison de cyclo-cross avant d'entamer la saison sur route. Elle se concentre sur le Tour d'Italie, où elle subit la loi d'Annemiek van Vleuten. Elle est souvent à l'attaque mais sans succès. Elle finit sixième à une minute du podium. Elle obtient d'autre accessits durant la saison, dont une troisième place aux championnat d'Europe du contre-la-montre, mais pas aucune victoire. Leah Kirchmann gagne le Grand Prix cycliste de Gatineau et le championnat du Canada du contre-la-montre. Elle est aussi sixième du Women's Tour et deuxième de La course by Le Tour de France. Floortje Mackaij a pour principal résultat sa deuxième place sur Liège-Bastogne-Liège. Les autres jeunes de l'équipe confirment leur potentiel : Liane Lippert se montre au Women's Tour avec le maillot de leader et une troisième place au championnat d'Allemagne, Pernille Mathiesen est deuxième du Tour de Thuringe, Juliette Labous est onzième du Tour d'Italie et Franziska Koch remporte une étape du Boels Ladies Tour. Leah Kirchmann est dix-septième du classement UCI, tandis que Coryn Rivera quinzième du World Tour. Sunweb est deuxième des deux classements par équipes.

Préparation de la saison[modifier | modifier le code]

Partenaires et matériel de l'équipe[modifier | modifier le code]

Vélo de l'équipe
Vélo du contre la montre de l'équipe
Voiture de l'équipe

Sunweb est le sponsor principal de l'équipe cette saison. Ce maillot, fourni par Etxeondo, est identique à celui de l'équipe masculine Sunweb.

Les vélos sont de marque Liv, la ligne féminine du constructeur Giant. Les roues sont de cette dernière marque, le groupe est Shimano.

Arrivées et départs[modifier | modifier le code]

L'effectif de l'équipe est relativement stable. La jeune sprinteuse norvégienne Susanne Andersen rejoint l'équipe, tout comme la polyvalente néerlandaise Janneke Ensing. Georgi Pfeiffer est également recrutée.

Au niveau des départs, la spécialiste du contre-la-montre néerlandaise Ellen van Dijk quitte l'équipe. C'est également le cas de la grimpeuse américaine Ruth Winder.

Arrivées Équipe 2018
Susanne Andersen Hitec Products
Janneke Ensing Alé Cipollini
Georgi Pfeiffer Néo-professionnelle
Départs Équipe 2019
Ellen van Dijk Trek
Ruth Winder Trek

Effectif et encadrement[modifier | modifier le code]

Effectif[modifier | modifier le code]

Effectif
CyclisteDate de naissancePaysÉquipe précédente
Susanne Andersen23 juillet 1998 NorvègeHitec Products-Birk Sport (2018)
Lucinda Brand2 juillet 1989 Pays-BasRabo Liv Women (2016)
Janneke Ensing (1 janv.–30 avr.)21 septembre 1986 Pays-BasWNT-Rotor (2019)
Pfeiffer Georgi27 septembre 2000 Royaume-UniJadan Weldtite (2018)
Leah Kirchmann30 juin 1990 CanadaOptum-Kelly Benefit Strategies (2015)
Franziska Koch (1 août–31 déc.)13 juillet 2000 Allemagne
Juliette Labous4 novembre 1998 FranceVC Morteau Montbenoit (2016)
Liane Lippert13 janvier 1998 Allemagne
Floortje Mackaij18 octobre 1995 Pays-Bas
Pernille Mathiesen5 octobre 1997 DanemarkVirtu Cycling Women (2017)
Coryn Rivera26 août 1992 États-UnisUnitedHealthcare Women's Team (2016)
Julia Soek12 décembre 1990 Pays-BasSengers Ladies (2013)

Encadrement[modifier | modifier le code]

Hans Timmermans est directeur sportif. Francien Schuurman-Smit est le représentant de l'équipe auprès de l'UCI[2].

Déroulement de la saison[modifier | modifier le code]

Janvier[modifier | modifier le code]

Après avoir remporté le championnats des Pays-Bas de cyclo-cross, Lucinda Brand se présente comme une des favorites du championnat du monde. Elle rate quelque peu son départ et remonte progressivement. Elle se classe deuxième derrière Sanne Cant.

Mars[modifier | modifier le code]

Aux Strade Bianche, Lucinda Brand fait partie de l'échappée de cinq coureuses qui se forme après le cinquième secteur. Elle est néanmoins reprise. Dans le secteur suivant, à dix-sept kilomètres de la ligne, onze coureuses prennent le large. À treize kilomètres de l'arrivée, Chantal Blaak et Janneke Ensing passent à l'offensive. Blaak se retrouve seul dans le secteur suivant, mais bute sur la côte s'y trouvant. Janneke Ensing est finalement huitième[3],[4]. Au Tour de Drenthe, Floortje Mackaij prend la septième place.

Au Trofeo Alfredo Binda-Comune di Cittiglio, Coryn Rivera se classe huitième du sprint[5]. Aux Trois Jours de La Panne, Susanne Andersen se classe cinquième du sprint.

Avril[modifier | modifier le code]

Coryn Rivera à la Flèche wallonne
Podium de Liège-Bastogne-Liège

Sur À travers les Flandres, Liane Lippert et Lucinda Brand font partie du groupe de favorites qui sort peu avant la côte d'Hotond. Lucinda Brand est troisième de la course[6].

Au Tour des Flandres, Lucinda Brand est dans le peloton et se classe neuvième. À Liège-Bastogne-Liège, Maria Novolodskaya passe au sommet de la côte de Wanne et de la côte de Brume, où elle se détache. Elle est ensuite rejointe par Leah Kirchmann . Leur avance culmine à une minute trente. Elles sont rejointes dans la côte de la Redoute. Dans le final, Floortje Mackaij attaque dans le final et vient prendre la deuxième place derrière Annemiek van Vleuten, auteur d'une longue échappée. Derrière, Lucinda Brand finit cinquième[7].

Mai[modifier | modifier le code]

Au Tour de Californie, sur la première étape Leah Kirchmann se classe quatrième. Le lendemain, Coryn Rivera se montre très active, mais la Boels Dolmans contrôle la course de manière attentive[8]. Leah Kirchmann est cinquième du sprint de la dernière étape.

Au Tour de Thuringe, la première étape voit la victoire d'un groupe d'échappée avec Pernille Mathiesen dedans. Elles passent la ligne d'arrivée avec six minutes d'avance sur le peloton[9]. Sur la troisième étape, dans la course de côte sur l'Hanka-Berg, Liane Lippert se classe deuxième derrière Vita Heine. Elle est encore à l'attaque le lendemain, sans succès. Dans le contre-la-montre, Pernille Mathiesen est quatrième, mais ne reprend que quatre secondes à Kathrin Hammes. Le lendemain, l'équipe est représentée dans l'échappée avec Liane Lippert et Coryn Rivera. Cette dernière est deuxième. Les bonifications étant prises par l'échappée, Pernille Mathiesen reste à la seconde place du classement général. Elle est aussi meilleure jeune[10].

Juin[modifier | modifier le code]

Équipe au Women's Tour

Au Grand Prix cycliste de Gatineau, Leah Kirchmann, sous les couleurs du Canada, s'impose au sprint[11]. Au Women's Tour, Coryn Rivera dispute le classement des sprints. Sur la deuxième étape, Leah Kirchmann prend l'échappée, mais celle-ci est reprise. Dans le sprint en côte, Coryn Rivera est septième. Sur la quatrième étape, dans la côte de Burton Dassett, Elisa Longo Borghini passe à l'offensive avec Katarzyna Niewiadoma et Liane Lippert. Elles gagnent rapidement une minute d'avance sur le peloton. Un regroupement général a néanmoins lieu dans les dix derniers kilomètres. Dans le sprint en côte, Katarzyna Niewiadoma et Liane Lippert creusent une nette avance nette. La Polonaise s'impose et l'Allemande prend la tête du classement général[12]. Le lendemain, Leah Kirchmann est de nouveau à l'attaque. La principale difficulté de la journée se trouve à vingt-quatre kilomètres de la ligne et est fatale à Liane Lippert. Leah Kirchmann gagne le sprint du peloton et prend ainsi la quatrième place de l'étape[13]. La Canadienne est deuxième du sprint le lendemain derrière Amy Pieters. Elle remonte ainsi à la sixième place du classement général. Coryn Rivera remporte le classement de la meilleure sprinteuse.

Liane Lippert est troisième de la course en ligne en Allemagne, ici au Women's Tour

Aux championnats des États-Unis, Coryn Rivera gagne le sprint et se classe ainsi deuxième derrière Ruth Winder. Il lui a manqué une équipière pour pouvoir revenir sur l'échappée[14]. Au Canada, Leah Kirchmann gagne le titre en contre-la-montre. Sur route, un mouvement de flottement permet à Karol-Ann Canuel de s'isoler. Leah Kirchmann est deuxième[15]. En Allemagne, Liane Lippert est troisième de la course en ligne. Au Danemark, Pernille Mathiesen est deuxième à la fois du contre-la-montre et de la course en ligne.

Juillet[modifier | modifier le code]

Au Tour d'Italie, la formation Sunweb est septième du contre-la-montre par équipes, une minute vingt derrière la Canyon-SRAM. Lucinda Brand est troisième de la deuxième étape qui se conclut par un sprint en côte. Juliette Labous s'empare du maillot blanc. Le lendemain, elle est sixième dans la même configuration. Leah Kirchmann se classe deuxième du sprint du peloton de la quatrième étape, soit cinquième du total. Lors de l'étape reine, Leah Kirchmann s'échappe avec Pauliena Rooijakkers et Nikola Noskova. Elles sont reprises par Annemiek van Vleuten dans les pentes de l'ascension finale. Lucinda Brand se classe deuxième de l'étape à près de trois minutes de Van Vleuten[16]. Sur le contre-la-montre, elle se classe quatrième, une minute cinquante derrière Van Vleuten. Juliette Labous est cinquième et consolide ainsi sa position de meilleure jeune. Sur la septième étape, dans la première ascension du circuit final, Leah Kirchmann attaque. Une accélération de Lucinda Brand avant le Muro dell Tisa, pavé, morcelle le peloton. Un groupe de douze coureuses revient sur Leah Kirchmann. Plus loin, les favorites se neutralisent, malgré les nombreuses attaques de Brand. Dans le final, Floortje Mackaij place une offensive, mais se fait reprendre[17]. Le lendemain, après la côte de de Pala Barzana et l'échappée d'Annemiek van Vleuten, Lucinda Brand part en poursuite. La mauvaise coopération provoque néanmoins un regroupement. Dans l'arrivée au sommet de la neuvième étape, après avoir résisté un temps à l'accélération d'Anna van der Breggen et de Van Vleuten, Lucinda Brand perd prise. Elle finit avec Juliette Labous à trois minutes de la tête[18]. Sur la dernière étape, Lucinda Brand est deuxième du sprint derrière Marianne Vos[19]. Au classement général, Lucinda Brand est sixième, Juliette Labous onzième et meilleure jeune.

Sur La course by Le Tour de France, Lucinda Brand sort avec Amanda Spratt, Soraya Paladin, Cecilie Uttrup Ludwig et Ashleigh Moolman-Pasio. Elles sont reprises à un tour de l'arrivée. Dans le final, Leah Kirchmann est deuxième derrière Marianne Vos sortie dans le dernier mur et Lucinda Brand quatrième[20],[21].

Aux championnats d'Europe de cyclisme sur route, Floortje Mackaij fait partie de l'équipe des Pays-Bas qui obtient la médaille d'or sur le relais mixte. Lors du contre-la-montre individuel, Lucinda Brand prend la troisième place et Pernille Mathiesen la huitième. Sur la course en ligne, Susanne Andersen est huitième[22].

Août[modifier | modifier le code]

Au Boels Ladies Tour

À la RideLondon-Classique, Coryn Rivera est troisième du sprint après déclassement de Kirsten Wild[23],[24]. La formation est ensuite troisième du contre-la-montre par équipes de l'Open de Suède Vårgårda, quarante-six secondes derrière Trek-Segafredo[25]. Sur la course en ligne, au bout de trente-cinq kilomètres, le secteur gravier provoque la formation d'un groupe de quatorze coureuses dont Coryn Rivera, Lucinda Brand et Juliette Labous. À soixante-deux kilomètres de l'arrivée, un regroupement général a lieu. À vingt kilomètres du but, Moniek Tenniglo tente sa chance seule. Elizabeth Deignan et Floortje Mackaij tentent de faire la jonction, mais le peloton ne laissent pas sortir. Au sprint, Leah Kirchmann est dixième[26].

Au Tour de Norvège, sur la première étape Coryn Rivera est retardée par une chute dans le final et ne peut briller au sprint. Susanne Andersen est sixième[27]. Le lendemain, Floortje Mackaij fait partie de l'échappée qui sort à vingt-trois kilomètres de l'arrivée, mais elles sont rapidement reprises. Dans la côte du circuit final, Alena Amialiusik accélère avec Marianne Vos, Ruth Winder et Soraya Paladin. Leah Kirchmann revient sur elles dans un second temps. Le groupe coopère bien. À dix kilomètres de l'arrivée, la Mitchelton-Scott revient sur les fuyardes. Coryn Rivera est finalement sixième de l'étape[28]. Sur la troisième étape, dans la montée vers le fort Fredriksten, Stine Borgli mène la montée, mais Marianne Vos y attaque. Seule Coryn Rivera parvient à accompagner la Néerlandaise. Elles coopèrent durant la partie plate. Dans la dernière ascension, Coryn Rivera et Marianne Vos s'observent. Au final, cette dernière s'impose[29]. Sur la dernière étape, Leah Kirchmann est sixième et Coryn Rivera septième. Au classement général final, Coryn Rivera est deuxième et Leah Kirchmann troisième. Susanne Andersen est la meilleure Norvégienne.

Au Grand Prix de Plouay, Coryn Rivera remporte le sprint du peloton derrière Anna van der Breggen sortie seule[30].

Septembre[modifier | modifier le code]

Coryn Rivera remporte l'ultime étape du tour de Belgique devant Liane Lippert

Au Boels Ladies Tour, Lucinda Brand est troisième du prologue et Leah Kirchmann septième. La première étape est marquée par la chute de cette dernière. Elle souffre d'une lésion de son ligament collatéral tibial à la suite de sa chute et doit mettre fin à sa saison[31]. Sur la deuxième étape, Brand se classe troisième du sprint[32]. Sur la quatrième étape, à mi-course, le vent de côté provoque la formation d'un groupe d'une vingtaine de coureuses en tête. De ce groupe sortent trois coureuses dont Fanziska Koch. Cette dernière s'impose au sprint[33]. Sur l'ultime étape, Lucinda Brand et Annemiek van Vleuten attaquent. Dans les vingt-cinq derniers kilomètres, Brand s'isole en tête. Elle est reprise à sept kilomètres du but, mais parvient néanmoins à prendre la troisième place du sprint[34]. Elle est quatrième du classement général et meilleure grimpeuse.

Sur le Tour de Belgique, Coryn Rivera participe sous le maillot de la sélection américaine et Liane Lippert sous celui de l'Allemagne. Coryn Rivera est troisième du prologue et Liane Lippert septième. Coryn Rivera gagne la deuxième étape au sprint. Sur l'ultime étape, tout se joue dans l'ultime montée du mur de Grammont. Coryn Rivera s'y impose devant Liane Lippert. L'Américaine est quatrième du classement général et gagne le classement par points. L'Allemande est cinquième ainsi que meilleure jeune. Sur La Madrid Challenge by La Vuelta, Lucinda Brand est deuxième du contre-la-montre de la première étape, Pernille Mathiesen est troisième et Floortje Mackaij neuvième[35]. Le lendemain, la bataille fait rage pour les bonifications entre Lisa Brennauer de la formation WNT et Lucinda Brand. Cette dernière doit se contenter de la deuxième place. Pernille Mathiesen est troisième, Floortje Mackaij neuvième[36].

Aux championnats du monde, Lucinda Brand est huitième du contre-la-montre individuel, Juliette Labous quinzième et Pernille Mathiesen dix-huitième[37]. Sur la course en ligne, Floortje Mackaij est l'auteur de la première attaque de la journée. Aucune membre de l'équipe ne fait partie de l'échappée victorieuse. Coryn Rivera est cinquième du sprint du peloton[38],[39].

Victoires[modifier | modifier le code]

Sur route[modifier | modifier le code]

Victoires
DateCoursePaysClasseVainqueur
6 juinGrand Prix cycliste de Gatineau Canada1.1 Leah Kirchmann
28 juinChampionnat du Canada du contre-la-montre CanadaCN Leah Kirchmann
7 sept.4e étape, Boels Ladies Tour Pays-Bas2.WWT Franziska Koch
12 sept.2e étape du Tour de Belgique Belgique2.1 Coryn Rivera
13 sept.3e étape du Tour de Belgique Belgique2.1 Coryn Rivera

En cyclo-cross[modifier | modifier le code]

Date Course Pays Classe Vainqueur
13 janvier Championnat des Pays-Bas Pays-Bas 9CN Lucinda Brand
27 janvier Coupe du monde #9, Hoogerheide Pays-Bas 00 CDM Lucinda Brand

Résultats sur les courses majeures[modifier | modifier le code]

World Tour[modifier | modifier le code]

Article détaillé : UCI World Tour féminin 2019.
Résultats dans les épreuves du World Tour
Date # Course Pays Meilleure classée Classement
9 mars 1 Strade Bianche Italie Janneke Ensing 8e
17 mars 2 Tour de Drenthe Pays-Bas Floortje Mackaij 7e
24 mars 3 Trofeo Alfredo Binda-Comune di Cittiglio Italie Coryn Rivera 8e
28 mars 4 Trois Jours de la Panne Belgique Susanne Andersen 5e
31 mars 5 Gand-Wevelgem Belgique Coryn Rivera 23e
7 avril 6 Tour des Flandres Belgique Lucinda Brand 9e
21 avril 7 Amstel Gold Race Pays-Bas Lucinda Brand 17e
24 avril 8 Flèche wallonne Belgique Leah Kirchmann 17e
28 avril 9 Liège-Bastogne-Liège Belgique Floortje Mackaij 2e
9-11 mai 10 Tour de l'île de Chongming Chine - -
16-18 mai 11 Tour de Californie États-Unis Leah Kirchmann 15e
22-25 mai 12 Emakumeen XXXI. Bira Espagne - -
10-15 juin 13 The Women's Tour  Grande-Bretagne Leah Kirchmann 6e
5-14 juillet 14 Tour d'Italie Italie Lucinda Brand 6e
23 juillet 15 La course by Le Tour de France France Leah Kirchmann 2e
3 août 16 RideLondon-Classique  Grande-Bretagne Coryn Rivera 3e
10 août 16 Open de Suède Vårgårda TTT Suède Sunweb 3e
18 août 18 Open de Suède Vårgårda Suède Leah Kirchmann 10e
22-25 août 19 Tour de Norvège Norvège Coryn Rivera 2e
31 août 20 Grand Prix de Plouay France Coryn Rivera 2e
3 -8 septembre 21 Boels Rental Ladies Tour Pays-Bas Lucinda Brand 4e
14-15 septembre 22 La Madrid Challenge by La Vuelta Espagne Lucinda Brand 2e
20 octobre 23 Tour de Guangxi Chine Coryn Rivera 11e

Coryn Rivera est quinzième du classement individuel. Sunweb est deuxième du classement par équipes.

Grand tour[modifier | modifier le code]

Grand tour Tour d'Italie
Coureuse (classement) Lucinda Brand (6e)
Accessits Classement de la meilleure jeune

Classement mondial[modifier | modifier le code]

Classement UCI
CoureurPaysPoints
17eLeah Kirchmann Canada928.5 pts
20eCoryn Rivera États-Unis876.83 pts
31eFloortje Mackaij Pays-Bas590.5 pts
47eSusanne Andersen Norvège408 pts
52ePernille Mathiesen Danemark364.5 pts
66eLiane Lippert Allemagne292 pts
100eFranziska Koch Allemagne213 pts
118eJuliette Labous France186.5 pts
503ePfeiffer Georgi Royaume-Uni20 pts
553eJulia Soek Pays-Bas17.67 pts


Sunweb est deuxième du classement par équipes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Leah Kirchmann gagne certes le Grand-Prix Gatineau mais sous les couleurs du Canada
  2. « UCI Women's Teams », sur UCI (consulté le 1er novembre 2014)
  3. (en) « Van Vleuten wins women's Strade Bianche », sur cycling news (consulté le 10 mars 2019)
  4. (it) « Van Vleuten, la ripresa è di nuovo vincente », sur ciclo web (consulté le 10 mars 2019)
  5. (en) « Vos wins Trofeo Alfredo Binda », sur cycling news (consulté le 24 mars 2019)
  6. (en) « Dwars door Vlaanderen: Van Dijk wins women's race », sur cycling news (consulté le 3 avril 2019)
  7. (en) « Annemiek van Vleuten wins Liège-Bastogne-Liège Femmes », sur cycling news (consulté le 28 avril 2019)
  8. (en) « Tour of California Women's Race: Hall wins on Mt. Baldy », sur cycling news (consulté le 20 mai 2019)
  9. (de) « Guarischi im Bergaufsprint schneller als Hammes und Zanner », sur Radsport-news (consulté le 29 mai 2019)
  10. (de) « Hammes behauptet auch im Zeitfahren ihr Gelbes Trikot », sur radsport (consulté le 3 juin 2019)
  11. (en) « Kirchmann wins Grand Prix Cycliste Gatineau », sur cycling news (consulté le 10 juin 2019)
  12. (en) « OVO Energy Women's Tour: Niewiadoma wins stage 4 », sur cycling news (consulté le 14 juin 2019)
  13. (en) « OVO Energy Women's Tour: Lizzie Deignan wins stage 5 », sur cycling news (consulté le 14 juin 2019)
  14. (en) « Winder solos to US road championship in Knoxville », sur cycling news (consulté le 5 juillet 2019)
  15. (en) « Canuel solos to first Canadian road race title », sur cycling news (consulté le 5 juillet 2019)
  16. (en) « Giro Rosa: Annemiek van Vleuten wins queen stage on Passo Fraele », sur cycling news (consulté le 9 juillet 2019)
  17. (en) « Giro Rosa: Marianne Vos wins stage 7 », sur cycling news (consulté le 12 juillet 2019)
  18. (en) « Giro Rosa: Van der Breggen wins stage 9 », sur cycling news (consulté le 14 juillet 2019)
  19. (en) « Giro Rosa: Van Vleuten seals overall victory », sur cycling news (consulté le 14 juillet 2019)
  20. « En puncheuse, Vos double la mise - La Course by Le Tour de France 2019 », sur www.lacoursebyletourdefrance.com (consulté le 19 juillet 2019)
  21. « Marianne Vos remporte la course By le Tour - Cyclisme - Course by le Tour », sur L'Équipe (consulté le 19 juillet 2019)
  22. (en) « Pieters claims European Road Championship title », sur cycling news (consulté le 11 août 2019)
  23. (en) « Wiebes lands her first one-day WorldTour victory at RideLondon Classique », sur cycling news (consulté le 4 août 2019)
  24. (en) « Wiebes wins RideLondon Classique as Wild is disqualified », sur cycling news (consulté le 4 août 2019)
  25. (en) « Trek-Segafredo win Postnord Vargarda WestSweden TTT », sur cycling news (consulté le 18 août 2019)
  26. (en) « Marta Bastianelli wins Postnord Vargarda WestSweden Road Race », sur cycling news (consulté le 18 août 2019)
  27. (en) « Ladies Tour of Norway: Wiebes wins stage 1 », sur cycling news (consulté le 26 août 2019)
  28. (en) « Ladies Tour of Norway: Marianne Vos wins stage 2 », sur cycling news (consulté le 26 août 2019)
  29. (en) « Ladies Tour of Norway: Vos wins stage 3 », sur cycling news (consulté le 26 août 2019)
  30. (en) « Van der Breggen wins GP de Plouay », sur cycling news (consulté le 1er septembre 2019)
  31. (en) « Kirchmann’s season abruptly ends with torn MCL », sur cycling news (consulté le 11 septembre 2019)
  32. (en) « Boels Ladies Tour: Wiebes gets a second win on stage 2 », sur cycling news (consulté le 9 septembre 2019)
  33. (en) « Boels Ladies Tour: Koch wins stage 4 », sur cycling news (consulté le 9 septembre 2019)
  34. (en) « Majerus wins 2019 Boels Ladies Tour », sur cycling news (consulté le 9 septembre 2019)
  35. (en) « Brennauer wins Madrid Challenge time trial », sur cycling news (consulté le 16 septembre 2019)
  36. (en) « Madrid Challenge: Hosking wins stage 2 », sur cycling news (consulté le 16 septembre 2019)
  37. (en) « Women Elite Individual Time Trial: Ripon - Harrogate », sur cycling news (consulté le 3 octobre 2019)
  38. (en) « Van Vleuten claims world championship with audacious 100km solo attack », sur cycling news (consulté le 30 septembre 2019)
  39. (en) « World Championships: Women Elite Road Race - live report », sur cycling news (consulté le 30 septembre 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Portail du cyclisme
  • Portail des Pays-Bas
  • Portail des années 2010