Saison 2016 de l'équipe cycliste Liv-Plantur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Liv-Plantur 2016
Généralités
Code UCI
TLP
Statut
Pays
Sport
Effectif
10
Palmarès
Nombre de victoires
2
Meilleur coureur UCI
Classement UCI
7e

La saison 2016 de l'équipe cycliste Liv-Plantur est la sixième de la formation. Le recrutement est marqué par le départ des leaders de l'équipe : Amy Pieters et Amy Pieters, ainsi que de la sprinteuse Lucy Garner. En compensation, la formation enregistre l'arrivée de la Canadienne Leah Kirchmann.

Leah Kirchmann réalise une très bonne saison. Elle gagne le Drentse 8 et une étape du Tour d'Italie. Elle est aussi troisième du Tour de l'île de Chongming et de la RideLondon-Classique. Elle conclut la saison à une étonnante deuxième place du World Tour. Liv-Plantur est cinquième par équipes de cette compétition et septième du classement UCI.

Préparation de la saison[modifier | modifier le code]

Partenaires et matériel de l'équipe[modifier | modifier le code]

Vélo de l'équipe en 2016

La marque Liv propriété du groupe Giant est le partenaire principal de l'équipe. La marque de shampoing Alpecin, sous sa marque Plantur, est le partenaire secondaire[1].

Arrivées et départs[modifier | modifier le code]

L'équipe recrute la Canadienne Leah Kirchmann. Déjà championne de son pays en 2014 sur route et en contre-la-montre, c'est sa première saison dans une équipe européenne. Les autres recrues sont la spécialiste du cyclo-cross Sabrina Stultiens, la grimpeuse australienne Carlee Taylor, les jeunes Néerlandaises Riejanne Markus et Rozanne Slik, ainsi que la Britannique Molly Weaver.

Au niveau des départs, la leader de l'année précédente Amy Pieters rejoint la formation Wiggle High5, tout comme la sprinteuse Lucy Garner. La spécialiste des courses à étapes Claudia Lichtenberg quitte aussi la formation. Elle est accompagnée chez Lotto Soudal Ladies par Willeke Knol. Maaike Polspoel a de facto quitté l'équipe l'année précédente.

Le recrutement plutôt modeste permet à la jeune Floortje Mackaij de gagner en responsabilité au sein de l'équipe.

Arrivées Équipe 2015
Leah Kirchmann Optum-Kelly Benefit Strategies
Riejanne Markus Parkhotel Valkenburg
Rozanne Slik Parkhotel Valkenburg
Sabrina Stultiens Rabo Liv Women
Carlee Taylor Lotto Soudal Ladies
Molly Weaver Matrix Fitness
Départs Équipe 2016
Lucy Garner Wiggle High5
Willeke Knol Lotto Soudal Ladies
Claudia Lichtenberg Lotto Soudal Ladies
Amy Pieters Wiggle High5
Maaike Polspoel maladie[2] puis Lensworld.eu-Zannata[3]

Effectif et encadrement[modifier | modifier le code]

Effectif[modifier | modifier le code]

Leah Kirchmann est la principale recrue de l'équipe
Effectif
CyclisteDate de naissancePaysÉquipe précédente
Leah Kirchmann30 juin 1990 CanadaOptum-Kelly Benefit Strategies (2015)
Floortje Mackaij18 octobre 1995 Pays-Bas
Riejanne Markus1 septembre 1994 Pays-BasParkhotel Valkenburg Continental (2015)
Sara Mustonen8 février 1981 SuèdeFaren-Kuota (2013)
Rozanne Slik21 avril 1991 Pays-BasParkhotel Valkenburg Continental (2015)
Julia Soek12 décembre 1990 Pays-BasSengers Ladies (2013)
Kyara Stijns9 octobre 1995 Pays-Bas
Sabrina Stultiens8 juillet 1993 Pays-BasRabo Liv Women (2014)
Carlee Taylor15 février 1989 AustralieLotto Soudal Ladies (2015)
Molly Weaver15 mars 1994 Royaume-UniMatrix Fitness Pro Cycling (2015)

Encadrement[modifier | modifier le code]

Hans Timmermans est directeur sportif. Marloes Poelman est le représentant de l'équipe auprès de l'UCI. L'équipe enregistre de nombreux directeurs sportifs adjoints : Morten Bennekou, Adriaan Helmantel, Rudi Kemna, Mattias Reck, Marc Reef, Dirk Reuling, Luke Roberts, Arthur van Dongen et Aike Visbeek[4].

Déroulement de la saison[modifier | modifier le code]

Mars[modifier | modifier le code]

Au Circuit Het Nieuwsblad, Leah Kirchmann termine troisième du sprint du peloton et quatrième de la course[5]. Aux Strade Bianche, elle fait partie du groupe se disputant la quatrième place et se classe dixième[6].

Au Tour de Drenthe, le peloton arrive pour la quatrième place. Floortje Markaij est septième et Leah Kirchmann dixième[7]. Le lendemain, au Drentse 8, Leah Kirchmann prend la bonne échappée . Elle remporte au sprint l'épreuve et obtient ainsi sa première victoire en Europe[8].

À la fin du mois, Leah Kirchmann finit septième de Gand-Wevelgem. Une nouvelle fois au sprint[9].

Avril[modifier | modifier le code]

Au départ de la Flèche wallonne

L'équipe manque de succès au Tour des Flandres, Floortje Mackaij étant la première de la formation à la quarante-septième place[10]. Elle remporte ensuite le classement de la meilleure jeune de l'Energiewacht Tour[11].

Mai[modifier | modifier le code]

Au Tour de l'île de Chongming, Leah Kirchmann est deuxième du sprint de la première étape, puis de nouveau deuxième le lendemain. Dixième de la dernière étape, elle est troisième du classement général final.

Juin[modifier | modifier le code]

Au Women's Tour, Leah Kirchmann et Floortje Mackaij se classe dans le top 10 des arrivées au sprint, la première étant notamment deuxième de la quatrième étape. Elle se classe sixième du classement général. Floortje Mackaij en est dixième et meilleure jeune[12].

Au Tour du Trentin, Riejanne Markus est deuxième du sprint de la deuxième étape secteur b derrière Thalita de Jong.

Juillet[modifier | modifier le code]

Au Boels Ladies Tour

Au Tour d'Italie, Leah Kirchmann remporte le prologue, mais perd le maillot rose dès le lendemain[13]. Huitième des deuxième, troisième et quatrième étapes, elle est neuvième du classement général avant la première étape de montagne, où elle se classe treizième à plus de cinq minutes de Mara Abbott[14]. À la même place le lendemain, elle reperd du temps mais réintègre le top dix du classement général. Elle se classe huitième du contre-la-montre et devient huitième du classement général. Lors de la neuvième étape, un groupe de neuf coureuses s'extrait du peloton en début d'étape. Il comprend : Mayuko Hagiwara, Sheyla Gutiérrez, Lauren Kitchen, Thalita de Jong, Charlotte Bravard, Ingrid Drexel, Maria Giulia Confalonieri, Ane Santesteban et Riejanne Markus, déjà échappée la veille. Le groupe compte jusqu'à cinq minutes d'avance et aborde la côte dans le final avec trois minutes trente d'écart. Thalita de Jong attaque dans la pente et passe au sommet avec six secondes d'avantage. Elle gagne en solitaire en consolidant cette avance. Ses poursuivantes, réduites à cinq, se disputent la deuxième place au sprint. Riejanne Markus se montre la plus rapide[15].

Au BeNe Ladies Tour, Floortje Mackaij est deuxième de la deuxième étape secteur a, puis du contre-la-montre. Quatrième de la dernière étape elle termine l'épreuve à la deuxième place du classement général.

Fin juillet, Leah Kirchmann se classe troisième du sprint massif de RideLondon-Classique[16].

Août[modifier | modifier le code]

Au Boels Ladies Tour

Pour la course en ligne des Jeux olympiques de Rio, Leah Kirchmann est sélectionnée par le Canada. Elle finit trente-huitième de l'épreuve[17].

À l'Open de Suède Vårgårda, un groupe de neuf coureuses avec les principales équipes représentées part. Il est constitué de : Emilia Fahlin, Amy Pieters, Chantal Blaak, Lotta Lepistö, Maria Giulia Confalonieri, Hannah Barnes, Amanda Spratt , Julia Soek et Shara Gillow. Même si l'avance de cette échappée ne dépasse jamais deux minutes, la poursuite ne s'organisant pas, elle se dispute la victoire. Julia Soek est huitième[18].

Au Grand Prix de Plouay, elle accélère à mi-course avec Katarzyna Niewiadoma. Cela disloque le peloton, mais celui-ci ne les laisse pas partir. À l'entrée du dernier tour, Leah Kirchmann part seule en tête. Elle n'est reprise que dans la côte de Ty Marrec.La victoire se joue dans un sprint à quatorze où elle est sixième[19].

Octobre[modifier | modifier le code]

L'épreuve en ligne des championnats du monde sur route se conclut par un sprint massif. Leah Kirchmann est quatorzième, Sara Mustonen dix-septième[20].

Victoires[modifier | modifier le code]

Sur route[modifier | modifier le code]

Date Course Pays Classe Vainqueur[21]
13 mars Drentse 8  Pays-Bas 071.2 Leah Kirchmann
1re juillet Prologue du Tour d'Italie  Italie 12.WWT Leah Kirchmann

Résultats sur les courses majeures[modifier | modifier le code]

World Tour[modifier | modifier le code]

Article détaillé : UCI World Tour féminin 2016.
Résultats dans les épreuves du World Tour
Date # Course Pays Meilleure classée Classement
5 mars 1 Strade Bianche  Italie Leah Kirchmann 10e
12 mars 2 Tour de Drenthe  Pays-Bas Floortje Mackaij 7e
20 mars 3 Trofeo Alfredo Binda-Comune di Cittiglio  Italie Leah Kirchmann 13e
27 mars 4 Gand-Wevelgem  Belgique Leah Kirchmann 7e
3 avril 5 Tour des Flandres  Belgique Floortje Mackaij 47e
20 avril 6 Flèche wallonne  Belgique Leah Kirchmann 21e
6-8 mai 7 Tour de l'île de Chongming  Chine Leah Kirchmann 3e
19-22 mai 8 Tour de Californie  États-Unis - -
5 juin 9 Philadelphia Cycling Classic  États-Unis - -
15-19 juin 10 The Women's Tour  Grande-Bretagne Leah Kirchmann 6e
1-10 juillet 11 Tour d'Italie  Italie Leah Kirchmann 8e
24 juillet 12 La course by Le Tour de France  France Leah Kirchmann 12e
6-8 mai 13 RideLondon-Classique  Grande-Bretagne Leah Kirchmann 3e
19 août 14 Open de Suède Vårgårda TTT  Suède Liv-Plantur ?
21 août 15 Open de Suède Vårgårda  Suède Julia Soek 8e
27 août 16 Grand Prix de Plouay  France Leah Kirchmann 6e
11 septembre 17 La Madrid Challenge by La Vuelta  Espagne

La formation est cinquième du classement par équipes. Leah Kirchmann est deuxième du classement individuel.

Grand tour[modifier | modifier le code]

Grand tour Tour d'Italie
Coureuse (classement) Leah Kirchmann (8e)
Accessits 1 victoire d'étape

Classement mondial[modifier | modifier le code]

Classement UCI des coureuses de l'équipe
Rang Coureuse Points
8 Leah Kirchmann 877,75
31 Floortje Mackaij 382
83 Sara Mustonen 131,75
116 Riejanne Markus 80,75
136 Sabrina Stultiens 60
137 Rozanne Slik 59,75
189 Julia Soek 36,75
197 Carlee Taylor 33
238 Molly Weaver 20
384 Kyara Stijns 8

Liv-Plantur est septième au classement par équipes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Alpecin announced as new sponsor for Giant-Shimano », sur cycling news (consulté le 6 janvier 2017)
  2. (en) « Maaike Polspoel leaves Liv-Plantur », sur velonews (consulté le 8 janvier 2016)
  3. (nl) « Maaike Polspoel heeft nieuwe ploeg », sur Nieuwsblad (consulté le 8 janvier 2016)
  4. « UCI Women's Teams », sur UCI (consulté le 1er novembre 2014)
  5. « World champion Armitstead wins Omloop Het Nieuwsblad Elite Women », sur cycling news (consulté le 28 février 2016)
  6. (en) « Lizzie Armitstead wins Strade Bianche Women », sur cycling news (consulté le 6 mars 2016)
  7. (en) « Blaak wins Ronde van Drenthe », sur cycling news (consulté le 13 mars 2016)
  8. (en) « Drentse Acht van Westerveld: Kirchmann wins from breakaway », sur cycling news (consulté le 17 mars 2016)
  9. (en) « Blaak wins Gent-Wevelgem Women », sur cycling news (consulté le 27 mars 2016)
  10. (en) « Lizzie Armitstead wins Women's Tour of Flanders », sur Cycling news (consulté le 4 avril 2016)
  11. (en) « Van Dijk wins overall title at Energiewacht Tour », sur cycling news (consulté le 11 avril 2016)
  12. (en) « Armitstead wins Aviva Women's Tour », sur cycling news (consulté le 19 juin 2016)
  13. (en) « Giro Rosa: Kirchmann claims prologue victory », sur cycling news (consulté le 3 juillet 2016)
  14. (it) « Giro Rosa, il Mortirolo lancia Mara Abbott », sur Gazzetta (consulté le 9 juillet 2016)
  15. (en) « Guarnier wins 2016 Giro Rosa », sur cycling news (consulté le 12 juillet 2016)
  16. (en) « Wild wins Prudential RideLondon Classique », sur cycling news (consulté le 31 juillet 2016)
  17. (en) « Olympic Games: Van der Breggen wins gold in women's road race », sur cycling news (consulté le 10 août 2016)
  18. (en) « Fahlin wins Crescent Vargarda WorldTour race », sur cycling news (consulté le 22 août 2016)
  19. « GP de Plouay : Eugenia Bujak triomphe en Bretagne », sur Le dérailleur (consulté le 28 août 2016)
  20. « Amalie Dideriksen pour l’éternité ! », sur le dérailleur (consulté le 15 octobre 2016)
  21. « Team LIV - Plantur 2016 », sur siteducyclisme.net (consulté le 29 novembre 2015)
  • Portail du cyclisme
  • Portail des Pays-Bas
  • Portail des années 2010