Saison 2015-2016 du FC Lorient

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche
FC Lorient
Saison 2015-2016
Scène de match entre l'Olympique de Marseille et le Football Club Lorient, le 18 octobre 2015, lors de la dixième journée de Ligue 1.
Généralités
Couleurs Tango, noir et blanc
Stade Stade du Moustoir (18 500 places)
Président Loïc Féry
Entraîneur Sylvain Ripoll
Résultats
Championnat 15e
46 points (11V, 13N, 14D)
(47 buts pour, 58 buts contre)
Coupe de France Demi-finales (éliminé 0-1 par Paris)
Coupe de la Ligue Quarts de finale (éliminé 0-2 par Bordeaux)
Meilleur buteur

Toutes compétitions : Benjamin Jeannot (14 buts)

En Ligue 1 : Benjamin Moukandjo (13 buts)
Meilleur passeur Yann Jouffre et Walid Mesloub (5 passes décisives)

Maillots

Domicile
Extérieur
Autre

Chronologie

La saison 2015-2016 du FC Lorient est la 12e saison du club en Ligue 1, la 10e consécutivement. Elle voit le club s'engager dans trois compétitions que sont la Ligue 1, la Coupe de France, et la Coupe de la Ligue.

Sommaire

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

Effectif du FC Lorient au 11 avril 2016
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[Note 1] Nom Date de naissance Sélection[Note 2] Club précédent
1 G Lamonge, AnthonyAnthony Lamonge 04/04/1996 (23 ans) Formé au club
30 G Chaigneau, FlorentFlorent Chaigneau 21/03/1984 (35 ans) Le Poiré-sur-Vie VF
40 G Lecomte, BenjaminBenjamin Lecomte 26/04/1991 (28 ans) Dijon FCO
41 G Sy, IbrahimaIbrahima Sy 13/08/1995 (24 ans) Olympique de Marseille
3 D flèche vers la droite Musavu-King, YronduYrondu Musavu-King 08/01/1992 (27 ans) Grenade CF
4 D Le Goff, VincentVincent Le Goff 15/10/1989 (29 ans) FC Istres
5 D Touré, ZargoZargo Touré 11/11/1989 (29 ans) Sénégal Le Havre AC
6 D Bellugou, FrançoisFrançois Bellugou 25/04/1987 (32 ans) AS Nancy-Lorraine
14 D Guerreiro, RaphaelRaphael Guerreiro 22/12/1993 (25 ans) Portugal SM Caen
24 D Lautoa, WesleyWesley Lautoa 25/08/1987 (32 ans) CS Sedan Ardennes
25 D Gassama, LamineLamine Gassama 20/10/1989 (29 ans) Sénégal Olympique lyonnais
26 D flèche vers la droite Rose, LindsayLindsay Rose 08/02/1992 (27 ans) France Olympique lyonnais
33 D Karamoko, HamadouHamadou Karamoko 31/10/1994 (24 ans) Formé au club
8 M Jouffre, YannYann Jouffre 23/07/1984 (35 ans) EA Guingamp
11 M Ndong Ibrahim, DidierDidier Ndong Ibrahim 17/06/1994 (25 ans) Gabon CS sfaxien
13 M Abdullah, RafidineRafidine Abdullah 15/01/1994 (25 ans) Olympique de Marseille
15 M Mulumba, RémiRémi Mulumba 02/11/1992 (26 ans) AJ Auxerre
17 M Mesloub, WalidWalid Mesloub 04/09/1985 (33 ans) Algérie Le Havre AC
19 M Philippoteaux, RomainRomain Philippoteaux 02/03/1988 (31 ans) Dijon FCO
28 M Barthelmé, MaximeMaxime Barthelmé 08/09/1988 (30 ans) Paris FC
29 M Paye, PapePape Paye 31/05/1990 (29 ans) Dijon FCO
9 A Waris, Abdul MajeedAbdul Majeed Waris 19/09/1991 (27 ans) Trabzonspor
12 A Moukandjo, BenjaminBenjamin Moukandjo 12/11/1988 (30 ans) Stade de Reims
21 A Traoré, AlainAlain Traoré 31/12/1988 (30 ans) AS Monaco
22 A Jeannot, BenjaminBenjamin Jeannot 22/01/1992 (27 ans) AS Nancy Lorraine
23 A Fofana, MorykéMoryké Fofana 23/11/1991 (27 ans) Lillestrøm Sportsklubb
27 A Cabot, JimmyJimmy Cabot 18/04/1994 (25 ans) ES Troyes AC
34 A Gakpa, MarvinMarvin Gakpa 01/11/1993 (25 ans) USL Dunkerque
36 A Mara, MohamedMohamed Mara 16/12/1996 (22 ans) Formé au club
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
Préparateur(s) physique(s)
  • Florian Simon
Entraîneur(s) des gardiens
  • Patrick L'Hostis
Médecin(s)
  • Vincent Detaille

Légende

Transferts[modifier | modifier le code]

Mercato d'été[modifier | modifier le code]

Mercato d'hiver[modifier | modifier le code]

Tactique[modifier | modifier le code]

En Ligue 1[modifier | modifier le code]

4-4-2 (à 28 reprises)
4-1-4-1 (à 9 reprises)
4-4-1-1 (à une reprise)

En Coupe de la Ligue[modifier | modifier le code]

4-4-2 (Pour le 16e, le 8e et le quart de finale)


En Coupe de France[modifier | modifier le code]

4-4-2 (Pour le 32e de finale, le 8e de finale et le quart de finale)
4-1-4-1 (Pour le 16e de finale, et la demi-finale)

Avant-saison[modifier | modifier le code]

Contexte d'avant-saison[modifier | modifier le code]

Après une saison où il a réussi à maintenir le FCL en Ligue 1, Sylvain Ripoll est reconduit pour une deuxième année en tant qu'entraîneur des Merlus. De nombreux changements ont été effectués au niveau du staff technique[1].

Stages[modifier | modifier le code]

Les stages du FC Lorient ont lieu du 28 juin au 4 juillet 2015 à Stans en Autriche[2] et du 27 au 29 juillet 2015 à Carnac[3].

Matchs amicaux[modifier | modifier le code]

Matchs d'intersaison[modifier | modifier le code]

Avant de se lancer dans cette saison 2015-2016 de Ligue 1, le FC Lorient s'échauffe en affrontant six équipes (quatre équipes de Ligue 1, une équipe de Ligue 2 et une équipe de National) entre le 8 juillet et le 1er août 2015. Le bilan de ces matchs amicaux est d'une victoire (face à Brest), trois nuls et deux défaites.

Trêves internationales[modifier | modifier le code]

Pendant la 1re trêve internationale de la saison, le FC Lorient affronte l'En Avant de Guingamp en amical au Roudourou. Les deux équipes se quittent dos à dos sur le score de 1-1. Au milieu de la 2de trêve internationale, au début du mois d'octobre, le club morbihannais se déplace sur la pelouse du Stade Brestois, au Stade Francis-Le Blé. Mené 0-1 à la mi-temps, le FCL perd le match 0 à 2.

Saison Ligue 1[modifier | modifier le code]

Déroulé de la saison 2015-2016[modifier | modifier le code]

Faux départ... - Journées 1 à 4[modifier | modifier le code]

Journées 1 à 4 du championnat
J. Rencontre Place
1 O. lyonnais 0-0 FCL 11e
2 FCL 1-1 SC Bastia 12e
3 FCL 0-1 AS Saint-Étienne 15e
4 Stade de Reims 4-1 FCL 18e
Benjamin Lecomte, héros du match de championnat contre l'Olympique lyonnais.

Le FCL débute officiellement sa saison le 9 août 2015 par un déplacement chez l'Olympique lyonnais, qui compte de nouveau rivaliser avec le PSG durant cette saison. Benjamin Lecomte, annoncé comme gardien titulaire du FCL pour cette saison de Ligue 1 depuis l'arrêt de carrière de Fabien Audard en juin 2015, réalise le match parfait. En effet, ce dernier sauve les Merlus à de nombreuses reprises[4] et permet au club de repartir de Lyon avec le point du match nul du 0-0.

La rencontre suivante, la première du FC Lorient au Stade du Moustoir cette saison, se solde par un match nul 1-1 contre le SC Bastia. Pourtant mené dès la 4e minute à la suite d'un but de Floyd Ayité, le FCL arrache le match nul à la 90+1er minute grâce à Benjamin Moukandjo[5], auteur du 1er but lorientais de cette saison de Ligue 1.

La première défaite du FCL a lieu la semaine suivante au Stade du Moustoir. Handicapés par l'exclusion de Benjamin Lecomte dès la 39e seconde de jeu[6], les Merlus chutent contre les Verts de Saint-Étienne (0-1) ainsi qu'au classement de la Ligue 1 (12e17e).

Au stade Auguste-Delaune de Reims, les Merlus sombrent (1-4) face à une équipe ambitieuse et offensive en ce début de saison. Bien que toujours dans le match à la 50e minute (1-1), les Lorientais explosent finalement défensivement dans la dernière demi-heure et encaissent trois buts durant ce laps de temps.

À la fin du mois d'août, le FCL est à la 18e place du classement de Ligue 1, en position de relégable, accompagné du Montpellier HSC et du GFC Ajaccio dans la zone rouge.

Le retour du jeu lorientais - Journées 5 à 13[modifier | modifier le code]

Journées 5 à 13 du championnat
J. Rencontre Place
5 FCL 3-1 Angers SCO 17e
6 AS Monaco 2-3 FCL 10e
7 FCL 2-0 SM Caen 9e
8 Montpellier HSC 2-1 FCL 10e
9 FCL 3-2 G. Bordeaux 9e
10 O. Marseille 1-1 FCL 10e
11 FCL 1-1 Stade rennais FC 10e
12 EA Guingamp 2-2 FCL 9e
13 FCL 4-1 ES Troyes AC 7e

L'inquiétude plane sur Sylvain Ripoll et ses joueurs après les résultats très insatisfaisants du mois d'août. Les Merlus se doivent de montrer de meilleures choses dans leur jeu pour se rassurer et réussir leur saison.

Début septembre, à Lorient, le FCL affronte le SCO Angers, l'étonnant promu de ce début de saison, qui se trouve alors à la 4e place de la Ligue 1. Grâce à un Yann Jouffre très inspiré et une seconde mi-temps totalement maîtrisée, le FC Lorient enregistre son premier succès de la saison (3-1) et quitte la zone de relégation.

La journée suivante, les Lorientais se rendent au stade Louis-II pour y rencontrer l'AS Monaco. Le FCL mène rapidement 2 à 0 grâce à un bijou d'environ 30 mètres de Didier Ndong[7] et à un but de Jeannot au terme d'une exceptionnelle action collective[8]. Les Rouges et Blancs réduisent l'écart avant la mi-temps puis égalisent en début de seconde période avec un coup-franc de Lemar. C'est finalement Benjamin Moukandjo qui marque le but de la victoire dix minutes après l'égalisation pour porter le score à 3-2[9]. Ce résultat permet au FC Lorient de remonter dans la première partie de tableau du classement de Ligue 1.

Les Merlus comptent continuer sur leur lancée face au SM Caen, ce qui est chose faite. En effet, les hommes de Ripoll s'imposent 2 à 0 au stade du Moustoir et enchaînent une 3e victoire consécutive, ce qui n'était plus arrivé au club en Ligue 1 depuis décembre 2013.

Pour le dernier match du mois de septembre, le FCL affronte la lanterne rouge, le Montpellier HSC, qui n'a glané qu'un seul point sur les sept premières journées. C'est pourtant ce dernier qui se montre plus offensif et entreprenant en début de match, d'où le but de Bensebaini à la 6e minute. Les Tango et Noir réagissent peu après la mi-temps grâce à une frappe sublime de Rafidine Abdullah en pleine lucarne. Malgré cela, Jonas Martin marque le but de la victoire pour le MHSC, la 1re du club héraultais pour cette saison[10].

Les Merlus débutent le mois d'octobre de manière idéale. Les Lorientais disposent des Girondins de Bordeaux sur le score de 3-2 dans un match où le FCL a fait preuve de réalisme offensif. Zargo Touré inscrit son 1er but en Ligue 1 sous les couleurs lorientaises à cette occasion. C'est la 4e victoire du FC Lorient en cinq matchs de Ligue 1.

Pour le compte de la 10e journée, le FCL se déplace au stade Vélodrome pour y affronter l'Olympique de Marseille. Après avoir ouvert le score par l'intermédiaire de Michy Batshuayi, l'OM se fait rattraper au score par le lorientais Benjamin Moukandjo. Le score final du match est donc 1-1, résultat qui n'arrange les affaires de personne.

C'est le 24 octobre qu'à lieu le premier derby breton de la saison, en ce qui concerne le FCL. Les Merlus sont confrontés à leur rival du Stade rennais FC. Les premiers prennent l'ascendant dès la 25e minute avec un but du Portugais Raphaël Guerreiro. La seconde période est quant à elle à l’avantage des Rennais, ceux-ci égalisant même à la 68e minute après l'exclusion de Lamine Koné[11]. La fin de match est très tendue, un autre carton rouge est sorti, celui-ci pour le SRFC mais le match se termine sur le score nul de 1 à 1.

Le 31 octobre, les Merlus arrachent le nul (2-2) à Guingamp au terme d'un derby fou ponctué de nombreux faits de jeu. Ce résultat plutôt positif est en partie dû à Benjamin Moukandjo qui inscrit un doublé, le 1er du club cette saison. Après s'être violemment emporté contre le guingampais Jimmy Briand, l'attaquant ghanéen du FC Lorient Majeed Waris apprend quelques jours après le match qu'il écope d'une suspension de six matchs de Ligue 1, une des plus lourdes suspensions du club dans l'élite[12].

Le FC Lorient atteint les 20 points en Ligue 1 avant la 2e trêve internationale après leur victoire 4 à 1 face à Troyes. Une performance logique compte tenu de l'état de forme des Lorientais, comme en témoignent les prestations de Jouffre et de Moukandjo. Cela permet au FCL d'atteindre la 7e place du classement de la Ligue 1.

Une légère perte de vitesse avant la trêve hivernale - Journées 14 à 19[modifier | modifier le code]

Journées 14 à 19 du championnat
J. Rencontre Place
14 FCL 1-2 PSG FC 9e
15 GFC Ajaccio 1-1 FCL 9e
16 FCL 0-0 OGC Nice 9e
17 Toulouse FC 2-3 FCL 8e
18 LOSC 3-0 FCL 8e
19 FCL 0-0 FC Nantes 8e

Lors de la 14e journée, les Merlus s'inclinent 1 à 2 face à un PSG qui n'a pas vraiment forcé. Benjamin Moukandjo marque le seul but lorientais, son 10e cette saison, et prend seul la tête du classement des buteurs. On retiendra de cette rencontre l'hommage poignant rendu avant le match par le public du Moustoir et par les joueurs des deux équipes aux victimes des attentats du 13 novembre ayant eu lieu à Paris[13].

La semaine suivante, les Lorientais se déplacent sur la pelouse du petit poucet de la Ligue 1, le Gazélec Football Club Ajaccio. Bien que mené après le quart d'heure de jeu, le FCL a su réagir pour finalement obtenir un pénalty, que Moukandjo inscrit sans trembler, pour porter le score à 1-1. Les Bretons repartent de Corse avec un point logique compte tenu de leur confrontation équilibrée.

L'entame du mois de décembre est dans la même continuité puisque les Merlus et les Niçois se quittent dos à dos sur le score de 0-0.

Au terme de la 17e journée de championnat, le FCL s'impose non sans difficulté face au Toulouse FC (3-2). Dans ce match, Benjamin Jeannot inscrit un doublé flash en 49 secondes (47e et 48e minute)[14]; il s'agit là du doublé le plus rapide du club dans l'élite.

Au stade Pierre-Mauroy, à Lille, les Lorientais subissent une lourde défaite (0-3) dans un match que les Dogues ont dominé de bout en bout.

Le FC Lorient achève son année 2015 par un match nul 0-0 face à Nantes. À la mi-saison, le club totalise 26 points et se situe à la 8e place du classement de Ligue 1.

Extrait du classement de Ligue 1 2015-2016 à la trêve hivernale

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
5 OGC Nice 29 19 8 5 6 32 23 +9
6 AS Saint-Étienne 29 19 9 2 8 22 22 0
7 Stade rennais 27 19 6 9 4 25 21 +4
8 FC Lorient 26 19 6 8 5 27 26 +1
9 Olympique lyonnais 26 19 7 5 7 23 23 0
10 Olympique de Marseille 25 19 6 7 6 28 21 +7

Une reprise catastrophique, un rythme de relégable... - Journées 20 à 26[modifier | modifier le code]

Journées 20 à 26 du championnat
J. Rencontre Place
20 Stade rennais FC 2-2 FCL 9e
21 FCL 0-2 AS Monaco 12e
22 OGC Nice 2-1 FCL 12e
23 FCL 2-0 Stade de Reims 12e
24 Paris SG 3-1 FCL 12e
25 FCL 1-1 Montpellier HSC 12e
26 FC Nantes 2-1 FCL 14e

Les Lorientais commencent leur phase retour de la Ligue 1 par un match nul face à Rennes (2-2). Le 500e but du FCL dans l'élite n'aura ironiquement pas été marqué par un Merlu puisqu'il est l’œuvre du rennais Fallou Diagne (csc) à la 4e minute du match[15].

Pour le compte de la 21e journée de Ligue 1, les Merlus affrontent au Moustoir l'AS Monaco, qui est dans une très bonne dynamique sur les derniers matchs. L'équipe domicile s'inclinent logiquement sur le score de 0-2. Les Lorientais repassent donc dans la deuxième partie de tableau de la Ligue 1.

Le rendez-vous à l'Allianz Riviera contre l'OGC Nice, équipe du haut de tableau portée par Hatem Ben Arfa et ses coéquipiers s'annonce très laborieux pour le FCL. Bien qu'ils mènent au score grâce à Yann Jouffre dès la 24e minute, la hiérarchie finit par être respectée à la fin de la 1re mi-temps. Les Aiglons marquent deux buts en dix minutes et l'équipe de l'expérimenté Claude Puel s'impose finalement 2 à 1.

Le FC Lorient, toujours en attente de sa première victoire en Ligue 1 de l'année 2016, ont l'espoir de remporter la rencontre à domicile face au Stade de Reims, 1er non-relégable. Au cours de ce match, les Tango et Noir dominent une équipe rémoise ne possédant pas assez d'arguments offensifs et Zargo Touré en profite pour inscrire un premier but à la 15e minute. Le rapport de force reste identique en seconde mi-temps et le défenseur sénégalais marque le but du doublé, très similaire au premier, à la 51e minute. Les Lorientais signent donc leur premier succès en Ligue 1 de 2016 sur le score de 2 à 0[16].

Forts de leur victoire la semaine précédente, les joueurs du FCL comptent réitérer un bon match face au Paris SG au Parc des Princes. Les Merlus sont douchés dès la 6e minute de jeu par un but de l'Uruguayen Edinson Cavani. Les joueurs bretons réagissent au courage moins de dix minutes plus tard avec un but petit filet extérieur de Raphaël Guerreiro. 1-1 est donc le score à la mi-temps. Au retour des vestiaires, les Lorientais finissent par céder du terrain et craquer : ils encaissent deux buts desquels Ibrahimovic et Kurzawa sont les auteurs et sont donc défaits sur le score de 1-3 malgré une bonne résistance.

Les Tango et Noir reçoivent le Montpellier HSC trois jours après le revers à Paris. Les hommes de Frédéric Hantz, premiers relégables, sont sur une pente descendante ces dernières semaines. Cependant, le carton rouge obtenu par le Merlu François Bellugou à la 37e minute change radicalement la physionomie du match car quelques minutes seulement après l'exclusion, les Montpelliérains marquent par l'intermédiaire de Kévin Bérigaud. Le FCL est l'équipe qui a glané le plus de points après avoir été mené[17] ; cette statistique s’avère de nouveau véridique puisque Jimmy Cabot score dès la 49e minute. Le FCL concède donc le nul 1-1 au stade du Moustoir.

Le 13 février, le FCL se déplace au Stade de la Beaujoire pour affronter le FC Nantes. L'équipe receveuse reste sur une série de onze matchs de championnat sans défaite et se situe à la 6e place de la Ligue 1. Le début de match est à sens unique pour les Canaris, ceux-ci menant 2 à 0 à la 39e minute. La seconde mi-temps est légèrement à l'avantage des Merlus, Moukandjo réduisant le score dix minutes avant la fin de la rencontre. Malgré cela, le FC Lorient encaissent une nouvelle défaite en Ligue 1 et retombent à la 14e place du classement, n'ayant pris que 6 points sur les neuf derniers matchs de championnat.

Le FCL assure (presque) son maintien - Journées 27 à 30[modifier | modifier le code]

Journées 27 à 30 du championnat
J. Rencontre Place
27 FCL 4-3 EA Guingamp 14e
28 ES Troyes AC 0-1 FCL 12e
29 SC Bastia 0-0 FCL 12e
30 FCL 1-1 O. Marseille 11e

Le 19 février 2016 a sûrement lieu le tournant de cette saison 2015-2016 pour le FCL. À la suite d'une rencontre d'une intensité exceptionnelle et ponctuée de nombreuses et remarquables prouesses offensives[18], le FC Lorient s'impose au bout du suspense contre l'En Avant de Guingamp sur l'incroyable score de 4-3. Mené 0-2 après 37 minutes de jeu, les Merlus finissent par mener 3-2 après un retour des vestiaires tonitruant. L'EAG égalise par Briand à la 59e minute mais c'est finalement Raphaël Guerreiro qui libère le FCL et tout le Moustoir sur coup-franc à la 90+3e minute[19]. Les hommes de Sylvain Ripoll prennent un bol d'air et s'éloignent de la zone de relégation.

Pour la 28e journée, les Merlus se confrontent à la lanterne rouge troyenne. L'ESTAC, détenteur de seulement 14 points après 27 journées, n'a pas fait le poids face à l'attaque lorientaise et plus particulièrement Majeed Waris, qui marque à la 3e minute le but le plus rapide du club morbihannais de cette saison[20]. Le FCL s'impose donc 1 à 0 en terre champenoise.

Le SC Bastia accueille les Tango et Noir au stade de Furiani pour le 1er match du mois de mai. Grâce à une défense lorientaise très solide et une attaque corse plutôt maladroite, le FCL et le SCB se quittent sur un score nul et vierge (0-0) qui satisfait davantage les Bretons[21].

Pour ce 30e match de championnat, le FCL reçoit l'Olympique de Marseille, équipe en méforme, au Moustoir. Le Ghanéen Majeed Waris trouve le chemin des buts à la 34e minute mais Mauricio Isla égalise quelques secondes après le retour des vestiaires. Deux mi-temps vraiment différentes, une à l'avantage du FCL, l'autre à l'avantage de l'OM, donnent de nouveau un résultat nul (1-1).

Une fin de championnat sans enjeu... et sans envie - Journées 31 à 38[modifier | modifier le code]

Journées 31 à 38 du championnat
J. Rencontre Place
31 Angers SCO 5-1 FCL 13e
32 FCL 1-3 O. lyonnais 14e
33 SM Caen 1-2 FCL 13e
34 FCL 1-1 Toulouse FC 11e
35 AS Saint-Étienne 2-0 FCL 13e
36 FCL 0-1 LOSC 16e
37 Girondins de Bordeaux 3-0 FCL 16e
38 FCL 1-0 GFC Ajaccio 15e

Le FCL subit sa plus lourde défaite de la saison contre le SCO d'Angers au stade Jean-Bouin (1-5) pour le compte de la 31e journée de Ligue 1. Une défaite logique au terme d'un match à sens unique où les Merlus n'ont jamais pu instauré leur jeu.

Le FC Lorient fête son 90e anniversaire au Stade du Moustoir le 3 avril 2016. À cette occasion, de nombreuses activités sont organisées avant et après le match contre l'Olympique lyonnais[22]. Des anciennes gloires du club, joueurs, entraîneurs et présidents ont adressés un joyeux anniversaire au club comme Ali Bouafia, Jean-Claude Darcheville, André-Pierre Gignac, Kévin Gameiro, Yves Caillibote, Georges Guenoum et beaucoup d'autres[23]. Dans un Moustoir intégralement aux couleurs du club, les Merlus, qui portent une tenue collector pour l'événement[24], se heurtent à Alexandre Lacazette et ses coéquipiers et perdent le match sur le score de 1-3.

Le FC Lorient se rapproche du maintien en Ligue 1 en s'imposant face au SM Caen (2-1). Les Tango et Noir comptabilisent 42 points, soit 8 de plus que le premier relégable, le GFC Ajaccio.

Les hommes de Sylvain Ripoll affrontent le Toulouse FC, équipe relégable mais très en forme, pour le 34e match du championnat. Bien que globalement dominé par le TFC et mené au score après le retour des vestiaires, les Merlus trouvent les ressources nécessaires pour égaliser dans les arrêts de jeu par une frappe en lucarne de Zargo Touré. Le FCL, grâce à ce 1-1, atteint le total de 43 points, soit le même total que celui de la saison précédente à la 38e journée.

Le Tango et Noir se déplacent au stade Geoffroy-Guichard pour y affronter l'ASSE la semaine suivante. Les Verts, qui restent sur quatre victoires consécutives, prennent l'ascendant dans le dernier quart d'heure de jeu, dans lequel Nolan Roux inscrit un doublé. Le FCL, longtemps dans le match, perdent la rencontre sur le score de 0-2[25].

Malgré sa défaite face au LOSC (0-1), le FC Lorient officialise son maintien en Ligue 1[26], profitant des mauvais résultats du Toulouse FC, du Stade de Reims et du GFC Ajaccio. Les Merlus joueront une 13e saison en Ligue 1, la 11e consécutive.

Les Lorientais se rendent pour le compte de la 37e et avant-dernière journée de Ligue 1 au Stade Matmut-Atlantique pour s'opposer aux Girondins de Bordeaux. À la fin d'un match sans enjeu et totalement à l'avantage de l'équipe recevante, les Bordelais s'imposent logiquement sur le score de 0-3. Le FCL enchaîne donc une troisième défaite consécutive dans l'élite avec un faible total de sept buts marqués sur les dix dernières rencontres, ce qui n'est pas du tout au goût de Sylvain Ripoll, auteur d'un coup de gueule concernant son équipe et plus précisément contre certains de ses cadres[27].

La saison 2015-2016 de Ligue 1 se clôture le 14 mai 2016. Pour leur ultime match de la saison, les Merlus accueillent au Moustoir le GFC Ajaccio, qui lutte pour son maintien en Ligue 1. L'enjeu de cette rencontre est d'autant plus important que le FCL souhaite offrir la victoire à Yann Jouffre, qui joue son dernier match sous les couleurs lorientaises[28], ainsi qu'à Didier Le Botmel, l'inimitable speaker du club pendant près de dix-neuf ans, qui est décédé la veille du match[29]. Un hommage de tout le stade est rendu à ce dernier par deux minutes d'applaudissements : une première minute avant le match puis une autre pendant le match à la 64e minute, M.Le Botmel s'éteignant dans sa soixante-quatrième année. Quant au premier, emblématique milieu de terrain aux 202 matchs en Ligue 1 avec le club, il a le droit à une standing ovation de tout le stade lors de sa sortie à la 70e minute de jeu. En ce qui concerne le match en lui-même, il fut d'une faible intensité mais légèrement à l'avantage des Tango et Noir puisque Moukandjo inscrit l'unique but de la rencontre à la 27e minute. Le FC Lorient s'impose donc 1 à 0 et condamne les Gaziers à jouer en Ligue 2 la saison suivante[30]. Le FCL termine sa saison 2015-2016 de Ligue 1 à la 15e place et avec un total de 46 points.

Classement final de Ligue 1 2015-2016[31]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Paris Saint-Germain FC T S L 96 38 30 6 2 102 19 +83
2 Olympique lyonnais 65 38 19 8 11 67 43 +24
3 AS Monaco FC 65 38 17 14 7 57 50 +7
4 OGC Nice 63 38 18 9 11 58 41 +17
5 Lille OSC 60 38 15 15 8 39 27 +12
6 AS Saint-Étienne 58 38 17 7 14 42 37 +5
7 SM Caen 54 38 16 6 16 39 52 -13
8 Stade rennais FC 52 38 13 13 12 52 54 -2
9 Angers SCO P 50 38 13 11 14 40 38 +2
10 SC Bastia 50 38 14 8 16 36 42 -6
11 Girondins de Bordeaux 50 38 12 14 12 50 57 -7
12 Montpellier HSC 49 38 14 7 17 49 47 +2
13 Olympique de Marseille 48 38 10 18 10 48 42 +6
14 FC Nantes 48 38 12 12 14 33 43 -10
15 FC Lorient 46 38 11 13 14 47 58 -11
16 EA Guingamp 44 38 11 11 16 45 53 -8
17 Toulouse FC 40 38 8 14 16 45 55 -10
18 Stade de Reims 39 38 10 9 19 44 57 -13
19 GFC AjaccioP 37 38 8 13 17 37 58 -21
20 ES Troyes ACP 18 38 3 9 26 28 83 -55

Statistiques Ligue 1[modifier | modifier le code]

Classements[modifier | modifier le code]

Domicile[modifier | modifier le code]

Source : Classement domicile sur LFP.fr'

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
11 FC Lorient 28 19 7 7 5 26 21 +5
12 Montpellier HSC 27 19 9 0 10 26 23 +3
13 Stade de Reims 26 19 7 5 7 28 23 +5
14 Angers SCO 26 19 6 8 5 20 15 +5
15 Toulouse FC 25 19 6 7 6 29 21 +8
16 En Avant de Guingamp 25 19 6 7 6 31 28 +3
17 Stade rennais FC 25 19 6 7 6 25 25 0
18 GFC Ajaccio 22 19 5 7 7 23 32 -9
19 Olympique de Marseille 20 19 3 11 5 27 24 +3
20 ESTAC Troyes 10 19 1 7 11 13 36 -23
Extérieur[modifier | modifier le code]

Source : Classement extérieur sur LFP.fr

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
11 Montpellier HSC 22 19 5 7 7 23 24 -1
12 FC Nantes 19 19 4 7 8 13 24 -11
13 En Avant de Guingamp 19 19 5 4 10 16 28 -12
14 Girondins de Bordeaux 19 19 4 7 8 23 37 -14
15 FC Lorient 18 19 4 6 9 21 37 -16
16 GFC Ajaccio 15 19 3 6 10 14 26 -12
17 SC Bastia 15 19 3 6 10 13 28 -15
18 Toulouse FC 15 19 3 6 10 16 34 -18
19 Stade de Reims 13 19 3 4 12 16 34 -18
20 ESTAC Troyes 8 19 2 2 15 15 47 -32
Fair play[modifier | modifier le code]

Le classement du fair-play s'établit de la manière suivante :

  • Si l'équipe obtient un carton jaune, elle reçoit 1 point.
  • Si l'équipe obtient un carton rouge, elle reçoit 3 points.

Le but de ce classement est d'avoir le moins de points à la fin de la saison.

'Source :' [1] sur LFP.fr

Après la 38e journée :

Rang Club Points Cartons jaunes Cartons rouges
5 Stade rennais FC 76 67 3
6 OGC Nice 81 66 5
7 FC Lorient 84 63 7
8 AS Saint-Étienne 87 72 5
9 Angers SCO 87 69 6
Championnat de France des tribunes de Ligue 1[modifier | modifier le code]

Source : [2] sur LFP.fr

Après la 38e journée :

Rang Club participant Points Fidélité Ambiance et Animation Engagement sur les réseaux sociaux Animations hors stade
14 Lille OSC 115 54 34 18 9
15 Toulouse FC 113 56 44 0 13
16 FC Lorient 104 54 44 0 6
17 Girondins de Bordeaux 100 47 28 19 6
18 ES Troyes AC 99 57 40 2 0

Résultats par journée[modifier | modifier le code]

Résultats, points et classement[modifier | modifier le code]
Journée 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38
Terrain E D D E D E D E D E D E D D E D E E D E D E D E D E D E E D E D E D E D E D
Résultat N N D D V V V D V N N N V D N N V D N N D D V D N D V V N N D D V N D D D V
Points 1 2 2 2 5 8 11 11 14 15 16 17 20 20 21 22 25 25 26 27 27 27 30 30 31 31 34 37 38 39 39 39 42 43 43 43 43 46
Place 11e 12e 15e 18e 17e 10e 9e 10e 9e 10e 10e 9e 7e 9e 9e 9e 8e 8e 8e 9e 12e 12e 12e 12e 12e 14e 14e 12e 12e 11e 13e 14e 13e 11e 13e 16e 16e 15e

Terrain : D = Domicile ; E = Extérieur.

Résultat : D = Défaite ; N = Nul ; V = Victoire.

Évolution au classement[modifier | modifier le code]
J 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38
1er
2e
3e
4<
© Copyright Wikipedia authors - The articles gathered in this document are under the GFDL licence.
http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html