Saison 2014 de l'équipe cycliste Movistar Team América

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche
Movistar Team América 2014
Généralités
Équipe
Équipe cycliste Movistar Team America
Statut
Élite nationale
Sport
Manager général
Libardo Leyton

La saison 2014 de l'équipe cycliste Movistar Team América est la quatrième de cette équipe cycliste Colombienne. L'équipe est créée en 2011 avec le statut d'équipe continentale. À cette date, elle est la filiale de l'équipe World Tour espagnole Movistar. En 2013, à la suite du désengagement de l'équipe espagnole, les succursales colombienne et équatorienne de la firme Movistar décident de sponsoriser la formation qui redémarre au plus haut national en Colombie. En 2014, seule la succursale colombienne sponsorise l'équipe.

Avant-saison[modifier | modifier le code]

Arrivées et départs[modifier | modifier le code]

Au mois de janvier, le manager général Libardo Leyton annonce trois premiers coureurs venant renforcer l'effectif. Deux transfuges sont issus de la formation Formesán - Bogotá Humana - ETB, Juan David Vargas et Óscar Pachón[1]. Vargas, spécialiste du contre-la-montre, a remporté la Clásica de Soacha[2] et ses qualités de grimpeur lui ont permis de rentrer dans le top ten du dernier Clásico RCN[3]. Pachón est plus expérimenté. Il a porté le maillot d'équipes italienne et chilienne, et son domaine de prédilection est la moyenne montagne. Le troisième renfort est Cristian Talero, sprinteur, il a remporté une étape[4] et le classement des étapes volantes au Clásico RCN[3], avec la formation des Forces armées colombiennes[1]. Principal objectif du recrutement de la nouvelle équipe continentale équatorienne[5], Movistar Team América perd, cependant, Byron Guamá au profit de la formation Ecuador[6]. À la présentation officielle de l'équipe, deux mois plus tard, ce sont, finalement, six nouvelles recrues qui intègrent la formation. Aux trois pré-cités, il faut ajouter deux Espoirs, Roller Diagama et Luis Miguel Martínez[7]. Ainsi qu'un sixième renfort, le sprinter italien Marco Zamparella. Officiant la saison précédente dans l'équipe italo-hongroise Utensilnord Ora24.eu, il participe, avec celle-ci, au Tour de Colombie 2013. C'est son directeur sportif Franco Gini, devenu entre-temps directeur technique des sélections colombiennes, qui lui a permis de trouver ce contrat en Colombie[8].

Arrivée Équipe 2013
Roller Diagama Multirepuestos Bosa
Luis Miguel Martínez Coltejer - Alcaldía de Manizales
Óscar Pachón Formesán - Bogotá Humana - ETB
Cristian Talero Aguardiente Néctar puis
Fuerzas Armadas - Ejército Nacional
Juan David Vargas Formesán - Bogotá Humana - ETB
Marco Zamparella Utensilnord Ora24.eu
Départ Équipe 2014
Julián Cardona Los Pijaos - Rodrigo Pacheco
Freddy González Retraite
Byron Guamá Ecuador
Darwin Pantoja Colombia
Marcelo Paspuezán
Alejandro Serna Los Pijaos - Rodrigo Pacheco

Matériel[modifier | modifier le code]

La formation est équipée par la marque de cycles américaine Cannondale Bicycle Corporation, elle utilise le vélo Cannondale EVO 22. La société Endura procure les nouveaux maillots pour la saison 2014. Tandis que l'entreprise CatLike fournit les casques et Adidas les lunettes[7].

Programme et perspectives pour la saison[modifier | modifier le code]

Pour la quatrième année, l'entreprise de télécommunications Telefónica sponsorise la formation. Après avoir remporté, en 2013, les deux épreuves majeures du calendrier national équatorien (la Clásica Panavial de Tulcán (es) et le Tour de l'Équateur), terminé vice-champion du Clásico RCN, le manager général Libardo Leyton affronte avec optimisme la nouvelle saison[1].
Lors de la présentation de l'équipe au siège social de "Movistar Colombia", à Bogota, en présence du président exécutif de la firme, Libardo Leyton annonce avoir renforcé une formation qui a donné satisfaction l'année précédente, pour obtenir les succès escomptés dans les courses nationales et internationale, avec l'arrivée de Pachón, Talero et Vargas. De plus, avec le recrutement de Diágama et de Martínez pour épauler Brayan Ramírez, la formation pourra, et ce pour la première fois, disposer d'une équipe en son nom propre pour disputer la Vuelta de la Juventud (le Tour de Colombie Espoir). Jessica Parra, championne du monde junior de la course scratch en 2013, est l'unique féminine, intégrée au groupe. La volonté des dirigeants est de lui apporter l'aide et l'attention nécessaire pour sa progression, en vue des prochains Jeux olympiques[7].

Déroulement de la saison[modifier | modifier le code]

Quelques jours avant de reprendre la compétition, leur sponsor convie l'équipe au complet à une promenade à bicyclette, la Ruta Movistar Cali 2014 qui rassemble environ 2 500 personnes dans le sud de la capitale vallecaucana. Initiative qui permet aux coureurs de la formation de se mêler à la foule des aficionados, et à ceux-ci de les côtoyer[9].
La formation dispute sa première course de la saison à l'occasion de la Vuelta al Valle del Cauca, début avril. Jessica Parra y est engagée ainsi que onze des douze membres de l'effectif masculin[10] (dont deux dans une équipe appelée "mixte 1", comprenant également des membres de la formation 4-72 Colombia[11], [N 1]). La nouvelle recrue italienne Marco Zamparella et les Colombiens Omar Mendoza et Brayan Ramírez réussissent un bon contre-la-montre, en se classant troisième, quatrième et sixième, places qu'ils détiennent, également, au classement général provisoire[12]. Deux jours plus tard, au terme de la compétition, Mendoza conserve sa quatrième place et termine premier de l'équipe, devant Ramírez cinquième, tandis que l'Italien est contraint à l'abandon[13] (surement éliminé comme la cinquantaine de coureurs ayant perdu un tour sur le peloton principal[14]). Les deux dernières étapes offrent quelques satisfactions. Quatre hommes se classent dans les neuf premiers, le samedi[15] et Óscar Pachón termine troisième, le lendemain[14]. Alors que Juan David Vargas, victime d'une chute dans la deuxième étape, est contraint d'effectuer un séjour à l'hôpital[16] qui s'éternise puisque trois semaines plus tard, le coureur était encore dans un établissement hospitalier de Cali[17].

La semaine suivante ont lieu les Championnats de Colombie sur route. Malgré de nombreux dysfonctionnements dans l'organisation, deux membres de la formation obtiennent une médaille lors des épreuves du contre-la-montre. Brayan Ramírez termine troisième de la course Espoir. Il échoue à vingt-trois secondes du titre. Quelques minutes plus tard, Omar Mendoza fait mieux que son coéquipier. À seulement quinze secondes du vainqueur Pedro Herrera, il obtient la médaille d'argent de la course Élite[18], pour quelques centièmes face à Víctor Hugo Peña[N 2]. Deuxième engagé, Marvin Angarita termine également dans le top ten de la compétition.
Jessica Parra, quant à elle, termine septième à quarante-cinq secondes de la médaille de bronze[19]. Le lendemain, Parra fait partie du peloton qui se dispute le titre, de la course en ligne, au sprint. Elle termine quatorzième[20].
Puis c'est au tour des Espoirs de disputer leur épreuve. Sous une chaleur étouffante, un premier groupe d'une vingtaine d'hommes s'échappe. Rapidement trois coureurs s'en extraient. Le trio devient duo. À deux tours de l'arrivée, Brayan Ramírez et Diego Ochoa obtiennent jusqu'à deux minutes d'avance. Écart suffisant pour se disputer le titre en tête-à-tête. Ochoa dispose de Ramírez pour quelques millimètres seulement[21].
Le dernier jour, les Élites masculins en décousent sur le même tracé mais avec dix tours à effectuer (soit un de plus que les Espoirs). Au sixième, quatorze hommes prennent le large. Ils vont compter jusqu'à min 43 s d'avance[22]. Óscar Pachón fait partie de l'échappée, réduite à neuf hommes, qui se disputent le titre, quatre tours plus tard. Il échoue au pied du podium à la quatrième place[23]. Les trois autres membres de la formation au départ[21] terminent dans le peloton à trente-huit secondes du vainqueur[24].
Malgré l'absence de titre, l'équipe est la seule du peloton colombien à obtenir plus d'une médaille, avec trois médailles. Tandis que Brayan Ramírez est le seul coureur à décrocher deux récompenses, lors de ces championnats.

Effectif[modifier | modifier le code]

Effectif 2014[modifier | modifier le code]

Coureur Date de naissance Nationalité Équipe 2013
Marvin Angarita 11.04.1989 Colombie Movistar Team América
Wilson Cepeda 02.09.1980 Colombie Movistar Team América
Roller Diagama 13.09.1994 Colombie Multirepuestos Bosa
Luis Miguel Martínez 30.06.1993 Colombie Coltejer - Alcaldía de Manizales
Omar Mendoza 25.11.1989 Colombie Movistar Team América
Freddy Montaña 23.11.1982 Colombie Movistar Team América
Óscar Pachón 28.04.1987 Colombie Formesán - Bogotá Humana - ETB
Brayan Ramírez 20.11.1991 Colombie Movistar Team América
Óscar Soliz 19.01.1985 Bolivie Movistar Team América
Cristian Talero 25.03.1990 Colombie Aguardiente Néctar puis
Fuerzas Armadas - Ejército Nacional
Juan David Vargas 21.03.1990 Colombie Formesán - Bogotá Humana - ETB
Marco Zamparella 01.10.1987 Italie Utensilnord Ora24.eu
Coureuse Date de naissance Nationalité Équipe 2013
Jessica Parra 10.08.1995 Colombie

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Calendrier[modifier | modifier le code]

Date Course Pays Classe Meilleur coureur Classement
2-6/04/2014 Vuelta al Valle del Cauca Colombie 06CNC Omar Mendoza 4e
10/04/2014 Championnat de Colombie du contre-la-montre Espoir Colombie 09 CN Brayan Ramírez 3e
10/04/2014 Championnat de Colombie du contre-la-montre Colombie 09 CN Omar Mendoza 2e
11/04/2014 Championnat de Colombie sur route Espoir Colombie 09 CN Brayan Ramírez 2e
12/04/2014 Championnat de Colombie sur route Colombie 09 CN Óscar Pachón 4e

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Sur les douze inscrits sur la liste des engagés, Wilson Cepeda manque à l'appel dans le communiqué de presse de l'équipe, ce que confirme les résultats officiels de la première étape.
  2. L'écart sera plus confortable quelques minutes plus tard lorsque le jury des commissaires inflige une pénalité de vingt secondes à Víctor Hugo Peña, pour abri prolongé.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (es) « El Movistar Team América seguirá pedaleando en este 2014. Confirmados nuevos refuerzos », sur revistamundociclistico.com, (consulté le 28 avril 2014)
  2. (es) « Clásica Soacha: Primeros títulos para Luz Tovar, Juan D. Vargas y Edwin Rojas », sur www.nuestrociclismo.com, (consulté le 28 avril 2014)
  3. a et b (es) « Les différents classements finals du Clásico RCN 2013 », sur www.clasificacionesdelciclismocolombiano.com (consulté le 28 avril 2014)
  4. (es) « Clásico RCN, Et.9: Talero "Con Fe en la Causa" gana etapa y título de volantes, Camilo Gómez a 17k de la corona », sur www.nuestrociclismo.com, (consulté le 28 avril 2014)
  5. (es) « Team Ecuador, una realidad », sur cobblesandhills.com, (consulté le 21 février 2017)
  6. (es) « Byron Guamá: “Es un orgullo correr en el primer equipo continental de Ecuador” », sur www.ciclismointernacional.com, (consulté le 28 avril 2014)
  7. a b et c (es) « Presentado el Movistar Team América, que apuesta por la juventud y la experiencia », sur www.biciciclismo.com, (consulté le 28 avril 2014)
  8. (es) « Un italiano para el Movistar Team colombiano », sur www.biciciclismo.com, (consulté le 28 avril 2014)
  9. (es) « Cali pedaleó en la primera edición de la Ruta Movistar 2014 », sur www.elpais.com.co, (consulté le 1er mai 2014)
  10. (es) « Vuelta al Valle primer compromiso para el Movistar Team América » [archive du ], sur www.telefonica.co, (consulté le 30 avril 2014)
  11. (es) « La liste officielle des engagés de la Vuelta al Valle del Cauca 2014 », sur nuestrociclismo.com (consulté le 30 avril 2014)
  12. (es) « Moviatar Tean America metio a Marco Zamparella de 3ro y Omar Medoza 4to en la CRI de la Vuelta al Valle », sur luisaviles.blog.com, (consulté le 1er mai 2014)
  13. (es) « Les classements officiels de la Vuelta al Valle del Cauca 2014 », sur nuestrociclismo.com, (consulté le 1er mai 2014)
  14. a et b (es) « Vuelta al Valle: Oscar Sevilla se consagró como nuevo campeón de la carrera. Hernando Bohórquez se queda con el Circuito en Cali », sur www.revistamundociclistico.com, (consulté le 1er mai 2014)
  15. (es) « Vuelta al Valle, Et.4: José Jaimes (EBSA) otro embalador que estrenó victoria », sur nuestrociclismo.com, (consulté le 1er mai 2014)
  16. (es) « Juan David Vargas sigue hospitalizado después de caída en Vuelta al Valle », sur www.revistamundociclistico.com, (consulté le 1er mai 2014)
  17. (es) « Mejora condición médica de Juan David Vargas », sur nuestrociclismo.com, (consulté le 1er mai 2014)
  18. (es) « Campeonatos Nacionales de Ruta Élite y Sub-23: Sérika Gulumá, Carlos Mario Ramírez y Pedro Herrera, los primeros vencedores en la CRI », sur revistamundociclistico.com, (consulté le 2 mai 2014)
  19. (es) « Les classements officiels des championnats de Colombie de contre-la-montre individuel 2014 », sur docs.google.com (consulté le 10 avril 2014)
  20. (es) « Les classements officiels des championnats de Colombie de course en ligne Élite féminine et Espoirs masculin 2014 », sur docs.google.com (consulté le 12 avril 2014)
  21. a et b (es) « Campeonato Ruta: Valentina Paniagua y Diego Ochoa estrenan títulos nacionales », sur nuestrociclismo.com, (consulté le 7 mai 2014)
  22. (es) « Campeonato Nacional de Ruta: Miguel Rubiano medalla de oro. Winner Anacona y Juan P. Suárez completaron el podio », sur revistamundociclistico.com, (consulté le 7 mai 2014)
  23. (es) « Nacional de Ruta: Boyacá campeón general, Miguel Rubiano tricolor élite », sur nuestrociclismo.com, (consulté le 7 mai 2014)
  24. (es) « Le classement officiel du championnat Élite de Colombie de course en ligne 2014 », sur docs.google.com (consulté le 12 avril 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Portail du cyclisme
  • Portail de la Colombie
  • Portail des années 2010