Saison 2013-2014 de l'OGC Nice

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche
OGC Nice
Saison 2013-2014
Généralités
Couleurs Rouge et noir
Stade Stade du Ray (jusqu'au 01.09.13)
17 415 places
Allianz Riviera (depuis le 22.09.13)
35 624 places
Président Jean-Pierre Rivère
Entraîneur Claude Puel
Résultats
Championnat 17e
42 points (12V, 6N, 20D)
(30 buts pour, 44 buts contre)
Coupe de France Huitièmes de finale
contre l'AS Monaco FC (0-1)
Coupe de la Ligue Quarts de finale
contre le FC Nantes (4-3)
Ligue Europa Barrages
contre Apollon Limassol (2-0, 0-1)
Meilleur buteur Championnat :
Darío Cvitanich (8)
Toutes compétitions :
Darío Cvitanich (10)
Meilleur passeur Championnat :
Christian Brüls (5)
Toutes compétitions :
Christian Brüls (6)

Maillots

Domicile
Extérieur
Autre

Chronologie

La saison 2013-2014 de l'OGC Nice voit le club s'engager dans quatre compétitions que sont la Ligue 1, la Coupe de France, la Coupe de la Ligue, et la Ligue Europa.

En effet, pour la première fois depuis trente-sept ans, le Gym s'est qualifié pour une coupe d'Europe par le biais du championnat, en terminant quatrième la saison précédente.

La saison 2013-2014 est historique car les Aiglons changent de stade pour la première fois depuis 1927 pour s'installer à la mi-septembre 2013 dans un grand stade flambant neuf de 35 000 places, l'Allianz Riviera. Les deux premiers matchs à domicile de la saison et le match retour des barrages de la Ligue Europa ont été les derniers matchs disputés par l'OGCN au stade du Ray.

Après un bon début de championnat, l'OGCN connaît une carence offensive et enregistre une série de sept défaites consécutives. L'équipe s'enfonce peu à peu dans les profondeurs du classement et termine 17e et premier non relégable.

Éliminé d'emblée en Ligue Europa, l'OGCN réalise un parcours honorable en Coupe de France et en Coupe de la Ligue où il atteint respectivement les 8èmes et quarts de finale.

La saison est marquée par trois victoires contre l'Olympique de Marseille, dont une sur le score de 4-5 au Stade Vélodrome et par les performances du portier du Gym, David Ospina, désigné Aiglon de la Saison 2013/2014.

Avant-saison[modifier | modifier le code]

Transferts[modifier | modifier le code]

Le club aborde la saison 2013-2014 avec un effectif relativement stable. L'équipe qui a terminé 4e du Championnat 2012-2013 est globalement reconduite sous la houlette de Claude Puel.

L'OGC Nice enregistre l'arrivée des milieux de terrain Nampalys Mendy, jeune espoir désireux de rejoindre le club et Christian Brüls, prêté par La Gantoise. Après la fin du mercato, le 9 septembre, c'est Mathieu Bodmer qui signe en provenance du Paris Saint-Germain.

Le défenseur Renato Civelli, en fin de contrat, quitte le club pour s'engager avec Bursaspor. Kévin Diaz et Camel Meriem quittent le club, respectivement pour rejoindre Tours et l'Apollon Limassol. Darío Cvitanich reste au club après des discussions au cours de l'été.

Tableau des transferts du mercato d'été
Nom Nationalité Poste Transfert Provenance/Destination Division
Arrivées
Abraham Guié Guié Côte d'Ivoire Attaquant Retour de prêt FC Lausanne-Sport Super League
Lucas Veronese France Gardien Retour de prêt FC Istres Ligue 2
Jordan Astier France Attaquant Premier contrat professionnel OGC Nice B CFA
Stéphan Raheriharimanana Madagascar Milieu Premier contrat professionnel OGC Nice B CFA
Nampalys Mendy France Milieu Transfert libre AS Monaco Ligue 1
Christian Brüls Belgique Milieu Prêt (option d'achat) KAA La Gantoise Division 1
Mathieu Bodmer France Défenseur Transfert libre Paris Saint-Germain Ligue 1
Départs
Julien Berthomier France Défenseur Fin de contrat Royal Boussu Dour Borinage Division 2
Renato Civelli Argentine Défenseur Fin de contrat Bursaspor Süper Lig
Kévin Diaz France Milieu Fin de contrat Tours FC Ligue 2
Abraham Guié Guié Côte d'Ivoire Attaquant Prêt Apollon Limassol Laiki League
Joris Delle France Gardien Prêt Cercle Bruges Division 1
Camel Meriem France Milieu Fin de contrat Apollon Limassol Laiki League
Tableau des transferts du mercato d'hiver
Nom Nationalité Poste Transfert Provenance/Destination Division
Départs
Diacko Fofana France Défenseur Fin de contrat
Stéphane Bahoken France Attaquant Prêt St. Mirren Premiership
Kévin Gomis Sénégal Défenseur Prêt Nottingham Forest Championship

Préparation d'avant-saison[modifier | modifier le code]

L'OGC Nice débute sa saison par une série de défaites enregistrées lors des matchs amicaux, respectivement contre le Raja Casablanca (1-0),le Benfica Lisbonne (2-1), le PAOK Salonique (6-0), la SS Lazio Rome (0-1) avant de finir par un nul contre l'Athletic Bilbao (0-0).

Résumé de la saison[modifier | modifier le code]

Championnat[modifier | modifier le code]

OGC Nice - Apollon Limassol (1-0) au Stade du Ray le 29 août 2013

Les dernières du Stade du Ray[modifier | modifier le code]

Le championnat débute dans le prolongement des matchs amicaux avec un sévère 4-0 encaissé sur le terrain de l'Olympique lyonnais, au stade Gerland. Le club se reprend ensuite avec une victoire à domicile (match à huis clos) contre le Stade rennais (2-1, buts de Darío Cvitanich et Jérémy Pied) puis un match nul à Ajaccio (0-0).

Lors du dernier match au stade du Ray, le 1er septembre 2013, Nice concède le match nul face au Montpellier HSC, au terme d'un match conclu sur le score de 2-2, grâce à des buts de Timothée Kolodziejczak et Valentin Eysseric. À la fin de la rencontre, le cœur du terrain est découpé, et sera replanté au centre de la pelouse de l'Allianz Riviera.

Le 9 septembre 2013, on apprend la signature du défenseur parisien, Mathieu Bodmer. L'arrivée du grand défenseur parisien semble bénéfique à l'équipe qui enregistre à la suite sa première victoire de la saison à l'extérieur en s'imposant à Lille (0-2), avec un doublé de Darío Cvitanich.

L'installation à l'Allianz Riviera[modifier | modifier le code]

Le coup d'envoi du premier match de l'OGCN à l'Allianz Riviera

L'OGC Nice joue son premier match à l'Allianz Riviera contre Valenciennes le 22 septembre 2013, à l'occasion de la 6e journée de la saison 2013-2014 de Ligue 1. Le match se joue à guichets fermés et le vieux record d'affluence qui remontait à 1952 est largement battu. Darío Cvitanich est le premier buteur de l'histoire du nouveau stade en ouvrant la marque sur penalty avant qu'Éric Bauthéac n'aggrave la marque sur action de jeu puis Christian Brüls de la tête. Le niçois Alexy Bosetti clôture la fête sur le terrain en inscrivant le quatrième et dernier but.

Le parcours jusqu'à la trêve[modifier | modifier le code]

Le début de saison est l'un des meilleurs enregistré par l'OGC Nice depuis de nombreuses années. Après avoir dominé Valenciennes, les Aiglons tombent à Nantes (2-0) mais se reprennent face à Guingamp (1-0, but de Cvitanich). Le parcours en dents de scie continue, avec une défaite à Toulouse sur le score de 1-0, puis une victoire de prestige dans le derby face à l'Olympique de Marseille, à l'Allianz Riviera, grâce à un nouveau but de Darío Cvitanich.

Mais par la suite, avec de nombreux cadres suspendus ou blessés, le club va sombrer dans une terrible série négative. Celle-ci commence avec une défaite lors du derby corse sur le terrain du SC Bastia (1-0). Une semaine plus tard, le Gym connaît sa première défaite à l'Allianz Riviera face à Bordeaux (2-1, but de Darío Cvitanich sur penalty pour Nice), dans un match marqué par la sortie sur blessure de David Ospina, remplacé par le jeune Anthony Mandréa, âgé de seulement 16 ans. Une semaine plus tard, Nice sombre au Parc des Princes, la faute à un triplé de Zlatan Ibrahimović contre un but de Nemanja Pejčinović.

Après la trêve internationale, la série noire continue, et la défaite à domicile face à l'AS Saint-Étienne montre bien les faiblesses défensives du Gym et de son gardien, Luca Veronese, remplaçant d'Ospina. Une semaine plus tard, les Aiglons sombrent à nouveau sur le terrain de Lorient, continuant d'enchaîner les défaites. Puis, quelques jours plus tard, l'OGC Nice est humilié par son grand rival, l'AS Monaco (0-3) à l'Allianz Riviera, au terme, une nouvelle fois, d'un non-match. La série noire continue à Reims, ou les Aiglons, qui pensaient obtenir le point du nul, encaissent un but à la 93e minute, encore fois sur une faute défensive. C'est finalement une série de sept défaites consécutives pour le Gym, la pire depuis près de 60 ans.

Heureusement, avec le retour des blessés, notamment Bauthéac, Bodmer et Ospina, l'équipe retrouve de la solidité et marque à nouveau des buts. Deux victoires à domicile contre Sochaux (1-0, but de Bauthéac, puis Évian TG (3-1, doublé de Bauthéac et but de Bosetti) permettent à l'OGCN de terminer la première partie de saison sur une note positive. À la trêve, le club est 14e avec 23 points et un bilan de 7 victoires, 2 nuls et 10 défaites.

Deuxième partie de saison[modifier | modifier le code]

La seconde partie de saison voit les Aiglons, privés de tout renfort lors du mercato d'hiver, s'enfoncer peu à peu dans les profondeurs du classement. Handicapée par les indisponibilités pour blessures de joueurs clefs (Bauthéac, Bodmer, Ospina, Pejcinovic, Digard), qui font ressortir le manque de profondeur et de maturité du banc niçois, formé essentiellement de jeunes, l'équipe prend des buts et a du mal à marquer. Peu performant à l'extérieur, l'OGCN commence à accumuler les défaites à domicile malgré le soutien de ses fidèles supporters. Le club glisse ainsi jusqu'à la 16e place du classement le 1er mars 2014 après sa défaite contre Toulouse à l'Allianz Riviera. À cette date, et après les éliminations en coupes, l'objectif de fin de saison affiché par l'entraîneur Claude Puel est le maintien en Ligue 1[1]. Le maintien est acquis à la 36e journée à la faveur d'une victoire sur le Stade de Reims (1-0). S'ensuivent deux défaites, à Sochaux (0-2) puis à domicile contre Lyon (0-1). Le club termine 17e avec 42 points et premier non relégable, avec seulement deux points d'avance sur Sochaux. Le bilan est de 12 victoires, 6 matchs nuls et 20 défaites. Avec seulement 30 buts marqués, l'OGCN termine plus mauvaise attaque du championnat. Le bilan de la saison 2013/2014 est donc décevant pour une équipe qui avait terminé l'année précédente à la 4e place du championnat.

Coupe de France[modifier | modifier le code]

Le tirage au sort des 32èmes de finale désigne le FC Nantes comme adversaire de l'OGC Nice. Le match se déroule à Nantes le 5 janvier 2014. Malgré les absences de Bodmer, Cvitanich et Pejčinović, les Aiglons font preuve de maîtrise collective et s'imposent 0-2 face aux Canaris sur deux réalisations de Didier Digard et Christian Brüls.

L'OGC Nice doit ensuite affronter en 16èmes de finale l'Olympique de Marseille au Stade Vélodrome. Le 21 janvier 2014, les Niçois remportent un succès historique à Marseille en s'imposant par 5 buts à 4 (buts de Bosetti, Puel, Maupay, Brüls et Abriel). Cela faisait 34 ans que les Olympiens n'avaient pas encaissé cinq buts au Vélodrome. La victoire est d'autant plus remarquable que l'OGCN n'alignait que trois titulaires au coup d'envoi, et plusieurs joueurs étant issus du centre de formation et notamment de l'équipe ayant gagné la Gambardella en 2012 (Bosetti, Maupay, Amavi, Hassen).

En huitièmes de finale, l'OGC Nice s'incline à domicile face à l'AS Monaco (0-1 après prolongation).

Coupe de la Ligue[modifier | modifier le code]

Le tirage au sort désigne le FC Sochaux pour affronter l'OGC Nice en 8èmes de finale de la Coupe de la Ligue, le 18 décembre 2013 à l'Allianz Riviera. L'OGCN s'impose 3-0 contre la lanterne rouge du championnat.

Comme en Coupe de France, le club doit ensuite se rendre à Nantes en quarts de finale, le 15 janvier 2014. Les Canaris prennent leur revanche et s'imposent sur le fil sur le score de 4-3. L'entraîneur, Claude Puel, évoque un "scénario cruel" pour des Aiglons qui menaient 0-1 à la mi-temps.

Ligue Europa[modifier | modifier le code]

L'OGC Nice quitte d'emblée la Ligue Europa à l'issue de la phase de barrages en perdant sa confrontation avec l'Apollon Limassol (0-2 à l'aller) malgré une belle réaction au match retour (1-0).

Compétitions[modifier | modifier le code]

Championnat[modifier | modifier le code]

La Ligue 1 2013-2014 est la soixante-quinzième édition du championnat de France de football et la douzième sous l'appellation « Ligue 1 ». La division oppose vingt clubs en une série de trente-huit rencontres. Les meilleurs de ce championnat se qualifient pour les coupes d'Europe que sont la Ligue des Champions (le podium) et la Ligue Europa (le quatrième et les vainqueurs des coupes nationales). L'ASSE participe à cette compétition pour la soixante-et-unième fois de son histoire[2].

Les relégués de la saison précédente, l'AS Nancy-Lorraine, l'ESTAC Troyes et le Stade brestois 29, sont remplacés par l'AS Monaco, champion de Ligue 2 en 2012-2013 après deux ans d'absence, l'EA Guingamp, 10 ans après sa dernière participation au plus haut niveau national, et le FC Nantes, relégué en Ligue 2 lors de la saison 2006-2007.

Date-heure No. Adversaire Lieu Résultat Buteurs pour l'OGCN Buteurs adverses Classement Affluence Diffuseur
Samedi 10 août 2013
21h00
1 Olympique lyonnais Ext. 4 - 0 Alexandre Lacazette (x2)

Clément Grenier

Yoann Gourcuff

bgcolor=#FFCCCC|20e 23 552 Canal+ / Canal+ Sport
Samedi 17 août 2013
20h00
2 Stade rennais Dom. 2 - 1 Darío Cvitanich But inscrit après 20 minutes 20e
Jérémy Pied But inscrit après 50 minutes 50e
Nélson Oliveira But inscrit après 45+3 minutes 45+3e 12e 0 beIN Sport
Dimanche 25 août 2013
17h00
3 AC Ajaccio Ext. 0 - 0 - - 11e 6 991 beIN Sport
Dimanche 1er septembre 2013
17h00
4 Montpellier HSC Dom. 2 - 2 Timothée Kolodziejczak But inscrit après 18 minutes 18e
Valentin Eysseric But inscrit après 43 minutes 43e
Souleymane Camara But inscrit après 34 minutes 34e
Siaka Tiéné But inscrit après 52 minutes 52e
12e 14 962 beIN Sport
Dimanche 15 septembre 2013
17h00
5 LOSC Lille Ext. 0 - 2 Darío Cvitanich But inscrit après 19 minutes 19e But inscrit après 45 minutes 45e - 7e 34 002 beIN Sport
Dimanche 22 septembre 2013
17h00
6 Valenciennes FC Dom. 4 - 0 Darío Cvitanich But inscrit après 32 minutes 32e (pén.)
Éric Bauthéac But inscrit après 44 minutes 44e
Christian Brüls But inscrit après 69 minutes 69e
Alexy Bosetti But inscrit après 73 minutes 73e
- 5e 34 459 beIN Sport
Mercredi 25 septembre 2013
19h00
7 FC Nantes Ext. 2 - 0 - Filip Djordjevic But inscrit après 27 minutes 27e
Fernando Aristeguieta But inscrit après 88 minutes 88e
7e 22 290 beIN Sport
Samedi 28 septembre 2013
20h00
8 EA Guingamp Dom. 1 - 0 Darío Cvitanich But inscrit après 48 minutes 48e - 5e 21 314 beIN Sport
Samedi 5 octobre 2013
20h00
9 Toulouse FC Ext. 1 - 0 - Wissam Ben Yedder But inscrit après 34 minutes 34e 6e 10 512 beIN Sport
Vendredi 18 octobre 2013
20h30
10 Olympique de Marseille Dom. 1 - 0 Darío Cvitanich But inscrit après 40 minutes 40e - 6e 31 634 beIN Sport / Canal+
Samedi 26 octobre 2013
20h00
11 SC Bastia Ext. 1 - 0 - Sébastien Squillaci But inscrit après 36 minutes 36e 8e 14 607 beIN Sport
Dimanche 3 novembre 2013
14h00
12 Girondins de Bordeaux Dom. 1 - 2 Darío Cvitanich But inscrit après 77 minutes 77e (pén.) Grégory Sertic But inscrit après 31 minutes 31e
Ludovic Obraniak But inscrit après 59 minutes 59e
11e 27 511 beIN Sport
Samedi 9 novembre 2013
17h00
13 Paris Saint-Germain Ext. 3 - 1 Nemanja Pejčinović But inscrit après 70 minutes 70e Zlatan Ibrahimović But inscrit après 39 minutes 39e But inscrit après 57 minutes 57e (pén.) But inscrit après 75 minutes 75e 13e 45 599 Canal+
Dimanche 24 novembre 2013
17h00
14 AS Saint-Étienne Dom. 0 - 1 - Mevlüt Erding But inscrit après 23 minutes 23e 13e 27 360 beIN Sport
Samedi 30 novembre 2013
20h00
15 FC Lorient Ext. 3 - 0 - Kévin Monnet-Paquet But inscrit après 17 minutes 17e
Jordan Amavi Inscrit contre son camp après 71 minutes 71e (csc)
Vincent Aboubakar But inscrit après 90+4 minutes 90+4e
15e 13 633 beIN Sport
Mardi 3 décembre 2013
21h00
16 AS Monaco Dom. 0 - 3 - James Rodríguez But inscrit après 5 minutes 5e
Emmanuel Rivière But inscrit après 23 minutes 23e
Lucas Ocampos But inscrit après 89 minutes 89e
16e 28 241 Canal+
Samedi 7 décembre 2013
20h00
17 Stade de Reims Ext. 1 - 0 - Gaëtan Charbonnier But inscrit après 90+3 minutes 90+3e 16e 14 757 beIN Sport
Samedi 14 décembre 2013
20h00
18 FC Sochaux-Montbéliard Dom. 1 - 0 Éric Bauthéac But inscrit après 24 minutes 24e - 15e 20 565 beIN Sport
Samedi 21 décembre 2013
20h00
19 Évian Thonon Gaillard Dom. 3 - 1 Éric Bauthéac But inscrit après 60 minutes 60e But inscrit après 69 minutes 69e
Alexy Bosetti But inscrit après 86 minutes 86e
Cédric Mongongu But inscrit après 27 minutes 27e (pén.) 14e 20 788 beIN Sport
Samedi 11 janvier 2014
20h00
20 Stade rennais Ext. 0 - 0 - - 14e 13 202 beIN Sports
Samedi 18 janvier 2014
20h00
21 AC Ajaccio Dom. 2 - 0 Guillermo Ochoa Inscrit contre son camp après 5 minutes 5e (csc)
Darío Cvitanich But inscrit après 90+1 minutes 90+1e
- 13e 18 629 beIN Sports
Samedi 25 janvier 2014
20h00
22 Montpellier HSC Ext. 3 - 1 Alexy Bosetti But inscrit après 68 minutes 68e M'Baye Niang But inscrit après 31 minutes 31e
Vitorino Hilton But inscrit après 53 minutes 53e
Souleymane Camara But inscrit après 81 minutes 81e
13e 13 349 beIN Sports
Dimanche 2 février 2014
14h00
23 LOSC Lille Dom. 1 - 0 Mathieu Bodmer But inscrit après 45+2 minutes 45+2e - 12e 21 953 beIN Sports
Samedi 8 février 2014
20h00
24 Valenciennes FC Ext. 2 - 1 Neal Maupay But inscrit après 75 minutes 75e Tongo Doumbia But inscrit après 26 minutes 26e
Abdul Majeed Waris But inscrit après 88 minutes 88e
13e 12 186 beIN Sports
Samedi 15 février 2014
20h00
25 FC Nantes Dom. 0-0 - - - - beIN Sports
Samedi 22 février 2014
20h00
26 EA Guingamp Ext. 1-0 - Mustapha Yatabaré - - beIN Sports
Samedi 1er mars 2014
20h00
27 Toulouse FC Dom. 0-2 - Eden Ben Basat

Wissam Ben Yedder

- - beIN Sports
Vendredi 7 mars 2014
20h30
28 Olympique de Marseille Ext. 0-1 Valentin Esseyric - - - beIN Sports / Canal+
Samedi 15 mars 2014 29 SC Bastia Dom. 2-0 Alexy Bosetti - - - -
Samedi 22 mars 2014 30 Girondins de Bordeaux Ext. 1-1 Alexy Bosetti Jussie (pén) - - -
Samedi 29 mars 2014 31 Paris Saint-Germain Dom. 0-1 - Edinson Cavani - - -
Samedi 5 avril 2014 32 AS Saint-Étienne Ext. 1-1 Mathieu Bodmer Max-Alain Gradel (pén) - - -
Samedi 12 avril 2014 33 FC Lorient Dom. 1-2 Timothée Kolodziejczak Gilles Sunu

Vincent Aboubakar

- - -
Dimanche 20 avril 2014 34 AS Monaco Ext. 1-0 - Dimitar Berbatov - - -
Samedi 26 avril 2014 35 Stade de Reims Dom. - - - - -
Dimanche 4 mai 2014 36 FC Sochaux-Montbéliard Ext. - - - - - -
Samedi 10 mai 2014 37 Évian Thonon Gaillard Ext. - - - - - -
Samedi 17 mai 2014 38 Olympique lyonnais Dom. - - - - - -

Classement et statistiques[modifier | modifier le code]

Les Niçois sont actuellement à la treizième place avec 9 victoires, 3 matchs nuls et 12 défaites[3]. Une victoire rapportant trois points et un match nul un point, l'OGCN totalise 30 points soit vingt-cinq de moins que le leader, le Paris Saint-Germain. Les Niçois possèdent la quinzième attaque du championnat (à égalité avec Guingamp et Toulouse) avec 23 buts marqués[4], et la treizième défense (à égalité avec Lorient et Lyon)avec 30 buts encaissés[5]. Nice est la sixième formation à domicile (25 points[6]) et la dix-septième à l'extérieur (5 points[7]).

Extrait du classement de Ligue 1 2013-2014[3]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Paris Saint-Germain FC 79 33 24 7 2 74 19 +55
2 AS Monaco FC 72 34 21 9 4 55 27 +28
3 Lille OSC 64 34 18 10 6 38 20 +18
4 AS Saint-Étienne 57 34 16 9 9 46 31 +15
5 Olympique lyonnais 54 33 15 9 9 49 38 +11

Coupe de France[modifier | modifier le code]

La coupe de France 2013-2014 est la 96e édition de la coupe de France, une compétition à élimination directe mettant aux prises tous les clubs de football amateurs et professionnels à travers la France métropolitaine et les DOM-TOM. Elle est organisée par la FFF et ses ligues régionales.

Date Tour Adversaire Lieu Résultat Buteurs pour l'OGCN Buteurs adverses Affluence Diffuseur
Dimanche 6 janvier 2014
14h15
Trente-deuxième de finale FC Nantes (Ligue 1) Ext. 0 - 2 Didier Digard But inscrit après 8 minutes 8e
Christian Brüls But inscrit après 88 minutes 88e
- 14 603 France 3
Mardi 21 janvier 2014
21h00
Seizièmes de finale Olympique de Marseille (Ligue 1) Ext. 4 - 5 Alexy Bosetti But inscrit après 5 minutes 5e
Neal Maupay But inscrit après 18 minutes 18e
Grégoire Puel But inscrit après 45+1 minutes 45+1e
Christian Brüls But inscrit après 51 minutes 51e (pén.)
Fabrice Abriel But inscrit après 88 minutes 88e
André-Pierre Gignac But inscrit après 3 minutes 3e But inscrit après 58 minutes 58e
Florian Thauvin But inscrit après 24 minutes 24e
Souleymane Diawara But inscrit après 90+2 minutes 90+2e
8 240 Eurosport
Mercredi 12 février 2014
20h55
Huitièmes de finale AS Monaco (Ligue 1) Dom. 0-1 - Dimitar Berbatov - France 3

Coupe de la Ligue[modifier | modifier le code]

La Coupe de la Ligue 2013-2014 est la 20e édition de la Coupe de la Ligue, compétition à élimination directe organisée par la Ligue de football professionnel (LFP) depuis 1994, qui rassemble uniquement les clubs professionnels de Ligue 1, Ligue 2 et National. Depuis 2009, la LFP a instauré un nouveau format de coupe plus avantageux pour les équipes qualifiées pour une coupe d'Europe.

Date et horaire Tour Adversaire Lieu Résultat Buteurs pour l'OGCN Buteurs adverses Affluence Diffuseur
Mercredi 18 décembre 2013
18h45
Huitièmes de finale FC Sochaux-Montbéliard (Ligue 1) Dom. 3 - 0 Nemanja Pejčinović But inscrit après 14 minutes 14e
Romain Genevois But inscrit après 31 minutes 31e
Jérémy Pied But inscrit après 34 minutes 34e
- 15 500 France 4
Mercredi 15 janvier 2014
18h45
Quarts de finale FC Nantes (Ligue 1) Ext. 4 - 3 Didier Digard But inscrit après 17 minutes 17e
Timothée Kolodziejczak But inscrit après 72 minutes 72e
Darío Cvitanich But inscrit après 85 minutes 85e
Filip Djordjevic But inscrit après 48 minutes 48e But inscrit après 52 minutes 52e
Oswaldo Vizcarrondo But inscrit après 77 minutes 77e
Serge Gakpé But inscrit après 87 minutes 87e
11 861 France 4

Ligue Europa[modifier | modifier le code]

La Ligue Europa 2013-2014 est la quarante-troisième édition de la Ligue Europa. Elle est divisée en deux phases, une phase de groupes, qui consiste en douze mini-championnats de quatre équipes par groupe, les deux premiers poursuivant la compétition. Puis une phase finale, décomposée en seizièmes de finale, huitièmes de finale, quarts de finale, demi-finales et une finale qui se joue sur terrain neutre. En cas d'égalité, lors de la phase finale, la règle des buts marqués à l'extérieur s'applique puis le match retour est augmenté d'une prolongation et d'une séance de tirs au but s'il le faut. Les équipes sont qualifiées en fonction de leurs bons résultats en championnat lors de la saison précédente et le tenant du titre est Chelsea, formation anglaise vainqueur du Benfica Lisbonne deux buts à un à l'Amsterdam ArenA d'Amsterdam.

Phase de qualification[modifier | modifier le code]

Date Tour Adversaire Lieu Résultat Buteurs pour l'OGCN Buteurs adverses Affluence Diffuseur
Jeudi 22 août 2013
21h00
Barrage aller Apollon Limassol Ext. 2 - 0 - Gastón Sangoy But inscrit après 54 minutes 54e But inscrit après 63 minutes 63e 7 157 L'Équipe 21
Jeudi 29 août 2013
20h00
Barrage retour Apollon Limassol Dom. 1 - 0 Darío Cvitanich But inscrit après 4 minutes 4e - 12 219 beIN Sport

Coefficient UEFA[modifier | modifier le code]

De par ses résultats dans cette Ligue Europa, l'OGC Nice acquiert des points pour son coefficient UEFA, utilisé lors des tirages au sort des compétitions de l'UEFA.

Classement 2014 des clubs par leur coefficient UEFA[8],[Note 1]
Rang
2014
Rang
2013
Évolution
Club
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
Coefficient
1 1 = FC Barcelone 30,586 36,642 34,171 27,542 20,743 149,685
2 2 = Bayern Munich 30,616 24,133 33,050 36,585 21,514 145,899
3 4 +1 Real Madrid 22,586 33,642 36,171 29,542 22,743 144,685
140 132 -8 Feyenoord Rotterdam 1,883 3,733 2,720 2,343 2,450 13,129
141 151 +10 Sturm Graz 4,875 2,375 3,425 0,450 1,860 12,985
142 148 +6 OGC Nice 3,000 2,150 2,100 2,350 2,767 12,366
143 78 -65 AS Saint-Étienne 3,000 2,150 2,100 2,350 2,767 12,366
144 139 -5 EA Guingamp 4,500 2,150 2,100 2,350 1,267 12,366

Effectif[modifier | modifier le code]

Effectif de la saison 2013-2014[9],[10]
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[Note 2] Nom Date de naissance Sélection[Note 3] Club précédent
1 G Ospina, DavidDavid Ospina 31/08/1988 (30 ans) Colombie Atlético Nacional
16 G Veronese, LucaLuca Veronese 06/02/1991 (28 ans) Formé au club
40 G Hassen, MouezMouez Hassen 05/03/1995 (24 ans) Formé au club
3 D Kolodziejczak, TimothéeTimothée Kolodziejczak 01/10/1991 (27 ans) Olympique lyonnais
4 D Pejčinović, NemanjaNemanja Pejčinović 04/11/1987 (31 ans) Serbie Rad Belgrade
15 D Puel, GrégoireGrégoire Puel 20/02/1992 (27 ans) Olympique lyonnais
21 D Palun, LloydLloyd Palun 28/11/1988 (30 ans) Gabon Trinité SFC
24 D Bodmer, MathieuMathieu Bodmer 22/11/1982 (36 ans) Paris SG
25 D Genevois, RomainRomain Genevois 28/10/1987 (31 ans) Haïti Tours FC
31 D M'Bow, MoussaMoussa M'Bow 07/02/1992 (27 ans) Formé au club
33 D Amavi, JordanJordan Amavi 09/03/1994 (25 ans) Formé au club
6 M Digard, DidierDidier Digard  12/07/1986 (33 ans) Middlesbrough
7 M Abriel, FabriceFabrice Abriel 06/07/1979 (40 ans) Olympique de Marseille
8 M Traoré, MahamaneMahamane Traoré 31/08/1988 (30 ans) Mali Formé au club
10 M flèche vers la droite Brüls, ChristianChristian Brüls 30/09/1988 (30 ans) KAA La Gantoise
11 M Bauthéac, ÉricÉric Bauthéac 27/08/1987 (31 ans) Dijon FCO
13 M Eysseric, ValentinValentin Eysseric 25/03/1992 (27 ans) France espoirs AS Monaco
14 M Pied, JérémyJérémy Pied 23/02/1989 (30 ans) Olympique lyonnais
17 M Anin, KévinKévin Anin 05/07/1986 (33 ans) FC Sochaux
20 M Bruins, LuigiLuigi Bruins 09/03/1987 (32 ans) Excelsior Rotterdam
22 M Mendy, NampalysNampalys Mendy 23/06/1992 (27 ans) France espoirs AS Monaco
27 M Raheriharimanana, StéphanStéphan Raheriharimanana 16/08/1993 (25 ans) Formé au club
28 M Dao Castellana, FabienFabien Dao Castellana 28/07/1993 (25 ans) France -20 ans Formé au club
9 A Pentecôte, XavierXavier Pentecôte 13/08/1986 (32 ans) Toulouse FC
12 A Cvitanich, DaríoDarío Cvitanich 16/05/1984 (35 ans) Ajax Amsterdam
18 A Maupay, NealNeal Maupay 14/08/1996 (22 ans) France -17 ans Formé au club
19 A Astier, JordanJordan Astier 28/04/1992 (27 ans) Formé au club
23 A Bosetti, AlexyAlexy Bosetti 23/04/1993 (26 ans) France -20 ans Formé au club
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
Préparateur(s) physique(s)
  • Alexandre Dellal
  • Bernard Cora
Entraîneur(s) des gardiens
Kinésithérapeute
  • Philippe Boulon
  • Rémy Garcia
Médecin(s)
  • Jean-Philippe Gilardi

Légende

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques collectives[modifier | modifier le code]

Bilan sportif de l'équipe première de l'OGC Nice
Compétition Débute au tour Termine Matches joués Gagnés Nuls Perdus Buts pour Buts contre Différence
Ligue 1 - - 24 9 3 12 23 30 -7
Coupe de France 1/32 de finale - 2 2 0 0 7 4 +3
Coupe de la Ligue 1/8 de finale 1/4 de finale 2 1 0 1 6 4 +2
Ligue Europa Barrages Barrages 2 1 0 1 1 2 -1
Total - - 30 13 3 14 37 40 -3

Statistiques individuelles[modifier | modifier le code]

Statistiques buteurs[modifier | modifier le code]

Place Nom Ligue 1 Coupe de France Coupe de la Ligue Ligue Europa TOTAL des BUTS
1 Darío Cvitanich 8 buts - 1 but 1 but 10 buts
2 Alexy Bosetti 3 buts 1 buts - - 4 buts
Éric Bauthéac 4 buts - - - 4 buts
4 Christian Brüls 1 but 2 buts - - 3 buts
5 Jérémy Pied 1 but - 1 but - 2 buts
Nemanja Pejčinović 1 but - 1 but - 2 buts
Didier Digard - 1 but 1 but - 2 buts
Timothée Kolodziejczak 1 but - 1 but - 2 buts
Neal Maupay 1 but 1 but - - 2 buts
10 Fabrice Abriel - 1 but - - 1 but
Mathieu Bodmer 1 but - - - 1 but
Valentin Eysseric 1 but - - - 1 but
Grégoire Puel - 1 but - - 1 but
Romain Genevois - - 1 but - 1 but
# contre son camp 1 but - - - 1 but
Total 14 buteurs 22 buts 7 buts 6 buts 1 but 36 buts

Date de mise à jour : le 7 février 2014.

Statistiques passeurs[modifier | modifier le code]

Place Nom Ligue 1 Coupe de France Coupe de la Ligue Ligue Europa TOTAL des PASSES
1 Christian Brüls 5 passes - 1 passe - 6 passes
2 Éric Bauthéac 2 passes - 1 passe - 3 passes
3 Mathieu Bodmer 1 passe - 1 passe - 2 passes
Grégoire Puel - 2 passes - - 2 passes
5 Neal Maupay - 1 passe - - 1 passe
Mahamane Traoré 1 passe - - - 1 passe
Alexy Bosetti - - 1 passe - 1 passe
Jérémy Pied 1 passe - - - 1 passe
Fabrice Abriel 1 passe - - - 1 passe
Valentin Eysseric - - 1 passe - 1 passe
Nampalys Mendy - - - 1 passe 1 passe
Didier Digard 1 passe - - - 1 passe
Total 12 passeurs 12 passes 3 passes 5 passes 1 passe 21 passes

Date de mise à jour : le 7 février 2014.

Joueurs prêtés[modifier | modifier le code]

Nat. Nom Club en prêt Compétition Championnat Coupe nationale Coupe continentale Total
MJ B Averti Carton rouge MJ B Averti Carton rouge MJ B Averti Carton rouge MJ B Averti Carton rouge
Stéphane Bahoken St. Mirren Premiership 5 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 5 0 0 0
Joris Delle Cercle Bruges Division 1 21 0 0 0 4 0 0 0 0 0 0 0 25 0 0 0
Kévin Gomis Nottingham Forest Championship 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Abraham Guié Guié Apollon Limassol Laiki League 8 1 0 0 0 0 0 0 2 1 0 0 10 2 0 0

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Aiglon du mois[modifier | modifier le code]

Chaque mois, les internautes élisent le meilleur joueur du mois écoulé sur le site officiel du club.

Mois Joueur
Août Nampalys Mendy
Septembre Christian Brüls
Octobre David Ospina
Novembre Nemanja Pejčinović
Décembre Éric Bauthéac
Janvier Alexy Bosetti
Février David Ospina (2)
Mars David Ospina (3)
Avril Romain Genevois
Mai Éric Bauthéac (2)

Aiglon de la saison[modifier | modifier le code]

Mois Joueur
Aiglon de la saison David Ospina

Statistiques diverses[modifier | modifier le code]

Buts[modifier | modifier le code]

Discipline[modifier | modifier le code]

Équipementier et sponsors[modifier | modifier le code]

L'OGC Nice a pour équipementier la marque suisse Burrda.

Parmi les sponsors de l'OGC Nice figurent Les Mutuelles du Soleil, la métropole Nice Côte d'Azur, Pizzorno Environnement et Rémanence, une société niçoise spécialisée dans l'hygiène et la propreté.

Aspects juridiques et économiques[modifier | modifier le code]

Affluence et télévision[modifier | modifier le code]

Affluence[modifier | modifier le code]

Affluence de l'OGC Nice à domicile

Olympique lyonnaisStade de ReimsFootball Club LorientParis Saint-Germain Football ClubSporting Club de BastiaToulouse Football ClubFootball Club de NantesAssociation sportive de Monaco football clubLOSC LilleAthletic club ajaccienÉvian Thonon Gaillard Football ClubFootball Club Sochaux-MontbéliardFootball Club Sochaux-MontbéliardAssociation sportive de Monaco football clubAssociation sportive de Saint-ÉtienneFootball Club des Girondins de BordeauxOlympique de MarseilleEn Avant de GuingampValenciennes Football ClubMontpellier Hérault Sport ClubApollon Limassol Football ClubStade rennais football club
  • Le match de la deuxième journée contre le Stade rennais s'est joué à huis clos.

Retransmission télévisée[modifier | modifier le code]

Équipe réserve[modifier | modifier le code]

L'équipe réserve de l'OGCN sert de tremplin vers le groupe professionnel pour les jeunes du centre de formation ainsi que de recours pour les joueurs de retour de blessure ou en manque de temps de jeu. Elle est entraînée par Manuel Pires[11].

Pour la saison 2013-2014, elle évolue dans le groupe C du championnat de France amateur, soit le quatrième niveau de la hiérarchie du football en France.

Extrait du classement de CFA 2013-2014 (Groupe C)[12]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
9 Rodez AF 36 15 6 4 5 18 18 0
10 Tarbes PF 36 16 5 5 6 17 21 -4
11 OGC Nice rés. 34 16 4 6 6 22 26 -4
12 Pau FC 34 15 4 7 4 15 12 +3
13 US Le Pontet 33 15 6 1 8 13 18 -5

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le coefficient d'un club pour une saison donnée est égal au nombre de points du club acquis sur la saison, auquel on ajoute le cinquième du coefficient du championnat auquel il appartient, le tout arrondi au millième inférieur près. Ainsi, le coefficient UEFA total pour un club est l'addition des coefficients de chaque saison sur les cinq dernières années. Pour les détails sur l'attribution des points, voir Calcul du coefficient UEFA des clubs.
  2. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  3. Seule la sélection la plus importante est indiquée.

Références[modifier | modifier le code]

Navigation[modifier | modifier le code]

  • Portail du football
  • Portail de Nice
  • Portail des années 2010