Saison 2012-2013 du Toulouse Football Club (féminines)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Toulouse FC
Saison 2012-2013
Généralités
Stade Stade de la Ramée
Président Olivier Sadran
Entraîneur Soraya Belkadi
Résultats
Division 1 11e
23 points (1V-4N-11D)
11 buts pour, 56 contre
378 spectateurs de moyenne
Coupe de France 1/8e de finale
Meilleure buteuse Lilas Traïkia (4)
Meilleure passeuse Marie-Ange Kramo (3)

Maillots

Domicile
Extérieur
Autre

Dernière mise à jour : 8 mars 2013.

Chronologie

La saison 2012-2013 de la section féminine du Toulouse Football Club est la première saison du club toulousain en première division du championnat de France depuis sa rétrogradation en 2011 et la vingt-cinquième saison du club à ce niveau depuis 1981.

Soraya Belkadi est à la tête du staff toulousain lors de cette nouvelle saison qui fait suite à une saison de transition où le club a fait un rapide passage par la deuxième division. Ainsi, les objectifs pour cette saison sont modestes, les dirigeants souhaitant obtenir le maintien le plus rapidement possible.

Le Toulouse FC va également évoluer au cours de la saison en Coupe de France.

Avant saison[modifier | modifier le code]

Transferts[modifier | modifier le code]

En ce début de saison dans l'élite, le club change dans un premier temps d'entraineur avec l'arrivée de Soraya Belkadi en provenance de l'école de football du club et se renforce en enrôlant sept nouvelles joueuses, Estelle Lagier de l'US Véore, Sophie Legros de l'université d'Harvard, le duo Lilas Traïkia-Marie-Ange Kramo de l'ASPTT Albi, Julie Bonnin du FF Issy et Clémence Cadic de l'ES Blanquefortaise[1]. Lors de la trêve hivernale, le club se renforce en enrôlant la jeune Medina Mahfoud qui évoluait dans l'équipe des moins de 19 ans du Paris SG.

Après le départ de son entraineur Matthieu Vrilliard pour entrainer les moins de 15 ans de l'ES Saint-Simon, le club fait face à plusieurs départs, puisque Marie Papaix signe à l'AS Algrange, Stéphanie Richy au Nîmes M, Flavie Brottier au SC Lafrançaise et Dina Jeanjean Rodez AF. De plus, Virginie Dessalle décide de mettre un terme à sa carrière[1].

Préparation d'avant-saison[modifier | modifier le code]

Avant son premier match officiel de championnat prévu le 9 septembre, le Toulouse FC a programmé trois matchs amicaux face au Montpellier HSC et face au moins de 15 ans de l'US Pamiers, ainsi que le tournoi d'Albi, regroupant les meilleurs clubs de la région[2].

Compétitions[modifier | modifier le code]

Championnat[modifier | modifier le code]

Phase aller - Journée 1 à 11[modifier | modifier le code]

Journées 1 à 11 du championnat
J. Rencontre Place
1 FF Yzeure 3-1 TFC 9e (-3)
2 TFC 0-5 Montpellier HSC 9e (-6)
3 Ol. lyonnais 7-0 TFC 12e (-9)
4 TFC 0-6 Paris SG 12e (-12)
5 FC Vendenheim 1-1 TFC 11e (-14)
6 TFC 0-2 Arras FCF 11e (-17)
7 FCF Juvisy 6-0 TFC 11e (-20)
8 TFC 3-4 FF Issy 12e (-23)
9 EA Guingamp 3-0 TFC 12e (-26)
10 TFC 1-1 Rodez AF 12e (-28)
11 TFC 1-0 AS Saint-Étienne 11e (-28)
Légende : ( ) = écart en point sur le premier ou, si le TFC est premier, sur le deuxième.

La saison 2012-2013 de Division 1 est la trente-neuvième édition du championnat de France de football féminin. La division oppose douze clubs en une série de vingt-deux rencontres. Les meilleurs de ce championnat se qualifient pour la Ligue des Champions (les deux premiers). Le Toulouse FC participe à cette compétition pour la vingt-cinquième fois de son histoire et l'a remportée à quatre reprises.

La compétition débute pour le Toulouse FC, le dimanche 9 septembre 2012 à 15 h, par un match face au FF Yzeure. Les Toulousaines pour leur premier match de la saison, réalise un prestation moyenne face à des Auvergnates mieux rodées à ce niveau, s'inclinant sur le score de trois buts à un, malgré le pénalty inscrit par Lilas Traïkia[M 1]. Lors de la seconde journée, les filles de Soraya Belkadi sont écrasées par les joueuses du Montpellier HSC sur le score de cinq buts à zéro[M 2] avant de subir la loi des championnes de France lyonnaises la semaine suivante sur le score de sept buts à zéro[M 3]. Les Toulousaines continuent leur dur apprentissage de Division 1 en s'inclinant une nouvelle fois face au Paris SG sur le score de six buts à zéro, avec comme principal bourreau, l'Américaine Lindsey Horan et de la Suédoise Kosovare Asllani[M 4].

Lors de la cinquième journée de championnat, les filles de Soraya Belkadi accrochent pour la première fois leur adversaire en tenant en échec le FC Vendenheim sur le score d'un but partout[M 5]. Les Toulousaines retombent dans leur travers dès la journée suivante en s'inclinant sur leur pelouse face à l'Arras FCF sur le score de deux buts à zéro[M 6], avant de sombrer face au FCF Juvisy et à une Gaëtane Thiney intenable qui inscrit trois des six buts de son équipe[M 7].

Lors de la huitième journée, les Toulousaines cèdent dans le match des mal classés face au FF Issy qui s'impose quatre buts à trois, laissant ainsi au club toulousain la dernière place du classement[M 8]. La semaine suivante, le club s'incline à nouveau face à l'EA Guingamp sur le score de trois buts à zéro et s'enfonce un peu plus dans les profondeur du classement[M 9], avant de réagir face au Rodez AF et de décrocher un bon match nul un but partout dans un championnat difficile pour le club toulousain[M 10]. L'ultime match de la phase aller du club est reporté au 13 janvier à cause des intempéries empêchant les Stéphanoises de se déplacer dans la Haute-Garonne[3]. Les Toulousaines profitent de ce match en retard, pour décrocher leur première victoire de la saison en s'imposant un but à zéro sur une réalisation de Coralie Chanudet[M 11].

Phase retour - Journée 12 à 22[modifier | modifier le code]

Journées 12 à 22 du championnat
J. Rencontre Place
12 Montpellier HSC 2-1 TFC 11e (-31)
13 TFC 1-11 Ol. lyonnais 11e (-34)
14 Paris SG 3-0 TFC 11e (-33)
15 TFC 0-0 FC Vendenheim 11e (-35)
16 Arras FCF 2-2 TFC 11e (-37)
17 TFC - FCF Juvisy - (-)
18 FF Issy - TFC - (-)
19 TFC - EA Guingamp - (-)
20 Rodez AF - TFC - (-)
21 AS Saint-Étienne - TFC - (-)
22 TFC - FF Yzeure - (-)
Légende : ( ) = écart en point sur le premier ou, si le TFC est premier, sur le deuxième.

Pour son premier match retour et le dernier avant la trêve hivernale, les Toulousaines s'inclinent de justesse sur le terrain du Montpellier HSC sur le score de deux buts à un[M 12]. La reprise du championnat s'effectue le 6 janvier, et les joueuses de Soraya Belkadi entament cette année 2013 de la pire des façons en sombrant largement face à l'Olympique lyonnais sur le score de onze buts à un[M 13], puis en s'inclinant à nouveau lors de la journée suivante sur la pelouse enneigé du Paris SG, sur le score de trois buts à zéro[M 14]. Lors de la journée suivante, les Toulousaines sont tenus une nouvelle fois en échec par le FC Vendenheim, pour un confrontation de bas de tableau qui se termine sur un petit zéro partout, résultat qui n'arrange aucune des deux équipes[M 15]. Même scénario lors de la journée suivante face à un autre promu, l'Arras FCF, qui après avoir mené rapidement deux buts à zéro, a vu revenir les violettes et blanches lors de la seconde période, se séparant sur un score de parité deux buts partout[M 16].

Coupe de France[modifier | modifier le code]

Rencontres de la Coupe de France
Tour Rencontre Div.
1/32e ES Blanquefort 2-2
Tab : 2-3
TFC D2
1/16e TFC 2-1 FCF Monteux D2
1/8e AS Saint-Étienne - TFC D1

La coupe de France 2012-2013 est la 12e édition de la coupe de France, une compétition à élimination directe mettant aux prises les clubs de football à travers la France métropolitaine et les DOM-TOM. Elle est organisée par la FFF et ses ligues régionales.

Marinette Pichon effectue un tirage délicat pour les Toulousaines qui joueront à l'extérieur, face à l'ES Blanquefortaise, qui évolue en seconde division[4]. Les filles de Soraya Belkadi perdent pied rapidement, mené deux buts à zéro après seulement 31 minutes de jeu, c'est au bout du suspense qu'elles arrachent les prolongations inscrivant deux buts dans les dix dernières minutes pour finalement l'emporter lors de la séance des tirs au but sur le score de trois buts à deux[M 17]. Au tour suivant, les Toulousaines ont la chance d'accueillir une autre équipe de seconde division, le FCF Monteux, qui cède lors de la première mi-temps, pour finalement finir le match sur le score de deux buts à un, permettant aux violettes et blanches de continuer l'aventure dans cette compétition[M 18].

Matchs officiels de la saison[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous retrace les rencontres officielles jouées par le Toulouse FC durant la saison. Les buteurs sont accompagnés d'une indication sur la minute de jeu où est marqué le but et, pour certaines réalisations, sur sa nature (penalty ou contre son camp).

Bilan des matchs officiels par compétition[5]
Compétition Débute au tour Place ou tour final Matches joués Gagnés Nuls Perdus Buts pour Buts contre Différence
Division 1 - - 16 1 4 11 11 56 -45
Coupe de France 1/32 de finale - 2 1 1 0 4 3 +1
Total - - 18 2 5 11 15 59 -44

Joueurs et encadrement technique[modifier | modifier le code]

Encadrement technique[modifier | modifier le code]

L'équipe est entraînée par Soraya Belkadi. Elle est en poste depuis l'été 2012, c'est une ancienne internationale française qui a joué au Toulouse FC de 2004 à 2008[6].

Effectif principal[modifier | modifier le code]

Effectif du Toulouse FC[7]
Joueuses Encadrement technique
No  P. Nat.[Note 1] Nom Date de naissance Sélection[Note 2] Club précédent
16 G Garcia, DéborahDéborah Garcia 17/10/1994 (18 ans) France -17 ans AS Perpignan Méditerranée
- G Hernandez, LucieLucie Hernandez 14/05/1996 (16 ans)
Formée au club
- G Stribick, LaëtitiaLaëtitia Stribick 22/01/1984 (29 ans) France ASJ Soyaux
5 D Arcambal, AnaïsAnaïs Arcambal 08/02/1993 (20 ans)
Formée au club
- D Cazes, ManonManon Cazes 14/12/1995 (17 ans)
Formée au club
12 D Kerrache, MarinaMarina Kerrache 10/02/1994 (19 ans)
Montpellier HSC
- D Lagier, EstelleEstelle Lagier 07/12/1990 (22 ans)
US Véore
21 D Leguevaque, LaurieLaurie Leguevaque 28/11/1992 (20 ans)
Formée au club
- D Mahfoud, MedinaMedina Mahfoud 26/12/1993 (19 ans)
Paris SG -19 ans
- D Papaix, PaulinePauline Papaix 23/01/1983 (30 ans)
Formée au club
10 D Rouzies, ManonManon Rouzies 12/06/1992 (20 ans)
Formée au club
29 M Benlazar, MyriamMyriam Benlazar 09/06/1995 (17 ans)
Rodez AF
18 M Cervera, LaurianneLaurianne Cervera 02/10/1992 (20 ans)
ES Blanquefortaise
15 M Chatelin, DelphineDelphine Chatelin 17/05/1988 (24 ans)
Formée au club
8 M Kramo, Marie-AngeMarie-Ange Kramo 20/02/1979 (34 ans) France ASPTT Albi
17 M Kramo, Marie-JoëlleMarie-Joëlle Kramo 06/06/1980 (32 ans) France ASPTT Albi
6 M Margaretta, JessicaJessica Margaretta 23/08/1992 (20 ans)
Formée au club
- M Mustel, PriscillaPriscilla Mustel 13/09/1985 (27 ans)
FC Carros
4 M Ritter, MorganeMorgane Ritter 28/04/1993 (19 ans)
Montpellier HSC
20 A Bonnin, JulieJulie Bonnin 16/02/1987 (26 ans)
FF Issy
23 A Chanudet, CoralieCoralie Chanudet 18/11/1987 (25 ans)
ASJ Soyaux
- A Demarle, SidonieSidonie Demarle 23/03/1992 (20 ans)
FCF Monteux
- A Laizet Laplagne, EmmaEmma Laizet Laplagne 03/10/1992 (20 ans)
ASJ Soyaux
- A Maurice, SandraSandra Maurice 16/10/1987 (25 ans)
ASPTT Albi
- A Noiran, ClaraClara Noiran 22/10/1996 (16 ans) France -17 ans Formée au club
- A Traïkia, LilasLilas Traïkia 06/08/1985 (27 ans) France ASPTT Albi
- A Vincent, MagalyMagaly Vincent 25/11/1989 (23 ans)
Formée au club
Entraîneur(s)
  • Soraya Belkadi
Entraîneur(s) des gardiens
  • Bertrand Falcou

Légende

Mise à jour de l'effectif le 8 mars 2013

Statistiques individuelles[modifier | modifier le code]

Garcia
Arcambal
Kerrache
Rouzies
Chatelin
Cervera
M-J. Kramo
Ritter
Chanudet
Équipe type de la saison.
D'après les temps de jeu à leur poste.
Classement des buteuses
Joueuse Total
Lilas Traïkia 4
Delphine Chatelin 2
Marie-Ange Kramo 2
Myriam Benlazar 2
Sandra Maurice 2
Coralie Chanudet 1
Marie-Joëlle Kramo 1
Marina Kerrache 1
Classement des passeuses
Joueuse Total
Marie-Ange Kramo 3
Coralie Chanudet 1
Delphine Chatelin 1
Lilas Traïkia 1

Joueuses en sélection nationale[modifier | modifier le code]

Si plusieurs joueuses ont déjà connues les joie de représenter l'équipe de France, elles ne sont plus appelées régulièrement cette saison.

Affluence et télévision[modifier | modifier le code]

Affluence[modifier | modifier le code]

Affluence du TFC à domicile

Football Club Féminin Monteux-Vaucluse Football féminin Yzeure Allier Auvergne En Avant de Guingamp (féminines) Football Club Féminin Juvisy Football Club Vendenheim-Alsace Olympique lyonnais (féminines) Association sportive de Saint-Étienne Loire (féminines) Rodez Aveyron Football (féminines) Football féminin Issy-les-Moulineaux Arras Football Féminin Paris Saint-Germain Football Club (féminines) Montpellier Hérault Sport Club (féminines)

Retransmission télévisée[modifier | modifier le code]

Profitant de la médiatisation de la Coupe du monde, la FFF avait lancé le lundi 11 juillet 2012 l’appel d’offre pour les droits TV du championnat de France. Ces derniers ont été remportés par France Télévision en duo avec la chaine Eurosport pour un contrat s'élevant à 110 000 euros[8].

Équipe réserve et équipes de jeunes[modifier | modifier le code]

La réserve toulousaine évolue en Division d’Honneur de Midi-Pyrénées, soit deux divisions en dessous de l’équipe première[9].

Le club haut-garonnais possède également une équipe des moins de 19 ans qui participe au Challenge National Féminin U19[10].

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Seule la nationalité sportive est indiquée. Une joueuse peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  2. Seule la sélection la plus importante est indiquée.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b D1 - Transferts, sur footofeminin.fr
  2. Matchs amicaux (D1, D2) - Programme et résultats , sur footofeminin.fr
  3. Les écarts se creusent, sur statsfootofeminin.fr
  4. Le tirage complet des 32èmes, sur fff.fr
  5. a et b Fiche 2012-2013 du Toulouse FC, sur statsfootofeminin.fr
  6. Soraya Belkadi, Nouvel entraîneur des féminines, sur tfc.info
  7. Effectif officiel, sur tfc.info
  8. La division 1 Féminine sur France Télévisions et Eurosport, sur sport-tv.org
  9. « Division d’Honneur de Midi-Pyrénées », ligue-midi-pyrenees-foot.fff.fr (consulté le 13 septembre 2012)
  10. « Challenge National Féminin U19 », statsfootofeminin.fr (consulté le 13 septembre 2012)

Feuilles et résumés de matchs[modifier | modifier le code]

  1. Yzeure - Toulouse : 3-1, sur statsfootofeminin.fr
  2. Toulouse - Montpellier : 0-5, sur statsfootofeminin.fr
  3. Lyon - Toulouse : 7-0, sur statsfootofeminin.fr
  4. Toulouse - Paris : 0-6, sur statsfootofeminin.fr
  5. Vendenheim - Toulouse : 1-1, sur statsfootofeminin.fr
  6. Toulouse - Arras : 0-2, sur statsfootofeminin.fr
  7. Juvisy - Toulouse : 6-0, sur statsfootofeminin.fr
  8. Toulouse - Issy : 3-4, sur statsfootofeminin.fr
  9. Guingamp - Toulouse : 3-0, sur statsfootofeminin.fr
  10. Toulouse - Rodez : 1-1, sur statsfootofeminin.fr
  11. Toulouse - Saint-Étienne : 1-0, sur statsfootofeminin.fr
  12. Montpellier - Toulouse : 2-1, sur statsfootofeminin.fr
  13. Toulouse - Lyon : 1-11, sur statsfootofeminin.fr
  14. Paris - Toulouse : 3-0, sur statsfootofeminin.fr
  15. Toulouse - Vendenheim : 0-0, sur statsfootofeminin.fr
  16. Arras - Toulouse : 2-2, sur statsfootofeminin.fr
  17. Blanquefort - Toulouse : 2-2, sur statsfootofeminin.fr
  18. Toulouse - Monteux : 2-1, sur statsfootofeminin.fr

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Cette bibliographie présente quelques ouvrages de référence de base. Ceux qui ont été utilisés pour la rédaction de l'article sont indiqués par le symbole Document utilisé pour la rédaction de l’article.

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Portail du football
  • Portail des années 2010