Saison 2012-2013 de l'AS Saint-Étienne

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche
AS Saint-Etienne
Saison 2012-2013

Généralités
Président Bernard Caïazzo et
Roland Romeyer
Entraîneur Christophe Galtier
Résultats
Championnat 5e place
63 points (16V-15N-7D)
60 buts pour, 32 contre
(différence de buts : +28)
Coupe de France Quart de finale
Contre le FC Lorient (1-2)
Coupe de la ligue Vainqueurs
Contre le Stade rennais (1-0)
Meilleur buteur Pierre-Emerick Aubameyang (19)
Meilleur passeur Pierre-Emerick Aubameyang (8)

Maillots

Domicile
Extérieur
Autre

Chronologie

Lors de la saison 2012-2013, l'AS Saint-Étienne participe à la Ligue 1 pour la 60e fois, à la Coupe de France pour la 79e fois, à la Coupe de la Ligue pour la 19e fois.

Durant cette saison, l'ASSE décroche son premier titre majeur depuis 1981 (son dernier titre officiel remontant cependant à 2004 avec le trophée du championnat de Ligue 2) avec la victoire en finale de la Coupe de la Ligue, le 20 avril 2013, et renoue avec la coupe d'Europe par la même occasion grâce à son billet pour la Ligue Europa.

Historique[modifier | modifier le code]

L'avant-saison[modifier | modifier le code]

Après cinq semaines de coupure, les joueurs de l'AS Saint-Étienne reprennent l'entraînement le mercredi 27 juin 2012[1] et se préparent à six semaines et demie de préparation. Contrairement à d'habitude, un seul stage est programmé, dans un souci d'intégrer les éventuels nouveaux joueurs et d'attendre que l'effectif soit alors complet avant de partir. L'Étrat permettra alors aux Verts de faire de la course, du vélo, et des excursions dans les bois avant le seul stage, à Aix-les-Bains, à partir du 24 ou 25 juillet 2012 et pour une durée de dix jours environ, et les matchs amicaux[2].

Le 28 juin 2012, l'AS Saint-Étienne devient officiellement propriétaire de son centre administratif, d'entraînement et de formation, qu'elle louait jusque-là à Saint-Étienne Métropole, contre 6,2 millions d'euros. Ce rachat permettra au club de moderniser les installations sportives mais également améliorer les conditions d'accueil des spectateurs en construisant une tribune ou encore une brasserie[3].

Le premier match de préparation, en amical, oppose l'ASSE au Gazélec Ajaccio, dans le stade du Puy-en-Velay, le 13 juillet 2012 ; alors que les Verts dominent la rencontre et ouvre la marque en deuxième mi-temps grâce à un pénalty tiré par Fabien Lemoine, ils se font égaliser dans les dernières minutes. 1-1, score final[4]. Les Stéphanois font également match nul contre le RC Lens, à Lens, le 20 juillet 2012 avec un score final de 0-0[5]. La première victoire en amical vient enfin cinq jours plus tard contre Tours FC à Tours avec deux buts inscrits par Loïc Perrin en première période, puis Josua Guilavogui en seconde ; les deux équipes se quittent sous le score de 0-2[6]. Malheureusement, les Verts concèdent juste après, le 28 juillet 2012, leur première défaite contre le club portugais du Sporting Portugal à Lisbonne où ils perdent 3-1 ; le seul but stéphanois sera marqué par Bakary Sako[7]. Les Foréziens enchaînent avec une seconde défaite, quatre jours plus tard, contre l'OGC Nice à Albertville (0-1)[8]. Enfin, lors du dernier match de préparation qui a lieu le 4 août 2012, une semaine avant la reprise de la Ligue 1, l'AS Saint-Étienne ouvre la marque avec Max-Alain Gradel en seconde période contre Évian Thonon-Gaillard, à Aix-les-Bains, mais se font revenir au score par la suite ; score final, 1-1[9]. Deux défaites, trois nuls, une victoire ; le bilan des matchs de préparation est donc très mitigé.

Début de championnat[modifier | modifier le code]

Lors du premier match de la saison, le 11 août 2012, les Stéphanois reçoivent à Geoffroy-Guichard les Lillois. Après avoir tenu tête aux Dogues pendant une mi-temps, ces derniers prennent l'avantage sur un coup de pied arrêté. Par la suite, Renaud Cohade sert Romain Hamouma, tous deux entrés sur la pelouse depuis peu, et ce dernier marque son premier but sous le maillot vert. Les Verts espéraient alors conserver le match nul jusqu'au bout mais, dans les dernières secondes, les Nordistes marquent et gagnent la rencontre grâce à un but de Benoît Pedretti[10]. Les Stéphanois perdent de nouveau la journée suivante contre le Toulouse FC. Menés à la pause (1-0), les Toulousains inscrivent ensuite un nouveau but et le pénalty marqué par Max-Alain Gradel dans le temps additionnel ne change pas le cours du match (2-1, score final)[11]. Christophe Galtier annonce alors que tout le monde doit dès à présent se remettre en cause, y compris lui, afin de sortir de ce mauvais pas[12]. Ses propos sont suivis d'effet le 26 août, les Stéphanois survolent la rencontre contre les Brestois et s'imposent grâce à quatre buts inscrits par Pierre-Emerick Aubameyang, qui signe un doublé, Romain Hamouma et Josuha Guilavogui (4-0, score final)[13]. Les Verts enchaînent avec une deuxième victoire contre le SC Bastia, invaincus sur leur terrain depuis deux ans, grâce à des buts inscrits par Cohade, Aubameyang et Guilavogui (0-3, score final)[14].

Octobre-novembre : série de victoires puis mois de décembre difficile[modifier | modifier le code]

Les « Verts » pensent alors enfin avoir lancé leur saison mais ils rechutent deux semaines plus tard à domicile face au FC Sochaux (0-1), sur un but de Thierry Dubaï. L'équipe enchaine avec deux matches nuls face au Montpellier HSC (1-1) et face au Stade de Reims (0-0), avant une victoire probante (4-0) face à l'AS Nancy-Lorraine.

Après un nul satisfaisant sur le terrain de l'OGC Nice (1-1), les Stéphanois enchainent les succès à la fois en championnat et en Coupe de la ligue, compétition dans laquelle ils parviennent à se hisser en demi-finale à la suite de victoires sur les terrains du FC Lorient (1-1, 0 tab à 3) et du FC Sochaux (0-3) puis, face au PSG (0-0, 5 Tab à 4). En championnat, l'ASSE l'emporte face au Stade rennais (2-0), au Parc des Princes face au PSG (1-2), face à l'ES Troyes AC (2-0) et face à Valenciennes FC (1-0). Les joueurs ne concèdent sur cette période, marquée par la réussite du buteur Pierre-Emerick Aubameyang, qu'un match nul face à Evian TG (2-2 après avoir mené 0-2).

L'équipe n'inscrit aucun but lors du mois de décembre et concèdent des matchs nuls 0-0 contre l'AC Ajaccio et les Girondins de Bordeaux. Elle perd également le derby face à l'Olympique lyonnais (0-1) et s'incline (1-0) au stade Vélodrome face à l’Olympique de Marseille juste avant la trêve.

Janvier-février : retour vers le haut du tableau[modifier | modifier le code]

L'AS Saint-Étienne commence son année 2013 par une victoire sur la pelouse du Stade Malherbe Caen, club de Ligue 2 (2-3) en 32e de finale de la Coupe de France. En championnat, le club réalise un match nul face au Toulouse FC (2-2) puis s'impose lors des quatre rencontres suivantes disputées au Stade brestois 29 (0-1), face au SC Bastia (3-0), au FC Sochaux (1-2), et face au Montpellier HSC (4-1). Les Verts se retrouvent alors à la 4e place du classement de la ligue 1, juste derrière l'Olympique lyonnais.

Les verts se qualifient également pour la finale de la Coupe de la ligue en battant le Lille OSC (0-0, 7 Tab à 6) puis atteignent également les quart-de-finale de la Coupe de France en battant difficilement les amateurs de Meaux en seizième (0-0, 2 tab à 4) puis encore Lille OSC (3-2) en huitième. Le mois de février se termine sur deux nouveaux succès en Ligue 1 obtenus à l'AS Nancy-Lorraine (0-3) et face à l'OGC Nice (4-0), le second étant toutefois entaché de la très grave blessure de Jérémy Clément victime d'une double fracture tibia-péroné sur un tacle appuyé de Valentin Eysseric : saison terminée pour les 2 joueurs, l'un blessé et l'autre suspendu 11 matches par la LFP.

Victoire en Coupe de la ligue et cinquième place en championnat[modifier | modifier le code]

Cette série est ensuite suivie de trois matches nuls consécutifs sur le même score de 2-2 obtenus au Stade rennais et à l'ES Troyes AC puis face au PSG. Le mois d'avril débute par une courte victoire face à Évian TG (1-0) puis un nul (0-0) à Valenciennes FC.

Éliminés en quart-de-finale de la Coupe de France par le FC Lorient (1-2), l'ASSE dispute le 20 avril la finale de la Coupe de la Ligue face au Stade rennais. Les Verts s'imposent 1-0 sur un but de Brandao et remporte ainsi son premier trophée depuis 1981 (si l'on exclut les titres de champion de ligue 2 en 1999 et 2004), synonyme de qualification pour la Ligue Europa 2013-2014.

En championnat, les verts l'emportent face à l'AC Ajaccio (4-2) et peuvent croire alors à la troisième place du championnat qui entraîne une qualification en Ligue des champions. Mais les trois matches sans victoire qui suivent à l'OL (1-1), face aux Girondins de Bordeaux (0-0) et sur le terrain du FC Lorient (défaite 3-1) mettent fin aux rêves des joueurs stéphanois. Les Verts s'imposent ensuite 2-0 à domicile face à l'Olympique de Marseille puis terminent la saison par un nul (1-1) sur la pelouse du Lille OSC, terminant ainsi à la 5e place du championnat. Le meilleur buteur du club cette saison est Pierre-Emerick Aubameyang avec 21 buts à son actif. C'est la meilleure saison de l'ASSE depuis celle de 2007-2008.

Les joueurs et le club lors de la saison 2012-2013[modifier | modifier le code]

Effectif professionnel[modifier | modifier le code]

Effectif AS Saint-Étienne de la saison 2012-2013
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[15] Nom Date de naissance Sélection[16] Club précédent
16 G Ruffier, StéphaneStéphane Ruffier 27/09/1986 (26 ans) AS Monaco
1 G Moulin, JessyJessy Moulin 13/01/1986 (27 ans) Formé au club
30 G Coulibaly, Pape AbdoulayePape Abdoulaye Coulibaly 02/03/1988 (25 ans) Formé au club
4 D Zouma, KurtKurt Zouma 27/10/1994 (18 ans) France U19 Formé au club
12 D Mignot, Jean-PascalJean-Pascal Mignot 26/02/1981 (32 ans) AJ Auxerre
13 D Ghoulam, FaouziFaouzi Ghoulam 01/02/1991 (22 ans) Algérie Formé au club
32 D Bayal Sall, MoustaphaMoustapha Bayal Sall 30/11/1985 (27 ans) Sénégal Formé au club
29 D Clerc, FrançoisFrançois Clerc 18/04/1983 (30 ans) OGC Nice
8 M Alonso, AlejandroAlejandro Alonso 03/03/1982 (31 ans) AS Monaco
10 M Cohade, RenaudRenaud Cohade 29/09/1984 (28 ans) Valenciennes FC
6 M Clément, JérémyJérémy Clément 26/08/1984 (28 ans) Paris SG
18 M Lemoine, FabienFabien Lemoine 16/03/1987 (26 ans) Stade rennais
19 M Guilavogui, JosuaJosua Guilavogui 19/09/1990 (22 ans) France Formé au club
28 M Diomandé, IsmaëlIsmaël Diomandé 28/08/1992 (20 ans) Formé au club
20 M Brison, JonathanJonathan Brison 07/02/1983 (30 ans) AS Nancy-Lorraine
21 M Hamouma, RomainRomain Hamouma 29/03/1987 (26 ans) SM Caen
24 M Perrin, LoïcLoïc Perrin  07/08/1985 (27 ans) Formé au club
25 M Nicoliță, BănelBănel Nicoliță 07/01/1985 (28 ans) Roumanie Steaua Bucarest
7 A Aubameyang, Pierre-EmerickPierre-Emerick Aubameyang 18/06/1989 (24 ans) Gabon AS Monaco
9 A Gradel, MaxMax Gradel 30/11/1987 (25 ans) Côte d’Ivoire Leeds United
14 A Brandão, Brandão 16/06/1980 (33 ans) Olympique de Marseille
17 A Mollo, YohanYohan Mollo 18/07/1989 (29 ans) AS Nancy-Lorraine
22 A Aleksić, DanijelDanijel Aleksić 30/04/1991 (22 ans) Serbie Genoa CFC
15 A Mayi, KévinKévin Mayi 14/01/1993 (20 ans) Formé au club
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
  • Alain Blachon
  • Romain Revelli
Préparateur(s) physique(s)
  • Thierry Cotte
Entraîneur(s) des gardiens
Médecin(s)
  • Tarak Bouzaabia

Légende

Mercato[modifier | modifier le code]

Mercato d'été[modifier | modifier le code]

Le 22 mai 2012, Christophe Galtier et Roland Romeyer annoncent que Florent Sinama-Pongolle, prêté, avec une option d'achat, par le Sporting Portugal depuis juin 2011, ne sera pas conservé dans l'équipe pour cette saison[17]. Le 24 mai 2012, Laurent Batlles annonce sa retraite sportive à 36 ans, après une carrière footballistique de dix-neuf ans dont deux chez les Verts[18]. Il intègre alors la cellule de recrutement du club, aux côtés de Thierry Oleksiak[19]. Après audition des dirigeants du club sur les finances de l'ASSE, le 31 mai 2012, la DNCG valide le budget prévisionnel présenté pour la saison 2012-2013 le 18 juin 2012[20].

L'AS Saint-Étienne tient sa première recrue en la personne de Renaud Cohade (27 ans) ; l'ancien joueur du Valenciennes FC, libre, signe son contrat de trois ans le 19 juin 2012[21]. Le même jour, Albin Ebondo quitte le club[22], son contrat étant d'une durée de deux ans avec une année supplémentaire en option et les deux parties ayant décidé de se séparer à l'amiable[23]. Yoric Ravet est lui prêté, sans option d'achat, au SCO d'Angers le 20 juin 2012 pour la saison[24]. Le 21 juin 2012, Loris Néry, qui n'entrait plus dans les plans de l'entraîneur déjà la saison précédente, s'engage avec le Valenciennes FC[25]. Le 3 juillet 2012, Gelson Fernandes, libéré de sa dernière année de contrat, part au Sporting Portugal[26],[27].

La deuxième recrue arrive le 9 juillet 2012 : il s'agit du défenseur François Clerc (29 ans), ancien niçois et libre lui aussi. Il signe un contrat de trois ans[28],[29]. Paulão, quant à lui, prêté depuis janvier 2012 au Betis Séville, est transféré définitivement dans ce club le 11 juillet 2012[30]. Faouzi Ghoulam, par ailleurs, continue son aventure en vert en prolongeant son contrat jusqu'en 2016, le 17 juillet 2012[31].

Le 19 juillet 2012, après de longues semaines de négociations, et en concurrence avec le Lille OSC[32] et l'Olympique de Marseille[33] notamment, l'AS Saint-Étienne enregistre l'arrivée de sa troisième recrue : Romain Hamouma (25 ans)[34]. Le caennais a signé un contrat de quatre ans, et le transfert est évalué à 4 millions d'euros, bonus compris[35]. Le 27 juillet 2012, après deux saisons en vert et alors qu'il lui reste un an à passer sous le maillot stéphanois, Sylvain Marchal résilie son contrat[36] et s'engage avec le SC Bastia[37]. Jérémie Janot, l'emblématique gardien stéphanois, au club depuis plus de vingt ans, et qui avait déjà été prêté au FC Lorient en mai 2012 en tant que joker médical, quitte le Forez et signe un contrat de trois ans avec Le Mans FC le 2 août 2012[38]. Il indique toutefois, sur Twitter, qu'il reviendra à Saint-Étienne à l'issue de ce contrat pour intégrer le staff des Verts[39].

La quatrième recrue du mercato estival des Verts arrive le 13 août 2012, quelques jours après la reprise du championnat, en la personne du brésilien Brandão (32 ans), libre, qui paraphe un contrat d'une durée de deux ans[40]. L'ancien attaquant marseillais se déclare heureux de venir à Saint-Étienne et annonce être prêt à « [se] battre pour ce maillot », « à mourir pour lui »[41]. Le lendemain, Moustapha Bayal Sall, dans le groupe dit des « lofteurs » (exclus des groupes pro et CFA) puis prêté à l'AS Nancy-Lorraine l'année passée, renégocie son contrat : il sera stéphanois jusqu'en 2015 mais verra son salaire diminué de manière significative, ce qui lui permettra de réintégrer le groupe pro[42]. Le 29 août 2012, l'attaquant Lynel Kitambala est prêté, avec une option d'achat, au SG Dynamo Dresde, club de division 2 allemande[43]. Le même jour, Bakary Sako signe au Wolverhampton Wanderers FC, club de division 2 anglaise[44], contre 2,5 millions d'euros[45].

Le 4 septembre 2012, dernier jour du mercato d'été, l'ASSE s'attache les services de Florentin Pogba (22 ans) pour quatre ans contre 500 000 €[46] ; bien que dernière recrue de ce mercato, il est prêté dans la foulée au CS Sedan Ardennes, son dernier club, jusqu'à la fin de la saison et n'intégrera véritablement l'effectif stéphanois en juin 2013[47]. Un peu plus tôt dans la journée, Idriss Saadi est prêté au Gazélec Ajaccio jusqu'à la fin de la saison[48].

Mercato d’été
Nom Nationalité Date Nature/Montant Provenance/Destination
Arrivées
Renaud Cohade France 19 juin 2012[21] Libre[49] Valenciennes FC (Ligue 1)
François Clerc France 9 juillet 2012[29] Libre OGC Nice (Ligue 1)
Romain Hamouma France 19 juillet 2012[34] 4 000 000 € (dont bonus)[35] SM Caen (Ligue 2)
Brandão Brésil 13 août 2012[40] Libre Olympique de Marseille (Ligue 1)
Florentin Pogba France 4 septembre 2012[47] 500 000 €[46] CS Sedan Ardennes (Ligue 2)
Départs
Florent Sinama-Pongolle France 22 mai 2012[17] Retour de prêt Sporting Portugal (Liga Sagres)
Albin Ebondo France 19 juin 2012[22] Libre -
Loris Néry France 21 juin 2012 800 000 €[25] Valenciennes FC (Ligue 1)
Gelson Fernandes Suisse 3 juillet 2012[26] Libre[27] Sporting Portugal (Liga Sagres)
Paulão Brésil 11 juillet 2012 Libre Betis Séville (Liga BBVA)
Sylvain Marchal France 27 juillet 2012[37] Libre[36] SC Bastia (Ligue 1)
Jérémie Janot France 2 août 2012[38] Le Mans FC (Ligue 2)
Bakary Sako France 29 août 2012[44] 2 500 000 €[45] Wolverhampton Wanderers FC (FL Championship)
Prêts
Yoric Ravet France 20 juin 2012 Prêt[24] Angers SCO (Ligue 2)
Lynel Kitambala France 29 août 2012[43] Prêt avec option d'achat[43] SG Dynamo Dresde (2. Bundesliga)
Idriss Saadi France 4 septembre 2012 Prêt[48] Gazélec Ajaccio (Ligue 2)
Florentin Pogba France 4 septembre 2012 Prêt[47] CS Sedan Ardennes (Ligue 2)

Mercato d'hiver[modifier | modifier le code]

Le 1er janvier 2013, au premier jour du mercato d'hiver, l'AS Saint-Étienne enregistre l'arrivée du milieu offensif nancéien Yohan Mollo (23 ans), pour un prêt de six mois[50].

La deuxième recrue hivernale arrive du côté de l'Étrat le 10 janvier 2013, en la personne de l'ailier gauche Andreas Laudrup (22 ans), fils de l'international danois Michael Laudrup, en provenance du FC Nordsjælland et sous la forme d'un prêt avec option d'achat[51].

Enfin, au dernier jour du mercato d'hiver, le milieu de terrain Mathieu Bodmer (30 ans), en manque de temps de jeu au Paris Saint-Germain, est prêté par le club de la capitale jusqu'à la fin de la saison le 31 janvier 2013[52].

Mercato d’hiver
Nom Nationalité Date Nature/Montant Provenance/Destination
Arrivées
Yohan Mollo France 1er janvier 2013[50] Prêt AS Nancy-Lorraine (Ligue 1)
Andreas Laudrup Danemark 10 janvier 2013[51] Prêt avec option d'achat FC Nordsjælland (Danish Superliga)
Mathieu Bodmer France 31 janvier 2013[52] Prêt Paris SG (Ligue 1)

Équipementier et sponsors[modifier | modifier le code]

Adidas, équipementier de l'ASSE depuis juin 2005.

Adidas habille les joueurs stéphanois pour la huitième année consécutive. Au cours de la saison 2010-2011, et comme pour l'Olympique de Marseille et l'Olympique lyonnais auparavant, Adidas a sollicité la participation des supporters stéphanois à la conception des maillots de cette saison 2012-2013, notamment grâce à une réunion organisée le 25 février 2011 avec un représentant de chaque groupe (Magic Fans, Green Angels, Associés Supporters, USS et les Indépendantistes). Les principales idées proposées par leurs membres servent alors d'inspiration pour les designers de la marque aux trois bandes[53].

Les maillots domicile et extérieur des Verts sont présentés officiellement le 11 juillet 2012, au cours d'une animation à la Boutique des Verts, près du stade Geoffroy-Guichard[54].

Pour le maillot domicile, le club souhaitant revenir à un maillot tout vert, celui ne comprend qu'une seule teinte de vert, le « vert fairway », rappelant celui utilisé lors des années 1970 et 1980. Le maillot est cependant zébré de bandes réagissant à la lumière. De plus, l'étoile rouge, bleu et blanche du logo est présente, pour la première fois, au dos du maillot, rappelant le palmarès de l’ASSE. Le slogan « Allez les Verts » est également présent à l’intérieur du col pour, selon Adidas, rendre hommage à l’engagement des supporters stéphanois pour leur club[55].

La tenue extérieure présente une bande verticale bicolore (avec les deux nuances de verts utilisées les années précédentes) au niveau du blason. Une bande, verte claire, est également présente sur les flancs, tout comme le col. L'inscription « AS Saint-Étienne » est présente au niveau de la nuque, comme l'an passé[55].

Au niveau du sponsoring, Winamax, sponsor maillot depuis 2010 et dont le contrat arrivait à échéance, prolonge son contrat de parternariat de deux années supplémentaires. Pour Roland Romeyer, président du directoire du club, ceci permettra à l'ASSE « de poursuivre sa progression en s'appuyant sur des bases solides » tandis que pour Canel Frichet, directrice générale de l'entreprise, Winamax avait « à cœur d'accompagner [l'AS Saint-Étienne] dans la durée et de faire partie intégrante de son histoire »[56].

Le Conseil général de la Loire et Mister-Auto.com conservent leur place sur le maillot (respectivement sur la poitrine et au-dessus du sponsor principal) tandis que Markal, société spécialisée dans le secteur des céréales et produits biologiques, apparaît sur la manche gauche[57], et Triangle intérim, entreprise spécialisée dans le recrutement par intérim, dans le bas du dos. Le Conseil général et Saint-Étienne Métropole apparaissent également de nouveau sur le short.

La règlementation française permettant désormais, et dès cette saison, de placer un sponsor au dos du short[58], c'est la marque Rapid Croq', premier réseau spécialisé en alimentation et accessoires pour animaux de compagnie, qui se trouvera à cet endroit de la tenue pour deux saisons[59].

Le 15 avril 2013, l'AS Saint-Étienne présente le maillot avec lequel les joueurs joueront la finale de la Coupe de la Ligue[60]. Le vert utilisé est plus foncé que celui du maillot domicile ; les trois bandes sur les manches, caractéristiques d'Adidas, et le col sont en or, tout comme le flocage et le sponsor Winamax. De fines bandes dorées verticales zèbrent également le torse. Mis en vente uniquement à quatre cents exemplaires à la Boutique des Verts, le stock est écoulé en deux jours[61].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Classement des buteurs[modifier | modifier le code]

Au 18 mai 2013, les Verts ont inscrit en tout 59 buts en Ligue 1[62], dont 36 à domicile[63]. Douze joueurs stéphanois ont marqué en championnat[64] ; voici le classement des buteurs[65] :

Place Nom Division 1 Coupe de France Coupe de la Ligue TOTAL des BUTS
1 Pierre-Emerick Aubameyang 19 buts 2 buts - 21 buts
2 Brandão 11 buts 1 but 2 buts 14 buts
3 Romain Hamouma 4 buts - 2 buts 6 buts
4 Josuha Guilavogui 3 buts 2 buts - 5 buts
5 Yohan Mollo 4 buts - - 4 buts
Renaud Cohade 4 buts - - 4 buts
7 Max-Alain Gradel 3 buts - - 3 buts
8 Mathieu Bodmer 2 buts - - 2 buts
Kurt Zouma 2 buts - - 2 buts
Loïc Perrin 2 buts - - 2 buts
11 Fabien Lemoine 1 but - - 1 but
François Clerc 1 but - - 1 but
Alejandro Alonso - - 1 but 1 but
Kévin Mayi - 1 but - 1 but
# contre son camp 3 buts 1 buts - 4 buts
Total 14 buteurs 59 buts 7 buts 5 buts 71 buts

Date de mise à jour : le 19 mai 2015.

L'AS Saint-Étienne a pu également bénéficier d'un but contre son camp de la part de Mamadou Sakho (joueur du Paris SG)[66], Alex (joueur du PSG également)[67] et Bertrand Laquait (joueur de Évian TG)[68].

Les Stéphanois ont marqué à cinq reprises en Coupe de la Ligue grâce à Brandão (à deux reprises, dont la finale)[69],[70], Romain Hamouma (à deux reprises)[71] et Alejandro Alonso[71], en ne comptant par les tirs au but. En Coupe de France, les Verts ont inscrit cinq buts grâce à Joshua Guilavogui (à deux reprises)[72], Kévin Mayi[72], Pierre-Emerick Aubameyang[73], Brandão[73], de nouveau sans prendre en compter les tirs au but ; l'AS Saint-Étienne a également bénéficié d'un but contre son camp de Aurélien Chedjou (joueur du LOSC Lille)[73].

À noter que l'ASSE a marqué à cinq reprises en amical grâce à Fabien Lemoine[4], Loïc Perrin[6], Josuha Guilavogui[6], Bakary Sako[7] et Max-Alain Gradel[9].

Classement des passeurs décisifs[modifier | modifier le code]

Mise à jour le 8 juillet 2014

Sur les 60 buts inscris en Ligue 1[62], 45 l'ont été grâce à une passe décisive. Les Verts comptent treize passeurs décisifs[74] ; voici leur classement[75] :

Les onze de départ[modifier | modifier le code]

Mise à jour le 9 décembre 2012

Statistiques individuelles[modifier | modifier le code]

Mise à jour le 8 juillet 2014

Statistiques européennes du club[modifier | modifier le code]

Points et classement des Verts dans le classement européen des clubs de football[76] :

- août sept. oct. nov. déc. janv. févr. mars avr. mai juin
points 49 52 55 63 75 72 88 96 96 104 107
place 115e 115e 112e 110e 102e 109e 107e 97e 102e 97e 98e

Coefficient UEFA de l'AS Saint Étienne[77] :

- août sept. oct. nov. déc. janv. févr. mars avr. mai juin
coef. 24,766 25,033 25,266 25,565 26,066 26,466 26,566 26,666 26,733 26,800 26,800
place 68e 68e 67e 73e 74e 74e 75e 77e 78e 78e 78e

Date de mise à jour : le 7 juin 2013.

Rencontres de la saison[modifier | modifier le code]

Mise à jour le 7 septembre 2012

Au 7 septembre 2012, l'AS Saint-Étienne a joué 11 matchs, dont 4 en championnat et 7 en amical. Tout cela pour un total de 3 victoires, 3 nuls et 5 défaites.

Matchs amicaux[modifier | modifier le code]

Date o Adversaire Lieu Résultat Buteurs pour Saint-Étienne
13/07/2012 #01 Gazélec Ajaccio (L2) Puy-en-Velay 1 - 1 Lemoine But inscrit après 58 minutes 58e (pén.)
20/07/2012 #02 RC Lens (L2) Lens 0 - 0
25/07/2012 #03 Tours FC (L2) Tours 0 - 2 Perrin But inscrit après 29 minutes 29e, Guilavogui But inscrit après 54 minutes 54e
28/07/2012 #04 Sporting Portugal (D1 portugaise) Lisbonne 3 - 1 Sako But inscrit après 75 minutes 75e
01/08/2012 #05 OGC Nice (L1) Albertville 0 - 1
04/08/2012 #06 Évian TG (L1) Aix-les-Bains 1 - 1 Gradel But inscrit après 49 minutes 49e
07/09/2012 #07 Dijon FCO (L2) Saint-Maurice-l'Exil 3 - 4 Alonso But inscrit après 50 minutes 50e But inscrit après 90 minutes 90e, Aleksić But inscrit après 69 minutes 69e

Championnat[modifier | modifier le code]

Matchs aller[modifier | modifier le code]

Date o Adversaire Lieu Résultat Buteurs pour Saint-Étienne Points Place
11/08/2012 J01 Lille OSC Dom. 1 - 2 Hamouma But inscrit après 74 minutes 74e 0 15
18/08/2012 J02 Toulouse FC Ext. 2 - 1 Gradel But inscrit après 90 +2 minutes 90 +2e (pén.) 0 15
26/08/2012 J03 Stade brestois Dom. 4 - 0 Aubameyang But inscrit après 13 minutes 13e But inscrit après 63 minutes 63e, Hamouma But inscrit après 30 minutes 30e, Guilavogui But inscrit après 61 minutes 61e 3 10
01/09/2012 J04 SC Bastia Ext. 0 - 3 Cohade But inscrit après 11 minutes 11e, Aubameyang But inscrit après 26 minutes 26e, Guilavogui But inscrit après 89 minutes 89e 6 7
15/09/2012 J05 FC Sochaux-Montbéliard Dom. 0 - 1 6 9
22/09/2012 J06 Montpellier HSC Ext. 1 - 1 Aubameyang But inscrit après 45 +2 minutes 45 +2e 7 10
29/09/2012 J07 Stade de Reims Dom. 0 - 0 8 11
06/10/2012 J08 AS Nancy-Lorraine Dom. 4 - 0 Brandão But inscrit après 9 minutes 9e But inscrit après 21 minutes 21e, Hamouma But inscrit après 19 minutes 19e, Aubameyang But inscrit après 25 minutes 25e 11 9
20/10/2012 J09 OGC Nice Ext. 1 - 1 Brandão But inscrit après 75 minutes 75e 12 10
27/10/2012 J10 Stade rennais Dom. 2 - 0 Aubameyang But inscrit après 22 minutes 22e, Cohade But inscrit après 49 minutes 49e 15 5
03/11/2012 J11 Paris SG Ext. 1 - 2 Sakho But inscrit après 55 minutes 55e (csc), Aubameyang But inscrit après 73 minutes 73e 18 6
10/11/2012 J12 ESTAC Troyes Dom. 2 - 0 Cohade But inscrit après 46 minutes 46e, Aubameyang But inscrit après 88 minutes 88e 21 4
17/11/2012 J13 Évian TG Ext. 2 - 2 Gradel But inscrit après 10 minutes 10e But inscrit après 28 minutes 28e 22 5
24/11/2012 J14 Valenciennes FC Dom. 1 - 0 Hamouma But inscrit après 73 minutes 73e 25 4
01/12/2012 J15 AC Ajaccio Ext. 0 - 0 26 3
09/12/2012 J16 Olympique lyonnais Dom. 0 - 1 26 4
12/12/2012 J17 Girondins de Bordeaux Ext. 0 - 0 27 4
15/12/2012 J18 FC Lorient Dom. 0 - 2 27 8
22/12/2012 J19 Olympique de Marseille Ext. 1 - 0 27 10

Matchs retour[modifier | modifier le code]

Date o Adversaire Lieu Résultat Buteurs pour Saint-Étienne Points Place
11/01/2013 J20 Toulouse FC Dom. 2 - 2 Perrin But inscrit après 26 minutes 26e, Mollo But inscrit après 62 minutes 62e 28 11
19/01/2013 J21 Stade brestois Ext. 0 - 1 Brandão But inscrit après 50 minutes 50e 31 8
27/01/2013 J22 SC Bastia Dom. 3 - 0 Brandão But inscrit après 9 minutes 9e, Aubameyang But inscrit après 79 minutes 79e, Guilavogui But inscrit après 85 minutes 85e 34 7
02/02/2013 J23 FC Sochaux-Montbéliard Ext. 1 - 2 Aubameyang But inscrit après 23 minutes 23e, Lemoine But inscrit après 77 minutes 77e 37 6
09/02/2013 J24 Montpellier HSC Dom. 4 - 1 Brandão But inscrit après 12 minutes 12e, Aubameyang But inscrit après 27 minutes 27e, Mollo But inscrit après 48 minutes 48e, Bodmer But inscrit après 74 minutes 74e 40 4
17/02/2013 J25 Stade de Reims Ext. 1 - 1 Aubameyang But inscrit après 10 minutes 10e 41 5
23/02/2013 J26 AS Nancy-Lorraine Ext. 0 - 3 Brandão But inscrit après 17 minutes 17e, Aubameyang But inscrit après 40 minutes 40e But inscrit après 88 minutes 88e 44 5
02/03/2013 J27 OGC Nice Dom. 4 - 0 Aubameyang But inscrit après 7 minutes 7e (pén.), Brandão But inscrit après 60 minutes 60e But inscrit après 74 minutes 74e, Mollo But inscrit après 70 minutes 70e 47 4
08/03/2013 J28 Stade rennais Ext. 2 - 2 Mollo But inscrit après 45 +1 minutes 45 +1e, Aubameyang But inscrit après 65 minutes 65e 48 4
17/03/2013 J29 Paris SG Dom. 2 - 2 Alex But inscrit après 37 minutes 37e (csc), Clerc But inscrit après 72 minutes 72e 49 4
30/03/2013 J30 ESTAC Troyes Ext. 2 - 2 Aubameyang But inscrit après 8 minutes 8e, Brandão But inscrit après 31 minutes 31e 50 4
07/04/2013 J31 Évian TG Dom. 1 - 0 Laquait But inscrit après 77 minutes 77e (csc) 53 3
12/04/2013 J32 Valenciennes FC Ext. 0 - 0 54 4
24/04/2013 J33 AC Ajaccio Dom. 4 - 2 Aubameyang But inscrit après 23 minutes 23e But inscrit après 88 minutes 88e, Bodmer But inscrit après 48 minutes 48e, Cohade But inscrit après 50 minutes 50e 57 4
28/04/2013 J34 Olympique lyonnais Ext. 1 - 1 Zouma But inscrit après 29 minutes 29e 58 4
03/05/2013 J35 Girondins de Bordeaux Dom. 0 - 0 59 5
12/05/2013 J36 FC Lorient Ext. 3 - 1 Zouma But inscrit après 80 minutes 80e 59 6
18/05/2013 J37 Olympique de Marseille Dom. 2 - 0 Perrin But inscrit après 25 minutes 25e, Brandão But inscrit après 42 minutes 42e 62 4
26/05/2013 J38 Lille OSC Ext. 1 - 1 Hamouma But inscrit après 59 minutes 59e 63 5