Saison 2011 de l'équipe cycliste Cofidis

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche
Cofidis 2011
Généralités
Code UCI
COF
Statut
Équipe continentale professionnelle, saison d'équipe cycliste (d)
Pays
Sport
Effectif
25 + 3 stagiaires
Manager général
Palmarès
Nombre de victoires
20
Meilleur coureur UCI
Classement UCI

La saison 2011 de l'équipe cycliste Cofidis est la quinzième de l'équipe. Elle a débuté en janvier au Grand Prix d'ouverture La Marseillaise et s'est terminée en octobre à Paris-Tours. Du fait de son statut d'équipe continentale professionnelle, elle doit être invitée par les organisateurs pour disputer les courses classées UCI World Tour, y compris les grands tours (Tour d'Italie, Tour de France, Tour d'Espagne)[1].

Le coureur ayant rapporté le plus de victoires à l'équipe est David Moncoutié. Vétéran de l'équipe, il remporte le classement général du Tour méditerranéen ainsi que du Tour de l'Ain. Il remporte également la 5e étape du Tour méditerranéen, une étape du Tour d'Espagne et le Grand Prix de la montagne de cette course, pour la quatrième fois consécutive (un record pour cette compétition). Le sprinteur français Samuel Dumoulin a remporté six victoires. Les coureurs de Cofidis ont cumulé lors de la saison 20 victoires dont 4 en World Tour. L'équipe termine l'année à la 5e place de l'UCI Europe Tour[2].

Préparation de la saison 2011[modifier | modifier le code]

Sponsors et financement de l'équipe[modifier | modifier le code]

Arrivées et départs[modifier | modifier le code]

En 2011, Nicolas Edet, après être passé comme stagiaire dans l'équipe en fin d'année 2010, signe un contrat professionnel avec la formation d'Eric Boyer. Yoann Bagot, suite a une saison convaincante au Vélo-Club La Pomme Marseille, s'est engagé en faveur de l'équipe Cofidis pour deux saisons[3]. Deux autres néo-professionnels arrièrent par la suite: Florent Barle et Adrien Petit. Le premier cité a notamment remporté en 2010 le Tour des Pyrénées une épreuve très montagneuse[4]. Nicolas Vogondy, l'expérimenté coureur français, ancien cadre de la formation BBox Bouygues Telecom, s'engage lui aussi pour deux saisons avec Cofidis[5]. Le champion de Lettonie sur route Aleksejs Saramotins arrive également dans le Nord après une année auprès de Mark Cavendish dans la formation HTC-Columbia. L'espagnol Luis Ángel Maté rejoint aussi l'équipe en provenance de l'équipe Androni Giocattoli-Serramenti PVC Diquigiovanni.

Au niveau des départs, cinq coureurs ont quitté Cofidis. Rémi Pauriol, après deux saisons quitte la formation d'Eric Boyer pour rejoindre la FDJ, l'équipe dirigée par Marc Madiot. Pauriol cherche ainsi à relancer sa carrière[6]. Amaël Moinard quitte lui aussi Cofidis pour rejoindre la BMC Racing et son leader, Cadel Evans. Moinard avait annoncé son départ lors du Tour de France 2010, le 9 juillet. Guillaume Blot rejoint quant à lui la Bretagne-Schuller, équipe promu au second échelon du cyclisme mondial l'année même. Sébastien Minard signe chez AG2R La Mondiale, équipe UCI World Tour, pour deux saisons. Minard avait notamment remporté Paris-Camembert en 2010[7]. Christophe Kern rejoint lui la formation Europcar.

Arrivées Équipe 2010
Yoann Bagot Vélo-Club La Pomme Marseille
Florent Barle AVC Aix-en-Provence
Nicolas Edet Véranda Rideau Sarthe 72
Luis Ángel Maté Androni Giocattoli-Serramenti PVC Diquigiovanni
Adrien Petit CC Nogent-sur-Oise
Aleksejs Saramotins HTC-Columbia
Nicolas Vogondy BBox Bouygues Telecom
Départs Équipe 2011
Stéphane Augé Directeur sportif Cofidis
Guillaume Blot Bretagne-Schuller
Christophe Kern Europcar
Sébastien Minard AG2R La Mondiale
Amaël Moinard BMC Racing
Rémi Pauriol FDJ

Objectifs[modifier | modifier le code]

Déroulement de la saison[modifier | modifier le code]

Course d'un jour[modifier | modifier le code]

Avant les classiques de printemps[modifier | modifier le code]

L'équipe a commencé la saison au Grand Prix d'ouverture La Marseillaise. Lors de cette course, Julien El Fares s'est classé dixième[8]. En février, Tony Gallopin s'est classé 9e au Trofeo Palma de Mallorca[9] et 10e au Trofeo Inca du Challenge de Majorque[10].

Classiques de printemps[modifier | modifier le code]

Lors de Kuurne-Bruxelles-Kuurne, le jeune néo-professionnel Adrien Petit obtient la 9e place[11]. Au Samyn quelques jours plus tard, Kevyn Ista termine 2e à 8 secondes du vainqueur en solitaire, Dominic Klemme[12]. Deux semaines plus tard, Jens Keukeleire termine 4e du sprint de la Nokere Koerse[13]. Tony Gallopin termine ensuite sur le podium du Cholet-Pays de Loire. C'est Thomas Voeckler qui remporte cette course grâce à une attaque dans les derniers kilomètres[14]. Nicolas Vogondy finit la Route Adélie de Vitré à la quatrième place. Il figurait pourtant dans la bonne échappée. La première victoire de l'année lors d'une classique est celle de Tony Gallopin à la Flèche d'Émeraude[15]. Cette victoire intervient le même jour que le prestigieux Tour des Flandres. Demaret à ensuite empoché la seconde victoire de l'équipe dans les courses en ligne au SEB Tartu GP[16] battant au sprint ses cinq compagnons d'échappée. Les meilleures performances de l'équipe lors de monuments sont 37e à Milan-San Remo[17], 19e au Tour des Flandres[18], 29e à Paris-Roubaix[19], et enfin 57e à Liège-Bastogne-Liège[20].

Classiques d'automne[modifier | modifier le code]

Lors des classiques d'automne l'équipe a accumulé les places d'honneur mais n'a obtenu aucune victoire. Fin juillet, Julien El Fares et Tony Gallopin ont obtenu respectivement la 2e et la 6e place de la Polynormande[21]. Cette course a permis à Tony Gallopin de reprendre la tête de la coupe de France repassant ainsi devant Romain Feillu qui lui avait subtilisé sa place au Tour du Finistère. En octobre, Adrien Petit termine Binche-Tournai-Binche sur la troisième marche du podium derrière Rüdiger Selig et Baden Cooke[22]. Leonardo Duque prend la 7e place du Grand Prix de la Somme. À l'issue du Tour de Vendée, Tony Gallopin remporte la coupe de France devant Romain Feillu et Sylvain Georges[23].

Courses par étapes[modifier | modifier le code]

En début d'année, Samuel Dumoulin remporta la première victoire de l'équipe. Il s'agit de la troisième étape de l'Étoile de Bessèges[24]. David Moncoutié remporta par la suite l'étape reine du Tour méditerranéen au Mont Faron. Grâce à cette victoire, Moncoutié s'impose au classement général[25]. Ensuite, Samuel Dumoulin remporta la première étape du Tour du Haut-Var en battant au sprint l'Italien Rinaldo Nocentini[26]. En mars, Rein Taaramäe prit la quatrième place du Paris-Nice et remporta le classement des coureurs de moins de 25 ans[27]. Il prit la troisième place du Critérium international derrière Fränk Schleck et Vasil Kiryienka[28]. Lors du Tour de Catalogne, Samuel Dumoulin remporta deux étapes[29]. En juin, Luis Ángel Maté s'imposa au cours de la dernière étape de la Route du Sud[30]. En juillet, c'est au tour de Jens Keukeleire de remporter une étape, au Tour d'Autriche. Durant cette course, Nicolas Edet s'empara du classement de la montagne un point devant le jeune coureur français Alexandre Geniez. En août, Samuel Dumoulin remporta la première étape de Paris-Corrèze ainsi que le classement général[31]. Rémi Cusin s'imposa devant Matti Breschel dans la seconde étape du Tour du Danemark[32]. David Moncoutié remporta ensuite le classement général du Tour de l'Ain[33]. Tony Gallopin remporta une étape du Tour du Limousin.

Grands Tours[modifier | modifier le code]

Du fait du statut continentale professionnelle de l'équipe, elle ne dispute que les épreuves World Tour auxquelles elle est invitée. Les organisateurs de Grands Tours doivent inviter quatre équipes de leur choix évoluant en continentale professionnelle. Seuls les organisateurs du Tour de France et du Tour d'Espagne ont invité Cofidis. L'équipe n'a donc pas participé au Tour d'Italie[34].

Tour de France[modifier | modifier le code]

Ayant été sélectionnée par Amaury Sport Organisation, l'équipe participe en juillet (comme toutes les équipes UCI World Tour, ainsi que Saur-Sojasun, Europcar et FDJ) au Tour de France. Les coureurs sélectionnés sont Rein Taaramäe, Mickaël Buffaz, Samuel Dumoulin, Leonardo Duque, Julien El Fares, Tony Gallopin, David Moncoutié, Tristan Valentin et Romain Zingle[35].

Lors de la première étape, Rein Taaramäe termine dans le peloton principal en compagnie des favoris pour le classement général[36]. Il termine l'étape à 6 secondes de Philippe Gilbert et à 3 secondes de Cadel Evans. Le lendemain, l'équipe obtient un mauvais résultat. Les coureurs finissent avant-derniers (devant Euskaltel-Euskadi)[37]. Durant la première moitié du Tour, Cofidis n'obtient que des places d'honneur, notamment par l'intermédiaire de Samuel Dumoulin. Lors de la 13e étape, David Moncoutié obtient la seconde place derrière Thor Hushovd et devant Jérémy Roy qui malgré son attaque dans le col d'Aubisque, s'est fait rejoindre dans les derniers hectomètres[38]. Après la 18e étape, Rein Taaramäe s'empare du maillot blanc de meilleur jeune, en terminant à 3 minutes du vainqueur du jour Andy Schleck et 4 minutes devant Rigoberto Urán, précédent détenteur du maillot blanc[39]. Le lendemain, grâce à sa victoire devant Alberto Contador et Samuel Sánchez, Pierre Rolland s'empare du maillot blanc qu'il garde lors du contre la montre malgré de plus faibles capacités que Rein Taaramäe sur l'épreuve chronométrée[40]. À la suite du Tour, Éric Boyer se montre satisfait des performances de Taaramäe[41].

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

Les coureurs retenus pour le Tour d'Espagne sont Yoann Bagot, Nicolas Edet, Luis Ángel Maté, David Moncoutié, Aleksejs Saramotins, Nico Sijmens, Rein Taaramäe, Nicolas Vogondy et Julien Fouchard[42].

Lors de la 11e étape, David Moncoutié s'impose devant Beñat Intxausti et Luis León Sánchez[43]. Puis, durant la 14e étape, Rein Taaramäe l'emporte devant le futur vainqueur de la compétition Juan José Cobo et David de la Fuente[44]. Trois étapes plus tard, Taaramäe abandonne. Pour la quatrième année consécutive, David Moncoutié remporte le classement de la montagne, cette fois-ci devant Matteo Montaguti et Juan José Cobo[45].

Coureurs et encadrement technique[modifier | modifier le code]

Effectif[modifier | modifier le code]

Cycliste Date de naissance Nationalité Équipe 2010
Yoann Bagot France Vélo-Club La Pomme Marseille
Florent Barle France AVC Aix-en-Provence
Mickaël Buffaz France Cofidis
Rémi Cusin France Cofidis
Jean-Eudes Demaret France Cofidis
Samuel Dumoulin France Cofidis
Leonardo Duque Colombie Cofidis
Nicolas Edet France Véranda Rideau Sarthe 72
Julien El Fares France Cofidis
Julien Fouchard France Cofidis
Tony Gallopin France Cofidis
Kevyn Ista Belgique Cofidis
Jens Keukeleire Belgique Cofidis
Kalle Kriit Estonie Cofidis
Arnaud Labbe France Cofidis
Luis Ángel Maté Espagne Androni Giocattoli-Serramenti PVC Diquigiovanni
David Moncoutié France Cofidis
Damien Monier France Cofidis
Adrien Petit France CC Nogent-sur-Oise
Aleksejs Saramotins Lettonie HTC-Columbia
Nico Sijmens Belgique Cofidis
Rein Taaramäe Estonie Cofidis
Tristan Valentin France Cofidis
Nicolas Vogondy France BBox Bouygues Telecom
Romain Zingle Belgique Cofidis
Stagiaire Date de naissance Nationalité Équipe 2011
Romain Delalot France CC Nogent-sur-Oise
Antoine Lavieu France AVC Aix-en-Provence
Rudy Molard France CC Étupes

Encadrement[modifier | modifier le code]

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Victoires[modifier | modifier le code]

Date Course Pays Classe Vainqueur
04/02/2011 3e étape de l'Étoile de Bessèges France 05 2.1 Samuel Dumoulin
13/02/2011 5e étape du Tour méditerranéen France 05 2.1 David Moncoutié
13/02/2011 Classement général du Tour méditerranéen France 05 2.1 David Moncoutié
19/02/2011 1re étape du Tour du Haut-Var France 05 2.1 Samuel Dumoulin
25/03/2011 5e étape du Tour de Catalogne Espagne 01 WT Samuel Dumoulin
27/03/2011 7e étape du Tour de Catalogne Espagne 01 WT Samuel Dumoulin
03/04/2011 Flèche d'Émeraude France 06 1.1 Tony Gallopin
28/05/2011 SEB Tartu GP Estonie 06 1.1 Jean-Eudes Demaret
19/06/2011 4e étape de la Route du Sud France 05 2.1 Luis Ángel Maté
20/06/2011 Championnat d'Estonie du contre-la-montre Estonie 09 CN Rein Taaramäe
05/07/2011 3e étape du Tour d'Autriche Autriche 03 2.HC Jens Keukeleire
03/08/2011 1re étape de Paris-Corrèze France 05 2.1 Samuel Dumoulin
04/08/2011 Classement général de Paris-Corrèze France 05 2.1 Samuel Dumoulin
04/08/2011 2e étape du Tour du Danemark Danemark 03 2.HC Rémi Cusin
13/08/2011 Classement général du Tour de l'Ain France 05 2.1 David Moncoutié
17/08/2011 2e étape du Tour du Limousin France 03 2.HC Tony Gallopin
31/08/2011 11e étape du Tour d'Espagne Espagne 01 WT David Moncoutié
03/09/2011 14e étape du Tour d'Espagne Espagne 01 WT Rein Taaramäe

Résultats sur les courses majeures[modifier | modifier le code]

Les tableaux suivants représentent les résultats de l'équipe dans les principales courses du calendrier international dans lesquelles l'équipe bénéficie d'une invitation (quatre des cinq classiques majeures, le Tour de France et le Tour d'Espagne). Pour chaque épreuve est indiqué le meilleur coureur de l'équipe, son classement ainsi que les accessits glanés par Cofidis sur les courses de trois semaines.

Classiques[modifier | modifier le code]

Classique Milan-San Remo Tour des Flandres Paris-Roubaix Liège-Bastogne-Liège Tour de Lombardie
Coureur (classement) Aleksejs Saramotins (37e) Leonardo Duque (19e) Kevyn Ista (29e) Mickaël Buffaz (57e) Non invitée

Grands tours[modifier | modifier le code]

Grand tour Tour d'Italie Tour de France Tour d'Espagne
Coureur (classement) Non invitée Rein Taaramäe (11e) David Moncoutié (37e)
Accessits - 2 victoires d'étapes
(David Moncoutié et Rein Taaramäe) et Grand Prix de la montagne
(David Moncoutié)

Classement UCI[modifier | modifier le code]

UCI Europe Tour[modifier | modifier le code]

L'équipe Cofidis termine à la cinquième place de l'Europe Tour avec 1 390 points[46]. Ce total est obtenu par l'addition des points des huit meilleurs coureurs de l'équipe au classement individuel[47],[48].

Rang Coureur Points
14 Tony Gallopin 345
24 Samuel Dumoulin 265
38 David Moncoutié 213
54 Adrien Petit 185
100 Rein Taaramäe 126
149 Julien El Fares 101
204 Jean-Eudes Demaret 80
215 Jens Keukeleire 75
239 Kevyn Ista 66
262 Nicolas Vogondy 60
273 Leonardo Duque 58
295 Aleksejs Saramotins 54
422 Rémi Cusin 38
524 Romain Zingle 28
599 Nico Sijmens 22
633 Tristan Valentin 20
709 Luis Ángel Maté 16
727 Nicolas Edet 15
1 052 Damien Monier 6
1 222 Arnaud Labbe 2

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. [1],"Équipe française en continentale pro"
  2. [2],"Classement de l'UCI Europe Tour 2011"
  3. [3],"Yoann Bagot néo-pro chez Cofidis"
  4. [4],"Barle et Petit néo-pros à Cofidis"
  5. [5],"Vogondy pour deux saisons à Cofidis"
  6. [6],"Rémi Pauriol : "J'espère un jour remporter une étape du Tour"
  7. [7],"Minard deux ans chez AG2R La Mondiale"
  8. [8],"Classement GP Ouverture Marseille"
  9. [9],"Classement Trofeo Palma"
  10. [10],"Classement Trofeo Inca"
  11. [11],"Classement Kuurne-Bruxelles-Kuurne"
  12. [12],"Classement Le Samyn 2011"
  13. [13],"Classement Nokere Koerse 2011"
  14. [14],"Classement Cholet Pays de Loire 2011"
  15. [15],"Classement Flèche d'émeraude 2011"
  16. [16],"Classement SEB Tartu GP"
  17. [17],"Classement Milan-San Remo 2011"
  18. [18],"Classement Tour des Flandres"
  19. [19],"Classement Paris Roubaix 2011"
  20. [20],"Classement Liège Bastogne Liège 2011"
  21. [21],"Classement Polynormande 2011"
  22. [22],"Classement Binche Tournai Binche 2011"
  23. [23],"Classement Coupe de France 2011"
  24. [24],"Classement Bessèges 2011 (étape 3)"
  25. [25],"Classement Tour Med (étape 5 et général)"
  26. [26],"Classement Haut Var (étape 1)"
  27. [27],"Classement Paris Nice 2011"
  28. [28],"Classement Critérium International 2011"
  29. [29],"Classement Tour de Catalogne 2011"
  30. [30],"Classement Route du Sud 2011(étape 4)"
  31. [31],"Classement Paris Corrèze 2011"
  32. [32],"Classement Tour du Danemark 2011 (étape 2)
  33. [33],"Classement Tour de l'Ain 2011"
  34. [34],"Invitation Giro 2011"
  35. [35],"Sélection pour le Tour de France 2011"
  36. [36],"Classement TDF 2011 (étape 1)"
  37. [37],"Classement TDF 2011 (étape 2)
  38. [38],"Classement TDF 2011(étape 13)"
  39. [39],"Classement TDF 2011 (étape 18)
  40. [40],"Classement Meilleurs Jeunes TDF 2011"
  41. [41]"Interview d'Eric Boyer"
  42. [42],"Sélection Cofidis pour la Vuelta 2011"
  43. [43],"Classement Vuelta 2011 (étape 2011)
  44. [44],"Classement Vuelta 2011 (étape 14)
  45. [45],"Classement Vuelta :Meilleur Grimpeur"
  46. (en) « UCI Europe Tour Ranking - Team », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 25 décembre 2013)
  47. (en) « Europe Tour Ranking - Team - 16 Oct 2011 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 25 décembre 2013)
  48. (en) « UCI Europe Tour Ranking - Individual » [archive du ], sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 25 décembre 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Portail du cyclisme
  • Portail de la France
  • Portail des années 2010