Saison 1919-1920 de la Juventus FC

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche
Foot-Ball Club Juventus
Saison 1919-1920

Généralités
Président Corrado Corradini
Résultats
Championnat 2e de la phase finale
3 points (1V-0N-1D)
3 buts pour, 3 contre
Meilleur buteur Pio Ferraris (17)

Maillots

Domicile


Chronologie

La saison 1919-1920 du Foot-Ball Club Juventus est la dix-huitième de l'histoire du club, créé vingt-trois ans plus tôt en 1897.

Après trois ans d'arrêt pour cause de Première Guerre mondiale, le club piémontais participe là à la 19e édition du championnat d'Italie (appelé alors la Première catégorie, à l'époque l'ancêtre de la Serie A).

Historique[modifier | modifier le code]

Cette saison marque un renouveau du club turinois, n'ayant pas joué pendant trois ans (sa dernière saison fut en 1915-1916), après un arrêt de toute activité à cause de la guerre mondiale[1]. La société eut droit à de nombreuses difficultés, du fait de nombreux joueurs ou autres du club qui durent partir au front (en tant que soldats ou bien gradés). Parmi eux, certains en ressortirent décorés, et beaucoup d'autres tués (comme les fondateurs du club Enrico Canfari et Luigi Forlano, l'ancien président Giuseppe Hess, ou bien encore les anciens joueurs juventini Roberto Caselli, Benigno Dalmazzo ou Gino Goggio), et la Juve dut donc repartir à zéro, avec un effectif presque entièrement changé, malgré d'anciens joueurs restés au club, mais ayant manqué presque trois ans de pratique officielle.

Le triumvirat présidentiel maintenu en place pendant la guerre, composé de Gioacchino Armano, Fernando Nizza et Sandro Zambelli, est remplacé par Corrado Corradini[2] (ancien directeur général et éditeur du club, qui fut notamment le créateur d'un hymne dédié au club et du journal Hurrà Juventus), qui en assume désormais entièrement les fonctions, avec comme but avoué de retrouver une certaine gloire nationale, le club ayant été doublé durant la dernière décennie par d'autres clubs septentrionaux.

L'effectif compose désormais avec un nouveau gardien, Giovanni Giacone, un nouveau défenseur, Osvaldo Novo, de nouveaux milieux, Piero Dusio, Pio et Guido Marchi, Giovanni Masera et Bruno Sesia, et de nouveaux attaquants, avec l'italo-américain Josef Ferrero (premier joueur américain de l'histoire du club), ainsi que Giovanni Gallina et Rinaldo Varalda.

Lors de cette nouvelle saison, le club change également de siège de direction, passant de la Via Donati, 1 à la Via Carlo Alberto, 43.

Les bianconeri de la saison

Le Foot-Ball Club Juventus, démarre donc sa nouvelle saison en étant placé dans le groupe A des éliminatoires piémontais (en italien Eliminatorie Piemonte), dans ce campionato d'Italia 1919-1920. Ambitieux, les bianconeri jouent leur première rencontre à domicile le dimanche au Stadio di Corso Sebastopoli contre l'Alessandrina et s'imposent facilement 3-0 (avec un doublé de Ferrero puis un but de Bona). Motivés par ce premier succès, les joueurs juventini enchaînent alors avec d'excellents résultats, aucune défaite et quatre matchs nuls. Après notamment deux matchs nuls un but partout lors des aller-retour du Derby de Turin contre le Torino, deux 4 à 0 ou encore un 5 à 1, les turinois se classent à la 2e place de ces éliminatoires, derrière le Pro Vercelli, assez pour rejoindre les demi-finales régionales.

Après 10 matchs disputés, l'effectif joue à nouveau un mois plus tard, en janvier 1920, et gagne grâce à un but de Mattea 1-0 contre leur premier adversaire, Casale. La Juve continue sur sa série de succès, constituée pratiquement de victoires (excepté un nul 0 à 0 contre Brescia), comme une victoire chez eux 6 buts à 1 contre l'Associazione Calcio Padova (quadruplé de Ferraris et doublé de Bona). Ce n'est qu'une semaine suivante, lors de la 8e journée du 21 mars, que le club connait sa première défaite de la saison, au bout de 18 matchs, contre l'US Milanese sur le score de 2-1 (avec un but juventino de Bona)[3]. La Juve remporte ensuite ses deux derniers matchs, et termine première du groupe avec 17 points (8 victoires, un nul et une défaite), et se place parmi les trois dernières et seules équipes à jouer le tour final.

Pour la première fois de l'histoire du club, des joueurs bianconeri furent convoqués durant cette saison in azzurro (en bleu). Le premier joueur du club à être convoqué en équipe nationale d'Italie est Giovanni Giacone[4], qui joue sa première sélection le en Suisse, à Berne contre les suisses[5]. Giacone sera ensuite suivi d'Antonio Bruna et de Pio Ferraris[5].

Lors de la phase finale du championnat (se jouant à trois clubs, à simple confrontation directe sur terrain), débutant le pour le club, le club juventino s'impose à Milan par 3 à 2 sur le Genoa (avec deux buts de Bona et une réalisation de Ferraris), mais perd son deuxième match décisif à Gênes contre l'Inter Milan 1-0. Finalement, les Piémontais finissent deuxième de cette lutte à trois régions, derrière les lombards, mais devant les ligures, et sont vice-champions d'Italie, pour la 4e fois de leur histoire.

Le FBC Juventus, malgré son manque de compétition, réussi plutôt bien son retour dans le football italien, grâce notamment à son nouveau trio, composé de Giovanni Giacone et des arrières Osvaldo Novo et Antonio Bruna, les premiers joueurs de l'histoire bianconera à jouer avec la Nazionale (lors d'un Italie-Suisse et une défaite 0-3 le à Rome), et à donner au club sa voie traditionnelle au couple d'arrières de rang international, devenue une des caractéristiques de la Juventus, réputée mondialement pour sa défense rugueuse.

Déroulement de la saison[modifier | modifier le code]

Résultats en championnat[modifier | modifier le code]

Éliminatoires du Piémont[modifier | modifier le code]

dimanche
1re journée
Juventus 3 - 0 Alessandrina Stadio di Corso Sebastopoli, Turin
15h00
Arbitre: Actis
Ferrero But inscrit But inscrit
Bona But inscrit
dimanche
2e journée
Pro Vercelli 0 - 0 Juventus Stadio Leonida Robbiano, Verceil
15h00
Arbitre: Rangone
dimanche
3e journée
Juventus 4 - 0 Biellese Stadio di Corso Sebastopoli, Turin
15h00
Arbitre: Tacconis
Giriodi But inscrit But inscrit
Varalda II But inscrit
Mattea But inscrit
dimanche
4e journée
Amatori Torino 1 - 5 Juventus Campo Amatori, Turin
15h00
Arbitre: Laugeri
Migliore But inscrit But inscrit But inscrit Giriodi
But inscrit Mattea
But inscrit But inscrit Bona
dimanche
5e journée
Torino 1 - 1 Juventus Campo Stradale Stupinigi, Turin
15h15
Arbitre: Barnabò
Mosso III But inscrit après 34 minutes 34e But inscrit après 54 minutes 54e Ferraris
dimanche
6e journée
Alessandrina 0 - 4 Juventus Campo degli Orti, Alexandrie
15h00
Arbitre: Canestelli
But inscrit après 21 minutes 21e But inscrit après 70 minutes 70e Ferraris
But inscrit après 53 minutes 53e Giriodi
But inscrit après 55 minutes 55e Varalda II
dimanche
7e journée
Juventus 1 - 1 Pro Vercelli Stadio di Corso Sebastopoli, Turin
15h00
Arbitre: Rangone
Novo But inscrit après 45 minutes 45e But inscrit après 15 minutes 15e Rampini II
dimanche
8e journée
Biellese 0 - 3[6] Juventus Biella
15h00
Arbitre: Laretti
But inscrit But inscrit Ferraris
But inscrit Giriodi
dimanche
9e journée
Juventus 3 - 1 Amatori Torino Stadio di Corso Sebastopoli, Turin
15h00
Arbitre: Brunetti
Ferraris But inscrit
Giriodi But inscrit
Marchi II But inscrit
But inscrit Basone
dimanche
10e journée
Juventus 1 - 1 Torino Stadio di Corso Sebastopoli, Turin
15h00
Arbitre: Mauro
Ferraris But inscrit après 70 minutes 70e But inscrit après 5 minutes 5e Boglietti III
Classement[modifier | modifier le code]
Éliminatoires Piémont - groupe A Pts MJ V N D BP BC Dif
1. Pro Vercelli 16 10 7 2 1 29 7 +21
2. Juventus 16 10 6 4 0 25 5 +20
3. Torino 15 10 6 3 1 27 10 +17

Demi-finales[modifier | modifier le code]

dimanche
1re journée
Juventus 1 - 0 Casale Stadio di Corso Sebastopoli, Turin
15h00
Arbitre: Brunetti
Mattea But inscrit après 90 minutes 90e
dimanche
2e journée
Modène 0 - 1 Juventus Modène
Arbitre: Varetto
Inscrit contre son camp après 30 minutes 30e (csc) Boni
dimanche
3e journée
Brescia 0 - 0 Juventus Stadium di Viale Venezia, Brescia
Arbitre: Cattaneo
dimanche
4e journée
Padoue 1 - 3 Juventus Stadio Silvio Appiani, Padoue
Arbitre: Cattaneo
Monti II But inscrit après 1 minutes 1re But inscrit après 27 minutes 27e Ferraris
But inscrit après 28 minutes 28e Bona
But inscrit après 89 minutes 89e Giriodi
dimanche
5e journée
Juventus 3 - 0 US Milanese Stadio di Corso Sebastopoli, Turin
15h00
Arbitre: Terzuolo
Ferraris But inscrit après 47 minutes 47e But inscrit après 49 minutes 49e But inscrit après 76 minutes 76e
dimanche
6e journée
Casale 0 - 1 Juventus Casale Monferrato
Arbitre: Rangone
But inscrit après 55 minutes 55e Bona
dimanche
7e journée
Juventus 6 - 1 Padoue Stadio di Corso Sebastopoli, Turin
15h00
Arbitre: Vagge
Bona But inscrit après 15 minutes 15e But inscrit après 25 minutes 25e (pen.)
Ferraris But inscrit après 80 minutes 80e But inscrit après 83 minutes 83e But inscrit après 84 minutes 84e But inscrit après 89 minutes 89e
But inscrit après 41 minutes 41e Busini
dimanche
8e journée
US Milanese 2 - 1 Juventus Campo di Via Stelvio, Milan
Arbitre: Gama
Pizzi But inscrit après 55 minutes 55e
Dagradi But inscrit après 70 minutes 70e
But inscrit après 50 minutes 50e Bona
dimanche
9e journée
Juventus 3 - 0 Modène Stadio di Corso Sebastopoli, Turin
15h00
Arbitre: Olivari
Marchi I But inscrit après 32 minutes 32e
Bona But inscrit après 38 minutes 38e
Ferraris But inscrit après 88 minutes 88e
dimanche
10e journée
Juventus 2 - 0
victoire par forfait
Brescia
Classement[modifier | modifier le code]
Demi-finales - groupe B Pts MJ V N D BP BC Dif
1. Juventus 17 10 8 1 1 21 4 +17
2. US Milanese 15 10 7 1 2 14 10 +4
3. Modène 9 10 4 1 5 17 13 +4

Phase finale[modifier | modifier le code]

dimanche
1re journée
Juventus 3 - 2 Genoa Milan
15h20
Arbitre: Varisco
Bona But inscrit après 29 minutes 29e (pen.) But inscrit après 35 minutes 35e
Ferraris But inscrit après 71 minutes 71e
But inscrit après 3 minutes 3e Santamaria
But inscrit après 59 minutes 59e Sardi
dimanche
2e journée
Juventus 0 - 1 Inter Gênes
15h20
Arbitre: Brunetti
But inscrit après 63 minutes 63e Aebi

Classement[modifier | modifier le code]

Classement final 1919-1920 Pts MJ V N D BP BC Dif
1. Inter 3 2 1 1 0 2 1 +1
2. Juventus 2 2 1 0 1 3 3 0
3. Genoa 1 2 0 1 1 3 4 -1

Matchs amicaux[modifier | modifier le code]

dimanche Juventus 2 - 2 Alexandrie
Buteurs inconnus Buteurs inconnus
dimanche Juventus 3 - 0 Casale
Buteurs inconnus
dimanche Pastore et Torino 2 - 2[7] Juventus Turin
Buteurs inconnus Buteurs inconnus
dimanche Juventus 1 - 2 Legnano
Buteur inconnu Buteurs inconnus
dimanche Juventus 3 - 3 XX° Autoparco
Buteurs inconnus Buteurs inconnus
dimanche Juventus 0 - 0 Milan
dimanche Juventus score inconnu Novare
dimanche Valenzana score inconnu Juventus
dimanche Juventus 2 - 0 US Alessandrina
Buteurs inconnus
dimanche Juventus 2 - 3 Torino et Pastore
Buteurs inconnus Buteurs inconnus
dimanche Novare 4 - 3 Juventus
Buteurs inconnus Buteurs inconnus
mardi Juventus 3 - 0 US Novarese
Buteurs inconnus
dimanche Juventus 1 - 2 Genoa
Buteur inconnu Buteurs inconnus
mercredi Juventus 0 - 3 Servette Genève
Buteurs inconnus
dimanche Juventus 1 - 4 Aarau
Buteur inconnu Buteurs inconnus
dimanche Juventus 4 - 2 Torino et US Torinese
Buteurs inconnus Buteurs inconnus
dimanche Novare 3 - 2 Juventus
Buteurs inconnus Buteurs inconnus

Pro Carità del Sabato[modifier | modifier le code]

dimanche Juventus 3 - 2 Arquata Scrivia[8]
Buteurs inconnus Buteurs inconnus

Coppa Brezzi[modifier | modifier le code]

dimanche Enotria Milano 0 - 3 Juventus
Buteurs inconnus
dimanche Alexandrie 4 - 1 Juventus
Buteurs inconnus Buteur inconnu

Gare circondariali di Asti[modifier | modifier le code]

lundi Itala 0 - 6 Juventus
Buteurs inconnus
mercredi 9° Bersaglieri 1 - 3 Juventus
Buteur inconnu Buteurs inconnus

Effectif du club[modifier | modifier le code]

Effectif des joueurs du Foot-Ball Club Juventus lors de la saison 1919-1920.

Gardiens
Giovanni Giacone
Défenseurs
Antonio Bruna
Osvaldo Novo
Milieux de terrain
Piero Dusio
Pio Marchi I
Guido Marchi II
Giovanni Masera
Pietro Omodei Zorini
Bruno Sesia
Francesco Varalda I
Attaquants
Valerio Bona
Pio Ferraris
Josef Ferrero
Giovanni Gallina
Giuseppe Giriodi
Angelo Mattea
Rinaldo Varalda II

Buteurs[modifier | modifier le code]

17 buts
11 buts
8 buts
3 buts
2 buts
1 but

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. De 1916 à 1919, date de la fin du conflit, il n'y eut plus de compétition dans le pays, par suite du mauvais déroulement de la guerre du côté italien, bien que quelques matchs amicaux eurent lieu entre avril 1916 et juin 1919.
    Cfr (it) STAGIONE 1916-1917, (it) STAGIONE 1917-1918 et (it) STAGIONE 1918-1919
  2. Élu le .
    Cfr. (it) STAGIONE 1915-1916 IL CALENDARIO COMPLETO DELLA JUVENTUS PARTITE UFFICIALI, AMICHEVOLI E TORNEI MINORI
  3. La Juventus n'avait plus perdue de matchs officiels depuis le , soit un peu plus de quatre ans.
  4. « Juventus Football Club: La storia (1906-1923: Prima e dopo la Grande Guerra) » (consulté le 10 janvier 2009)
  5. a et b (en) « Italy – International Matches 1920-1929 », The Record Sport Soccer Statistics Foundation (consulté le 9 janvier 2009)
  6. 150e match de championnat de l'histoire du club.
  7. Inauguration du Campo Pastore.
  8. Armée anglaise

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Portail du football
  • Portail de l’entre-deux-guerres
  • Portail de Turin