Rue Henry-Litolff

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche

Rue Henry-Litolff

Rue Henry-Litolff au passage à niveau de la ligne de Saint-Germain-en-Laye
Situation
Pays France
Région Île-de-France
Ville Bois-Colombes
Tenant Rue du Général-Leclerc à Bois-Colombes, rue du Maréchal-Joffre
Aboutissant Rue Pierre-Joigneaux
Morphologie
Type Rue
Histoire
Anciens noms Rue Denis-Boucher

La rue Henry-Litolff est une voie de communication marquant la limite entre Bois-Colombes et Colombes.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

Carrefour de la rue Henry-Litolff avec la rue des Carbonnets, aujourd'hui rue Paul-Déroulède

En partant de la rue Pierre-Joigneaux et se dirigeant vers le nord, cette rue franchit d'abord la ligne de Paris-Saint-Lazare à Saint-Germain-en-Laye qui passe dans un tunnel, et la coulée verte de Colombes, voie ferrée desaffectée et transformée en promenade.

Laissant sur la droite la rue Jean-Jaurès, elle franchit ensuite par un pont la ligne de Paris-Saint-Lazare au Havre, longée par l'avenue du Révérend Père Corentin-Cloarec. Elle croise ensuite la rue Paul-Déroulède et la rue Félix-Faure, la rue Charles-Duflos (anciennement rue du Sentier) et la rue des Lilas.

Elle est accessible par la gare des Vallées et la gare de Colombes.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

La rue Henry-Litolff

L'ancien nom de la rue pourrait être la masculinisation de Denise Boucher, propriétaire au XVIe siècle de terres situées sur la commune, et qui affranchit les paysans des droits seigneuriaux[1].

Le 12 octobre 1900, cette rue est renommée en hommage à Henry Litolff, pianiste virtuose et compositeur, né à Londres en 1818, décédé à Bois-Colombes en 1891[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Octroi de Colombes

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Portail des Hauts-de-Seine
  • Portail de la route