Relais aux championnats du monde d'athlétisme 2007

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les épreuves des relais disputées lors des Championnats du monde d'athlétisme 2007 sont au nombre traditionnel de quatre, deux masculins, deux féminins.

Équipes qualifiées[modifier | modifier le code]

Messieurs[modifier | modifier le code]

Dames[modifier | modifier le code]

Relais 4 × 100 mètres[modifier | modifier le code]

4 × 100 m masculin[modifier | modifier le code]

L'IAAF a fixé le minima à 39 secondes pour se qualifier. Qui plus est, ce temps devait être réalisé, en 2006 et jusqu'au 7 août 2007, uniquement lors de compétitions internationales éligibles, d'assez haut niveau, où au moins trois équipes représentant une nation différente devaient être engagées. Seules 14 équipes se sont qualifiées (dont 12 dès 2006). Le 31 août à 20h40, heure locale, il y aura donc deux séries (qui seront en fait des demi-finales) et une finale à huit le lendemain 1er septembre à 22h20 (qui conclura la journée).

Composition des équipes[modifier | modifier le code]

En raison des règles de l'IAAF qui imposent aux fédérations de composer leur relais avec les athlètes également inscrits dans l'épreuve du 100 mètres, les États-Unis, grands favoris, auront une équipe composée de Tyson Gay (Fayetteville, AR), Mark Jelks (Kansas City, KS), J-Mee Samuels (Fayetteville, AR)[1], en tant qu'inscrits individuellement sur le 100 m, complétée par LeRoy Dixon (Los Angeles, CA), Darvis Patton (Fort Worth, TX), Leonard Scott (Greenville, NC). Pour cette raison, et malgré les exploits de Tyson Gay sur 100 et 200 m, pour la toute première fois depuis la création des Championnats du monde, l'équipe nord-américaine ne part pas forcément favorite. La France, championne du monde en titre, en raison des blessures de deux de ses principaux sprinters, déclare forfait peu avant les séries. 13 équipes seulement sont donc isncrites sur la Start List publiée par l'IAAF le 30 août 2007 à 21h49.

Meilleurs temps (en 2007, avant les Championnats)[modifier | modifier le code]

(uniquement les temps en dessous de 39 secondes, minima exigé de l'IAAF pour pouvoir participer aux Championnats du monde 2007) :

  1. Arkansas Alums[2] (  États-Unis), 38 s 30 le 15 avril 2007 à Walnut (Californie) — les deux premiers relayeurs étaient Trell Kimmons et Wallace Spearmon (avec sans doute J-Mee Samuels et Tyson Gay comme derniers relayeurs). Le meilleur temps d'une équipe nationale américaine est de 38 s 35 et date du 28 avril
  2.  Royaume-Uni, 38 s 30 (Edgar, Pickering, Devonish, Lewis-Francis) le 23 juin à Munich (Coupe d'Europe)
  3.  France, 38 s 40 (Nthépé, Alerte, De Lépine, Mbandjock) le 23 juin à Munich
  4.  Allemagne, 38 s 56 (Blum, Helmke, Kosenkow, Reus) le 23 juin à Munich
  5.  Pologne, 38 s 62 (Rogowski, Chyła, Jędrusiński, Kuć) le 23 juin à Munich
  6.  Italie, 38 s 63 (Verdecchia, Collio, Cerutti, Riparelli) le 8 juin à Genève
  7. High Performance Team[3], 38 s 70 (A. Barrett, D. Bailey, X. Brown, Bolt) le 24 février à Kingston
  8.  Japon, 38 s 74 (Tsukahara, Suetsugu, Takahira, Asahara) le 5 mai à Osaka
  9.  Jamaïque, 38 s 75 (composition non communiquée, dernier relayeur Powell) le 10 juillet à Lausanne
  10.  Brésil, 38 s 77 (Viana, de Lima, de Morães, André) le 8 juin à São Paulo
  11.  Canada, 38 s 81 (Adu-Bobie, Henry, Connaughton, Barnett) le 27 juillet à Rio de Janeiro
  12.  Nigeria, 38 s 91 (Isaac, Metu, Oriala, Fasuba) le 20 juillet à Alger

Équipes engagées[modifier | modifier le code]

avec indication de la participation à l'épreuve individuelle du 100 m

 États-Unis[modifier | modifier le code]

Meilleur temps 2007 : 38 s 35[4] - Meilleur temps de qualification : 37 s 59 (2006)

 Royaume-Uni[modifier | modifier le code]

Meilleur temps 2007 : 38 s 30 - Meilleur temps de qualification : 38 s 30 (2007)

 Jamaïque[modifier | modifier le code]

Meilleur temps 2007 : 38 s 75 - Meilleur temps de qualification : 38 s 36 (2006)

 France[modifier | modifier le code]

Meilleur temps 2007 : 38 s 40 - Meilleur temps de qualification : 38 s 40 (2007)

En raison des blessures d'Alerte et de De Lépine, le 30 juillet, l'équipe de France déclare forfait et ne participera pas aux qualifications.

 Japon[modifier | modifier le code]

Meilleur temps 2007 : 38 s 74 - Meilleur temps de qualification : 38 s 74 (2007)

 Allemagne[modifier | modifier le code]

Meilleur temps 2007 : 38 s 56 - Meilleur temps de qualification : 38 s 56 (2007)

Réserve : Marius Broening (LAV Asics Tübingen)

 Pologne[modifier | modifier le code]

Meilleur temps 2007 : 38 s 62 - Meilleur temps de qualification : 38 s 62 (2007)

 Italie[modifier | modifier le code]

Meilleur temps 2007 : 38 s 63 - Meilleur temps de qualification : 38 s 56 (2006)

 Brésil[modifier | modifier le code]

Meilleur temps 2007 : 38 s 77 - Meilleur temps de qualification : 38 s 77 (2007)

 Russie[modifier | modifier le code]

Meilleur temps 2007 : 39 s 37 - Meilleur temps de qualification : 38 s 78 (2006)

 Canada[modifier | modifier le code]

Meilleur temps 2007 : 38 s 81 - Meilleur temps de qualification : 38 s 81 (2007)

 Nigeria[modifier | modifier le code]

Meilleur temps 2007 : 38 s 91 - Meilleur temps de qualification : 38 s 91 (2007)

 Afrique du Sud[modifier | modifier le code]

Meilleur temps 2007 : 39 s 11 - Meilleur temps de qualification : 38 s 98 (2006)

 Australie[modifier | modifier le code]

Meilleur temps 2007 : 39 s 09 - Meilleur temps de qualification : 38 s 57 (2006)

Séries de qualification[modifier | modifier le code]

Les 3 meilleurs de chaque série plus les deux meilleurs temps en finale (entre parenthèses : n° du couloir dans le stade Nagai, neuf couloirs numérotés de 1 à 9)

Résultats des séries[modifier | modifier le code]

« Demi-finales » (31 août) : les trois premiers de chaque demi-finale et les deux meilleurs temps se sont qualifiés pour la finale


Finale[modifier | modifier le code]

Le 1er septembre à 22h20, heure locale.

4 × 100 m féminin[modifier | modifier le code]

Le minima de l'IAAF a été fixé à 43 s 90, avec les mêmes conditions que pour l'épreuve masculine. 11 équipes se sont qualifiées en 2006 mais la Grèce ne présente pas d'équipe, auxquelles il faut ajouter huit équipes en 2007, dont le Japon, en tant que pays organisateur. Les 18 équipes inscrites sont :  Australie (43 s 62),  Belgique (43 s 65),  Biélorussie (43 s 17),  Brésil (43 s 54),  Chine (43 s 69),  Cuba (43 s 29),  Finlande (43 s 48),  France (43 s 09),  Royaume-Uni (43 s 24),  Allemagne (43 s 08),  Ghana (43 s 84),  Jamaïque (43 s 10),  Japon (43 s 93[5]),  Nigeria (43 s 85),  Pologne (43 s 74),  Russie (42 s 36),  Ukraine (43 s 60) et  États-Unis (42 s 56).

Séries du 1er septembre 2007[modifier | modifier le code]

elles se disputent sur les neuf couloirs de la piste de façon à éviter 3 séries - les 3 premières équipes et les deux meilleurs temps se qualifient pour la finale

  1.  France 43 s 09 41 s 78
  2.  Nigeria 43 s 85 42 s 39
  3.  Finlande 43 s 48 43 s 37
  4.  Chine 43 s 69 42 s 23
  5.  Russie 42 s 78 41 s 49
  6.  Brésil 43 s 54 42 s 97
  7.  Australie 43 s 62 42 s 99
  8.  Biélorussie 43 s 17 42 s 56
  9.  Belgique 43 s 90 43 s 08
  • Résultats de la 1re série :
  1.  Belgique (Olivia Borlée; Hanna Mariën; Élodie Ouédraogo; Kim Gevaert) 42 s 85 Q (NR)
  2.  Russie (Irina Khabarova; Natalia Rusakova; Yuliya Gushchina; Yevgeniya Polyakova) 42 s 90 Q .
  3.  Biélorussie (Nastassia Shuliak; Natallia Safronnikava; Alena Neumiarzhitskaya; Aksana Drahun) 43 s 16 Q (SB)
  4.  Chine (Tao Yujia; Chen Jue; Jiang Lan; Qin Wangping) 43 s 39 (SB)
  5.  Finlande (Heidi Hannula; Sari Keskitalo; Ilona Ranta; Johanna Manninen) 43 s 41 (SB)
  6.  Nigeria (Gloria Kemasuode; Endurance Ojokolo; Oludamola Osayomi; Ene Franca Idoko) 43 s 58 (SB)
  7.  France (Carima Louami; Muriel Hurtis-Houairi; Fabienne Béret-Martinel; Christine Arron) 43 s 88
  8.  Australie (Sally McLellan; Melanie Kleeberg; Crystal Attenborough; Fiona Cullen) 43 s 91
  9.  Brésil (Thatiana Regina Ignâcio; Lucimar Aparecida de Moura; Thaissa Presti; Luciana dos Santos) 44 s 64
  • 2e série à 9h55 :
  1.  Royaume-Uni 43 s 24 42 s 43
  2.  Cuba 43 s 46 42 s 89
  3.  Ukraine 43 s 60 42 s 96
  4.  États-Unis 42 s 87 41 s 47
  5.  Jamaïque 43 s 55 41 s 73
  6.  Allemagne 43 s 08 41 s 91
  7.  Japon 43 s 93 43 s 77
  8.  Ghana 43 s 84 43 s 19
  9.  Pologne 43 s 74 42 s 71
  • Résultats de la 2e série :
  1.  États-Unis (Carmelita Jeter; Mechelle Lewis; Mikele Barber; Lauryn Williams) 42 s 24 Q (WL)
  2.  Jamaïque (Sheri-Ann Brooks; Kerron Stewart; Simone Facey; Shelly-Ann Fraser) 42 s 70 Q (SB)
  3.  Royaume-Uni (Laura Turner; Montell Douglas; Emily Freeman; Joice Maduaka) 42 s 82 Q (SB)
  4.  Allemagne (Katja Wakan; Cathleen Tschirch; Johanna Kedzierski; Verena Sailer) q (après avoir été disqualifiée) 43 s 17
  5.  Pologne (Marta Jeschke; Daria Korczynska; Dorota Jedrusinska; Ewelina Klocek) 43 s 25 q (SB)
  6.  Ghana (Gifty Addy; Elizabeth Amolofo; Esther Dankwah; Vida Anim) 43 s 76 (SB)
  7.  Japon (Saori Kitakaze; Sakie Nobuoka; Mayumi Watanabe; Momoko Takahashi) 44 s 88
 Cuba (Virgen Benavides; Roxana Díaz; Mileidys Lazo; Yenima Arencibia) DQ
 Ukraine (Olena Chebanu; Nataliya Pohrebnyak; Iryna Shtanhyeyeva; Iryna Shepetyuk) DNF

Finale du 1er septembre[modifier | modifier le code]

  1.  États-Unis 41 s 98 WL (L. Williams, A. Felix, M. Barber, Torri Edwards)
  2.  Jamaïque 42 s 01 SB (S. Brooks, K. Stewart, S. Facey, Veronica Campbell)
  3.  Belgique 42 s 75 NR (Olivia Borlée, H. Mariën, Élodie Ouédraogo, Kim Gevaert)
  4.  Royaume-Uni 42 s 87 (L. Turner, M. Douglas, E. Freeman, J. Maduaka)
  5.  Russie 42 s 97 (E. Grigorieva, N. Rusakova, Y. Gushchina, Y. Polyakova)
  6.  Biélorussie 43 s 37 (N. Shuliak, Natallia Safronnikava, A. Neumiarzhitskaya, A. Drahun)
  7.  Allemagne 43 s 51 (K. Wakan, C. Tschirch, J. Kedzierski, V. Sailer)
  8.  Pologne 43 s 57 (M. Jeschke, D. Korczynska, D. Jedrusinska, E. Klocek)

4 × 400 m[modifier | modifier le code]

4 × 400 m masculin[modifier | modifier le code]

Le minima a été fixé à 3 min 03 s 30 par l'IAAF. Ce temps assez peu sélectif a permis à 17 équipes de se qualifier, dont 5 en 2007 (en 2006, 12 équipes étaient en dessous de 3 min 03 s), mais seulement 15 équipes se sont inscrites :  Australie (3 min 00 s 93),  Bahamas (3 min 00 s 64),  Botswana (3 min 03 s 16),  République dominicaine (3 min 02 s 48),  France (3 min 01 s 10),  Royaume-Uni (3 min 01 s 63),  Allemagne (3 min 01 s 77),  Grèce (3 min 02 s 21),  Jamaïque (3 min 00 s 44),  Japon (3 min 02 s 44),  Nigeria (3 min 02 s 16),  Pologne (3 min 01 s 70),  Russie (3 min 02 s 13),  Trinité-et-Tobago (3 min 02 s 65) et  États-Unis (2 min 59 s 18). Le Brésil et l'Afrique du Sud, pourtant qualifiés, ont renoncé à participer. Il y aura donc deux séries et une finale.

Séries de qualification[modifier | modifier le code]

les trois premiers de chaque série plus les deux meilleurs temps

  1. Couloir vide
  2.  Nigeria 3 min 03 s 99 2 min 58 s 68
  3.  France 3 min 03 s 65 2 min 58 s 96
  4.  Jamaïque 3 min 00 s 44 2 min 56 s 75
  5.  Australie 3 min 02 s 76 2 min 59 s 70
  6.  Bahamas 3 min 00 s 64 2 min 57 s 32
  7.  Russie 3 min 02 s 13 3 min 00 s 44
  8.  Royaume-Uni 3 min 01 s 92 2 min 56 s 60
  9.  République dominicaine 3 min 02 s 48 3 min 02 s 02
  • Résultats de la 1re série :
  1.  Bahamas 3 min 00 s 37 Q SB 0.163 (N. McKinney, M. Mathieu, C. Brown, A. Williams)
  2.  Jamaïque 3 min 00 s 99 Q 0.189 (M. Blackwood, R. Chambers, L. Green, S. Ayre)
  3.  Russie 3 min 01 s 07 Q SB 0.170 (M. Dyldin, V. Frolov, K. Svechkar, D. Alekseyev)
  4.  Royaume-Uni 3 min 01 s 22 q SB 0.212 (A. Steele, R. Tobin, R. Buck, M. Rooney)
  5.  République dominicaine 3 min 02 s 49 q 0.171 (C. Santa, A. Peguero, Y. Tapia, Felix Sanchez)
  6.  Australie 3 min 02 s 59 SB 0.183 (S. Wroe, D. Grant, K. Mulcahy, M. Ormrod)
  7.  France 3 min 04 s 45 0.162 (M. Lahaye, B. Panel, F. Bellaabouss, L. Djhone)
  8.  Nigeria 3 min 06 s 04 0.187 (B. Lawal, J. Godday, V. Isaiah, S. Weigopwa)
  • 2e série - 21h10
  1. Couloir vide
  2.  Botswana 3 min 03 s 16 3 min 02 s 24
  3.  Japon 3 min 02 s 44 3 min 00 s 76
  4.  Grèce 3 min 02 s 21 3 min 02 s 21
  5.  États-Unis 2 min 59 s 18 2 min 54 s 20
  6.  Allemagne 3 min 01 s 77 2 min 59 s 99
  7.  Pologne 3 min 01 s 70 2 min 58 s 00
  8.  Trinité-et-Tobago 3 min 03 s 60 3 min 01 s 05
  • Résultats de la 2e série :
  1.  États-Unis 3 min 01 s 46 Q 0.160 (B. Jackson, K. Clement, D. Williamson, A. Taylor)
  2.  Allemagne 3 min 02 s 21 Q 0.187 (I. Schultz, K. Gaba, S. Kirch, B. Swillims)
  3.  Pologne 3 min 02 s 39 Q 0.205 (R. Wieruszewski, W. Banka, M. Marciniszyn, D. Dabrowski)
  4.  Japon 3 min 02 s 76 0.154 (Y. Yamaguchi, Y. Ishitsuka, K. Narisako, M. Sato)
  5.  Trinité-et-Tobago 3 min 02 s 92 SB 0.188 (A. Modibo, J. Toppin, J. Solomon, R. Quow)
  6.  Grèce 3 min 05 s 65 0.168 (D. Regas, Y. Doupis, D. Gravalos, P. Iakovakis)
  7.  Botswana 3:05.96 0.203 (I. Makwala, O. Ngwigwa, K. Sakaria, C. Molefe)

Finale[modifier | modifier le code]

La finale a eu lieu le 2 septembre à 20h50, heure locale. C'était la dernière épreuve des Championnats du monde. Ses résultats ont été publiés à 21h00.

4 × 400 m féminin[modifier | modifier le code]

Le minima ici est de 3 min 31 s 00, ce qui a permis à 18 équipes de se qualifier. 14 équipes avaient déjà réalisé ce temps en 2006. Mais seulement 15 équipes se sont inscrites aux championnats :  Biélorussie (3 min 23 s 67),  Brésil (3 min 28 s 89),  Cuba (3 min 27 s 51),  France (3 min 28 s 62),  Royaume-Uni (3 min 26 s 96),  Inde (3 min 29 s 57),  Jamaïque (3 min 26 s 85),  Japon (3 min 30 s 53),  Mexique (3 min 27 s 75),  Nigeria (3 min 29 s 74),  Pologne (3 min 26 s 36),  Roumanie (3 min 30 s 22),  Russie (3 min 21 s 21),  Ukraine (3 min 28 s 14),  États-Unis (3 min 20 s 69).

séries de qualification[modifier | modifier le code]

  • série 1 - 1er septembre 2007 - 20h05
  1. Couloir vide
  2.  Roumanie 3 min 30 s 22 3 min 25 s 68
  3.  Russie 3 min 26 s 58 3 min 18 s 38
  4.  Biélorussie 3 min 23 s 67 3 min 23 s 67
  5.  Ukraine 3 min 28 s 67 3 min 21 s 94
  6.  Nigeria 3 min 29 s 74 3 min 21 s 04
  7.  Jamaïque 3 min 28 s 74 3 min 20 s 65
  8.  Cuba 3 min 27 s 51 3 min 24 s 23
Résultats de la 1re série[modifier | modifier le code]
  1.  Russie (Yelena Migunova; Natalya Nazarova; Lyudmila Litvinova; Tatyana Levina) 3 min 23 s 49 Q (WL)
  2.  Biélorussie (Yulyana Yushchanka; Iryna Khliustava; Anna Kozak; Sviatlana Usovich) 3 min 25 s 14 Q .
  3.  Jamaïque (Shericka Williams; Anastasia Le-Roy; Davita Prendagast; Shereefa Lloyd) 3 min 26 s 14 Q (SB)
  4.  Cuba (Aymeé Martínez; Daimí Pernía; Zulia Calatayud; Indira Terrero) 3 min 27 s 04 q (SB)
  5.  Nigeria (Folashade Abugan; Christy Ekpukhon Ihunaegbo; Olouma Nwoke; Sekinat Adesanya) 3 min 27 s 97 (SB)
  6.  Ukraine (Nataliya Pyhyda; Antonina Yefremova; Olha Zavhorodnya; Oksana Shcherbak) 3 min 30 s 76
  7.  Roumanie (Taisia Crestincov; Liliana Popescu; Elena Mirela Lavric; Ionela Tîrlea-Manolache) 3 min 35 s 69
  • série 2 - 20h15
  1. Couloir vide
  2.  États-Unis 3 min 24 s 70 3 min 15 s 51
  3.  Brésil 3 min 28 s 89 3 min 26 s 82
  4.  Japon 3 min 30 s 53 3 min 30 s 53
  5.  France 3 min 28 s 62 3 min 22 s 34
  6.  Pologne 3 min 26 s 36 3 min 24 s 49
  7.  Mexique 3 min 27 s 75 3 min 27 s 75
  8.  Royaume-Uni 3 min 28 s 69 3 min 22 s 01
  9.  Inde 3 min 33 s 39 3 min 26 s 89
Résultats de la 2e série (corrigés)[modifier | modifier le code]
  1.  États-Unis (DeeDee Trotter; Monique Hennagan; Mary Wineberg; Natasha Hastings) 3 min 23 s 37 Q (WL)
  2.  Royaume-Uni (Lee McConnell; Donna Fraser; Marilyn Okoro; Nicola Sanders) 3 min 25 s 45 Q (SB)
  3.  Pologne (Agnieszka Karpiesiuk; Grazyna Prokopek; Zuzanna Radecka; Anna Jesien) 3 min 26 s 45 Q
  4.  Mexique (Zudikey Rodriguez ; Gabriela Medina; Nallely Vela; Ana Guevara) 3 min 27 s 14 q (NR)
  5.  France (Thélia Sigère; Marie-Angélique Lacordelle; Phara Anacharsis; Solen Désert) 3 min 29 s 87
  6.  Japon (Sayaka Aoki; Asami Tanno; Satomi Kubokura; Mayu Kida) 3 min 30 s 17 (NR)
  7.  Brésil (Maria Laura Almirão; Emily Pinheiro; Sheila Ferreira; Josiane Tito) 3 min 34 s 34
 Inde (Mandeep Kaur; Manjeet Kaur; Chitra K. Soman; Iyleen Samantha Lawrence Anthony) DQ

Finale (2 septembre)[modifier | modifier le code]

Normes françaises[modifier | modifier le code]

source : FFA

La France a inscrit une équipe dans chacun des relais disputés. Les exigences initiales étaient pourtant plus contraignantes que celles de l'IAAF. Les collectifs de relais (composés chacun d’au moins 6 athlètes) ont été sélectionnés en fonction des performances individuelles réalisées durant la même période et lors des mêmes compétitions que celles fixées par la DTN pour la réalisation des minima FFA Osaka 2007.

  • Un relais 4 × 100 m hommes pourra être engagé, si la moyenne des performances réalisées par 4 athlètes est inférieure ou égale à 10 secondes et 25 centièmes
  • Un relais 4 × 100 m femmes pourra être engagé si la moyenne des performances réalisées par 4 athlètes est inférieure ou égale à 11 secondes et 25 centièmes
  • Un relais 4 × 400 m hommes pourra être engagé si la moyenne des performances réalisées par 4 athlètes est inférieure ou égale à 46 secondes
  • Un relais 4 × 400 m femmes pourra être engagé si la moyenne des performances réalisées par 4 athlètes est inférieure ou égale à 52 secondes

La composition des collectifs sélectionnés tiendra plus particulièrement compte du classement de la finale des Championnats de France « élite » (à Niort du 3 au 5 août 2007). Un quelconque refus, quelle qu’en soit la cause, même excusé, de participation aux regroupements des collectifs relais organisés lors de la saison 2007 constituera un motif de non-sélection dans les collectifs de ces relais.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les deuxième et troisième du 100 m aux championnats d'Indianapolis, Trindon Holliday et Walter Dix, ayant renoncé, ce sont les quatrième et cinquième qui ont été sélectionnés en épreuve individuelle.
  2. Équipe universitaire de l'Arkansas
  3. Équipe multinationale : performance non valable pour le record en raison du caractère multinational de cette équipe.
  4. Il s'agit du meilleur temps en équipe nationale avant Osaka, par « États-Unis “Rouge” », puisque le club universitaire des Arkansas Alumns a obtenu un meilleur 38 s 30.
  5. Temps supérieur au minima mais qualifié en tant que pays hôte.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • Portail de l’athlétisme
  • Portail des années 2000