Prix du fair play UEFA

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche

Le prix du fair play UEFA récompense trois clubs de football chaque saison de 1995 à 2015.

L'UEFA établi dans un premier temps un classement annuel des associations européennes sur la base du comportement des clubs et des équipes nationales de chaque association durant la saison. Les trois premières associations de ce classement récompensent alors le premier club de son propre classement fair-play national non-qualifié pour la Ligue des champions.

Entre 2008 et 2015, les clubs récompensés étaient qualifiés pour le premier tour de la Ligue Europa. Depuis la saison 2015-2016, ils sont récompensés financièrement.

Récompense[modifier | modifier le code]

La première association de ce classement obtient une place supplémentaire pour le premier tour préliminaire de la Ligue Europa. Pour la saison 2007/2008, l'Angleterre obtient la première place et le club de Manchester City est donc qualifié pour le premier tour de la coupe UEFA 2008-2009. Un tirage au sort entre les quatre fédérations suivantes permettait d'attribuer deux places supplémentaires pour cette compétition. Désormais, les 3 meilleurs fédérations au classement se voient récompensés d'une place au premier tour de la Ligue Europa.

À noter que pour pouvoir prétendre à l'une de ces places, une association doit avoir une moyenne de 8,0 points au minimum.

La place supplémentaire est alors attribuée à l'équipe la plus fair-play du championnat de première division de l'association concernée. Si l'équipe en question est déjà qualifiée pour une compétition européenne, c'est l'équipe la plus fair-play dudit championnat mais non qualifiée pour une compétition européenne qui obtient la place.

Une relégation sportive à l'échelon inférieur ne fait pas obstacle à la qualification d'une équipe par le biais du fair-play.

Attribution des points[modifier | modifier le code]

Chaque match est évalué par le délégué de l'UEFA sur la base des critères suivants :

Cartons rouges et jaunes[modifier | modifier le code]

Chaque équipe commence le match avec 10 points desquels sont déduits :

Si un joueur est expulsé pour un second carton jaune, l'équipe est pénalisée de 3 points. Toutefois si la faute est sanctionnée d'une expulsion directe, alors l'équipe est pénalisée de quatre points (carton jaune + carton rouge).

Jeu positif[modifier | modifier le code]

Ce critère vaut 10 points au maximum et 1 point au minimum.

Il a pour objectif de récompenser le jeu actif qui est attrayant pour les spectateurs. L'évaluation du jeu positif consiste à prendre en considération les aspects suivants :

  • Aspects positifs
    • tactique offensive plutôt que défensive
    • accélérer le jeu
    • ne pas perdre de temps
    • s'efforcer de marquer un but supplémentaire, même si l'objectif visé est d'ores et déjà atteint
  • Aspects négatifs
    • ralentir le jeu
    • gaspiller du temps
    • tactique fondée sur le jeu dur
    • simulation, etc.

En règle générale, le jeu positif est en corrélation avec le nombre d'occasions de but créées et le nombre de buts marqués.

Respect de l’adversaire[modifier | modifier le code]

Ce critère vaut 5 points au maximum et 1 point au minimum.

En évaluant le comportement des joueurs vis-à-vis de leurs adversaires, les délégués doivent éviter une double notation par rapport au critère « Cartons rouges et jaunes ». Toutefois, ils peuvent prendre en compte la gravité des infractions sanctionnées par un carton ou les fautes ignorées par l’arbitre.

L'évaluation doit se fonder sur des attitudes positives plutôt que sur des infractions. Pour un comportement sans reproche, mais en l'absence de toute attitude ou de gestes spécialement positifs, il convient d'attribuer un 4 plutôt qu'un 5.

Respect de l’arbitre[modifier | modifier le code]

Ce critère vaut 5 points au maximum et 1 point au minimum.

Ici aussi il convient d'éviter une double notation par rapport au critère « Cartons rouges et jaunes ». Toutefois, le délégué peut prendre en compte la gravité des infractions sanctionnées par un carton.

Une attitude positive à l’égard de l'arbitre sera récompensée, y compris l'acceptation d’une décision discutable sans réclamation. Pour un comportement normal, mais en l'absence de toute attitude ou de gestes spécialement positifs à l'égard de l’arbitre, il convient d'attribuer un 4 plutôt qu'un 5.

Comportement des officiels d’une équipe[modifier | modifier le code]

Ce critère vaut 5 points au maximum et 1 point au minimum.

Les aspects positifs et négatifs du comportement des officiels d'une équipe seront évalués. La collaboration avec les médias sera également considérée comme un critère d'évaluation. Pour un comportement normal, mais en l'absence de toute attitude ou de gestes spécialement positifs, il convient d'attribuer un 4 plutôt qu'un 5.

Comportement du public[modifier | modifier le code]

Ce critère vaut 5 points au maximum et 1 point au minimum.

Il n'est pris en compte que dans la mesure où un certain nombre de supporters de l'équipe concernée assistent à la partie.

Évaluation globale[modifier | modifier le code]

L'évaluation d'une équipe s'obtient en additionnant les points attribués selon les différents critères, puis en divisant ce total par le nombre maximum de points et en multipliant le résultat par 10.

Le nombre maximum de points par match est généralement égal à 40. Si toutefois le nombre de supporters d'une équipe est négligeable et que le critère « Comportement du public » n'est pas évalué le nombre maximum de points à attribuer est de 35.

L'évaluation est calculée au millième. Les chiffres ne seront pas arrondis.Ces deux phrases sont contradictoires

En plus de ce calcul, le délégué procédera à une brève analyse écrite de la performance des équipes sur le plan du fair-play, afin d'expliquer les aspects positifs et négatifs ayant présidé à son évaluation. Cette évaluation écrite peut également mettre en évidence des gestes individuels exceptionnels de fair-play de la part des joueurs, officiels, arbitres ou de toute autre personne.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Les équipes suivantes se sont qualifiées par le prix du fair play[1].

Depuis la création de ce prix, les pays nordiques (Norvège, Danemark, Finlande, Suède) ont toujours eu au moins une place parmi les trois pays récompensés annuellement (à l'exception de la saison 2015-2016). Ils en ont eu deux à huit reprises, et ils se sont répartis les trois places à quatre reprises.

Saison Équipe 1 Équipe 2 Équipe 3
Tirage au sort
1995-1996 Viking FK Leeds United FC Avenir Beggen
1996-1997 Malmö FF CSKA Moscou FC Jazz Pori
1997-1998 SK Brann Aston Villa Örebro SK
1998-1999 Aston Villa FinnPa Helsinki Molde FK
1999-2000 Kilmarnock FC FK Bodø/Glimt Tulevik Viljandi
2000-2001 IFK Norrköping Lierse SK Rayo Vallecano
2001-2002 Shakhtyor Soligorsk MYPA Matador Puchov
2002-2003 SK Brann Ipswich Town FC Sigma Olomouc
2003-2004 Manchester City Racing Club de Lens Esbjerg fB
2004-2005 Östers IF Mika Ashtarak Illichvets Marioupol
2005-2006 Viking Stavanger FSV Mainz 05 Esbjerg fB
2006-2007 Gefle IF KSV Roulers SK Brann
2007-2008 BK Hacken MYPA Lillestrøm SK
2008-2009 Manchester City Hertha Berlin FC Nordsjælland
Saison Équipe 1 Équipe 2 Équipe 3
2009-2010 Rosenborg BK Randers FC Motherwell
2010-2011 Gefle IF Randers FC MYPA
2011-2012[2] Aalesunds FK Fulham FC BK Häcken
2012-2013[3] Stabæk MYPA FC Twente
2013-2014 Gefle IF Tromsø IL IFK Mariehamn
2014-2015 Tromsø IL IF Brommapojkarna MYPA
2015-2016 Go Ahead Eagles West Ham UC Dublin

Palmarès par pays[4][modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Bert Kassies, « UEFA Fair Play Competition » (consulté le 13 mai 2011)
  2. (en) « UEFA Respect Fair Play 2010/11 », (consulté le 13 mai 2011)
  3. « La Norvège remporte le classement du fair-play », (consulté le 7 mai 2012)
  4. comptabilisé jusqu'à la saison 2015-2016 incluse
  • Portail du football
  • Portail de l’Europe