Portail:Savoie/Section:lumiere sur/2

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Portail:Savoie | Section:lumiere sur
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La page suivante contient un exemple d'article. Il est impératif de rédiger un article lumière sur ... de la même longueur que celui présenté ci-dessous en exemple, afin que les colonnes de gauche et de droite du Portail:Savoie soient toujours de la même longueur.

Exemple d'un article lumière sur ...[modifier le code]

   Victor-Emmanuel II[modifier le code]

   Un grand homme d'État savoyard...

Victor-Emmanuel II de Savoie (aussi connu sous le nom de Victor-Emmanuel II d'Italie, né le 14 mars 1820, mort le 9 janvier 1878), en italien Vittorio Emanuele II di Savoia, est un prince de la Savoie.Il est le fils aîné de Charles-Albert de Sardaigne alors prince de Savoie-Carignan et de Marie-Thérèse Albertine de Toscane. Né à Turin, dans le royaume de Sardaigne.
Il est prince de Piémont, duc de Savoie et roi de Sardaigne de 1849 à 1861 et ensuite premier roi d'Italie du 17 mars 1861 à sa mort. Il est surnommé Re galantuomo (roi gentilhomme).Il se distingue par sa bravoure pendant la guerre contre l'Autriche (1848-1849).
Il devient roi le 23 mars 1849 à Novare suite à l'abdication de son père. Contraint de traiter avec l'Autriche, il se fait le champion de l'unification de l'Italie, et nomme Camillo Benso, comte de Cavour Premier Ministre. Comprenant que son royaume est trop faible pour affronter à nouveau l'Autriche, il s'allie avec Napoléon III, bien que le prix de cette alliance soit la cession de Nice et de la Savoie.
Lire la suite...


Article lumière sur ... visible sur le portail (modifiez uniquement cette rubrique)[modifier le code]

   Benoît de Boigne[modifier le code]

   Un grand militaire...

Benoît Leborgne, plus connu sous le nom de général-comte de Boigne, né le 24 mars 1751 à Chambéry et mort, dans sa ville natale, le 21 juin 1830, est un aventurier et militaire savoyard qui fit fortune aux Indes. À son retour en Savoie, il fut également nommé président du Conseil général du département du Mont-Blanc par l'empereur français Napoléon Ier.
Fils de petits commerçants, il fit une carrière militaire. Formé au sein de régiments européens, il rencontra le succès en Inde en se mettant au service de Mahâdâjî Sindhia, qui règne sur l'empire marathe. Il exerça également des activités commerciales et administratives.
Après une vie mouvementée, Benoît de Boigne revint en Europe, d'abord en Angleterre où il se remaria avec une émigrée française après avoir répudié sa première épouse d'origine persane, puis en France à Paris durant le Consulat, et enfin en Savoie. Devenu notable, il consacra la fin de sa vie à des œuvres de bienfaisance au profit de Chambéry. Le roi de Piémont-Sardaigne lui attribua le titre de comte.
Lire la suite... Article de qualité depuis 2008 Article de qualité