Portail:Grandes écoles/Grandes écoles-article de la semaine

Portail:Grandes écoles/Grandes écoles-article de la semaine - Wikipédia

Portail:Grandes écoles/Grandes écoles-article de la semaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Portail:Grandes écoles

Vous voulez proposer un article pour la rubrique mais vous ne voulez pas créer le modèle : vous pouvez le proposer en l'ajoutant dans la liste

Si vous remplacez un article de cette page par un autre, merci de l'archiver sous la forme Portail:Grandes Écoles/Grandes Écoles-article de la semaine/titre de l'article.

Article de la semaine 20

L'École supérieure d'optique (dont le nom d'usage est SupOptique) est une grande école d'ingénieurs. L'école est un établissement de statut privé reconnu d'utilité publique par la loi du 10 août 1920 et sous tutelle du ministère chargé de l'enseignement supérieur. Elle dispense un enseignement de haut niveau s'adressant à des élèves-ingénieurs ou étudiants possédant une culture scientifique étendue. Elle forme des ingénieurs physiciens orientés vers les divers aspects de l'optique fondamentale ou appliquée, la conception et la réalisation des appareils modernes, etc., favorise ainsi les progrès techniques et la recherche scientifique.


Articles des semaines

Semaine 18

L'Université de technologie de Compiègne (UTC) est le membre fondateur du réseau des Universités de Technologie. Ce réseau regroupe trois universités françaises (UTC, UTBM et UTT) ainsi qu'une université chinoise située à Shanghaï (UTSEUS). L'UTC a été fondée en 1972 par Guy Deniélou.

Semaine 19

L’École nationale supérieure d'informatique et de mathématiques appliquées de Grenoble (ENSIMAG) est une école d'ingénieurs française fondée en 1960, spécialisée en informatique et mathématiques. Elle est membre de la Conférence des grandes écoles et une des écoles d'application de l'École polytechnique (France). Elle est également l'une des neuf écoles d'ingénieurs de l'Institut national polytechnique de Grenoble (INPG).

L'école est liée à l'Institut d'informatique et mathématiques appliquées de Grenoble (IMAG), fédération de laboratoires grenoblois de l'INPG, du CNRS et de l’université Grenoble-I.

Semaine 16

L'INSA de Toulouse est une école d'ingénieurs située à Toulouse (France). Elle fait partie du réseau des INSA. Le recrutement se fait à 70% en première année après le baccalauréat, mais il existe des nombreuses portes d'entrée et passerelles (université, DUT, formation continue).

Semaine 17

L'École polytechnique universitaire de Lille est l'école d'ingénieurs de l'université des sciences et technologies de Lille (USTL), issue de la fusion de l'École universitaire d'ingénieurs de Lille (Eudil) et de l'Institut agricole et alimentaire de Lille (IAAL). Elle est située sur le campus scientifique de Villeneuve d'Ascq dans le Nord (59). École polytechnique universitaire de Lille est le nom officiel de l'établissement , comme mentionné dans le décret n° 2002-468 du 4 avril 2002, mais Polytech'Lille est le nom d'usage et celui qui figure sur tous les logos et documents officiels de l'école. Polytech'Lille appartient au réseau Polytech' qui regroupe 9 écoles d'ingénieurs universitaires dans toute la France.

Semaine 14

L'École nationale supérieure de chimie de Mulhouse (ENSCMu) a été la première école de chimie à être fondée en France, en 1822, par des industriels dont l’objectif était de développer la formation de leurs employés, et donc la compétitivité de leurs entreprises. Elle fait aujourd’hui partie de la Fédération Gay-Lussac, qui réunit les 17 écoles françaises de chimie et de génie chimique. L'enseignement dispensé à l'école aborde tous les domaines de la chimie, ainsi qu’une formation pratique poussée.


Semaine 15

La Conférence des grandes écoles est une association française (sous le régime de la loi 1901) de grandes écoles d'ingénieurs, de management et de haut enseignement multiple ou spécifique, toutes reconnues par l'État et délivrant un diplôme sanctionnant au moins 5 ans d'études après le baccalauréat. Elle a été créée en 1973.

Semaine 12

L'École nationale supérieure de l'aéronautique et de l'espace, plus connue sous le nom de SUPAERO, forme en trois ans des ingénieurs généralistes aptes à exercer dans un large spectre d'activités. Son programme couvre l'ensemble des disciplines de base de l'ingénieur, tout en s'appuyant sur l'aéronautique et l'espace, domaine d'emploi privilégié des méthodologies et techniques de pointe. Dans le monde, Supaéro est connue comme la meilleure école d'aéronautique française et comme l'une des toutes meilleures formations européennes en aéronautique.

Semaine 13

Créée en 1960 sous le nom d'ISIN, l'École supérieure des sciences et technologies de l'ingénieur de Nancy (ESSTIN), composante de l'Université Henri Poincaré (Nancy 1), est une école publique française, qui délivre un diplôme d'ingénieurs généralistes à bac+5 reconnu par la Commission des titres d'ingénieur (CTI). La majorité des étudiants est admise après le concours GEIPI qui est ouvert aux élèves de Terminale S. Des admissions parallèles sont possibles après un BTS, un DUT, Math spé, un DEUG en 2ème et 3ème années ou une Maîtrise scientifique en 4ème année.


Semaine 10

L'Institut national des sciences appliquées de Rennes est une école d'ingénieurs localisée à Rennes (France) faisant partie du réseau des INSA. Créée en 1966, cette école publique est située sur le campus de Beaulieu, au sein de la Technopole Rennes-Atalante, à l'est de Rennes. L'école accueille 1 400 élèves et délivre 270 diplômes d'ingénieur chaque année. Elle propose une formation post-bac en 5 ans (dont 2 années de classes préparatoires intégrées) permettant de se spécialiser dans six départements différents. Elle est actuellement en train d'adopter le système LMD (Licence-Master-Doctorat) qui est mis en place à partir de la promotion 2009.


Semaine 11

L'École nationale de la statistique et de l'administration économique est une grande école française spécialisée dans l'économie, la statistique et la finance. L'ENSAE a été créée en 1942 dans le cadre du Service national des statistiques (ancêtre de l'Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) sous le nom d'école d'application de la statistique. En 1946, à la création de l'INSEE, l'école prend le nom d'école d'application de l'INSEE.

Semaine 08

L'EPF - École d'ingénieurs est un établissement d'enseignement supérieur, anciennement connu sous le nom d'École polytechnique féminine (EPF). Depuis 1994, elle est mixte et ne décline plus son sigle[1], l'EPF est cependant toujours la grande école française où le pourcentage d'effectif féminin est le plus élevé (avec l'ISBP). L'EPF est située à Sceaux, dans le département des Hauts-de-Seine.


Semaine 09

L'École nationale d'administration (ENA) est une des plus célèbres grandes écolse françaises. Créée en 1945, elle est chargée d'assurer la formation initiale et continue de hauts fonctionnaires français et internationaux.

L'ENA accueille chaque année à Strasbourg entre 90 et 120 élèves en formation initiale (connus sous le nom d'énarques), une centaine d'élèves de masters et mastère spécialisé et 120 élèves étrangers. A cela s'ajoute plus de 2500 fonctionnaires et cadres dirigeants formés à Paris pour des sessions courtes de formations continue.


Semaine 06

L’École supérieure de commerce de Lille est un établissement d’enseignement supérieur de commerce et management. C’est une école indépendante reconnue par l’état et membre de la Conférence des Grandes Ecoles. Fondée en 1892, l'ESC Lille est l'une des plus anciennes écoles de commerce de France. ESC Lille comprend aujourd’hui deux campus modernes situés en plein cœur de deux centres d’affaires : Lille Euralille et Paris La Villette.

Semaine 07

L'École supérieure des géomètres et topographes (ESGT) est une école d'ingénieurs qui dépend directement du Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM).

Créée dans un premier temps pour assurer la formation initiale des futurs Géomètres-Experts, l'école s'est progressivement tournée vers un public plus vaste formé par toutes les professions qui de près ou de loin ont à voir avec la topographie certes, mais aussi avec la cartographie, l'urbanisme, l'aménagement du territoire, le génie civil, le domaine foncier, etc.

Semaine 04

L'école nationale des ponts et chaussées, créée en 1747 sous le nom d'école royale des ponts et chaussées par Daniel-Charles Trudaine, est l'une des grandes écoles françaises, dont la vocation est essentiellement de former les cadres de l'ingénierie et du génie civil. Elle est aujourd'hui située à Champs-sur-Marne sur la campus de l'Université de Marne-la-Vallée et placée sous la tutelle du Ministère de l'Équipement

Semaine 05

L'ENSTA (École nationale supérieure de techniques avancées, plus récemment Techniques avancées) est une grande école d'ingénieurs française. Elle forme aujourd'hui 150 ingénieurs généralistes par an, et assure également des missions de formation continue. Sa mission est de « former des ingénieurs polyvalents aptes à assurer la conception, la réalisation et la direction de systèmes industriels complexes, dans l'environnement économique international ».

C'est un établissement public national à caractère administratif, sous la tutelle du ministre de la défense. Elle est dirigée par un ingénieur général de l'armement.

Semaine 02

Supélec (officiellement École supérieure d'électricité) est une grande école d'ingénieurs française, généraliste, bien qu'orientée vers les sciences de l'énergie et de l'information. Elle forme aujourd'hui environ 440 ingénieurs par an, et assure également des missions de formation continue. Supélec est un membre actif de la Conférence des Grandes Écoles (CGE) et est habituellement classée dans le TOP 5 des écoles d'ingénieurs françaises. Un accord-cadre entre l’Ecole Centrale Paris et Supélec a été signé en 2006. Déjà partenaires dans le concours commun Centrale Supélec pour le recrutement des élèves à la sortie des classes préparatoires, les deux institutions appartiennent au réseau T.I.M.E. (Top Industrial Managers for Europe) qui regroupe les meilleures universités techniques européennes.


Semaine 03

En France, "Maths Sup" ou Mathématiques supérieures est le nom donné à la première année de classe préparatoire scientifique. Ouverte sur dossier aux bacheliers scientifiques (ou technologique dans le cas de la TSI), elle permet l'accès en "Mathématiques spéciales" ou dans les quelques écoles qui recrutent à ce niveau comme par exemple quatre écoles rattachées au groupement des Écoles des mines ("Petites Mines": Écoles des mines d'Albi, Alès, Douai et Nantes).


Semaine 52

L'article de la semaine en cette fin d'année n'est autre que le portail : en espérant des changements positifs et quelques enrichissements ! Bonnes fêtes de fin d'année !


Voir le portail

Semaine 01

L'article de la semaine en ce début d'année n'est autre que le portail : en espérant des changements positifs et quelques enrichissements (plus d'articles, plus de participants) ! Meilleurs vœux pour cette année 2008 !


Voir le portail

Semaine 50

L'École supérieure de commerce de Bretagne ou ESC Brest est un établissement d'éducation nationale créé en 1962. Elle propose 15 programmes de formation dans le domaine du management et du commerce. Elle est sous la tutelle de la Chambre de commerce et d'industrie de Brest et accueille 650 étudiants chaque année. Le recrutement se fait au niveau baccalauréat, Bac+2, Bac+3, Bac+4 et Bac+5 mais elle propose également un programme de formation continue.

Semaine 51

Une école nationale supérieure agronomique (ENSA) est une école d'ingénieurs française délivrant le diplôme d'ingénieur agronome prévu par l'article R. 812-33 du Code rural. Les établissements énumérés par ce texte sont au nombre de cinq :


Semaine 48

L’École polytechnique est l’une des plus célèbres écoles d’ingénieurs françaises, surnommée X depuis le milieu du XIXe siècle, en raison de la prééminence des mathématiques dans la formation des polytechniciens. Elle bénéficie depuis sa création d'une place à part dans le paysage de l'enseignement supérieur en France et est associée à l'image d'excellence. Fondée en 1794, l'école est un établissement public d'enseignement et de recherche sous tutelle du ministère de la Défense. L'École délivre des diplômes d'ingénieur (titre d'ingénieur diplomé de l'École polytechnique, les diplômés sont surnommés polytechniciens) et depuis plus récemment des masters et des doctorats.

Semaine 49

Le Tournoi inter Écoles de Chimie (dit le TIC) est un tournoi sportif se déroulant pendant 4 jours, organisé par les Élèves-Ingénieurs des Écoles de chimie et de génie chimique françaises. Chaque année, il est organisé au mois de mai (en général sur lors du week-end de l'Ascension), et permet à près de 2 000 participants d’horizons divers de se mesurer sur les terrains de sport. C'est aussi un grand moment festif où plusieurs grandes soirées accueillent tous les étudiants.

Semaine 46

L'École nationale des travaux publics de l'État, créé en 1954 à Paris, est une école d'ingénieurs placée sous la tutelle du Ministère de l'Équipement, des Transports et du Logement. Elle est située depuis les années 70 à Vaulx-en-Velin, dans la banlieue lyonnaise. La mission principale de l'ENTPE est d'assurer en trois ans la formation initiale des Ingénieurs des travaux publics de l'État (ITPE) civils et fonctionnaires.

Semaine 47

Les classes préparatoires économiques et commerciales (parfois appelées « prépa HEC » ou « épice » en argot scolaire) sont une des 3 filières des classe préparatoire aux grandes écoles et préparent aux concours des écoles supérieures de management, de commerce et de gestion et de l'École normale supérieure de Cachan. Elles se déclinent en voie scientifique (anciennement « voie générale »), voie économique et voie technologique. Il n'existe pas de préparation spécifique pour les littéraires, mais les concours des écoles leur sont ouverts au travers des épreuves qu'ils passent dans leur propre filière.

Semaine 44

L'École nationale de la magistrature (ENM) est, en France, un établissement public à caractère administratif, placé sous la tutelle du ministre français de la Justice et administré par un conseil d’administration. L'ENM a été créée le 22 décembre 1958 (ordonnance n° 58-1270) sous l'appellation de Centre national d'études judiciaires. La dénomination actuelle n'a été adoptée qu'à partir de la loi n° 70-613 du 10 juillet 1970. L'École a pour mission d'assurer la formation professionnelle des « auditeurs de justice » (élèves magistrats) et d'organiser la formation continue des magistrats français. Elle contribue en outre à la formation initiale et continue de magistrats étrangers. L'ENM a son siège à Bordeaux, dans l'ancien Fort du Hâ, et c'est là que se déroule principalement son activité de recrutement et de formation des futurs magistrats.

Semaine 45

L'École des Mines d'Alès est une école d'ingénieurs généralistes française fondée en 1843. Historiquement implantée à Alès, elle dispose aujourd'hui d'extensions à Nîmes et Pau. Établissement Public national à caractère Administratif (EPA), sous tutelle du ministère chargé de l'Industrie, elle fait partie des "petites Mines" avec les écoles de Nantes, Albi-Carmaux et Douai.


Semaine 42

L'École spéciale militaire de Saint-Cyr (ESM) est un établissement d'enseignement supérieur français, qui forme des officiers de l'armée de terre, créée par la loi du 11 Floréal an X (1er mai 1802) sur ordre de Napoléon Bonaparte. Elle recrute sur concours dans les filières scientifiques et littéraires au niveau bac+2 et forme les officiers de l'Armée de terre française.

Semaine 43

L'École nationale des chartes est un grand établissement public français d'enseignement supérieur qui forme des archivistes paléographes, capables à mobiliser des savoirs très variés, distribués au contraire de manière fragmentée et segmentée dans les cursus universitaires. Elle fut fondée initialement au début du XIXe siècle (1821) et recrute essentiellement à partir des CPGE littéraires.

Semaine 40

Le Groupe Centrale est un groupe d’écoles d’ingénieurs créé en 1990 et regroupant : l’École centrale Paris, l’École centrale de Lille, l’École centrale de Lyon, l’École centrale de Marseille, l’École centrale de Nantes et l’École centrale de Pékin, dans le but d'accroître leur rayonnement en France et à l’étranger.

Semaine 41

L'ESCP-EAP est un établissement d'enseignement supérieur au management de la Chambre de commerce et d'industrie de Paris. Accréditée AACSB, EQUIS et AMBA, l'école dispose de 5 campus en Europe, à Paris, Londres, Berlin, Madrid et Turin.

Semaine 38

La khâgne B/L, officiellement CPGE « Lettres et sciences sociales », est une classe préparatoire littéraire proposant en plus des disciplines littéraires (philosophie, histoire, géographie, français, langues) un enseignement en sciences sociales et en mathématiques. Créée en 1983, avec l'ouverture du concours B/L de l'École normale supérieure de la rue d'Ulm, cette nouvelle filière visait à attirer les bons élèves de terminale scientifique vers les études littéraires ainsi qu'à ouvrir l'école aux sciences sociales.

Semaine 39

Le CESTI Supméca est une école d'ingénieurs française à dominante mécanique, faisant partie des ENSI et membre du réseau Polyméca. Il possède deux centres de formation, l'un à Saint-Ouen (banlieue de Paris), l'autre à Toulon.

Semaine 36

En France, la Commission des titres d'ingénieurs (CTI) a été créée par la loi du 10 juillet 1934 relative aux conditions de délivrance et à l'usage du titre d'ingénieur diplômé. C'est un organisme indépendant auprès du Ministère de l'Éducation nationale, dont les missions sont définies par le Code de l'éducation, livre 6, titre 4, chapitre 2. C'est l'organisme officiel chargé des formations d'ingénieurs en France.

Semaine 37

INT Management est une grande école de management publique française faisant partie de l'Institut national des télécommunications, située à Évry. Membre de la Conférence des grandes écoles, elle délivre également des Masters pour son programme Grande école (Bac+5), ainsi que des Mastères spécialisés (Bac+6). Son originalité réside dans le fait qu'elle est adossée à une grande école d'ingénieurs (Télécom INT).

Semaine 34

Sciences Po, au sens de Sciences Po Paris, est le nom donné à l'ensemble officieusement formé par la Fondation nationale des sciences politiques et l'Institut d'études politiques de Paris, et qui a succédé en 1945 à l'École libre des sciences politiques.

Semaine 35

La Course Croisière EDHEC est une régate organisée par des étudiants de l'EDHEC, qui se déroule chaque année aux alentours des vacances de Pâques. Elle regroupe plusieurs milliers d'étudiants d'origines diverses, le plus souvent issus de cursus d'études supérieures (Grandes Ecoles de Commerce et d'Ingénieurs). Depuis une dizaine d'année, elle a lieu le plus souvent dans les ports de Brest, La Rochelle et Les Sables d'Olonne. Elle est aussi l'occasion d'un raid sportif, le Trophée Terre, et d'animations diverses sur le Village de la Course.

Semaine 32

L'ESSEC (École Supérieure des Sciences Économiques et Commerciales) est une grande école de commerce et de gestion qui se trouve depuis 1973 à Cergy-Pontoise, en région parisienne (Val-d'Oise). Elle propose ou co-propose plusieurs types de formations (MBA, MS, etc.).


Semaine 33

L'École Normale Supérieure de Cachan (ou ENS Cachan) est la plus importante des Écoles Normales Supérieures françaises en ce qui concerne le nombre d'étudiants et le nombre d'enseignants chercheurs. Elle fut créée en 1956 sous le nom d'ENSET, et possède une antenne (crée en 1994) sur le campus de Ker Lann, dans la banlieue rennaise.

Semaine 30

L'École nationale supérieure d'arts et métiers (ENSAM) est une école publique française de formation d'ingénieur (BAC+5) sous tutelle du Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, spécialisée en génie mécanique et industriel.


Semaine 31

La Fédération Gay-Lussac regroupe 17 Écoles d'Ingénieurs dans les domaines de la chimie, physico-chimie et génie chimique, et propose un cycle de classes préparatoires intégrées (à l'ENSCL et à l'ENSCR).


Semaine 28

L' Iseg, ou Institut Supérieur Européen de Gestion, est une école supérieure de commerce. Basée sur 5 années d'études supérieures (après le baccalauréat), l'école délivre un diplôme privé et offre notamment la possibilité de partir une ou deux années à l'étranger (Allemagne, États-Unis,...) et d'obtenir en parallèle un MBA (Master of Business Administration) accrédité. Membre du Groupe Ionis (premier groupe d'enseignement supérieur privé en France), l'école dispense un enseignement dans de nombreux domaines.

Semaine 29

L'École Nationale d'Ingénieurs de Saint-Etienne (ENISE) est une école publique française de formation d'ingénieurs (BAC+5) faisant partie du groupe ENI. L'École prépare des ingénieurs de terrain dotés d'une formation généraliste. Leur domaine de compétences concerne à titre principal la conception ainsi que la fabrication et intègre également toutes les technologies connexes pour la réalisation et la conduite de projets industriels. Ces compétences sont acquises par un enseignement académique à forte valeur ajoutée et par des périodes de formation en entreprise réparties tout au long du cursus. Ces périodes conduisent l'élève à devenir ingénieur par une transition progressive. Les compétences acquises se trouvent ainsi heureusement forgées au contact de la réalité de l'entreprise tant au niveau national qu'international.

Semaine 26

HEC Paris est un groupe d'enseignement supérieur qui propose différentes formations au management et à l'entrepreneuriat. Il se compose de divers programmes : MBA HEC, Grande Ecole HEC, Mastères spécialisés, Doctorat HEC et HEC Executive Education (école pour cadres et dirigeants d'entreprise). Le groupe est géré et financé par la chambre de commerce et d'industrie de Paris (la CCIP). Le directeur actuel du groupe HEC est Bernard Ramanantsoa. L'École des hautes études commerciales a ouvert ses portes pour la première fois le 4 novembre 1881 à soixante-deux élèves. Devant l'internationalisation croissante des échanges, les membres de la Chambre de commerce de Paris, convaincus de la nécessité d'un enseignement des affaires, ont pour ambition de créer "pour le commerce ce que l'École Centrale est pour l'industrie".

Semaine 27

L'École nationale supérieure de chimie et de physique de Bordeaux (ENSCPB, dite « CPB ») est une des grandes écoles françaises formant principalement des ingénieurs en chimie et physique (bac + 5) lors d'un cursus de 3 ans, intégré de manière générale sur concours à l'issue des classes préparatoires aux grandes écoles. Elle est située à proximité immédiate du tramway bordelais (station Doyen Brus) et de l'Université sciences et technologies de Bordeaux I (Domaine Universitaire de Pessac Talence Gradignan). L'ENSCPB a été créée en 1891 par Ulysse Gayon et Jean Alexandre Joannis. L'ENSCPB est un établissement autonome d'enseignement supérieur et de recherche sous tutelle du Ministère de l'Éducation Nationale, public à caractère administratif, membre de la Conférence des Grandes Écoles et de la Fédération Gay-Lussac.

Semaine 24

Audencia Nantes est une école de commerce française créée en 1900. Anciennement appelée École supérieure de commerce de Nantes Atlantique, elle a changé de nom en 2000. Elle accueille environ 2000 étudiants et propose plusieurs programmes de formation en commerce et management. Le groupe Audencia comprend également Sciences Com, école spécialisée dans les métiers de la communication, et l'école atlantique de commerce de St Nazaire.

Semaine 25

L'ENSEEIHT (prononcer « N7 ») est l'École nationale supérieure d'électrotechnique, d'électronique, d'informatique, d'hydraulique et des télécommunications. Elle appartient à l'Institut national polytechnique de Toulouse. École d'ingénieurs en convention avec l'École polytechnique, l'ENSEEIHT est actuellement structurée en cinq filières, comprenant chacune un département de formation et un laboratoire de recherche étroitement lié. Les cinq filières d'enseignement sont les suivantes : Génie électrique et automatique, Électronique et Traitement du signal, Informatique et Mathématiques appliquées, Hydraulique et Mécanique des fluides, Télécommunications et Réseaux

Semaine 22

Le Conseil national des ingénieurs et scientifiques de France (CNISF) est une association relevant de la loi de 1901, apolitique et aconfessionnelle, qui se veut représentative en France et à l'étranger des ingénieurs et scientifiques de France. Elle fédère plus de 160 associations de diplômés et anciens élèves d'écoles d'ingénieurs et une trentaine sociétés d'ingénieurs et scientifiques, et est présente sur tout le territoire français par le biais de 23 "Unions régionales des Ingénieurs et Scientifiques" (les URIS) ainsi qu'à l'étranger (13 sections). Par ce biais, le CNISF compte plus de 160 000 membres directs et indirects, et représente 450 000 ingénieurs et scientifiques.

Semaine 23

L'École des ingénieurs de la ville de Paris (EIVP) est une école d'ingénieurs qui dépend de la mairie de Paris. La durée de la scolarité est de trois ans. Elle est située au 15, rue Fénelon à Paris. L'école est dirigée par M. Daniel Cadé. Elle recrute au niveau classes préparatoires spécialisées par le Concours commun Mines-Ponts commun à l'ENTM, l'ENSTIMD, l'ENM, l'ENSG et l'ENTPE. Il existe également un concours pour les titulaires d'une maîtrise (pour rentrer en deuxième année) ainsi qu'un concours interne réservé aux agents de l'administration de la ville.

Semaine 20

L'École supérieure d'optique (dont le nom d'usage est SupOptique) est une grande école d'ingénieurs. L'école est un établissement de statut privé reconnu d'utilité publique par la loi du 10 août 1920 et sous tutelle du ministère chargé de l'enseignement supérieur. Elle dispense un enseignement de haut niveau s'adressant à des élèves-ingénieurs ou étudiants possédant une culture scientifique étendue. Elle forme des ingénieurs physiciens orientés vers les divers aspects de l'optique fondamentale ou appliquée, la conception et la réalisation des appareils modernes, etc., favorise ainsi les progrès techniques et la recherche scientifique.

Semaine 21

L'École supérieure de commerce et de management de Tours-Poitiers (ESCEM) est une école supérieure de commerce et de management. Elle est née de la fusion des ESC Tours (créée en 1982) et Poitiers (fondée en 1961) en 1998. Elle est située à Poitiers et à Tours, son nombre d'élèves est de 2100. Membre de la Conférence des Grandes Écoles de Commerce, L'ESCEM est, depuis 2006 accréditée AACSB (Association to Advance Collegiate Schools of Business) et EQUIS.

L'ESCEM rejoindra la banque d'épreuves de concours ECRICOME à partir de septembre 2008.

© Copyright Wikipedia authors - The articles gathered in this document are under the GFDL licence.
http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html