Portail:Grèce/Tableau principal/Annonces actualités/Archives (2007-2010)

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Portail:Grèce | Tableau principal | Annonces actualités
Aller à : navigation, rechercher

Cette sous-page archive les annonces d'actualités des années 2007 à 2010 du Portail Grèce déplacées depuis la page principale.

2010 (juillet -décembre)[modifier le code]

  • 31 décembre : le nombre de fonctionnaires devrait diminuer de 30 % dans les premiers mois de 2011. Outre le non-remplacement de près de 90 % de ceux prenant leur retraite, le gouvernement a prévu la fermeture de nombreux services (une centaine de centres des impôts, 30 des 60 organismes du ministère de la culture ou 12 des 17 organismes du ministère de l'agriculture). Le gouvernement espère que les fonctionnaires qui se verront proposer de nouveaux emplois et seront en conséquence déplacés préféreront démissionner.
  • 30 décembre : le ministère des transports va annoncer l'instauration d'un prix fixe entre Athènes et l'aéroport Vénizélos. Il sera de 35 € en journée et de 50 € entre minuit et 5 heures du matin. Ce tarif devra être affiché de façon visible dans tous les taxis. Il correspond à la moyenne des courses.
  • 29 décembre : le prix de l'électricité va augmenter de 11 % (au lieu des 13,7 % prévus) pour la plupart des foyers (ceux consommant moins de 3 200 Kwh par an). Au-dessus, l'augmentation sera de 1,5 à 3 %. Pour la petite minorité dépassant les 8 000 Kwh par an, il devrait y avoir une baisse de 3 à 17 %.
  • 27 décembre : un nouveau recensement de la population devrait avoir lieu dans les deux dernières semaines de mars. Il devrait coûter 70 millions d'euros et employer 60 000 personnes. La population grecque est estimée à 11,2 millions d'habitants. Le chiffre le plus attendu est celui des immigrés installés dans le pays.
  • 27 décembre : le week-end de Noël n'a été qu'une courte pause dans les grèves des transports. Les chauffeurs de bus d'Athènes reprennent le mouvement. Les aiguilleurs du ciel, dont le préavis pour les 29 et 30 décembre a été jugé illégal, réfléchissent à de nouvelles formes d'action.
  • 24 décembre : Seraphim, le métropolite du Pirée vient de susciter (à nouveau) la controverse. Cette fois, il a dénoncé en direct sur la chaîne Mega le complot sioniste destiné à détruire la Grèce et l'orthodoxie ainsi que les structures familiales traditionnelles en promouvant les mariages homosexuels et les familles monoparentales. Il a aussi déclaré qu'Hitler avait été un instrument du sionisme financé par Rotschild afin de justifier le retour des Juifs en Palestine d'où ils pourraient repartir à la conquête du monde. George Petalotis, porte-parole du gouvernement a fermement condamné ces propos.
  • 23 décembre : les dissensions au sein de la majorité PASOK au parlement hellénique fragilisent le gouvernement de Georges Papandréou et pourraient l'empêcher de poursuivre sa politique dictée par le FMI et l'UE. Le Premier ministre envisagerait des législatives anticipées si c'était le cas.
  • 22 décembre : face aux protestations dans les rues et surtout dans les rangs de sa majorité, le gouvernement de Georges Papandréou a décidé de reporter au début de l'année prochaine l'examen, qui devait avoir lieu aujourd'hui, du texte de libéralisation exigée par le FMI et l'UE. En échange, la grève dans les transports athéniens a été allégée et le préavis pour celle de vendredi annulé. Les usagers doivent cependant s'attendre à une augmentation des tarifs de 30 à 40 % l'an prochain. Par ailleurs, la grève du zèle dans le ramassage des ordures à Athènes continue : elles s'entassent de plus en plus.
  • 21 décembre : les grèves, perlées ou complètes, qui touchent depuis une dizaine de jours les transports publics d'Athènes devraient continuer, plus fortement, jusqu'à la fin de la semaine. Les commerçants commencent à se plaindre des pertes que cela leur occasionnerait, en plus des impôts qu'ils doivent enfin payer.
  • 19 décembre : décès à 89 ans de l'actrice de second rôle Tassó Kavadiá (montage la montrant dans divers rôles).
  • 17 décembre : l'ancien ministre N∆ Kostás Hadjidákis a été roué de coups par des manifestants en marge des manifestations du 15 décembre contre les mesures d'austérité dites DEKO : baisse de 10 % des traitements des fonctionnaires et autorisation accordée aux entreprises de ne plus respecter les conventions collectives. Le député PASOK, Evangelos Papachristos, conseiller du Premier ministre Georges Papandréou, a été exclu du parti pour avoir voté contre le projet de loi. La majorité PASOK n'est plus que de six voix au parlement hellénique.
  • 16 décembre : poursuite de la grève générale dans les transports et les media.
  • 15 décembre : grève générale contre les mesures d'austérité du gouvernement. Le Premier ministre Georges Papandréou a rencontré les chefs des trois principaux partis Aleka Papariga du KKE, Giorgos Karatzeferis du LAOS et Antonis Samaras de la N∆ sans parvenir à obtenir un soutien consensuel pour sa politique au parlement hellénique.
  • 14 décembre : une grosse semaine de grèves en perspective : dans les transports (terrestres : bus, métro, train, taxi, etc., maritimes et aériens), dans la presse, les hôpitaux, les écoles, la fonction publique, etc. soit quelques heures, une journée ou des grèves tournantes de 48 heures.
  • 13 décembre : Athènes et surtout sa banlieue nord ont été bloquées par la neige ce week-end. Samos a été déclarée en état d'urgence en raison de la tempête qui la frappe depuis deux jours.
  • 10 décembre : les réservations pour les vacances de Noël ont baissé de 30 à 40 % selon les destinations. Les Grecs prévoient d'utiliser leurs primes de fin d'année pour rembourser leurs dettes.
  • 10 décembre : dans un sondage pour Transparency International, 60 % des Grecs interrogés considèrent que le gouvernement ne luttent pas efficacement contre la corruption. Ils sont 82 % à se dire prêts à participer à la lutte contre la corruption. Selon, dans l'ordre du plus corrompu au moins corrompu, on trouve les partis politiques (dont les finances sont encore on ne peut plus opaques), le parlement hellénique, les media, la fonction publique, la justice, la police, le secteur privé, l'Église, l'enseignement public et enfin l'armée considérée comme la moins corrompue de tous (un nouveau coup de Goudi ou un 21 avril 1967 en perspective ?).
  • 8 décembre : une étude récente montre que 40 % des Grecs de plus de 15 ans fument (record européen, les seconds sont les Bulgares à 29 % pour une moyenne européenne à 24 %) et 50 000 jeunes commencent à fumer tous les ans. 19 % des Grecs entre 11 et 15 ans sont obèses (le record est détenu par Malte avec 30 % mais la moyenne européenne est à 13 %). Par contre le taux de suicide est le plus bas de l'Union, avec 2,8 suicides pour 100 000 habitants (moyenne européenne 12 pour 100 000 et record en Lituanie avec 31 pour 100 000).
  • 8 décembre : les transports en commun d'Athènes sont heureux d'annoncer l'achèvement de leurs trois premiers couloirs de bus d'une longueur totale d'un kilomètre. C'est déjà ça.
  • 4 décembre : les syndicats du privé s'opposent très fortement à un projet de loi imposé par l'Union européenne et le FMI en échange de leur aide financière : les entreprises « en difficultés » seraient autorisées à embaucher sans respecter les conventions collectives.
  • 4 décembre : Une grève est prévue lundi pour commémorer le second anniversaire de la mort d'Alexis Grigoropoulos qui avait entraîné les émeutes de 2008.
  • 4 décembre : les couples grecs choisissent de plus en plus de se contenter d'un mariage civil (en hausse de 10 %) plutôt que du mariage religieux. Le premier ne coûte qu'une cinquantaine d'euros quant au second, quand il a lieu, les couples cherchent à en réduire au maximum le coût.
  • 3 décembre : Athens Plus, supplément week-end en anglais de Kathimerini qui a commencé à paraître le 13 juin 2008, propose son 250e et ultime numéro aujourd'hui.
  • 3 décembre : les 2 700 employés dont les emplois sont supprimés à l'OSE cherchent des reclassements ailleurs dans la fonction publique, mais peu de postes sont libres. Les quelque 178 avec un diplôme universitaire pourraient retrouver des emplois de cadre ; les 1 300 avec l'équivalent du baccalauréat obtiendraient des postes administratifs ; les autres se verraient proposer des emplois de nettoyage et de manutention dans les écoles et les hôpitaux.
  • 2 décembre : fin de la grève des marins de ferries, après une semaine de blocage : ils ont été mobilisés par le gouvernement.
  • 30 novembre : le vent de sud qui va souffler toute la semaine sur la Grèce va apporter du sable de Sahara et devrait faire monter le thermomètre aux alentours de 30 ° C.
  • 29 novembre : Giórgos Foúndas, l'un des plus grands acteurs grecs du XXe siècle, atteint de la de la maladie d'Alzheimer, est décédé hier 28 novembre.
  • 29 novembre : la grève dans les transports maritimes se poursuit, entraînant des problèmes d'exportation de fruits et légumes depuis la Crète et donc des affrontements entre marins et agriculteurs.
  • 29 novembre : des dizaines de maires nouvellement élus risquent des amendes voire l'invalidation de leur élection pour non-respect de la législation sur les comptes de campagne.
  • 27 novembre : To Vima, en difficultés financières, cesse d'être un quotidien pour devenir un hebdomadaire paraissant le dimanche. Une édition quotidienne en ligne est annoncée pour janvier 2011.
  • 26 novembre : dans le but d'arrêter les départs vers l'Alliance démocratique, Antonis Samaras a décidé d'obliger les députés N∆ en désaccord avec lui à quitter le parti, mais aussi à démissionner de leur siège de député pour laisser la place à leur suppléant N∆. Il espère éviter que le parti de Dora Bakoyannis atteigne les 10 députés et forme un groupe parlementaire.
  • 25 novembre : Un nouveau député N∆ à n'être plus membre du parti : Giorgos Kontoyiannis, élu du Péloponnèse. Il devrait rejoindre l'Alliance démocratique, tout comme Lefteris Avgenakis. C'est le cinquième député N∆ à être exclu ou partir en six mois. Ils ne sont plus que 86 au parlement hellénique.
  • 24 novembre : La création d'Alliance démocratique par Dora Bakoyannis entraîne des divisions au sein de la N∆. Divers cadres exclus pour s'être opposés aux choix de Samaras lors des élections locales, tel Christos Markoyiannakis, l'ont déjà rejointe. Lefteris Avgenakis, député d'Héraklion vient d'être exclu pour avoir vanté les mérites de Bakoyannis.
  • 24 novembre : Grève de 48 h dans les ferries.
  • 23 novembre : Grève de 48 h des éboueurs à Athènes. Fermeture temporaire du canal de Corinthe pour en dégager les rochers qui y sont tombés.
  • 23 novembre : Réorganisation de la fonction publique : 25 000 fonctionnaires (dont 19 000 employés dans les nomes et dèmes disparus) seront réaffectés d'ici la fin de l'année. Ils auront quinze jours pour accepter ou refuser leur nouveau poste (dans le second cas, ils quitteront la fonction publique). De même, la réorganisation des entreprises publiques (l'OSE qui perd 11 milliards par an ou les transports d'Athènes) s'accompagnera de suppressions de postes : 2 300 sur 6 000 à l'OSE et 10 000 sur 12 000 dans les transports urbains d'Athènes.
  • 23 novembre : Une nouvelle carte d'identité sera mise en place à la fin de 2011 : elle servira aussi aux démarches administratives et médicales.
  • 22 novembre : Dora Bakoyannis, exclue de la N∆ pour avoir approuvé la politique de sortie de crise du gouvernement PASOK, vient d'annoncer la création de son propre parti : Alliance démocratique, dont le logo est un olivier sur fond bleu et orange. Un certain nombre de cadres et de militants de la N∆ pourraient la rejoindre.
  • 19 novembre : Le Ministère de la santé envisage un allégement de la loi anti-tabac, sous la pression des propriétaires des établissements. Les cafés et bars (mais pas les restaurants) pourraient redevenir fumeur après 21 heures et dans ce cas, ils ne pourraient accueillir de mineurs.
  • 19 novembre : Grèves : trois heures d'arrêt de travail dans la fonction publique le 25 novembre ; grève générale annoncée pour le 15 décembre ; les médecins ne feront payer aucun acte la semaine du 22 au 28 novembre.
  • 17 novembre : Élections locales : le PASOK a remporté huit des treize régions (et la victoire pour les îles ioniennes s'est jouée à très peu). L'Attique (un quart des électeurs) est considéré comme la plus belle victoire du PASOK. La N∆ gouvernera les cinq régions du nord-ouest et s'est réjouie d'avoir conquis la municipalité du Pirée. Sur les 325 municipalités, le PASOK en a remporté 92, 52 pour la N∆, le reste pour des indépendants à implantation locale. L'ancien Ombudsman Giorgos Kaminis a remporté Athènes pour le PASOK tandis que Thessalonique est allé à Yiannis Boutaris, le magnat viticole, proche du PASOK, pour 300 voix.
  • 17 novembre : Célébration du soulèvement de Polytechnique réprimé dans le sang par la dictature des colonels.
  • 12 novembre : Le conflit à propos du projet de réforme de l'université, présenté par la ministre de l'éducation Ánna Diamantopoúlou se durcit : les étudiants de gauche ont organisé hier une manifestation dans le centre d'Athènes et les enseignants se sont mis en grève, sans préavis aujourd'hui.
  • 11 novembre : Aucune université grecque dans le classement mondial des 200 meilleures universités, établi par The Times. L'Université nationale capodistrienne d'Athènes, 200e l'an dernier en a disparu.
  • 11 novembre : Le sable du Sahara a fait son retour sur la Grèce, en raison des forts vents de sud.
  • 10 novembre : Aux élections locales qui ont vu le taux d'abstention atteindre 39 % (le vote est pourtant obligatoire), le PASOK a obtenu entre 34 et 35 % des voix, soit 10 points de moins que lors de sa victoire aux législatives d'octobre 2009. Alors qu'on croyait que la N∆ avait atteint son plus bas à ce moment-là, avec 33,5 %, elle a encore réussi à baisser à moins de 33 %. Seul le KKE gagne des voix, passant de 7,5 % à près de 11 %. Deux des nouvelles régions ont déjà leur président (Crète et Égée du sud), tous deux PASOK. Pour les onze restantes, le PASOK est en tête dans cinq d'entre elles (et donc la N∆ dans six). Dans la région symbolique d'Attique, Yiannis Sgouros (PASOK) a obtenu 24,06 % des voix, son adversaire N∆ Vassilis Kikilias 20,43 %, mais le dissident PASOK Yiannis Dimaras contrôle près de 16 % des voix.
  • 8 novembre : Le PASOK est en tête du premier tour des élections locales, même pour l'Attique, par contre, il est en difficulté pour les grandes villes d'Athènes et Thessalonique.
  • 6 novembre : À la veille des élections locales, les partis sont au coude à coude dans les sondages. Le PASOK qui avait gagné les législatives avec 10 % de plus que la ND espère maintenir 6 à 7 % d'avance. Si l'écart était décevant, montrant que le gouvernement n'a plus le soutien de la population, le Premier ministre Georges Papandréou n'exclut pas la possibilité de législatives anticipées.
  • 5 novembre : Salaire au rendement : les dirigeants des diverses entreprises de transport d'Athènes, sur le point d'être fusionnées, seront payés en fonction de l'efficacité de leur moyen de transport (métro, bus, tramway, etc.).
  • 3 novembre : La vague de colis piégés met la police grecque sur les dents : deux ont explosé dans les ambassades visées (Suisse et Russie), les autres ont été interceptés. La tension est d'autant plus vive que les élections locales ont lieu ce dimanche. Les écoles fermeront vendredi afin de permettre de préparer les salles pour le vote.
  • 1er novembre : Le mois d'octobre a été le plus humide de ces dix dernières années, avec en moyenne au cours du mois un tiers des précipitations annuelles habituelles.
  • 31 octobre : Le 28e marathon d'Athènes participe aux célébrations officielles du 2 500e anniversaire de la bataille antique qui l'a inspiré.
  • 29 octobre : Les employés précaires du ministère de la culture, toujours en grève, ont tendu une bannière sur les Propylées exposant leurs griefs : si les salaires (avec deux ans de retard) commencent à être payés, les contrats ne sont toujours pas renouvelés.
  • 29 octobre : Le Premier ministre Georges Papandréou soutient la proposition franco-allemande de révision du traité de Lisbonne prévue pour éviter les problèmes financiers qu'a connus la Grèce.
  • 28 octobre : Fête nationale : jour du Non.
  • 27 octobre : Dans le classement annuel de Transparency International, la Grèce passe de la 71e à la 78e place mondiale et reste au dernier rang au sein de l'Union européenne pour ses problèmes de corruption. L'argument principal de l'ONG est que le gouvernement grec lutte bien d'un côté contre la corruption mais a offert de l'autre une amnistie pour de nombreux délits (principalement immobiliers).
  • 27 octobre : Nouvelle alerte météo : avis de tempête sur l'Égée et la Grèce occidentale.
  • 27 octobre : Myconos vient d'être élue destination européenne favorite par 25 000 personnes lors d'une consultation pour le magazine en:Condé Nast Traveler.
  • 25 octobre : Le projet de réforme de l'université, présenté par la ministre de l'éducation Ánna Diamantopoúlou a été rejeté unanimement : par la commission nationale des recteurs d'universités qui la juge anticonstitutionnelle, par les enseignants qui la considèrent insuffisante et ne pouvant même pas constituer une base de discussion et par les étudiants qui ont manifesté sans incident majeur.
  • 25 octobre : La chanteuse populaire Kaiti Homata est décédée hier à 64 ans.
  • 23 octobre : Grèves des kiosques tout le week-end, des trains la semaine prochaine (sauf jeudi, fête nationale). Les marins du Pirée, les archéologues et les employés du métro d'Athènes ont fait grève le vendredi 22 octobre.
  • 22 octobre : Le réalisateur Níkos Koúndouros (84 ans) a été agressé (et dévalisé) à son domicile. Il a fait une crise cardiaque lors de son transport à l'hôpital : il est en soins intensifs.
  • 21 octobre : Dès la fin du mois d'octobre, les trois lignes de tramways d'Athènes auront systématiquement tous les feux au vert afin d'en accélérer la circulation, et donc la fréquentation, limitée pour l'instant, dans un objectif, entre autres de réduction de la pollution.
  • 21 octobre : La construction d'un terminal GPL à Astakos dans l'ouest de la Grèce, estimée à 10 milliards d'euros, vient d'être abandonnée par les deux entreprises privées qataries à l'origine du projet qui préfèrent se recentrer sur l'émirat.
  • 21 octobre : Les employés précaires du ministère de la culture, toujours en grève, ont à nouveau laissé l'accès libre à l'Acropole.
  • 20 octobre : Les intempéries ont fait au moins deux morts sur Ikaria et Chios et une blessée grave sur Zante.
  • 20 octobre : Thanássis Véngos, toujours vivant à 83 ans, se remet d'une opération d'urgence à la tête et ne devrait pas tarder à sortir de l'hôpital.
  • 19 octobre : L'interdiction de fumer dans les lieux publics est difficilement appliquée : certains propriétaires refusent ouvertement de s'y plier ; les autorités locales, en prévision des élections locales du mois prochain hésitent à sévir.
  • 19 octobre : Une nouvelle loi sur le financement du cinéma grec a été proposée en conseil des ministres : les taxes sur les billets d'entrée seront reversées aux producteurs de façon inversement proportionnelle au nombre d'entrées ; les chaînes de télévision devront reverser 1,5% de leurs bénéfices pour financer le cinéma.
  • 19 octobre : Les employés précaires du ministère de la culture, toujours en grève, ont bloqué l'entrée du ministère plutôt que celle des sites.
  • 18 octobre : Alerte météo pour aujourd'hui et demain : pluies diluviennes et vents forts, tempête en Égée.
  • 18 octobre : Grève : transports en commun d'Athènes et durcissement du conflit à l'Acropole.
  • 16 octobre : Changement de tactique des grévistes de l'Acropole d'Athènes : ils laissent entrer gratuitement les visiteurs.
  • 16 octobre : Les joueurs professionnels de basket viennent de se mettre en grève : ils demandent une meilleure couverture sociale et une meilleure retraite.
  • 16 octobre : Le musée archéologique de Corfou ferme ses portes pour travaux et pour une durée indéterminée.
  • 16 octobre : Des fouilles ont commencé près de Trikala pour retrouver le mythique trésor d'Ali Pacha de Janina.
  • 15 octobre : Les grévistes de l'Acropole d'Athènes ont été évacués hier par la police anti-émeutes qui garde depuis les entrées au rocher sacré. C'est entre deux haies de policiers en tenue de combat que les touristes entrent.
  • 15 octobre : Le parlement hellénique a honoré Nana Mouskouri pour son rôle dans le rayonnement culturel de la Grèce à l'étranger en lui remettant sa médaille d'argent.
  • 14 octobre : Fermeture de l'Acropole d'Athènes : les employés demandent une amélioration de leur statut : embauche définitive, paiement des arriérés de salaire (certains n'ont pas été payés depuis 22 mois). Le mouvement pourrait se poursuivre jusqu'à la fin du mois et s'étendre à d'autres sites.
  • 14 octobre : Grève sur l'ensemble du réseau ferré : pas de liaison avec l'aéroport.
  • 13 octobre : Le projet de réforme du lycée a été révélé : le nombre d'heures passe de 32 à 24 obligatoires, pour les matières principales : grec moderne et ancien, mathématiques, sciences, éducation physique, une langue vivante et histoire. Les rumeurs de la suppression de cette dernière s'avèrent infondées, mais le ministre a annoncé que son enseignement sera rendu « plus attractif ». Les heures d'option passent de 2 à 10.
  • 13 octobre : Grève des contrôleurs du ciel dimanche 17 octobre : aucun avion de prévu dans le ciel grec.
  • 12 octobre : La fava (purée de fèves traditionnelle de Santorin) vient d'obtenir une « appellation d'origine protégée » et une « indication géographique protégée » de l'Union Européenne. Elle rejoint ainsi 87 autres produits locaux traditionnels.
  • 11 octobre : Fin du procès à Amphissa d'Epaminondas Korkoneas et Vassilis Saraliotis, les policiers responsables de la mort d'Alexis Grigoropoulos. Le tribunal a suivi les réquisitions du procureur. Epaminondas Korkoneas a été condamné à la prison à vie et Vassilis Saraliotis a été condamné à dix ans de prison. L'avocat de Korkoneas a annoncé qu'il faisait appel. Celui de Saraliotis a demandé sa remise en liberté.
  • 6 octobre : Grève des fonctionnaires contre les baisses de traitements demain 7 octobre : le trafic aérien sera perturbé.
  • 2 octobre : Le « mois de transition » avec une tolérance avant l'application complète de la loi anti-tabac vient de prendre fin. Les amendes prévues pourront être délivrées dès que les carnets spécifiques auront été fournis aux policiers.
  • 2 octobre : Fin du mouvement des camionneurs, pour deux raisons : le parlement a voté une loi permettant la révocation immédiate des licences ainsi que l'emprisonnement des camionneurs grévistes ; le gouvernement a accompagné la libéralisation de promesses de subventions.
  • 1er octobre : Le musée de l'Acropole a maintenu ouvert aujourd'hui ses boutiques et son restaurant malgré les (ou grâce aux) annonces alarmistes.
  • 1er octobre : La chanteuse populaire Doukissa Fotara est décédée hier 30 septembre à 69 ans.
  • 30 septembre : Le restaurant du musée de l'Acropole, très apprécié des touristes et des Athéniens, ainsi que les boutiques du musée et onze autres boutiques de musée de Grèce, fermeront leurs portes demain. Les employés appartiennent à l'Organisation Hellénique de la Culture, un organisme semi-public / semi-privé du ministère de la culture. L'OHC est dissoute dans le cadre des restrictions budgétaires, les contrats des employés arrivent à terme ce 30 septembre et n'ont pas été renouvelés.
  • 30 septembre : Les archéologues qui fouillent à Eleftherna ont mis au jour un squelette du VIIe siècle av. J.-C. recouvert de 3 000 feuilles d'or.
  • 29 septembre : Mouvements sociaux : le mouvement des camionneurs (dans sa troisième semaine) s'envenime : les conducteurs non grévistes se sont fait tirer dessus alors qu'ils entraient en convoi dans Athènes ; les chauffeurs bulgares au service d'entreprises grecques ont aussi été agressés. Grève dans les transports en commun d'Athènes. Les pharmaciens du Pirée ferment boutique et demandent un mouvement national.
  • 27 septembre : Une grande réforme de l'université a été annoncée par le Premier ministre Georges Papandréou : le système d'accès à l'enseignement supérieur devrait être revu pour permettre aux étudiants de choisir leur filière alors que l'accès se fait actuellement en fonction du choix et du classement à l'examen d'entrée. Une grande réorganisation, sur le modèle de celle subie par l'administration locale (Kallikratis) est à l'étude avec principalement des fusions d'établissements ou de départements en vue d'économie.
  • 27 septembre : Le gouvernement vient de demander aux camionneurs de suspendre leur mouvement afin de permettre le réapprovisionnement des magasins ainsi que le dégagement du port du Pirée où s'entassent 10 000 containers. Les camionneurs demandent des négociations avec le Premier ministre.
  • 25 septembre : Après le transport routier, une nouvelle profession à numerus clausus : les pharmaciens, sera libéralisée dans les prochains mois. Par ailleurs, le ministre de la santé, Andreas Loverdos, prévoit de diminuer les profits garantis aux pharmaciens : de 35 % actuellement à 23,5 % pour ramener les dépenses de santé au niveau d'avant 2004. Les pharmaciens protestent, craignant une baisse de leurs revenus et des fermetures de pharmacies (15 % des 12 000 actuelles). Ils envisagent un mouvement, peut-être de grève au début du mois d'octobre.
  • 25 septembre : L'ISAP est fermé entre les stations Ano Patissia et Eirini jusqu'au 5 octobre.
  • 23 septembre : Le parlement, en session d'été (réduit à 100 députés) a voté (83 pour 16 contre) la libéralisation du transport routier, malgré les protestations des camionneurs. Ces derniers ont annoncé un durcissement du mouvement : ils n'ont plus rien à perdre.
  • 23 septembre : Le ministre de la santé, Andreas Loverdos, s'attaque aux énormes dépenses, aux frais du contribuable, dans les hôpitaux publics. Ces dépenses s'apparentent parfois à du pillage pur et simple par des médecins indélicats. Ainsi, pour une transplatation, un chirurgien a fait commander (et facturer) vingt-et-un organes.
  • 22 septembre : Les camionneurs qui entament leur dixième jour de grève ont réussi à entrer dans Athènes hier 21 septembre et y perturber la circulation, mais à pied, sans leur camion. Des échauffourées ont eu lieu devant le parlement.
  • 20 septembre : Poursuite du mouvement des camionneurs qui entre dans son septième jour : les non-grévistes sont attaqués par les grévistes ; le transport de carburant devrait s'arrêter ; premiers signes de pénurie. L'OSE est en grève d'aujourd'hui à jeudi prochain avec mot d'ordre pour les 28-30 septembre.
  • 18 septembre : la grève des camionneurs, dans son sixième jour, devrait se durcir la semaine prochaine avec l'arrêt du transport de carburant et la fin des livraisons aux ports et aéroports. Les grévistes essayent toujours de pénétrer dans Athènes et Thessalonique pour y paralyser le trafic, sans succès pour l'instant.
  • 17 septembre : Les camionneurs sont toujours en grève et leurs camions garés le long des routes. La police a empêché à de nombreuses reprises l'entrée des véhicules dans Athènes.
  • 17 septembre : Les affaires de fraude fiscale mettent entre onze et treize ans à être traitées par la justice : pour 120 000 cas nouveaux par an, la justice ne peut juger que 85 000 affaires. Il manque 2 500 fonctionnaires pour ce secteur de la justice.
  • 16 septembre : Poursuite du mouvement des camionneurs. Face à la protestation des stations-service, le gouvernement a renoncé à fixer un prix plafond pour l'essence afin d'éviter une hausse vertigineuse. L'OSE prévoit des grèves les 21-23 et 28-30 septembre. Enfin, les propriétaires de bars, cafés, etc. protestent contre l'interdiction totale de fumer qui leur aurait fait perdre des clients.
  • 15 septembre : Pour le troisième jour consécutif, le trafic des camions est interrompu. Première conséquence : le prix de l'essence a flambé. Les négociations à propos de la libéralisation du secteur ont échoué. Le mouvement devrait durer et les pénuries réapparaître.
  • 13 septembre : Grèves : les camionneurs menacent de reprendre leur mouvement ; l'OSE sera en grève demain mardi 14 septembre.
  • 13 septembre : Contrairement aux déclarations rassurantes du ministère, il manque 2 600 enseignants en ce jour de rentrée scolaire.
  • 12 septembre : Dans son discours à la foire internationale de Thessalonique, le Premier ministre Georges Papandréou a promis qu'il n'y aurait plus de nouvelles mesures d'austérité. Il a promis aussi une plus grande libéralisation pour les entreprises.
  • 11 septembre : Orages et pluies diluviennes sont annoncés sur le nord et l'ouest du pays ce week-end.
  • 11 septembre : De très nombreux enfants n'ont pas trouvé de place dans les écoles maternelles publiques. Le phénomène est accentué par le fait que de nombreuses familles ont renoncé pour des raisons financières à mettre leurs enfants dans les maternelles privées.
  • 10 septembre : Dans un récent sondage, 80 % des personnes interrogées sont déçus par le gouvernement, 88 % sont déçus par la ND. 27 % considèrent que le PASOK est un bon parti de gouvernement et 7 % pensent la même chose de la ND. 60 % considèrent qu'aucun des deux partis ne pourra sortir la Grèce de la crise. 21 % voudraient des élections législatives anticipées mais 72 % pensent que cela ne changera rien. En cas d'élections, 44 % voteraient pour le PASOK, 27 % pour la ND, 10,5 % pour le KKE, 5,5 % pour le LAOS et 4 % pour la SYRIZA. La côte de popularité du Premier ministre Georges Papandréou est tombée de 49 % en juin à 41 %, tandis que celle d'Antonis Samaras est montée de 17 à 18 %. Malgré tout, les Grecs considèrent que la Grèce va moins dans la mauvaise direction (66 % contre 72 % en juin) ; que l'économie va moins dans la mauvaise direction (55 % contre 69 % en juin).
  • 10 septembre : Pré-rentrée aujourd'hui avec diverses cérémonies pour les 1,4 million d'élèves des 15 500 établissements scolaires et leurs 160 000 enseignants. Malgré quelques manques à la marge, tous les postes devraient être occupés lundi pour la vraie rentrée, même s'ils seront tenus par du personnel administratif ou des vacataires dit le gouvernement. Les syndicats maintiennent qu'il manque 3 000 enseignants
  • 9 septembre : La grève dans les transports en commun hier contre la privatisation de l'OSE a été bien suivie. Elle continue dans les chemins de fer : OSE et Proastiakos sont concernés (donc pas de métro pour l'aéroport). Les camionneurs ont aussi manifesté contre leur changement de statut.
  • 7 septembre : Le remaniement ministériel sur lequel couraient diverses rumeurs ces dernières semaines a eu lieu dans la nuit de lundi à mardi. Vers minuit, le Premier ministre Georges Papandréou a annoncé la composition du nouveau cabinet.
  • 6 septembre : La circulation alternée fait son retour au centre d'Athènes (plaques impaires les jours impairs et inversement) la semaine de 7 h à 20 h (15 h le vendredi) jusqu'au 15 juillet prochain.
  • 5 septembre : L'équipe de Grèce a été éliminée du championnat du monde de basket-ball masculin 2010 par l'equipe d'Espagne 80 à 72.
  • 4 septembre : Le temple d'Athéna Niké sur l'acropole d'Athènes a été dégagé de ses échafaudages après neuf ans de travaux de restauration évalués à 42 millions d'Euros.
  • 4 septembre : Le numéro spécial dédié à l'interdiction de fumer a reçu en août 9 234 appels mais sur les deux premiers jours de septembre 10 418 : 40 % étaient des demandes de renseignement et 60 % étaient des dénonciations d'infraction.
  • 4 septembre : Grève annoncée dans les transports en commun urbains et interurbains mercredi prochain 8 septembre.
  • 31 août : L'interdiction de fumer dans tous les lieux publics (entreprises, transports en commun et taxis inclus) entre en vigueur demain 1er septembre. Les contrevenants seront réprimandés à la première infraction et auront une amende de 50 € à la seconde. Par contre, les propriétaires des lieux risquent eux une amende de 500 à 10 000 €.
  • 30 août : Une demi-douzaine de fonctionnaires dans les Cyclades ont été mis en examen dans le cadre d'une enquête sur les constructions illégales dans un certain nombre d'îles, dont Mykonos, Kythnos et Syros. Le préfet actuel, ainsi que son adjoint, l'ancien chef du service de l'urbanisme et son adjoint, l'ancien chef de la police de Mykonos et son adjoint sont concernés à des degrés divers allant de la négligence à la corruption. 157 bâtiments illégaux auraient été « oubliés » dans les listes, entraînant un manque à gagner de 20 millions d'Euros d'amende ; certains propriétaires ont versé entre 15 000 et 20 000 € de dessous de table.
  • 28 août : Mariliza Xenogiannakopoulo, la Ministre grecque de la santé a annoncé qu'il n'y aura aucune dérogation ou aucun aménagement dans la loi interdisant le tabac dans tous les lieux publics à partir du 1er septembre. C'était le flou qui n'avait pas permis une application correcte de la loi précédente, nécessitant une nouvelle interdiction.
  • 27 août : À cause de la panne du système de dimanche dernier et pour respecter la législation européenne sur la sécurité aérienne, les contrôleurs du ciel ont décidé de réduire de 20 % le nombre d'avions dans l'espace aérien grec, jusqu'à la fin du week-end. Des retards sont à prévoir.
  • 26 août : Deux logiques s'affrontent pour l'entrée à l'université : ne recruter que ceux qui ont obtenu la moyenne à l'examen d'entrée (équivalent du baccalauréat français) ou remplir toutes les places offertes par les établissements d'enseignement supérieur. La ND appliquait la première logique ; le PASOK a donc appliqué la seconde cette année (évitant ainsi l'arrivée d'un trop grand nombre de jeunes non diplômés sur le marché du travail). Cela a révélé le très bas niveau des élèves de terminale cette année : le dernier admis dans les instituts universitaires techniques a 1/20 de moyenne à l'examen d'entrée et le dernier admis à l'université « classique » a un peu plus de 2/20 de moyenne, au lieu des 10/20 requis.
  • 17 août : Dans la vague de chaleur qui touche actuellement la Grèce, les températures devraient atteindre leur maximum aujourd'hui avec 41° C attendu à Athènes et dans le Péloponnèse.
  • 16 août : Dimítrios Ioannídis, un des derniers membres de la dictature des colonels est décédé le matin du 16 août à l'hôpital où il avait été transféré la veille depuis sa prison.
  • 14 août : Long week-end de la Dormition de la Vierge.
  • 13 août : Des rumeurs de remaniement ministériel courent depuis Paros où le Premier ministre Georges Papandréou passe se vacances. Il assistera peut-être au concert d'Haris Alexiou ou à celui de Julian Marley prévus ce week-end sur l'île.
  • 12 août : La rentrée des classes a été officiellement annoncée : elle aura lieu le 13 septembre. Elle sera très difficile : 11 500 enseignants ont pris leur retraite et seulement 1 450 ont été recrutés en raison des coupes budgétaires. Même en tenant compte des aménagements (augmentation du nombre d'élèves par classe par exemple), il manquera 6 000 enseignants. Des vacataires pourraient être recrutés, mais difficiles à trouver.
  • 7 août : Premier grand départ en vacances : 2 177 avions au départ d'Athènes ce week-end ; hier vendredi 6 août, 13 300 personnes ont embarqué à bord des ferries pour l'Égée au Pirée. Vendredi prochain 13 août devrait être encore plus important, juste avant le week-end du 15 août.
  • 6 août : Procès à Amphissa d'Epaminondas Korkoneas et Vassilis Saraliotis, les policiers responsables de la mort d'Alexis Grigoropoulos : le procureur a demandé de juger Korkoneas coupable, ce qui signifierait la prison à vie ; tandis que Saraliotis encourrait dix ans pour complicité. Le verdict, en délibéré, est attendu pour septembre.
  • 5 août : Trois personnes ont été inculpées d'incendie volontaire pour les feux qui ont ravagé Samos.
  • 3 août : Les incendies de forêt d'origine criminelle sur Samos, attisés par des vents violents, ont entraîné la déclaration d'état d'urgence pour l'île. Les touristes ont été évacués des zones les plus touchées.
  • 3 août : Grèves : Les syndicats de la compagnie nationale d'électricité PPC s'opposent à la privatisation de 40 % des centrales thermiques et menacent de faire grève, avec une intensification en septembre au moment de la discussion du projet de loi.
  • 2 août : Grève des camionneurs : Elle s'est terminée, apparemment grâce à un échange : retrait de la mobilisation civile contre reprise du travail. L'idée est aussi de négocier au Ministère des transports sereinement.
  • 2 août : L'ISAP est fermé entre les stations Attiki et Faliro (soit la moitié de son trajet) toute la semaine.
  • 2 août : Comme les deux dernières années, les producteurs de pêches protestent contre les prix bas, liés à la surproduction. Ils envisagent des actions.
  • 1er août : Grève des camionneurs : Environ deux cents chauffeurs, surtout de transport de carburant, ont repris le travail, sous la menace de sanctions graves. Sous la protection de l'armée, ils ont réapprovisionné les services d'urgences : hôpitaux et centrales électriques, ainsi que les aéroports. Quelques stations-services ont aussi reçu du carburant, mais en quantité insuffisante pour les premiers grands départs en vacances des Grecs et l'afflux de touristes. Certains ont commencé à annuler leur séjour.
  • 31 juillet : Grève des camionneurs : leur « mobilisation civile » ayant échoué, le gouvernement a fait appel à l'armée. Cependant, les moyens sont insuffisants et l'approvisionnement limité, surtout dans le nord du pays. La situation se tend : les camionneurs empêchent les camions de sortir des raffineries. Le gouvernement reste intransigeant.
  • 31 juillet : Un Grec sur cinq qui a un emploi, soit 768 000 personnes, est plus ou moins directement employé de l'État. On est loin du mythe des deux millions de fonctionnaires.
  • 31 juillet : Le nombre de passagers dans les ferries en Grèce a baissé de 2 % par rapport à l'an dernier.
  • 30 juillet : Grèves : Les camionneurs ont refusé d'obéir à l'ordre de mobilisation. Il semblerait qu'ils aient été aidés en ce sens par les fonctionnaires des préfectures et de la police. Aucun ordre individuel de mobilisation n'a été rédigé dans la préfecture de Thessalonique. Sur les 3 200 ordres rédigés dans celle d'Athènes, seuls 224 ont été remis en main propre par la police à leur destinataire. Les stations-services sont toujours en rupture de stock. Les négociations au ministère des transports n'ont rien donné. La vente de la licence est souvent la seule retraite assurée des transporteurs.
  • 30 juillet : Une dizaine de plaintes pour anticonstitutionnalité (aux yeux de la législation grecque et européenne) ont été déposées devant l'Áreios Págos contre la réforme gouvernementale qui a baissé les salaires.
  • 30 juillet : Le Pirée qui doit 220 millions d'Euros, s'est déclaré en faillite et dans l'impossibilité de faire face à ses obligations (créanciers, administrés et employés).
  • 29 juillet : Grèves : le Premier ministre Georges Papandréou a décrété la mobilisation de tous les transporteurs routiers. Devenus de fait membres des forces armées, toute désobéissance devient de la trahison passible de la cour martiale. Devant obéir aux ordres, ils devraient reprendre le transport de marchandises, principalement de carburant. Ce type de mobilisation avait déjà été utilisé en 1983 contre ces mêmes camionneurs, en 1987 contre les employés d'Olympic Airways et très régulièrement contre les marins. Le gouvernement pourrait accorder des réductions d'impôts en échange de la disparition des licences. Par ailleurs, les employés municipaux de Zante ont cessé le travail. Ils ne le reprendront que lorsqu'ils seront payés : trois mois de salaires leur sont déjà dus.
  • 29 juillet : Trente des quarante établissements supérieurs privés ont reçu l'agrément de l'État après un long conflit commencé il y a plus d'un an. Les déboutés ont fait appel.
  • 28 juillet : Grèves : 80 % des stations-services d'Athènes sont à sec, 70 % de celles de Thessalonique, toutes celles de Chalcidique (qui accueille en ce moment 100 000 touristes). Les touristes venant en voiture en Grèce sont invités à reporter leur voyage. Les bus de touristes seront à sec demain 29 juillet. Les bus KTEL ont de quoi tenir jusqu'à la fin de la semaine prochaine. Les halles centrales d'Athènes manqueront de produits à partir de demain. Par contre, fin de la grève du zèle des contrôleurs aériens.
  • 28 juillet : Secte des révolutionnaires a revendiqué l'assassinat du journaliste d'investigation Sokratis Giolias
  • 27 juillet : Grèves : Les transporteurs routiers protestent contre la libéralisation de leur secteur. Pour exercer, ils ont besoin d'une licence concédée par le gouvernement. Le résultat est la création de fait d'un « closed shop » : les licences sont transmises au sein de la même famille ou revendues pour des sommes élevées (entre 30 000 et 350 000 €). En 2013, le système des licences devra avoir disparu à la demande de l'UE. La grève a entraîné de longues queues aux stations-services qui devraient être à sec demain 28 juillet. La grève du zèle des aiguilleurs du ciel a retardé 180 des 294 vols de dimanche à l'aéroport international d'Athènes Elefthérios-Venizélos et trois annulations ; hier lundi, 80 vols ont été retardés d'au moins une demie heure. Les revendications portent sur les salaires et les embauches.
  • 26 juillet : Grèves : grève du zèle des aiguilleurs du ciel depuis hier sans limite de fin : vols retardés ou annulés afin de respecter la législation sur le nombre limite d'avions autorisés dans le ciel grec ; grève des camionneurs sans limite de fin (jusqu'à la mort selon certains) : problèmes d'approvisionnement à prévoir ainsi que de graves difficultés de circulation.
  • 24 juillet : Pour faire face à la vague de chaleur prévue ce week-end, 21 « centres de l'amitié », équipés de l'air conditionné seront ouverts à Athènes de 8h à 20h.
  • 22 juillet : Les aiguilleurs du ciel ont fait hier 21 juillet une grève du zèle, limitant effectivement le nombre d'avions dans le ciel grec au nombre défini légalement. Le trafic en était très perturbé. Ils pourraient recommencer à partir de lundi.
  • 20 juillet : Le journaliste d'investigation Sokratis Giolias a été assassiné de 16 balles de 9 mm hier matin 19 juillet devant son domicile. L'attentat est attribué au groupe terroriste Secte des révolutionnaires.
  • 20 juillet : La Ministre de la santé Mariliza Xenogiannakopoulou a interdit la baignade sur un certain nombre de plages polluées (près d'égouts, chantiers navals, ports, etc.) d'Attique.
  • 19 juillet : Sébastien Lefrançois présentera sa chorégraphie de Roméo et Juliette les 21 et 22 juillet prochain au 16e Festival international de danse de Kalamata.
  • 18 juillet : Premiers grands (il y en a déjà eu plein de « petits ») feux de forêt de l'été, dans la banlieue d'Athènes.
  • 17 juillet : Les trois principaux lieux connus pour les excès de leurs touristes (Faliraki sur Rhodes, Malia en Crète et Lagana sur Zakynthos) sont beaucoup plus calmes cette année. Pour l'instant, peu de délits à caractère sexuel de la part de Britanniques alcoolisés ont été signalés. La crise mondiale du tourisme en est une des causes. La majorité des habitants est soulagée de ce retour (relatif) au calme. Les seuls qui en souffrent sont ceux qui vendaient du mauvais alcool à bas prix en grande quantité aux charters de Britanniques. Il semblerait que cette clientèle se soit en partie déplacée vers la Turquie, moins chère.
  • 16 juillet : Grève des médecins toute la semaine prochaine contre la réforme de la sécurité sociale. Ils protestent principalement contre le fait que les patients paieraient les soins à l'hôpital avant d'être ensuite remboursés par les assurances sociales.
  • 15 juillet : Les températures à Athènes (37° C hier 14 juillet et 39° C annoncés pour aujourd'hui) font craindre un pic de pollution.
  • 14 juillet : L'Acropole d'Athènes a été fermée toute la matinée hier 13 juillet. 500 des employés du Ministère de la culture (en contrat précaire) n'ont pas été payés depuis 21 mois. De nombreux sites et musées en Grèce souffrent du manque de personnel et tournent au ralenti. Ainsi, le site de Délos ne peut ouvrir qu'à midi (pour fermer à 15h) car il n'est plus surveillé que par une seule personne qui vend aussi les billets de bateau depuis Mykonos. Ce dernier gardien a demandé son transfert depuis deux ans. S'il part, le site ferme. Les grévistes d'hier s'interrogeaient sur l'opportunité d'ouvrir (ou de rouvrir après rénovation) des musées et sites quand le personnel manque pour ceux qui sont déjà ouverts. Par ailleurs, la grève des aiguilleurs du ciel hier matin a causé l'annulation ou le report d'une quarantaine de vols.
  • 13 juillet : Procès à Amphissa d'Epaminondas Korkoneas et Vassilis Saraliotis : Korkoneas a changé sa version des faits. Jusque là il prétendait avoir fait feu en s'enfuyant. Il affirme maintenant qu'il regardait le groupe de jeunes sur lequel il a tiré.
  • 13 juillet : Grève de la fonction publique contre la réforme des retraites jeudi prochain 15 juillet : pas d'avion, pas de métro et les services publics seront fermés.
  • 13 juillet : Le gouvernement va dépenser 18,6 millions d'Euros pour acheter 1,6 hectare de terrain à Athènes et Thessalonique afin de les transformer en jardins publics en vue d'améliorer l'environnement.
  • 12 juillet : Un sondage récent montre que 70 % des Grecs ne sont pas satisfaits de la situation actuelle du pays. 65 % considèrent que ni le PASOK ni la ND ne sont capables de gouverner de façon satisfaisante. 25 % considèrent que le PASOK est le meilleur choix pour gouverner le pays et 4 % pensent la même chose de la ND. 80 % ne sont pas satisfaits de la politique du PASOK, Georges Papandréou a un taux de popularité à 40 %. 90 % considèrent que l'attitude de la ND depuis les élections est déplorable et Antonis Samaras a un taux de popularité de 19 %. 30 % veulent un gouvernement de coalition et 47 % un gouvernement de coalition avec tous les partis du parlement hellénique. 35,5 % envisagent de voter blanc voire de ne pas aller voter du tout lors des prochaines élections (le vote est obligatoire).
  • 10 juillet : Malgré les manifestations, les grèves générales et l'opposition de la majorité de l'opinion publique, la réforme des retraites a été adoptée (157 pour, 134 contre, 3 abstentions et 6 absences) au parlement hellénique (les députés avaient en fait le choix entre le suicide politique et social en adoptant la loi et le suicide politique en la refusant ce qui aurait mené à des législatives anticipées).
  • 10 juillet : Procès à Amphissa d'Epaminondas Korkoneas et Vassilis Saraliotis, les policiers responsables de la mort d'Alexis Grigoropoulos qui comparaissent libres : Epaminondas Korkoneas a exprimé ses regrets.
  • 9 juillet : Grève générale hier : pas de news aujourd'hui.
  • 8 juillet : Grève générale (la sixième cette année) plus dure que les précédentes. Pas de train, pas de ferry, pas de transport en commun à Athènes, pas d'avion (les aiguilleurs du ciel réclament le paiement des salaires en retard), tous les services publics et les écoles fermés, les hôpitaux au ralenti, pas de nouvelles (les journalistes en grève). Les manifestations bloquent la circulation au centre d'Athènes. Le personnel administratif du parlement hellénique est en grève : cela devrait retarder le vote de la loi sur les retraites. Si le gouvernement n'obtient pas la majorité, il a menacé de dissoudre la chambre.
  • 7 juillet : 36 % des lycéens n'ont pas obtenu la moyenne à l'examen d'entrée à l'université, un résultat plus faible qu'en 2009. Les notes les plus mauvaises sont en histoire puis en mathématiques ; les meilleures en chimie et biologie. Toutes les places à l'université ne seront donc pas pourvues et la loi autorisant les premiers recalés à remplir les places libres n'a pas encore été adoptée.
  • 7 juillet : 88 % des jeunes des lycées et universités préfèrent les fast-food aux repas préparés à la maison. 40 % ont des problèmes de poids, avec 22 % d'obèses et 18 % de personnes en sous-poids. Cependant 70 % sont prêts à changer leurs habitudes alimentaires, s'ils en avaient le temps.
  • 6 juillet : L'OSE va diminuer la fréquence de ses trains en supprimant trente-cinq connexions, aussi bien dans le Péloponnèse que vers Thessalonique. La compagnie perd trois millions d'Euros par jour.
  • 5 juillet : Les très abondantes pluies du week-end ont causé inondations et ravages : Goudí s'est retrouvé sous 50 cm d'eau ; les récoltes de melons, coton et tabac ont été détruites dans la région de Trikala.
  • 4 juillet : Un sondage pour To Vima montre que la population grecque est très partagée sur la réforme des retraites. 35 % la considèrent injuste mais nécessaire ; 30 % veulent son retrait immédiat ; 19 % la considèrent catastrophique et seulement 14 % la soutiennent pleinement. Par ailleurs, 70 % sont opposés à la réduction du coût des licenciements et 83 % sont opposés à l'idée de rendre plus faciles ces mêmes licenciements.
  • 2 juillet : Le projet de réforme pour améliorer le fonctionnement de la sécurité sociale a été présenté hier. Il prévoit entre autres d'ouvrir les hôpitaux publics à la consultation l'après-midi.
  • 2 juillet : Le nombre de morts sur la route a baissé de 18,5 % sur les six premiers mois de l'année, par rapport à l'an dernier. La répression a été plus forte, mais, en raison de la crise, moins de gens ont pris leur voiture pour emprunter les transports en commun.
  • 2 juillet : La prochaine grève générale est prévue pour le 8 juillet.
  • 1er juillet : La cour des audits de l'Áreios Págos a déclaré que cinq articles de la réforme de retraites étaient anticonstitutionnels. Trois syndicats sont en train de préparer des appels contre cette loi devant la juridiction suprême.
  • 1er juillet : Entrée en vigueur de l'augmentation des trois taux de TVA de 23 à 25 %, 10 à 11 % et 5 à 5,5 %.

2010 (janvier-juin)[modifier le code]

  • 29 juin : Grève générale : comme les fois précédentes, aucun transport ferroviaire et maritime (les transports en commun de la capitale fonctionnent pour permettre de se rendre à la manifestation) ; les aiguilleurs du ciel ne font pas grève, mais les employés au sol sont en grève ; tous les services publics et les écoles sont fermés ; les hôpitaux tournent au ralenti ; des coupures d'électricité sont à prévoir.
  • 28 juin : Grève : les marins et les employés de la ΔΕΗ rejoignent la grève générale prévue demain pour protester contre la réforme des retraites : pas de ferries (ni de navires de croisière) et des coupures d'électricité à prévoir.
  • 26 juin : Dans son discours au congrès du parti libéral de droite Nouvelle Démocratie, Antonis Samaras a déclaré que dès son retour au pouvoir, il mettrait un terme aux accords avec le FMI et l'UE obligeant la Grèce du gouvernement PASOK de gauche à mener une politique libérale de droite : une stratégie à hauts risques qui pourrait désorienter ses partisans comme elle lui a déjà fait perdre Dóra Bakoyánni exclue du parti à ce sujet.
  • 26 juin : Georges Papandréou a annoncé qu'il dissoudrait le parlement hellénique et provoquerait de nouvelles élections législatives si son projet de loi sur les retraites n'était pas voté (40 ans de cotisation au lieu de 35 à 37 actuellement et départ à 65 ans au lieu de 60 actuellement).
  • 25 juin : Un colis piégé au Ministère de la Protection du citoyen (qui abrite aussi la brigade anti-terroriste et une partie des services secrets) a tué Giorgos Vassilakis, un des adjoints du ministre Michalis Chrysochoidis.
  • 25 juin : Christos Kortzidis, le maire SYRIZA d'Elleniko, faubourg d'Athènes le long de la mer en est à son 57e jour de grève de la faim contre la réforme Kallikratis qui menace de diminuer les ressources de sa municipalité.
  • 25 juin : Les employés municipaux d'Athènes ont fait hier 24 juin un grand ménage de tables et chaises de restaurants, cafés et tavernes installées illégalement sur la voie publique.
  • 25 juin : Le trafic de l'ISAP (métro d'Athènes) sera interrompu ce week-end entre Ano Patissia et Neratziotissa et toute la semaine prochaine entre Nea Ionia et Neratziotissa pour travaux de rénovation.
  • 23 juin : Grèves : poursuite de la grève dans le métro d'Athènes, mais aussi le Proastiakos et le train ; grève des marins des ferries : de nombreuses connexions annulées ; fin de la grève des corrections de copies des examens d'entrée à l'université.
  • 23 juin : L'équipe grecque n'est pas qualifiée (contrairement à d'autres éliminées) pour le tour suivant de la coupe du monde de football de 2010 après sa défaite 2 - 0 face à l'Argentine.
  • 22 juin : Une unité spéciale de la police grecque vient d'être mise sur pied : 300 officiers, hommes et femmes, venus de différents services (dont les narcotiques, les mœurs, l'immigration et les forces de réponse rapide Amesi Drasi et DIAS) seront chargés de la surveillance du centre d'Athènes, dans un rayon d'un kilomètre autour de la place Omonoía afin de « nettoyer » le centre historique.
  • 21 juin : Immigration/émigration : conséquence de la crise économique qui touche la Grèce, de nombreux immigrés, principalement albanais mais aussi bulgares, repartent définitivement vers leur pays d'origine. Le phénomène a commencé il y a deux ans, mais il s'est accéléré ces derniers mois. Il devrait encore s'accentuer avec la fin de l'année scolaire qui verra le départ de familles complètes qui ne reviendront peut-être pas en septembre. Dans le même temps, de nombreux jeunes Grecs envisagent de partir chercher du travail à l'étranger eux-aussi.
  • 19 juin : Le métro d'Athènes fonctionne ce week-end (hormis l'habituelle coupure pour travaux de rénovation, ce week-end entre Irini et Neratziotissa pour l'ISAP) mais le mouvement de grève reprend lundi ; le PAME (syndicat communiste) appelle à une grève mercredi 23 juin, en plus de la grève générale du 29 ; la grève de corrections des copies des examens d'entrée à l'université continue.
  • 19 juin : Les revenus des taxis auraient baissé de 40 % en un an, non en raison des impôts qu'ils vont enfin payer mais à cause de la crise qui touche tout le pays : de nombreux Grecs n'ont plus les moyens de prendre des taxis et reprennent les transports en commun.
  • 18 juin : Grèves : troisième jour de grève dans le métro d'Athènes ; les avocats entament une grève tournante du 23 juin au 7 juillet ; appel à la grève générale pour le 29 juin.
  • 18 juin : Les fortes chaleurs entraînent une augmentation de la pollution à Athènes et Thessalonique, mais surtout au Pirée en raison des industries et des diesels des navires. Le maximum européen « autorisé » est de 50 mg/m³ de particules polluantes. Le taux tournait autour de 200 mg/m³ mardi dernier et autour de 100 mg/m³ hier jeudi à la station de contrôle dans la banlieue nord d'Athènes.
  • 17 juin : Première victoire de l'histoire d'une équipe grecque de football en Coupe du monde : 2 -1 face à l'équipe du Nigeria.
  • 17 juin : La vague de chaleur (parfois à plus de 40° C) a fait exploser la demande d'électricité pour l'air conditionné. Toutes les centrales grecques tournent à plein régime et il faut importer de l'électricité.
  • 17 juin : Les enseignants refusent de corriger les examens d'entrée à l'université (équivalent du bac en Grèce) tant qu'ils n'auront pas reçu l'assurance qu'ils seront payés pour le faire. Les copies de 90 000 lycéens sont concernées.
  • 16 juin : Une solution en vue dans le problème du financement des hôpitaux grecs. Les dettes de 2005-mi 2007 (1,2 milliard d'Euros) seront payées directement. Pour les dettes mi 2007-2009 (5,3 milliards d'Euros), les fournisseurs recevront des bons d'État grecs. L'agence de notation Moody a hier baissé sa note concernant ces mêmes bons d'État.
  • 16 juin : Grève dans les transports athéniens aujourd'hui en solidarité avec les 285 « stagiaires » (en français dans le texte grec) dont le contrat se termine. Ces « stagiaires » avaient été embauchés dans le cadre d'une manœuvre électoraliste de la ND avant les dernières élections législatives. Grève générale dans tous les transports prévue demain 17 juin.
  • 15 juin : Les divers fournisseurs des hôpitaux grecs ont cessé d'y livrer leurs marchandises. Ils demandent que leurs factures (s'élevant à 5,2 milliards d'Euros) soient réglées. Le gouvernement (qui manque d'argent) considère que les prix pratiqués étaient trop élevés et que les entreprises s'enrichissaient sur le dos de l'État. Par ailleurs, les médecins, qui ne sont pas payés pour leurs heures supplémentaires, sont en grève. De toutes façons, les hôpitaux n'ont plus de matériel de soins...
  • 14 juin : Grèce-ARYM : un accord pourrait être (enfin) trouvé sur la question du nom. Les deux parties considéreraient comme un compromis acceptable « République de Macédoine (Vardar) » du nom du principal fleuve de l'ancienne république yougoslave. Il s'agit toujours de bien faire la différence avec la région grecque de Macédoine.
  • 12 juin : L'équipe grecque a été battue pour son premier match de Coupe du monde de foot 2 - 0 par l'équipe sud-coréenne.
  • 12 juin : La ligne de bus 400 à Athènes n'existe plus. C'était la ligne « touristique » qui promenait les touristes dans des double-deckers. Avec une moyenne de 13 passagers par jour (à 5 € le ticket), elle n'était pas rentable.
  • 11 juin : Dans un sondage pour Kathimerini et Skai TV, 70 % des personnes interrogées considèrent que la Grèce n'est pas sur la voie du rétablissement économique (contre 50 % en février) ; 70 % considèrent même que la situation va s'aggraver ; 80 % craignent une augmentation des agitations sociales ; 84 % ne font plus confiance à la démocratie grecque ; 18 % font confiance au PASOK (22 % en mai) et 9 % font confiance à la ND.
  • 9 juin : Les caisses de l'État sont vides : les diverses organismes de protection contre les feux de forêt manquent de financement pour remplir leurs fonctions cette année, d'autant que les sommes de l'année dernière n'ont pas été intégralement versées...
  • 9 juin : Andreas Voutsinas est mort hier, à l'âge de 77 ans. Acteur de théâtre, il avait tourné dans une vingtaine de films, dont Le Grand Bleu.
  • 7 juin : En raison de la « crise », la fréquentation des services publics de santé a augmenté de 30 % : les Grecs préférant attendre plutôt que payer un minimum de 30 €. Les quelque 9 800 cliniques privées d'Athènes ont dû licencier une partie de leur personnel et certaines seraient proches de la faillite.
  • 5 juin : Préavis de grève contre les mesures de lutte contre l'évasion fiscale : les avocats seront en grève les 7 et 8 juin puis les 16 et 17 juin prochains.
  • 3 juin : Grève contre les mesures d'austérité : aucun transport public dans Athènes et son agglomération ; grève des notaires et préavis des journalistes pour demain 4 juin.
  • 1er juin : Les interdictions de fumer dans tous les lieux publics, ainsi que de toute publicité pour le tabac, prendront effet le 1er septembre prochain. Une étude de l'université d'Athènes vient de montrer que 37 % des enfants de 12 à 17 ans fument ainsi que 45 % des 18-25 ans.
  • 31 mai : La Grèce s'achemine vers une interdiction totale de fumer dans tous les lieux publics (tavernes, bars et restaurants inclus). La consommation de tabac a diminué (conséquence de la « crise ») : les ventes ont chuté de 10 % (20 % pour les marques les plus chères). La première législation anti-tabac du pays remonte à 1856 quand il fut interdit aux fonctionnaires de fumer dans leur bureau, à cause des risques d'incendie.
  • 29 mai : Un groupe de moines de Thessalonique et leur avocat viennent d'être mis en examen pour des spéculations immobilières via une société offshore au Libéria et le blanchiment des bénéfices (évalués à 17 milliards d'Euros) grâce à un couvent de la région.
  • 28 mai : Pour le deuxième jour consécutif, une migration de grenouilles a paralysé la circulation sur l'autoroute Egnatia, à l'est de Thessalonique.
  • 28 mai : Une grève va paralyser le trafic des ferrys lundi 31 mai prochain. Le projet de loi d'ouverture des ports grecs aux navires (en fait surtout les paquebots) ne battant pas pavillon européen est en cause. Le gouvernement a déjà reculé suite à la grève du mois dernier. Les navires non européens pourront entrer dans les ports grecs à condition d'avoir à bord un nombre suffisant de marins grecs et de payer une taxe d'amarrage élevée.
  • 28 mai : La crise a des conséquences inattendues. Le nombre de passagers dans les transports publics d'Athènes a fortement augmenté : deux millions de plus sur les trois premiers mois de 2010, par rapport à la même période de 2009. Le seul problème est que le nombre de tickets validés a fortement diminué. Le nombre d'automobiles aux péages des autoroutes et de l'Attiki Odos a quant à lui diminué de 21 %.
  • 27 mai : Kallikratis : une manifestation (avec quelques frictions) s'est déroulée hier, paralysant le centre-ville d'Athènes, contre la réforme de l'organisation administrative locale. En parallèle, des ponts sur l'Euripe ont été bloqués et une manifestation a eu lieu au centre-ville de Thessalonique.
  • 27 mai : Les membres des professions libérales à numerus clausus (avocats, médecins, notaires) menacent de rendre leur licence, en protestation contre les réformes fiscales qui vont les obliger à réellement payer leurs impôts, ainsi que contre la fin du numerus clausus.
  • 27 mai : Nouvelles mesures d'austérité : en plus de la baisse des salaires et des retraites, le gouvernement envisage une réorganisation de ses administrations : regroupement de services en vue d'économie ; déménagement de services installés dans des immeubles loués vers des immeubles appartenant à l'État ; privatisation d'entreprises publiques déficitaires : la semaine dernière, l'OSE a été proposée à Cosco qui possède déjà le terminal fret du Pirée, l'entreprise chinoise a semblé peu intéressée.
  • 26 mai : Theodoros Fortsakis, candidat au poste de recteur de l'université d'Athènes a demandé une vérification des listes électorales, retardant le scrutin d'au moins deux semaines. Il conteste le fait que tous ceux qui sont encore inscrits en thèse (le plus ancien est inscrit depuis 1951 et n'a toujours pas soutenu) aient le droit de vote.
  • 25 mai : Après l'« incident Gerekou/Voskopoulos », l'État va s'attaquer aux mauvais contribuables les plus en vue : acteurs, chanteurs, présentateurs télé et avocats (3 000 de ces derniers sont visés spécifiquement). Les biens de 26 000 mauvais payeurs pourraient être très vite vendus aux enchères pour récupérer les arriérés. En tout, 800 000 cas de fraude fiscale sont en attente de traitement, 440 000 sont devant les tribunaux administratifs et 35 000 en cours d'appel.
  • 25 mai : Après les panneaux publicitaires illégaux, la municipalité d'Athènes s'attaque aujourd'hui 25 mai à neuf antennes illégales de téléphonie mobile, en commençant par celles sur les rues Aristote et Lenorman.
  • 22 mai : Les bureaux de l'OPAP, la principale entreprise de paris, seront fermés aujourd'hui 22 mai, malgré les pertes potentielles liées à l'impossibilité de parier sur la finale de coupe d'Europe de foot. Les propriétaires de l'OPAP protestent contre l'obligation qui leur est désormais faites de tenir des comptes, dans le cadre de la lutte contre l'évasion fiscale.
  • 21 mai : La destruction des panneaux publicitaires « illégaux » se poursuit : plusieurs dizaines ont disparu des avenues Singrou et Kifissias à Athènes, 500 des 3 000 de Macédoine-Centrale ont été démolis. Cependant, comme les municipalités touchaient des revenus liés à ces panneaux, ils sont assez rapidement remplacés par des structures plus petites (une centaine vient d'être montée dans Kallithea). Entre-temps, les propriétaires des panneaux ont dû payer une amende allant de 1 500 à 30 000 €.
  • 21 mai : À partir du 1er juillet, les chauffeurs de taxis, les kiosques et les vendeurs sur les marchés devront remettre un ticket de caisse à leurs clients. L'objectif est toujours de lutter contre l'évasion fiscale.
  • 19 mai : Deux kouroi du VIe siècle av. J.-C., saisis vendredi 14 chez des trafiquants d'antiquités près de Corinthe ont fait hier 18 mai leur entrée au musée national archéologique d'Athènes.
  • 19 mai : Grève générale demain 20 mai contre les mesures d'austérité pour résoudre la « crise » : aucun transport ferroviaire et maritime (les transports en commun de la capitale fonctionneront de 10 h à 16 h pour permettre de se rendre à la manifestation) ; tous les services publics et les écoles seront fermés ; les hôpitaux tourneront au ralenti.
  • 18 mai : Dans le cadre de la lutte contre la corruption et l'évasion fiscale (qui pourrait aider à résoudre la « crise »), la Ministre-adjointe de la culture, Angela Gerekou, a démissionné hier 17 mai après la révélation que son époux devait 5,5 millions d'Euros au fisc grec, même si le problème remonte à avant leur mariage. Cette ancienne actrice a épousé la vedette de la chanson Tolis Voskopoulos qui a donc 17 ans d'arriérés fiscaux.
  • 18 mai : Kallikratis, la réforme de l'administration locale qui devrait économiser 2 milliards d'Euros (en supprimant de nombreux emplois grâce à la fusion des entités locales) rencontre de plus en plus d'opposition, souvent pour des questions de prestige local : Corinthe voudrait fusionner avec les municipalités jusqu'à l'isthme ou Siatista près de Kozani voudrait être déclarée capitale de la nouvelle municipalité (ses habitants bloquent l'autoroute Egnatia depuis quatre jours).
  • 17 mai : Trois augmentations des taxes sur l'essence sont prévues pour résoudre la crise. La première a eu lieu, la seconde est prévu pour le 1er juillet. Conséquences de la première hausse : le prix moyen du litre de super sans plomb est passé depuis février de 1,11 € à 1,53 € mais, en Crète il dépasse 1,70 €. La demande a chuté et une quarantaine de stations service ont fermé en Attique.
  • 17 mai : Dans un récent sondage, le soutien aux partis traditionnels a plongé. 22 % des Grecs interrogés font confiance au gouvernement PASOK, mais seulement 8 % à l'opposition ND. Si des élections avaient lieu maintenant, le PASOK l'emporterait toujours avec 45 % des voix (46,5 % le mois dernier, mais seulement 44 % lors des élections d'octobre dernier), la ND ne recueillerait que 27 % des voix (contre 33,5 % en octobre), mais le KKE monterait de 7,5 % (résultat d'octobre 2009) à 10 % (projection de mai 2010). 84 % des Grecs interrogés seraient favorables à un gouvernement de coalition (PASOK-ND à 35 % et tous partis à 15 %) tandis que 13 % voudraient un gouvernement PASOK et 3 % seulement un gouvernement ND.
  • 16 mai : Le Premier ministre Georges Papandréou a annoncé au cours d'une allocution télévisée l'ouverture d'une enquête parlementaire grecque sur une potentielle manipulation des marchés par les organismes financiers américains responsables de la crise que traverse le pays. La Securities and Exchange Commission a déjà ouvert une enquête de son côté.
  • 15 mai : Crise : l'archevêque de Crète, Irenaios, vient de demander à ses prêtres de ne plus exiger de donations en échange de messes de baptême, mariage ou enterrement comme c'était la coutume ; grève tournante avec coupures d'électricité des employés de la ΔΕΗ à partir de mardi pour au moins 48 h.
  • 15 mai : Visite de Recep Tayyip Erdogan : une vingtaine d'accords ont été signés, comme la mise en place d'un conseil des ministres communs qui se réunirait une fois par an ou la création de packages touristiques communs à destination du marché chinois. Cependant, rien encore réellement en vue sur le volet militaire alors que la Grèce a besoin de diminuer son budget militaire (2,8 % du PNB contre 1,7 % en moyenne pour le reste de l'OTAN). Les deux premiers ministres ont rendu visite à Mikis Theodorakis dans la soirée.
  • 13 mai : Malgré les difficultés économiques, les projets d'amélioration de la capitale continuent : les 4 km de l'avenue Vassilissis Olgas entre le stade panathénaïque et l'avenue Amalias vont être rendus piéton ; la zone entre la place Theatrou et la rue Menandrou dans le quartier d'Omonoía vont être rénovés ; le front de mer d'Aghios Cosmas est en train d'être dégagé de ses contructions illégales (boîtes de nuit, clôture, panneaux publicitaires, etc.).
  • 12 mai : Coupes budgétaires annoncées : les subventions aux transports en commun vont diminuer pour 2012 et donc les prix (très bas encore) devraient augmenter. De même, les sommes dépensées pour les protections des forêts contre les incendies vont diminuer dès cet été.
  • 11 mai : Les derniers obstacles à la crémation des morts viennent d'être levés. Des crématoriums vont pouvoir être construits (de façon limitée et contrôlée). L'Église orthodoxe interdit la crémation aussi celle-ci n'est autorisée par la loi que depuis 2006 (1887 en France) mais les structures manquaient même si elles ne concernent donc que les non-orthodoxes.
  • 10 mai : Dans un sondage pour Kathimerini-dimanche, 66 % des personnes interrogées se sont déclarées opposées aux mesures d'austérité tandis que 23 % les approuvent ; 70 % soutiennent les grèves de protestations et 60 % déclarent qu'ils vont y participer ; cependant, 70 % des personnes interrogées restent persuadées que les mesures d'austérité seront appliquées, malgré les protestations et les grèves (dont celle des pharmacies qui commence ce lundi un mouvement de 48 h).
  • 8 mai : La fusion des différentes entreprises du métro d'Athènes ISAP et AMEL, ainsi que celles des bus (ETHEL) et de tram (ILPAP) est au point mort. L'ISAP est une entreprise publique à capitaux publics dont les employés sont fonctionnaires tandis que l'AMEL est une entreprise d'économie mixte (statut privé à capitaux publics). La fusion bloque sur le statut des employés de la future entité. Les 1 200 employés de l'ISAP, fonctionnaires, peuvent avoir jusqu'à 30 ans d'ancienneté et coûtent 6 373 € en moyenne par mois. Les 1 700 employés de l'AMEL, n'ont pas plus de 10 ans d'ancienneté, et ne coûtent que 3 061 € en moyenne par mois. Une uniformisation des statuts vers le haut coûterait trop cher et vers le bas créerait trop de mécontentements. On s'acheminerait vers un maintien des statuts existants et une disparition du statut ISAP au fur et à mesure des embauches qui se feraient sur statut AMEL.
  • 8 mai : Si les députés PASOK exclus du groupe parlementaire pour avoir voté contre les mesures d'austérité ne démissionnent pas et siègent en indépendants, la majorité gouvernementale tombera à 7 voix.
  • 7 mai : Les mesures d'austérité ont été votées au parlement hellénique par 172 voix pour et 121 contre sur 300 députés. Trois élus PASOK qui se sont abstenus ont été exclus du groupe parlementaire. Dóra Bakoyánni qui a voté pour a été quant à elle exclue de la ND. Le LAOS, d'extrême-droite a finalement voté pour lui aussi. KKE et SYRIZA comme annoncé ont voté contre.
  • 7 mai : Les manifestations et affrontements continuent autour de la place Syntagma pour protester contre les mesures d'austérité. L'enquête sur l'incendie volontaire qui a fait trois morts mercredi après la manifestation avance. Si les quatre attaquants avaient le visage masqué, il n'en est pas de même pour la jeune femme qui transportait le sac contenant les cocktails molotov.
  • 7 mai : Procès d'Epaminondas Korkoneas et Vassilis Saraliotis, les policiers responsables de la mort d'Alexis Grigoropoulos : l'avocat d'un des policiers a déposé une nouvelle plainte contre l'avocat général demandant sa destitution.
  • 5 mai : Grève générale contre les mesures d'austérité pour résoudre la « crise économique » créée par les spéculations des institutions financières : tous les services publics, les écoles et de nombreux magasins sont fermés ; les hôpitaux tournent au ralenti ; pas de transport aérien, ferroviaire et maritime (les transports en commun de la capitale fonctionneront de 10 h à 16 h pour permettre de se rendre à la manifestation).
  • 5 mai : Le PASOK, majoritaire avec 160 sièges, pourrait voter seul les mesures d'austérité. Antonis Samaras a laissé entendre que la ND pourrait ne pas voter, alors que Dóra Bakoyánni considère qu'il est du devoir du parti libéral de voter les mesures ultra-libérales exigées par l'UE et le FMI. Le LAOS un temps favorable voterait contre. KKE et SYRIZA y sont totalement opposés.
  • 3 mai : Les mesures d'austérité pour résoudre la « crise économique » créée par les spéculations des institutions financières ont été annoncées. Les employés du secteur public perdent leurs 13e (Pâques) et 14e (Noël) mois et leurs primes diverses : l'ensemble est ramené à un maximum de 1 000 €. Dans le secteur privé, pas de suppression des 13e et 14e mois, mais des licenciements plus faciles. En général, pas d'augmentations des bas salaires (contrairement à une promesse électorale), suppression des 13e et 14e mois pour les retraités, investissements publics réduits d'1,5 milliard d'Euros, augmentation des trois taux de TVA de 23 à 25 %, 10 à 11 % et 5 à 5,5 %, recul de l'âge de la retraite.
  • 30 avril : Procès d'Epaminondas Korkoneas et Vassilis Saraliotis, les policiers responsables de la mort d'Alexis Grigoropoulos : les deux policiers comparaîtront libres pour la fin des audiences. En effet, la durée maximale des 18 mois de détention préventive arrive à son terme début juin et le procès est loin d'être fini.
  • 29 avril : Nouvelles mesures d'austérité envisagées pour résoudre la « crise économique » créée par les spéculations des institutions financières : public et privé : suppression des 13e (Pâques) et 14e (Noël) mois ; privé : fin de l'interdiction légale de licencier en même temps plus de 2 % des employés (passée à 4 %), fin des conventions collectives ; public : une diminution de 5 % des primes viendrait s'ajouter à une première baisse de 30 % déjà appliquée, plus aucune embauche de fonctionnaires, fermeture des services publics déficitaires ; pour tous : augmentation des impôts, principalement de la TVA, même des taux les plus bas sur les produits de première nécessité.
  • 28 avril : Après une nouvelle évaluation à la baisse par Standard & Poor’s (de BBB+ à BB+ pour les emprunts à long terme et d'A2 à B pour ceux à court terme) permettant aux institutions financières de continuer à spéculer à la baisse contre les finances grecques, le Premier ministre Georges Papandréou a annoncé de nouvelles mesures d'austérité et un tour de vis fiscal pour les trois prochaines années. Dans le cadre de l'aide conjointe FMI-UE, les députés français devraient approuver le 4 mai prochain un prêt de 6,3 milliards d'Euros à la Grèce et les députés allemands un prêt de 8,4 milliards d'Euros le 7 mai.
  • 28 avril : Le directeur et le sous-directeur à l'urbanisme pour Syros, Mykonos, Kéa et Kythnos ont été mis en examen pour corruption après la découverte de, respectivement, près d'un million d'Euros et 1,5 million d'Euros sur leurs comptes en banque. L'argent pourrait provenir d'amendes non payées par les particuliers et d'opérations immobilières frauduleuses.
  • 28 avril : Les propriétaires qui ont agrandi illégalement leur résidence devront à partir de vendredi 30 avril procéder à des demandes de régularisation. Ils ont jusqu'à la fin de l'année pour le faire. Ils devront payer une amende mais ils obtiendront la garantie de ne pas être poursuivis, pour ces infractions, au cours des 40 prochaines années.
  • 28 avril : Grèves contre les mesures draconiennes (suppression des 13e et 14e mois de salaire ; âge de la retraite repoussé de plusieurs années ; non remplacement de 4 fonctionnaires sur 5 ; non titularisation des enseignants ; etc.) pour résoudre la « crise économique » créée par les spéculations des institutions financières : la manifestation d'hier 27 avril n'a réuni que 2 000 personnes ; l'ADEDY (secteur public) et le GSEE (secteur privé) appellent à une nouvelle grève générale le 5 mai prochain.
  • 27 avril : La grève qui a paralysée le Pirée s'est terminée ce matin à h, mais un préavis est déposé pour le 1er mai. Le blocage s'est surtout fait sentir au terminal croisières où un millier de passagers n'ont pu embarquer hier et ont dû passer la nuit à l'hôtel. Grève dans les transports en commun dans la capitale aujourd'hui pendant la grande manifestation en centre-ville. Grève dans les services municipaux de Glyfada. La grève des personnels des musées a par contre été annulée.
  • 27 avril : La campagne de démolitions des panneaux publicitaires illégaux continue le long des grands axes de la capitale. Ils sont considérés comme responsables de nombreux accidents de la route.
  • 26 avril : La grève qui a paralysée le Pirée jeudi et vendredi dernier a repris aujourd'hui. Les marins protestent contre l'ouverture des ports grecs à des compagnies de ferries non-grecques et craignent pour l'emploi, les salaires et la sécurité des passagers.
  • 23 avril : La grève générale contre les mesures draconiennes pour résoudre la « crise économique » créée par les spéculations des institutions financières a été assez bien suivie, mais la manifestation dans le centre-ville de la capitale n'a réuni que 10 000 personnes.
  • 22 avril : Les discussions ont commencé entre le gouvernement grec, l'UE, la BCE et le FMI à propos du prêt concédé par ces organismes à la Grèce pour résoudre la « crise économique » créée par les spéculations des institutions financières. Le montant se situerait autour de 45 milliards d'Euros. Le taux d'intérêt est pour l'instant la pierre d'achoppement : la Grèce aimerait le limiter à 5 % les premières années.
  • 21 avril : Grèves contre les mesures draconiennes pour résoudre la « crise économique » créée par les spéculations des institutions financières : hôpitaux et tribunaux : 48 heures ; les adhérents du syndicat communiste PAME entament une grève de 48 heures ; demain 22 avril grève générale et manifestation au centre d'Athènes ; les contrôleurs aériens ont par contre levé leur préavis afin de ne pas gêner la reprise des vols internationaux.
  • 17 avril : Les syndicats d'enseignants ont confirmé la grève du 4 mai prochain ; ils participeront aussi à la journée d'action de jeudi prochain 22 avril ; un nouveau préavis de grève est déposé pour le 14 mai, début des épreuves d'entrée à l'université.
  • 17 avril : Les vols de cuivre ces six derniers mois le long des voies ferrées de l'OSE représente un montant d'une dizaine de millions d'Euros. Ces trois dernières années, ce sont plus de 100 km de cuivre qui ont été volés, empêchant une circulation normale et surtout sans danger des trains.
  • 16 avril : Le stade panathénaïque qui avait servi aux JO de 1896 et 2004 est depuis hier 15 avril ouvert à la visite du public après une longue restauration.
  • 16 avril : Les syndicats d'enseignants peu satisfaits des négociations (principalement sur le recrutement) avec la Ministre de l'éducation, Ánna Diamantopoúlou, prévoient une grève les 5 et 6 mai prochain et menacent de perturber les examens de juin.
  • 14 avril : Grèves contre les mesures draconiennes pour résoudre la « crise économique » créée par les spéculations des institutions financières : chauffeurs de taxis, mercredi et jeudi ; transports athéniens : jeudi après-midi pendant l'AG ; avocats : mardi, mercredi et jeudi ; l'ADEDY appelle à la grève générale le 22 avril prochain.
  • 13 avril : 2,8 millions de visiteurs dans les musées en 2009, 41 % de plus qu'en 2008, mais le nouveau musée de l'Acropole a à lui seul attiré 800 000 visiteurs ; les sites archéologiques enregistrent une baisse de 4 % de fréquentation avec 5,9 millions de visiteurs.
  • 10 avril : Procès d'Epaminondas Korkoneas et Vassilis Saraliotis, les policiers responsables de la mort d'Alexis Grigoropoulos : un des policiers chargés de l'enquête aurait pu faire pression sur un des témoins, dans les heures qui suivirent la mort de Grigoropoulos. Il pourrait s'agir d'une tentative pour étouffer l'affaire a déclaré la juge chargé du procès.
  • 8 avril : Grèves : avocats trois jours cette semaine ; employés municipaux d'Athènes : aujourd'hui ; l'ADEDY a annoncé une grève d'une journée entre le 20 et le 30 avril.
  • 1er avril : Les 4 500 anciens employés d'Olympic Airways recevront leur indemnité de licenciement par versements échelonnés car l'État n'a pas en caisses les 260 millions d'Euros nécessaires. 50 millions seront versés, mais nul ne sait quand (et même si) le reste sera versé.
  • 31 mars : La Grèce se prépare au long week-end de Pâques : les routes, réparées, sont prêtes à accueillir les embouteillages ; les ferries supplémentaires ne seront pas touchés par des grèves ont promis les syndicats ; la mairie d'Athènes a commencé à rendre les plaques d'immatriculation confisquées pour infraction de stationnement (sauf devant les rares rampes pour handicapés). Cependant, les réservations sont 20 % inférieures à l'an dernier. Au delà de la crise, il semblerait que la date précoce des fêtes fasse que certains établissements ne sont pas encore ouverts.
  • 29 mars : Les jardins du palais présidentiel (ancien palais royal) sont depuis hier ouverts au public et le seront dorénavant tous les dimanches. Vieux de plus de cent ans, ils sont dus à Ernst Ziller.
  • 30 mars : Grèce : la nation la moins sportive d'Europe (ou la plus sincère ?). Sur les 27 pays de l'Union, dans un sondage récent : seulement 3 % des Grecs reconnaissent faire de l'exercice régulièrement (au niveau italien ou bulgare) ; 67 % n'ont jamais fait d'exercice (58 % pour les Bulgares avant-derniers et une moyenne européenne de 39 %) ; 13 % sont inscrits dans un club de sport (25 % moyenne européenne).
  • 27 mars : L'Église de Grèce vient d'annoncer qu'elle ne s'opposera pas au projet du gouvernement Papandréou de lui faire payer des impôts. Elle désire cependant qu'il soit tenu compte de ses œuvres caritatives. L'Église devrait acquitter un impôt de 20 % sur ses revenus immobiliers (estimés à 10 millions d'Euros annuels) mais les salaires de ses employés dans le secteur caritatif seront déductibles ; de même, il sera tenu compte de l'utilisation à des fins caritatives (et non commerciales) de certains de ses bâtiments et terrains.
  • 27 mars : Comme presque tous les week-ends, la ligne 1 (Kifissia-Le Pirée) du métro d'Athènes sera interrompue, entre Omonia et Ano Patissia cette fois-ci. Les travaux de rénovation qui devaient se terminer en avril continueront au moins jusqu'à l'automne.
  • 26 mars : L'Union européenne s'est mise d'accord pour organiser, en lien avec le FMI, une protection des membres de la zone euro contre les attaques spéculatives des marchés financiers. Ce système permettra de garantir les emprunts des États-membres. La Grèce devrait donc se sortir de la « crise économique » inventée par les spéculations des institutions financières.
  • 25 mars : Première des deux fêtes nationales de l'année : celle commémorant le début de la guerre d'indépendance.
  • 23 mars : Le Premier ministre Georges Papandréou a appelé à l'union sacrée de toutes les forces politiques et de tous les députés pour faire face à la « crise économique » créée par les spéculations des institutions financières.
  • 23 mars : Grèves : avocats, trois jours ; hôpitaux, le conflit continue ; poste, trains et OTE, trois heures pour participer à la manifestation en fin d'après-midi.
  • 23 mars : Au moins trois des attentats du week-end sont à attribuer à Conspiration des Cellules de Feu ; un autre est non attribué ; quant au cinquième, il s'agirait d'un règlement de comptes personnel à la dynamite.
  • 22 mars : Manifestation prévue demain à l'appel de l'ADEDY ; grève des avocats contre l'augmentation de la TVA sur leurs honoraires de mercredi à vendredi.
  • 20 mars : Au congrès de la Confédération générale des travailleurs grecs hier à Thessalonique, le Premier ministre Georges Papandréou a demandé l'aide des syndicats pour faire face à la « crise économique » créée par les spéculations des institutions financières. Il a comparé la situation actuelle à une période de guerre, plaidant pour que les travailleurs le rejoignent pour sauver le pays. Il a été chaleureusement applaudi.
  • 19 mars : Les Grecs pas heureux en mariage ? Casés, ils ne font plus d'effort ? Ou juste de mauvaises habitudes alimentaires en double ? Une étude récente a montré qu'un homme grec marié a trois fois plus de risques de surpoids qu'un célibataire et une grecque mariée deux fois plus de risques qu'une célibataire.
  • 18 mars : Procès d'Epaminondas Korkoneas et Vassilis Saraliotis, les policiers responsables de la mort d'Alexis Grigoropoulos : nouveau juge, nouveaux procureurs. Le procès pourrait recommencer à zéro : si la juge n'a pas accordé de suspension pour permettre aux procureurs de se familiariser avec le dossier, elle considère que la mère de Grigoropoulos pourrait témoigner une seconde fois.
  • 18 mars : Grève des taxis et des stations services ; durcissement de la grève dans le secteur de la santé ; grève perlée dans le secteur de l'énergie entraînant des coupures de courant en Attique ; grève des techniciens de l'audiovisuel demain : pas de programme en direct sur aucune télé ou radio.
  • 17 mars : Fin de la grève dans le secteur de l'énergie ; durcissement de la grève dans le secteur de la santé ; grève d'une journée jeudi des taxis.
  • 17 mars : Alors que l'Eurogroup discute à propos d'un prêt de plusieurs milliards d'Euros pour sauver les finances grecques, l'UE demande le remboursement de 132 millions d'Euros de subventions agricoles.
  • 16 mars : Les hôpitaux publics et les médecins du secteur privé se mettent progressivement en grève : le secteur devrait être paralysé à la fin de la semaine. Manifestation de fonctionnaires prévue aujourd'hui.
  • 15 mars : Grève du secteur de l'énergie demain mardi et mercredi : des coupures de courant sont prévues.
  • 13 mars : Procès d'Epaminondas Korkoneas et Vassilis Saraliotis, les policiers responsables de la mort d'Alexis Grigoropoulos qui avait entraîné les « agitations de 2008 » à Amphissa : la juge a démissionné ; elle ne supporte plus que son impartialité soit constamment remise en cause, aussi bien par l'accusation que par la défense.
  • 13 mars : L'Eurozone devrait lundi accorder un prêt de 20 à 25 milliards d'Euros à la Grèce pour l'aide à résoudre la « crise économique » créée par les spéculations des institutions financières.
  • 11 mars : Grèce-ARYM : un accord serait en vue sur la « question du nom ». Barack Obama a annoncé lors de la visite de Georges Papandréou que si les deux pays se mettaient définitivement d'accord comme cela semble être le cas sur « Northern Macedonia » (Macédoine du Nord), alors les USA utiliseraient définitivement ce nom.
  • 10 mars : La grève générale à l'appel de l'ADEDY et du GSEE prévue demain 11 mars devrait toucher tous les secteurs d'activité : journaux, banques, écoles, service des impôts, hôpitaux, tribunaux, collecte des ordures et autres services, transports publics terrestres et aériens. De grandes manifestations sont aussi prévues.
  • 9 mars : Le sable du Sahara toujours en suspension dans l'air de toute la Méditerranée orientale donne une couleur jaunâtre au ciel de Grèce et fait que les pluies qui tombent en ce moment sont déjà boueuses.
  • 9 mars : Les mesures draconiennes pour résoudre la « crise économique » divisent de plus en plus le PASOK. Le porte-parole du groupe parlementaire socialiste Christos Papoutsis a eu vendredi une violente altercation, dans l'hémicycle avec le Ministre-adjoint des finances Filippos Sachinidis. Ce dernier a présenté sa démission au Premier ministre Papandréou qui l'a refusée. Papoutsis s'est excusé à la télévision. Un des principaux adversaires de Papandréou pour la direction du PASOK en 2007, Costas Skandalidis, a déclaré que les mesures étaient un violent coup à l'estomac du parti. Il a dû faire amende honorable le lendemain en disant qu'il était un militant de base du mouvement et qu'il voterait la politique du gouvernement.
  • 9 mars : Le gouvernement vient d'annoncer que pour des raisons d'économie et d'efficacité, les compagnies AMEL du métro d'Athènes et ISAP (ligne 1 du métro) fusionneront. La première est une compagnie privée à capitaux publics ; la seconde est intégralement publique. Les salaires ne sont pas les mêmes, ni les garanties. Attiki Metro, compagnie chargée des infrastructures, restera autonome.
  • 6 mars : Des incidents ont émaillé la manifestation spontanée d'une dizaine de milliers de personnes hier 5 mars protestant sur la place Syntagma contre les mesures draconiennes pour résoudre la « crise économique ». Le chef du principal syndicat du secteur privé GSEE, Yiannis Panagopoulos, a été pris à partie par des manifestants. Il a été hospitalisé, tout comme Manolis Glezos qui lui souffre de troubles respiratoires en raison de l'usage de gaz lacrymogènes par les forces de l'ordre. Les mesures ont été votées au parlement hellénique par le PASOK mais aussi par le LAOS, le mouvement d'extrême-droite. Néa Dimokratía et SYRIZA ont voté contre. Le KKE s'est abstenu. Dans un sondage récent, 90 % des fonctionnaires désapprouvent la baisse de 30 % de leurs « congés payés » ; 70 % des salariés du privé seraient dans le même cas si la mesure s'appliquait à eux. Entre 60 et 70 % de la population grecque cependant considèrent que ces mesures sont inévitables et nécessaires.
  • 5 mars : Grève contre les mesures draconiennes pour résoudre la « crise économique » aujourd'hui : dans les transports publics de la capitale (mais les taxis ont repris le travail), dans le transport aérien (grève des aiguilleurs du ciel), dans l'enseignement, les hôpitaux. Un appel à la grève générale est lancé pour lundi prochain, en plus du 16 mars prochain. Les manifestations de ce matin ont dégénéré en affrontements, avec des blessés des deux côtés (manifestants et forces de l'ordre).
  • 5 mars : La Néa Dimokratía va voter contre les mesures draconiennes pour résoudre la « crise économique » annoncées par le gouvernement Papandréou. Antónis Samarás met ainsi fin à l'« union sacrée » qui avait jusque là prévalu entre les deux principaux partis au parlement hellénique. Le parti d'opposition considère qu'elles asphyxient le pays. S'il avait été au pouvoir, il aurait augmenté les taxes mais n'aurait pas touché aux traitements et pensions.
  • 4 mars : Les universitaires grecs n'ont plus accès aux publications des journaux scientifiques en ligne. Les abonnements ont tous été résiliés car le gouvernement ne les a plus payés depuis quatorze mois, donc depuis celui de Konstantínos Karamanlís. La Ministre de l'éducation, Ánna Diamantopoúlou, a promis d'y remédier dans les plus brefs délais.
  • 4 mars : Nouvelles mesures draconiennes pour résoudre la « crise économique » qui touche la Grèce et éviter la banqueroute annoncées hier par le Premier ministre Georges Papandréou : augmentation de la TVA de 2 points, augmentation de la taxe sur l'essence, des taxes sur les alcools et cigarettes (+ 20 %), diminution des traitements des fonctionnaires (- 12 %) et de leurs congés payés (les célèbres 13e et 14e mois) (- 30 %), gel des pensions de retraite. Des manifestations ont eu lieu dès les annonces hier, sur la place Syntagma. De nouvelles manifestations devraient avoir lieu aujourd'hui. La gauche non-gouvernementale (KKE et SYRIZA) et les syndicats ont critiqué les mesures. Le LAOS les a approuvées.
  • 3 mars : Appel à la grève générale pour protester contre les mesures gouvernementales le 16 mars prochain.
  • 27 février : Le Premier ministre Georges Papandréou a annoncé que de nouvelles mesures draconiennes seraient prises dans les prochains jours pour résoudre la « crise économique » qui touche la Grèce et éviter la banqueroute.
  • 27 février : Les chauffeurs de taxis seront en grève jeudi et vendredi prochains. Ils protestent contre l'obligation qui leur est faite, dans le cadre de la lutte contre l'évasion fiscale, d'avoir une caisse enregistreuse. Pour l'instant, tous les chauffeurs de taxis, quel que soit leur revenu, payent 1 200 € d'impôt par an.
  • 27 février : Trafic perturbé sur la ligne 1 (Kifissia-Le Pirée) du métro d'Athènes tout le week-end (travaux de rénovation).
  • 26 février : Les résultats touristiques de 2009 commencent à être connus. Le secteur hôtelier a perdu autour d'un milliard d'Euros. Plus de 400 complexes hôteliers sont actuellement en vente (pour une somme totale de 2,6 milliards d'Euros) pour cause de faillite. Le niveau de réservation est tel pour cet année que des établissements avec piscines proposent des séjours à 3,50 € la nuit en Crète ou 5,50 € à Corfou. Mais, pour la même période, Bodrum en Turquie propose moins de 2 € la nuit.
  • 26 février : Pour faire face à la crise du secteur aérien, Olympic Air et Aegean Airlines ont annoncé leur fusion. La nouvelle compagnie, qui s'appelle Olympic Air, avec 64 avions et 106 destinations domestiques et internationales, contrôle 95 % du transport aérien grec. Il devrait y avoir 300 suppressions d'emplois.
  • 24 février : La grève générale est particulièrement bien suivie.
  • 23 février : La grève générale prévue demain 24 février devrait toucher tous les secteurs d'activité : journaux, banques et autres services, transports publics terrestres et aériens. De grandes manifestations sont aussi prévues.
  • 23 février : Devant l'échec de la loi compliquée d'interdiction de fumer entrée en effet en juillet dernier, le gouvernement envisage, avec l'accord des patrons de restaurants, cafés, tavernes et boîtes de nuit, une interdiction totale de fumer dans tous les lieux publics. En échange, les amendes pour ceux enfreignant la loi seraient données aux fumeurs et non aux propriétaires des lieux.
  • 22 février : Les vents du sud ont amené (comme c'est toujours le cas en cette saison) du sable du Sahara en grande quantité sur la Grèce. Athènes a ainsi hier été enveloppée dans un véritable brouillard de sable.
  • 20 février : L'eau commencerait à baisser dans la vallée de l'Évros après les inondations catastrophiques de cette semaine : 25 000 ha de terres agricoles et des douzaines de maisons inondés pour un montant des dégâts estimés à 50 millions d'Euros.
  • 18 février : L'agriculture utilise 86 % des ressources en eau de la Grèce, mais 60 à 70 % de l'eau d'irrigation n'atteint jamais les plantes auxquelles elle est destinée. lire
  • 18 février : Le procès d'Epaminondas Korkoneas et Vassilis Saraliotis, les policiers responsables de la mort d'Alexis Grigoropoulos qui avait entraîné les « agitations de 2008 » a repris à Amphissa. Un expert balistique a témoigné hier que Korkoneas a tiré vers Grigoropoulos (même si la balle a effectivement fait un ricochet) mais pas en l'air comme l'affirme le policier.
  • 17 février : Le barrage de Promachonas, (principal point de passage avec la Bulgarie), dernier bastion de la résistance paysanne a été levé. Un compromis aurait été trouvé avec le gouvernement.
  • 16 février : Les mesures gouvernementales ainsi que les exigences européennes pour résoudre la « crise économique » organisée par les marchés financiers mécontentent de plus en plus la population. Les différents services du Ministère des finances commencent une grève de quatre jours ; les douaniers une grève de trois jours ; les stations-services (obligées d'avoir des caisses enregistreuses pour lutter contre l'évasion fiscale) menacent de fermer ; vendredi les chauffeurs de taxis (touchés eux-aussi par la lutte contre l'évasion fiscale) seront en grève 24 heures (comme jeudi dernier 11 février) ; enfin, une grève générale est programmée pour le 24 février prochain.
  • 16 février : Les agriculteurs ont ouvert leurs barrages (principalement celui de Promachonas, le principal point de passage avec la Bulgarie) aux voitures particulières pour le long week-end de carnaval et ont ensuite repris leurs positions.
  • 15 février : Lundi pur.
  • 14 février : Jour principal du carnaval.
  • 13 février : La Grèce se prépare à un long week-end : carnaval qui culminera dimanche suivi du Lundi pur, avant d'entrer dans les quarante jours de Carême avant Pâques. D'immenses embouteillages sur les routes et les embarcadères sont prévus, à l'aller et au retour.
  • 12 février : Le nombre de barrages d'agriculteurs a diminué, mais ceux qui restent (principalement celui de Promachonas, le principal point de passage avec la Bulgarie) se font plus durs, après plus de trois semaines de blocus.
  • 11 février : Les travaux de réfection de la ligne 1 (Kifissia-Le Pirée) du métro d'Athènes ont permis de mettre au jour de nouvelles sections des Longs Murs : 38 mètres (sur 2,07 m de haut) entre Kallithea et Moschato ainsi que 34 mètres (sur 6 mètres de haut), remontant à 394 avant J. C., à côté de Néo Faliro.
  • 11 février : Les chauffeurs de taxis athéniens sont en grève : ils protestent contre les mesures gouvernementales qui les obligeraient à payer des taxes.
  • 10 février : Un musée devrait être construit autour des ruines de l'Académie de Platon, a annoncé le Ministre de la culture Pávlos Geroulános. Il devrait abriter autour de 130 000 objets. Il est prévu pour être l'élément central du grand aménagement piétonnier Céramique - Académie. Le coût du projet est évalué à 3 millions d'Euros et étant donné l'état financier de la Grèce, nul ne sait comment ou quand il sera financé.
  • 10 février : L'Institut de contrôle de la télévision (ESR) vient de donner une amende de 70 000 € à Star Channel. Il lui est principalement reproché les tenues réduites au minimum et provocantes de sa présentatrice météo vedette Petroula Kostidou qui de plus passe son temps à bouger de façon provocante.
  • 10 février : Le Ministre des finances, Giórgos Papakonstantínou, a annoncé les dernières mesures pour résoudre la « crise économique » : baisse du traitement des fonctionnaires de 10 % (ils sont en grève et manifestent ce 10 février) ; une accentuation de la progressivité de l'impôt qui taxera plus les plus hauts revenus ; une exonération d'impôts sur les douze premiers milliers d'Euros de revenu si les contribuables peuvent présenter des tickets de caisse dont le total s'élève à 30 % de leurs revenus, l'idée est de lutter contre les paiements discrets sans TVA ; l'installation de caisse enregistreuse dans tous les commerces (stations service et taxis inclus) est rendue obligatoire
  • 8 février : Dans un sondage récent concernant les propositions du Premier ministre Georges Papandréou pour résoudre la « crise économique » qui touche la Grèce, 70 % des personnes interrogées approuvent celles qui s'attaquent aux fonctionnaires, mais le même nombre refusent l'idée d'une augmentation de l'essence, 60 % refusent l'allongement de la vie active et 50 % refusent tout nouvel impôt.
  • 5 février : Bilan de la loi interdisant de fumer dans les bars et restaurants six mois après son entrée en vigueur : c'est un échec. On continue à fumer. Les propriétaires des établissements blâment la complexité de demande d'exemptions et la lenteur des services publics à les délivrer.
  • 5 février : Grève sur la ligne 1 (Kifissia-Le Pirée) du métro d'Athènes suite à une attaque de vandales qui ont jeté des objets sur la voie à Patissia pour obliger une rame à s'arrêter. Ils l'ont ensuite systématiquement détruite. Cette grève s'ajoute aux perturbations habituelles du week-end liées aux travaux (fermeture entre Omonia et Ano Patissia). La section entre Kallithea et Neo Faliro sera fermée jusqu'au 1er avril.
  • 5 février : Pour protester contre les mesures d'austérité annoncées par le Premier ministre Georges Papandréou, les employés des services des impôts ont entamé une grève de 48 h. De plus en plus de secteurs annoncent leur intention de se joindre à la grève générale du 10 février lancée par l'ADEDY.
  • 4 février : Károlos Papoúlias a été réélu Président avec 266 voix pour sur 298 votants, mais KKE et SYRIZA ont voté neutre. Le président réélu a appelé à l'unité nationale.
  • 4 février : L'Union européenne a accueilli favorablement les mesures annoncées par le Premier ministre Georges Papandréou, mais espère qu'elles seront réalisées et que de nouvelles mesures d'austérité seront mises en place dès le mois de mars. Les syndicats grecs ont eux aussi réagi : l'ADEDY qui avait déjà appelé à la grève pour le 10 février a confirmé son préavis et la GSEE en a posé un pour le 24 février.
  • 4 février : Le procès d'Epaminondas Korkoneas et Vassilis Saraliotis, les policiers responsables de la mort d'Alexis Grigoropoulos qui avait entraîné les « agitations de 2008 » à Amphissa est à nouveau suspendu, le temps de nommer un nouveau procureur, la précédente s'étant retiré suite au décès de son époux. Par ailleurs, Epaminondas Korkoneas a été hospitalisé pour dépression.
  • 4 février : Deux nouveaux évêchés vont être créés en Attique : à Kifissia et Ilion.
  • 3 février : Dans la ligne de la politique caractéristique de l'école de Chicago de Milton Friedman face à un choc économique et psychologique tel que l'annonce d'une dette, le Premier ministre Georges Papandréou a annoncé toutes une série de mesures : l'augmentation du prix de l'essence, le gel des traitements des fonctionnaires, l'âge de départ à la retraite repoussé et des menaces vis-à-vis des agriculteurs qui continuent à bloquer les routes et les points de passage aux frontières pour montrer la détermination du gouvernement à imposer ses mesures. Cependant, le gouvernement lui-même est divisé : le Ministre des finances, Giórgos Papakonstantínou, et le ministre de l'intérieur Yánnis Ragoússis soutiennent la politique ultra-libérale du Premier ministre, tandis que le vice Premier ministre Theódoros Pángalos et la ministre de l'économie Loúka Katséli considèrent que ces mesures socialement injustes pourraient de toutes façons ne pas satisfaire les marchés financiers. Sans surprise, KKE et SYRIZA ont critiqué ces mesures qui ont reçu l'approbation de la ND et le LAOS.
  • 1er février : Le carnaval a commencé et se terminera le 14 février prochain.
  • 1er février : Les agriculteurs qui bloquent les routes et les points de passage aux frontières ont déposé neuf revendications nationales : versement des aides promises, prix minimum garantis, protection contre la concurrence étrangère, abolition de la TVA qui les concerne, gel des remboursements de leurs emprunts pendant trois ans et retraite à 60 ans pour les hommes et 55 ans pour les femmes. Des revendications locales ou corporatistes s'y ajoutent. Aikaterini Batzeli leur a promis 1 milliard d'Euros d'aide.
  • 1er février : 60 % (47 % en 2008) des Grecs interrogés dans un récent sondage considèrent que l'immigration est un facteur de dilution de l'identité nationale et qu'il y a trop d'immigrés en Grèce ; 57 % (45 % en 2008) disent que l'immigration est un danger pour les emplois ; 75 % (stable depuis 2008) qu'elle est responsable de la criminalité ; 72 % considèrent que la politique gouvernementale n'est pas assez stricte.
  • 31 janvier : Le procès d'Epaminondas Korkoneas et Vassilis Saraliotis, les policiers responsables de la mort d'Alexis Grigoropoulos qui avait entraîné les « agitations de 2008 » à Amphissa est à nouveau suspendu. Il l'avait été une première fois car la grand-mère de Grigoropoulos était à l'hôpital. Cette fois-ci, le mari de la procureur vient de mourir dans des circonstances non encore éclaircies.
  • 29 janvier : La neige est tombée en abondance sur tout le nord du pays où les températures ne dépassent pas le zéro. Une vingtaine d'écoles ont été fermées dans la région de Thessalonique.
  • 27 janvier : Les chauffeurs des bus KTEL, gênés par les barrages des agriculteurs, menacent de monter leurs propres barrages si rien n'est fait pour ramener la circulation à la normale sur les routes grecques.
  • 26 janvier : Les agriculteurs ont renforcé leurs barrages après avoir refusé de participer aux négociations avec le gouvernement ; quatrième arrestation d'un suspect des incendies de la synagogue Etz Hayyim de La Canée ; plus de 120 fausses alertes à la bombe ont été enregistrées depuis l'attentat du 9 janvier devant le parlement.
  • 23 janvier : Deux Britanniques et un Grec ont été arrêtés pour les incendies de la synagogue Etz Hayyim de La Canée, la plus ancienne de Crète. Deux Américains sont toujours recherchés. Videurs de boîte de nuit, les suspects n'ont pas caché leur antisémitisme.
  • 22 janvier : Les agriculteurs restent mobilisés sur leur trentaine de barrages, malgré les menaces de l'Union européenne envers le gouvernement et les soixante-dix plaintes déposées, dont celle de la Bulgarie. Le barrage le plus dur est celui de Promachonas, le principal point de passage avec la Bulgarie.
  • 22 janvier : Les commissions d'enquête parlementaires sur les scandales financiers de ces dernières années (Vatopedi, Cosmote, Siemens, etc.) commenceront à siéger à partir de mercredi prochain.
  • 21 janvier : Le procès d'Epaminondas Korkoneas et Vassilis Saraliotis, les policiers responsables de la mort d'Alexis Grigoropoulos a été retardé. Une manifestation a eu lieu à Amphissa, avec quelques affrontements mineurs.
  • 20 janvier : Le procès d'Epaminondas Korkoneas et Vassilis Saraliotis, les policiers responsables de la mort d'Alexis Grigoropoulos qui avait entraîné les « agitations de 2008 » va se dérouler dans les prochains jours à Amphissa qui se prépare à un véritable siège, avec 700 policiers appelés en renfort et des check-points sur les trois routes menant à la ville. Les magasins ont renforcé leurs vitrines. On craint des « attaques » de la part des « groupes anarchistes ».
  • 19 janvier : Le dernier monument juif de Crète, la synagogue Etz Hayyim à La Canée a été attaquée pour la seconde fois en 10 jours. Installée dans une église vénitienne du XIVe siècle transformée au XVIIe siècle, la synagogue avait été restaurée et avait ouvert à nouveau ses portes en 2000. Les attaques, ainsi que celles à Larissa, Athènes, Volos, Thessalonique et Ioaninna, ont été condamnées par la classe politique.
  • 18 janvier : Les 400 prisonniers de la centrale de Grevena sont en grève de la faim depuis une semaine pour protester contre leurs conditions d'incarcération.
  • 16 janvier : Les agriculteurs ont commencé à mettre leurs menaces à exécution. Des tracteurs venus de Serrès ont bloqué l'autoroute Egnatia ; Promachonas, le principal point de passage en Bulgarie ; et la route entre Kastoria et la frontière albanaise.
  • 15 janvier : Le tourisme représente 18 % du PNB grec et 20 % des emplois. Pour la première fois en 16 ans, en 2009, le nombre d'entrées a baissé (de 8 %, mieux que les 15 à 20 % craints au début de l'année). Les arrivées en provenance d'Allemagne (2,5 millions) et du Royaume-Uni (2,2 millions) qui fournissent les plus gros contingents de touristes ont baissé de 19 %, celles venant de France (910 000) de 14 % et d'Italie (1,1 million) de 8 %.
  • 13 janvier : En raison du manque de personnel, 22 sites archéologiques et 23 musées sont intégralement ou partiellement fermés à travers le pays : fermés dans les îles et partiellement ouverts dans la capitale (seul le rez-de-chaussée du Musée national archéologique d'Athènes est ouvert le week-end ; le Musée archéologique d'Olympie et celui de Delphes n'ont plus de gardien de nuit). En effet, 4 000 contrats précaires arrivent à leur terme sans renouvellement et le ministère de la culture a suspendu le recrutement de 2 500 nouveaux gardiens, la raison invoquée étant le népotisme sévissant dans ce recrutement.
  • 12 janvier : Le projet de réforme de l'administration locale, appelé Kallikratis, ne fait pas l'unanimité, même au sein du PASOK. La principale critique porte sur le pouvoir qu'aurait le dirigeant des nouvelles entités régionales, bien supérieur à celui des députés de cette même région. Il n'y aurait ainsi qu'un dirigeant pour la « région » Athènes et ses quatre millions d'habitants.
  • 11 janvier : Un projet de réforme de l'administration locale a été dévoilé. L'objectif du gouvernement est de l'appliquer d'ici les élections locales du 14 novembre prochain. Dans un but de « rationalisation » et surtout d'économies, les 76 préfectures actuelles disparaîtraient au profit de 16 grandes régions et les 1 034 municipalités seraient regroupées au sein de 370 entités. Dans les zones les plus reculées, les administrés n'auraient plus accès qu'à des Centres électroniques de Services aux Citoyens avec des terminaux d'ordinateurs.
  • 11 janvier : Les agriculteurs envisagent de bloquer les routes à partir du 20 janvier pour protester contre leurs difficultés. Les producteurs d'olives n'ont pas attendu et se sont rendus en tracteur au centre ville de Thessalonique.
  • 10 janvier : Une bombe de faible puissance a explosé sur la place Syntagma, près du monument au soldat inconnu devant le parlement hellénique. Il pourrait être dû aux Conspiration des cellules de feu.
  • 9 janvier : Le débat sur les signes religieux à l'école s'intensifie : au nom de la liberté de conscience, quatre plaintes de parents ont été déposées contre la présence de crucifix dans les salles de classe et une élève a porté plainte contre les cours de religion obligatoire. L'Église orthodoxe de Grèce refuse toujours l'application de la décision de la cour européenne de justice demandant le retrait des signes religieux des écoles.
  • 8 janvier : Les stations Kallithea, Neratziotissa, Maroussi, KAT et Kifissia sur la ligne 1 (Kifissia-Le Pirée) du métro d'Athènes sont en travaux et donc fermées pour le week-end. Moschato sera elle fermée jusqu'en avril.
  • 8 janvier : Le projet de réforme électorale, vers plus de proportionnalité et moins de clientélisme local, est en difficultés. Alors qu'il faisait partie des grands projets du gouvernement de Georges Papandréou, de plus en plus de voix contre se font entendre au sein du PASOK ainsi que de la Néa Dimokratía. Or le gouvernement a besoin de l'appui de l'opposition pour cette réforme qui demande un vote des 2/3 au parlement hellénique.
  • 8 janvier : Mesures d'austérité au parlement hellénique : les salaires des députés seront gelés puis l'année prochaine diminués de 5 % ; leurs indemnités de présence en commission seront diminuées de 15 % ; les quinzième et seizième mois de salaire des employés du parlement sont dorénavant imposables.
  • 6 janvier : Épiphanie : jour férié en Grèce. Traditionnels plongeons pour aller rechercher la croix.
  • 5 janvier : La météo ces derniers a été responsable de divers problèmes : les ferries ont été bloqués au Pirée à cause du vent ; les pluies torrentielles ont causé des inondations dans la région de Patras, en Chalcidique, à Samos et Patmos ; la neige bloque la circulation en Épire et en Grèce centrale.
  • 5 janvier : Une trentaine d'entreprises et collectivités locales responsables de la pollution de l'Asopos ont été clairement identifiées et mises en demeure de se conformer à la législation.
  • 2 janvier : Triantafyllos Koukidis, le maire de Paggaio près de Kavala a été retrouvé mort dans le coffre de sa voiture. Son meurtre, particulièrement brutal, serait lié à des détournements de fonds s'élevant à plusieurs centaines de milliers d'Euros. Les principaux suspects, des fonctionnaires municipaux des finances, et ses complices dans les détournements de fonds, sont en garde à vue.
  • 2 janvier : Le journaliste Nikos Kakaounakis est décédé d'une septicémie mercredi dernier 30 décembre à 71 ans. Il avait commencé sa carrière à To Víma et était le rédacteur en chef de l'hebdomadaire Karfi. Il était connu pour ses interventions régulières à la télévision.

2009 (juillet-décembre)[modifier le code]

  • 30 décembre : Moins de 1% du millier de maires contactés par Polytechnique d'Athènes et la Chambre Technique de Grèce (TTE), organismes chargés de la prévention des tremblements de terre, se sont dits prêts à étudier les mesures à prendre pour rendre plus sûrs les bâtiments publics. Les organismes n'ont réussi à obtenir des renseignements que sur 5 000 des 80 000 bâtiments publics qu'ils désiraient analyser.
  • 29 décembre : Les étudiants qui n'arrivent pas à terminer leurs études dans le temps qui leur est imparti sont de plus en plus nombreux. En 2008, on comptait 303 036 anciens étudiants avec des éléments de leur diplôme non validés (en 2009, 284 219 nouveaux étudiants se sont inscrits). Il semblerait que les universités n'aient pas mis en place les années supplémentaires de « remédiation » permettant de d'achever les cursus.
  • 26 décembre : Le budget de 2010 a été voté. Budget d'austérité, il prévoit une baisse de 10 % des dépenses sociales, un baisse des dépenses militaires, un gel des traitements des fonctionnaires et une taxation de 90 % des bonus versés par les banques à leurs employés.
  • 23 décembre : Avocats et notaires sont en surnombre en Grèce : 11 000 des 21 000 avocats d'Athènes n'ont pas plaidé l'an dernier et seulement 6 000 ont pu plaider entre vingt et trente fois ; il y a aujourd'hui 43 000 avocats en Grèce en général, 1 200 viennent s'ajouter tous les ans alors que seulement 400 prennent leur retraite ; il y a 1 notaire pour 3 500 habitants, contre 1 pour 7 300 en France, 1 pour 12 000 en Italie et 1 pour 18 000 en Autriche.
  • 22 décembre : Chrístos Lambrákis, patron de Lambrakis Press possédant To Víma et Ta Néa est décédé lundi 21 décembre à 75 ans.
  • 22 décembre : Fin de la grève des éboueurs du Pirée. Une protestation est en cours à Éleusis où va être introduit le paiement de la taxe des ordures ménagères en fonction du poids de celles-ci.
  • 21 décembre : Le peintre Yiánnis Móralis est décédé à l'âge de 93 ans.
  • 19 décembre : Lutte contre la corruption et le clientélisme : 128 députés PASOK ont présenté une motion demandant la mise en place d'une commission d'enquêtes parlementaire qui examinera les divers scandales politiques de ces onze dernières années (la période inclut donc le dernier passage au pouvoir du PASOK), dont Vatopedi et Siemens.
  • 19 décembre : Après Athènes, c'est maintenant au Pirée que les ordures ne sont plus ramassées. Les éboueurs protestent contre la restructuration de leur service. Les décharges de l'Attique, quant à elles, sont en grève depuis mercredi et n'acceptent pas les ordures.
  • 19 décembre : Les étrangers en Grèce (906 000 personnes) représentent 8,1 % de la population (la quatrième proportion la plus élevée d'Europe). 64 % d'entre eux sont d'origine albanaise.
  • 17 décembre : La lutte contre la corruption et le clientélisme a commencé. Le Ministre adjoint de l'Intérieur Dinos Rovlias a démissionné : il aurait tenté de favoriser le transfert d'officiers de la police vers des postes plus prestigieux. Rovlias à 53 ans était considéré comme une des stars montantes du PASOK. Un vétérinaire du Ministère de l'agriculture a été suspendu trois ans après avoir été condamné à 18 mois de prison avec sursis pour avoir accepté un pot de vin. Au même moment, les chefs des divers partis se sont réunis auprès du Président de la République Károlos Papoúlias. Ils se sont mis d'accord sur un certain nombre de mesures comme la mise en place d'une commission d'enquêtes parlementaire multi-partis qui s'intéressera aux pratiques des membres du gouvernement, du parlement hellénique et des partis politiques.
  • 17 décembre : La vaccination contre la grippe A n'a concerné que 319 188 Grecs alors que 16 millions de doses de vaccin ont été commandées. La Ministre de la santé Mariliza Xenogiannakopoulou a décidé d'en renvoyer la moitié.
  • 15 décembre : Dans son discours télévisé d'hier 14 décembre, le Premier ministre Georges Papandréou a déclaré que pour régler le problème de la dette publique, les dépenses publiques seraient réduites de 10 % et que la lutte contre la corruption et l'évasion fiscale serait accentuée. Il a appelé les Grecs à lui apporter leur soutien dans cette lutte, seul moyen de préserver l'économie du pays. Il rencontre ce mardi les chefs des autres partis politiques et le Président de la République Károlos Papoúlias. Il a refusé des mesures d'austérité plus importantes exigées par l'Union européenne : ainsi, les traitements des fonctionnaires seront régulièrement revalorisés en fonction de l'inflation et non gelés comme exigé par Bruxelles.
  • 14 décembre : Le cabinet fantôme de la Néa Dimokratía se met en place avec principalement Antónis Samarás à l'économie et Dimitris Avramopoulos (ancien Ministre de la culture, candidat à la direction du parti qui s'est désisté en faveur de Samarás) aux affaires étrangères. Dóra Bakoyánni (ancienne ministre des affaires étrangères et candidate malheureuse à la direction du parti) a refusé la culture qui lui avait été proposée. Cela devrait susciter des tensions dans le parti.
  • 13 décembre : Le CIO vient d'annoncer qu'Ekateríni Thánou ne se verra pas accorder la médaille d'or du cent mètres des JO de Sydney retirée à Marion Jones. Elle devra au contraire partager sa médaille d'argent avec la troisième Tayna Lawrence, en raison du scandale de dopage dans lequel elle est impliquée.
  • 13 décembre : Jeremy Irons lira Un Conte de Noël de Charles Dickens au Mégaron Mousikis d'Athènes les 15 et 16 décembre prochains.
  • 12 décembre : Au sommet des chefs d'État de l'UE à Bruxelles, le Premier ministre Georges Papandréou a déclaré que pour régler le problème de la dette publique (300 milliards d'Euros, 130 % du PIB) et du déficit de l'État (12,7 % du PIB), il serait hors de question de faire payer les classes moyennes, les salariés et les fonctionnaires : il s'attaquera principalement au problème de la corruption.
  • 11 décembre : Les ordures sont à nouveau ramassées à Athènes, sous la pression de la justice : les grévistes risquaient 1 000 € d'amende par jour chacun. La ville devrait être propre pour les cérémonies de Noël. Les sapins de la place Syntagma (incendiés l'an dernier) sont pour l'instant sous la protection de la police anti-émeutes.
  • 11 décembre : Les étudiants ont manifesté aujourd'hui à Athènes et Thessalonique pour rappeler leur attachement à l'asylie de leurs universités, à nouveau remise en question suite aux émeutes du week-end dernier.
  • 10 décembre : Nouvelle hypothèse concernant la machine d'Anticythère : elle proviendrait du nord-ouest de la Grèce (Corcyre-Dodone-Buthrote) et aurait permis de calculer, en fonction des différents calendriers utilisés par les diverses cités grecques les dates précises de début des jeux organisés par ces cités.
  • 10 décembre : Lancé il y a quinze ans, le processus de création d'un cadastre a permis d'enregistrer 17 % des propriétés, soit 6 % de la surface du pays. Il a aussi permis de constater que des personnes privées se sont emparé illégalement de 300 000 ha de terres publiques. Le gouvernement voudrait achever les enregistrements en 2016.
  • 10 décembre : La grève des ordures entraîne l'amoncellement de milliers de tonnes d'immondices à Athènes.
  • 10 décembre : Afin d'adresser le problème de la dette nationale qui devrait atteindre 130 % du BIP l'année prochaine et pour laquelle il blâme la politique des gouvernements Néa Dimokratía qui l'ont précédé, le Premier ministre Georges Papandréou a annoncé des mesures d'urgence : privatisations, réforme de la sécurité sociale et gel des traitements des fonctionnaires.
  • 9 décembre : L'agence de notation financière Fitch Ratings a abaissé sa note sur l'économie grecque de A- à BBB+, du jamais vu depuis 10 ans. La principale conséquence est la spéculation portant sur la faillite de la Grèce, provoquant un plongeon de la bourse d'Athènes.
  • 9 décembre : Athènes est une des villes les moins vertes d'Europe en raison de ses émissions de CO2, de ses gâchis d'énergie, d'eau et d'espaces publics, de sa circulation, de sa pollution de l'air et de ses déchets ; sans que cela ait à voir avec la grève des éboueurs qui entre dans sa troisième semaine.
  • 9 décembre : La Néa Dimokratía d'Antónis Samarás a annoncé qu'elle soutiendrait la réélection à la Présidence de la République de Károlos Papoúlias.
  • 7 décembre : Deuxième jour d'affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à Athènes à l'issue de la manifestation à l'appel de l'ADEDY qui a réuni 5 000 personnes.
  • 6 décembre : Comme anticipé, les manifestations de commémoration de la mort d'Alexis Grigoropoulos ont dégénéré en affrontements entre des groupes d'anarchistes et la police (6 000 policiers à Athènes) dans les rues d'Athènes et de Thessalonique. 160 personnes avaient été arrêtées préventivement à Athènes. Une cinquantaine d'arrestations ont eu lieu à Athènes et une vingtaine à Thessalonique. Mikhaíl Khryssokhoïdis, le ministre de la Protection du citoyen a annoncé la « tolérance zéro » contre les fauteurs de troubles d'ajourd'hui.
  • 5 décembre : La Grèce, dans le groupe B pour la Coupe du monde de football 2010, rencontrera l'Argentine, le Nigeria et la Corée du sud au premier tour.
  • 5 décembre : Les travaux sur la ligne de l'ISAP (Kifissia-Le Pirée), la ligne 1 du métro d'Athènes, continuent. Elle sera fermée entre les stations Attiki et Nea Ionia ce week-end. Elle reste fermée entre Tavros et Faliro jusqu'au 16 décembre. Les abonnements annuels pour les transports athéniens seront en vente à partir de lundi (350 € pour tous les transports ; 300 € pour le métro ; 250 € pour l'ISAP ; 150 € pour les bus, tramways et trolleys).
  • 5 décembre : L'ADEDY appelé à la grève générale pour lundi 7 décembre afin de permettre à tous ceux qui le souhaitent de participer à la marche à la mémoire d'Alexis Grigoropoulos. Une première manifestation, émaillée d'incidents contre les forces de l'ordre, a eu lieu hier 4 décembre. Les appels au calme se multiplient pour ce week-end.
  • 3 décembre : Après des grèves similaires la semaine dernière (trois jours) et la semaine précédente (une journée), les employés des principales décharges d'Athènes commencent une grève de cinq jours. Le ramassage des ordure ne sera donc pas fait. Les Athéniens sont invités à nouveau à les stocker sur leur balcon.
  • 2 décembre : Les universités d'Athènes se demandent si elles doivent fermer dans les prochains jours afin d'éviter tout incident. Le week-end prochain sera en effet le premier anniversaire de la mort d'Alexis Grigoropoulos qui avait déclenché les « agitations de 2008 en Grèce ».
  • 2 décembre : L'évêque Nikoalos de Phthiotide vient de punir (sans que la punition ait été rendue publique) six des popes (eux aussi inconnus) de son évêché pour s'être ouvertement exprimé dans la campagne électorale de désignation du nouveau leader de la Néa Dimokratía. L'Église orthodoxe de Grèce condamne en effet tout type de cléricalisme.
  • 25 mai : Les stations Petralona, Aghios Eleftherios et Ano Patissia sur la ligne 1 (Kifissia-Le Pirée) du métro d'Athènes sont en travaux et donc fermées pour une durée indéterminée.
  • 30 novembre : Antónis Samarás a été élu à la tête de la Néa Dimokratía avec 50,18 % des suffrages (soit 272 250 voix) contre 39,76 % à Dóra Bakoyánni (215 724 voix) et 10,06 % (54 587 voix) à Panayiotis Psomiadis.
  • 30 novembre : Les producteurs de pêches, comme les deux dernières années, bloquent, depuis quatre jours, la circulation sur les axes nord-sud du pays pour demander des aides gouvernementales.
  • 29 novembre : La soprano Arda Mandikian est décédée le 8 novembre dernier à 85 ans. Originaire de Smyrne et formée à Athènes, elle était une des interprètes préférées de Britten.
  • 28 novembre : Les Premiers ministres grec Georges Papandréou, macédonien Nikola Gruevski et albanais Sali Berisha se sont rencontrés sur les bords des lacs Prespa pour faire de la région des lacs, partagés entre les trois pays, une zone de conservation de l'environnement.
  • 27 novembre : María Damanáki est désignée commissaire européenne aux Affaires maritimes et à la pêche.
  • 27 novembre : La Grèce, avec 250 cas par an, est le pays le plus attaqué par ses citoyens devant de la Cour européenne de justice.
  • 26 novembre : Troisième jour de grève des éboueurs et nettoyeurs des rues à Athènes. Une action similaire avait eu lieu la semaine dernière. Ils réclament des augmentations de salaires.
  • 26 novembre : Néa Dimokratía : Les élections à la direction ont lieu ce dimanche. Les attaques d'Antonis Samaras (ancien ministre de la culture), le mieux placé, se font de plus en plus virulentes contre sa rivale Dóra Bakoyánni (ancienne ministre des affaires étrangères). Il l'accuse d'être responsable de la défaite aux législatives : elle aurait poussé Konstantínos Karamanlís à appeler aux urnes, alors que lui Samaras le déconseillait. Il lui reproche aussi une attitude trop conciliante dans la question du nom avec l'ARYM ou à propos de la réunification de Chypre.
  • 24 novembre : Les travaux sur la ligne de l'ISAP (Kifissia-Le Pirée), la ligne 1 du métro d'Athènes, continuent. Elle sera fermée entre les stations Tavros et Faliro jusqu'au 16 décembre.
  • 24 novembre : Nikítas Kaklamánis, le maire d'Athènes, ancien ministre de la santé et médecin, procède lui-même aux inoculations du vaccins contre la grippe A dans le cadre de la campagne grecque de vaccination.
  • 23 novembre : Contrairement aux week-ends précédents, il a fait très beau (plus de 20° C et du soleil) ce week-end et les Grecs se sont précipités à la plage tandis que les ferries qui rentraient des Cyclades dimanche soir étaient pleins. Les températures ne devraient baisser qu'à partir de mercredi
  • 21 novembre : Le projet de triplement de la longueur des couloirs de bus à Athènes a amené l'ouverture d'une réflexion sur leur situation (et quasi inutilité) actuelle. En 2007 et 2008, 20 000 automobilistes ont été verbalisés pour infraction dans les couloirs de bus. Sur les quatre premiers mois de 2009, 5 000 ont été verbalisés pour les avoir empruntés ; 7 200 pour s'y être stationnés (avec 2 200 utilisations de grue pour enlever les véhicules). L'OASA demande aux autorités une meilleure protection des couloirs, pour une meilleure efficacité.
  • 21 novembre : Le Ministre de l'intérieur Yánnis Ragoússis a annoncé que l'État ne recruterait pas de fonctionnaires en 2010. Les recrutements devraient reprendre en 2011, mais seulement en proportion d'une embauche pour cinq départs. La nécessité d'absorber les 3 500 anciens employés d'Olympic Airways maintenant sans emploi est une des raisons avancées.
  • 21 novembre : Dans la perspective de l'adoption du budget pour 2010 qui devrait s'attaquer aux problèmes de la corruption, le Premier ministre Georges Papandréou a décidé de réunir sous l'égide du Président Károlos Papoúlias l'ensemble des leaders politiques grecs afin d'obtenir leur soutien dans la lutte contre ce fléau.
  • 19 novembre : María Damanáki est désignée par le Premier ministre Georges Papandréou pour être la prochaine commissaire européenne grecque, en remplacement de Stavros Dimas.
  • 19 novembre : Une loi prochaine va faire en sorte que les forêts détruites lors des incendies soient immédiatement enregistrées dans le cadastre en cours d'élaboration, afin d'éviter toute construction sauvage.
  • 18 novembre : La Grèce bat l'Ukraine sur le score de 1 à 0. La Grèce se qualifie ainsi pour la Coupe du monde de football 2010 ! La Grèce ne s'était plus qualifiée depuis 1994.
  • 14 novembre : 55 % des Grecs interrogés pour un sondage Kathimerini-Skai TV ne sont pas satisfaits de la politique gouvernementale qui selon 60 % des sondés va dans la mauvaise direction. Le principal problème (43 %) est la crise économique et le risque de chômage. Pour 63 % des personnes interrogées, les grèves et manifestations pourraient se multiplier dans les prochains mois.
  • 14 novembre : La plupart des universités d'Athènes ont fermé dès ce week-end en prévision des célébrations du 17 novembre la semaine prochaine.
  • 12 novembre : Grèce-ARYM : Skopje propose d'avoir recours à un arbitrage international neutre pour régler la question du nom.
  • 12 novembre : L'Église orthodoxe de Grèce proteste contre une décision de la Cour européenne des Droits de l'homme demandant le retrait des crucifix des écoles (cas suscité par une mère italienne). Hiéronyme II d'Athènes a déclaré qu'il n'y avait plus que les minorités à avoir des droits et que la majorité n'était jamais respectée. L'évêque Nikoalos de Phthiotide regrette que les jeunes perdent tous les repères et symboles.
  • 12 novembre : La nouvelle ministre de l'éducation, Anna Diamantopoulou, va devoir reconnaître les diplômes des établissements supérieurs privés, malgré ses premières déclarations. L'Union européenne menace en effet la Grèce d'une amende de 150 000 € par jour où la directive ne serait pas appliquée. Mais, les établissements supérieurs privés ont donné leur accord à la mise en place d'un charte de qualité et aux inspections par le ministère.
  • 12 novembre : Les « stages » (en français dans le texte) dans la fonction publique qui avaient été utilisés par la Néa Dimokratía comme moyen de s'assurer des voix lors des dernières élections législatives et donc très critiqués vont prochainement être rendus impossible.
  • 11 novembre : Néa Dimokratía : Dimitris Avramopoulos (ancien ministre de la santé) a apporté son soutien surprise à Antonis Samaras (ancien ministre de la culture), ce qui compromet les chances de Dóra Bakoyánni (ancienne ministre des affaires étrangères) pour la direction du parti. Samaras et Bakoyanni étaient en effet jusque là à égalité.
  • 11 novembre : D'après le Centre National pour l'Environnement et le Développement Durable (EKPAA), dans les conditions actuelles, la pollution et la mauvaise qualité de l'air vont continuer à s'aggraver en Attique, à Thessalonique, Patras, Volos et Kozani. 10 % du pays sont aussi en danger de désertification à cause de la diminution des pluies, principalement dans le Péloponnèse, en Thessalie, en Macédoine centrale, en Crète et dans les Cyclades.
  • 11 novembre : Le creusement du premier tronçon (entre les deux premières stations) de 9,6 km du métro de Thessalonique a été achevé hier 10 novembre.
  • 8 novembre : Le mauvais temps continue à sévir en Grèce. Les pluies torrentielles ont entraîné des inondations et des dégâts importants dans tout le pays. Elles ont fait un mort et un disparu en Macédoine.
  • 7 novembre : La prochaine réforme du service militaire fera que les conscrits ne pourront plus servir que dans l'infanterie. Marine et armée de l'air ne recruteront plus que des spécialistes.
  • 5 novembre : Grèce-ARYM : Le Président macédonien Gjorge Ivanov a invité son homologue grec Károlos Papoúlias à venir discuter à Skopje de la question du nom.
  • 5 novembre : Pour la troisième fois cette semaine, des affrontements ont opposé, au sein même de l'Université d’économie d’Athènes des étudiants membres de syndicats rivaux (PASOK et ND).
  • 4 novembre : Le mauvais temps continue à sévir en Grèce : dégâts, inondations et ferries coincés au Pirée à cause du vent. Il devrait encore durer au moins jusqu'au début de la semaine prochaine.
  • 3 novembre : Néa Dimokratía : Plus que deux candidats sérieux pour la direction du parti : Dóra Bakoyánni (ancienne ministre des affaires étrangères) et Antonis Samaras (ancien ministre de la culture) ; Dimitris Avramopoulos (ancien ministre de la santé) s'est retiré de la course ; le préfet de Thessalonique, Panayiotis Psomiadis n'a quant à lui aucune chance réelle.
  • 2 novembre : La tempête sur l'Égée ce week-end a obligé les ferries à rester à quai. Il a neigé sur le Parnès dans la banlieue nord d'Athènes.
  • 2 novembre : Les prix des taxis augmentent de 25 % aujourd'hui. Une nouvelle hausse de 20 % est prévue pour mai prochain.
  • 2 novembre : C'est aujourd'hui que l'entreprise chinoise en:Cosco prend le contrôle du Pirée. Un accord a par ailleurs été trouvé avec les dockers grévistes. Leurs emplois et le taux de rémunération des heures supplémentaires sont garantis par le gouvernement.
  • 1er novembre : La Grèce compte 5 millions d'internautes, dont 1,75 million disposant du haut-débit. 2,5 millions de Grecs ont fait un achat en ligne l'an dernier pour une moyenne de 125 €. Il y a 1,3 million de sites web grecs et 217 000 blogs. Les trois sites les plus visités sont google.gr ; facebook puis youtube. Le site du PASOK est au 144e rang, celui de la ND au 340e, la SIRIZA au 838e, le LAOS au 1 004e et le KKE au 2 854e. Le gouvernement de Georges Papandréou se propose de se rapprocher de la population via le net.
  • 31 octobre : Après neuf ans de travaux, la réfection des Propylées est enfin terminée. Un dernier morceau, pesant dix tonnes, a été mis en place hier jeudi. Les échafaudages devraient bientôt être enlevés.
  • 30 octobre : Grèce-ARYM : les Premiers ministres Nikola Gruevski et Georges Papandréou se sont rencontrés à Bruxelles. Le Premier ministre grec a déclaré qu'il soutiendrait l'adhésion de l'ARYM à l'UE dès le problème du nom serait réglé. Il a insisté sur le fait que la Grèce n'accepterait qu'un nom reposant sur la géographie.
  • 30 octobre : Depuis l'entrée en vigueur de la loi anti-tabac le 1er juillet, la police à Athènes et Thessalonique a reçu 2 500 plaintes pour non-respect. Il semblerait que les petits établissements qui ont fait le choix d'être intégralement fumeur n'ont pas encore reçu leur autorisation (2 200 rien qu'à Athènes) mais malgré tout autorisent leurs clients à fumer.
  • 29 octobre : D'après le dernier baromètre européen, les Grecs (84 %) sont parmi les Européens qui ont le plus peur de la pauvreté ; juste derrière les Hongrois (96 %) et les Français. Un tiers des Grecs considèrent que leur revenu est insuffisant pour couvrir leurs besoins
  • 29 octobre : Élli Pappá, journaliste de gauche et opposante à la dictature tout au long du XXe siècle, est décédée mardi à 89 ans.
  • 28 octobre : Seconde fête nationale de l'année : le Jour du Non.
  • 26 octobre : Les pluies torrentielles de ce week-end ont entraîné des inondations et des dégâts importants dans tout le pays. Ainsi, l'autoroute Athènes-Corinthe a été submergée par plus d'un mètre d'eau (et donc coupée) près de Kinetta à 65 km de la capitale.
  • 26 octobre : Néa Dimokratía : Les sympathisants du mouvement, interrogés à propos du changement de leader, considèrent que Dóra Bakoyánni (ancienne ministre des affaires étrangères) serait la plus à même de diriger le parti (34 %) et de gagner les prochaines élections (60 %). Antonis Samaras (ancien ministre de la culture) arrive deuxième pour la direction (16 %), sa principale qualité serait sa capacité à renouveler le mouvement (23 %). Le troisième pour la direction est Dimitris Avramopoulos (ancien ministre de la santé) avec 12 %, principalement car il serait le plus capable de maintenir l'unité de la ND. Le préfet de Thessalonique, Panayiotis Psomiadis, qui s'est aussi porté candidat à la direction du mouvement ne recueille que 6 % des intentions de vote. Dans un sondage plus général, la question du leadership de la ND n'intéresse pas du tout 62 % des personnes interrogées, chiffre quasiment inverse de l'intérêt suscité par la question du leadership au PASOK il y a deux ans.
  • 25 octobre : Grèce-ARYM : le Premier ministre Nikola Gruevski a appelé à la reprise du dialogue avec Athènes en insistant sur le fait que la querelle du nom a été imposée de l'extérieur aux deux pays. L'UE vient juste de demander à l'ARYM de résoudre rapidement cette querelle ; en pratique, six semaines avant la prochaine réunion du Conseil de l'Europe.
  • 25 octobre : Pavlopetri, fouillée par une équipe d'archéologues sous-marins anglais et grecs est considérée par ceux-ci comme pouvant être une des sources du mythe de l'Atlantide. Cette cité prospère depuis l'âge de pierre a une superficie de 30 000 m² se trouve entre Néapoli sur le cap Malée et Élafonissos. Elle aurait été engloutie autour de 1.000 avant J. C.
  • 24 octobre : Le chef de la police Vassilis Tsatourias a été limogé par le Ministre de la Protection du citoyen après l'intervention musclée de mercredi soir dans Exarchia (Athènes). Les forces de l'ordre sont intervenues en force contre une soirée de lancement d'un livre. De nombreux membres de la SYRIZA ont été arrêtés sans cause réelle et ont été violemment traités.
  • 24 octobre : La ministre-adjoint du tourisme Angela Gerekou a annoncé que la baisse de la fréquentation touristique continuerait en 2010. Les prévisions actuelles envisagent une baisse de 13 % en moyenne. Elle a aussi annoncé que la date butoir données aux entreprises touristiques pour faire régulariser toutes leurs modifications illégales ou non déclarées (comme les piscines) restaient (malgré le changement de gouvernement) le 1er novembre prochain. De même, au 1er janvier, toutes les « rooms for rent » dépassant 10 chambres seront considérées comme des hôtels.
  • 22 octobre : La nouvelle ministre de l'éducation, Anna Diamantopoulou, a annoncé qu'elle allait engager 2 000 enseignants vacataires pour résoudre cette année les problèmes de sous-effectif. L'an prochain, l'État devrait dépenser 1 milliard d'Euros dans le même but. En parallèle, elle a annoncé que le gouvernement ne renouvellerait pas les « stages » (en français dans le texte en grec) mis en place par la ND. 12 000 personnes (la plupart membre du parti) s'étaient vu proposer ces « stages » dans la fonction publique (surtout l'enseignement) afin d'acquérir de l'expérience professionnelle. Le PASOK considérait pendant la campagne électorale qu'ils n'étaient en fait que des récompenses aux fidèles du gouvernement ND.
  • 24 octobre : Les travaux sur la ligne de l'ISAP (Kifissia-Le Pirée), la ligne 1 du métro d'Athènes, continuent. Elle sera fermée entre les stations Kifissia et Irini tout le week-end. Le quai de la station Ano Petralona, en direction de Kifissia est toujours fermé, pour travaux, pour une durée indéterminée.
  • 19 octobre : Perturbations toute la semaine sur la ligne du Proastiakos : le terminus ne sera pas le Pirée mais Ano Liosia. Il y aura des bus de remplacement.
  • 19 octobre : Les dockers du Pirée suspendent leur grève jusqu'au 2 novembre, le temps de traiter les containers en souffrance. Les discussions avec le gouvernement ce week-end ont, selon eux, amené des avancées à propos de la concession du port à Cosco.
  • 17 octobre : Les pluies abondantes de ce vendredi 16 octobre ont entraîné des inondations et des dégâts importants en Attique et dans le Péloponnèse où des récoltes ont été perdues. La site de Delphes a dû être fermé pour des raisons de sécurité.
  • 17 octobre : Les élèves de 28 établissements scolaires à Thessalonique les occupent actuellement, parfois depuis longtemps. Ils protestent contre l'état de dégradation. Ils ont été mis en demeure d'évacuer par un procureur hier vendredi 16 octobre. Le procureur a aussi exigé des parents qu'ils interviennent.
  • 15 octobre : Le nouveau Premier ministre Georges Papandréou devrait prochainement proposer une réforme du système électoral, avec plus de proportionnalité afin de biser les fidélités locales. Mais, il lui faudra pour cela convaincre la ND car ce genre de réforme nécessite les 2/3 des voix du Parlemnt.
  • 10 octobre : La station Petralona sur la ligne de l'ISAP (Kifissia-Le Pirée), en travaux depuis mai, ouvrira à nouveau à partir de lundi. Cependant, le quai de la station Ano Petralona, en direction de Kifissia fermera à son tour pour travaux, pour une durée indéterminée.
  • 15 octobre : Les établissements supérieurs privés dont la reconnaissance des diplômes par l'État a été remise en cause ont décidé de porter plainte pour diffamation contre deux syndicats d'enseignants du supérieur public. Les critiques leur auraient porté préjudice.
  • 15 octobre : La grève des dockers au Pirée vient d'entrer dans sa troisième semaine. Il proteste contre la concession du port pour 35 ans à l'entreprise chinoise en:Cosco. Plus de 10 000 containers sont en souffrance.
  • 14 octobre : Les vents violents (7 à 9 Beaufort) et le mauvais temps ont obligé les ferries à rester au port du Pirée hier 13 octobre. Ce devrait être aussi le cas aujourd'hui.
  • 12 octobre : Le nouveau Premier ministre Georges Papandréou veut faire de la réhabilitation de l'Élide, touchée par les incendies de l'été 2007, un modèle de « développement vert ».
  • 9 octobre : Les travaux sur la ligne de l'ISAP (Kifissia-Le Pirée), la ligne 1 du métro d'Athènes, continuent. Elle sera fermée entre les stations Kallithea et Irini tout le week-end.
  • 9 octobre : Le nouveau ministre de l'éducation, Anna Diamantopoulou, a annoncé qu'elle allait examiner la reconnaissance par l'État des diplômes délivrés par les établissements privés d'enseignement supérieur. Cette reconnaissance par le ministre précédent Evripídis Stylianídis avait choqué les milieux universitaires.
  • 9 octobre : Le prochain congrès de la ND devrait se tenir le 7 novembre prochain. s'il est acquis que Konstantínos Karamanlís démissionnera, le parti est divisé quant à la forme de l'élection du nouveau leader. Les principaux candidats à la succession sont Dóra Bakoyánni (ancienne ministre des affaires étrangères, Dimitris Avramopoulos (ancien ministre de la santé) et Antonis Samaras (ancien ministre de la culture).
  • 8 octobre : La production du miel est en danger. L'usage des désherbants a fait disparaître une grande partie des plantes à fleurs. Il y a quelques années, 10 % du miel provenait des champs de coton ; de nos jours, il n'y a plus que du coton bourré d'insecticides dans ces champs et donc plus d'intérêt d'y envoyer les abeilles. De même, le réchauffement climatique a fait disparaître une grande partie des fleurs mellifères.
  • 7 octobre : Le nouveau gouvernement, dirigé par Georges Papandréou est réduit par rapport à ses prédécesseurs : 14 ministres au lieu de 16, seulement 21 « ministres adjoints » et deux « ministres alternatifs ». 21 des 37 membres de ce gouvernement n'ont jamais fait partie d'un gouvernement auparavant. Le plus jeune membre a 39 ans et le plus âgé 60 ans. La composition du gouvernement reflète l'équilibre entre les différents courants au sein du PASOK afin d'essayer de les réconcilier, entre les partisans de Gheórghios Papandréou et ceux de son principal rival pour la direction du parti Evanghelos Vénizelos. Le leader du parti des Verts écologistes, Nikos Chrysogelos, a refusé le poste de Ministre de l'environnement.
  • 5 octobre : Victoire totale du PASOK aux élections législatives. Avec 44% des suffrages, le PASOK obtient une majorité confortable (160/300 députés). La défaite ND est complète : 33,5% des voix et 91 sièges. Surtout, la ND perd la majorité dans toutes les circonscriptions de Grèce, hormis le sud du Péloponnèse (Laconie et Messénie), en Argolide, dans le nome de Serrès et le nome de Kastoria. Le KKE obtient 7,5% des voix et 21 élus ; le LAOS 5,6% et 15 députés, la SYRIZA 4,6% et 13 élus. Les Verts écologistes ne passent pas la barre des 3% et n'ont aucun élu. Le taux de participation a été de 70%.
  • 3 octobre : Demain dimanche, dix millions de Grecs seront appelés aux urnes (le vote est obligatoire) entre 7h et 19h pour les élections législatives. Deux millions d'entre eux ont plus de 71 ans tandis que 250 000 voteront pour la première fois. Ils auront à choisir entre 3 905 candidats issus de 23 partis. En raison des élections législatives, les musées et sites archéologiques fermeront plus tôt : 15h au lieu de 20h. Les résultats seront connus vers 22h. La circonscription la plus grande est la deuxième circonscription d'Athènes (Athènes B) avec 1,3 million d'électeurs.
  • 3 octobre : Campagne électorale. Elle est terminée. L'interdiction des sondages depuis quinze jours ne permet pas de savoir si la stratégie offensive de Konstantínos Karamanlís contre le PASOK a été efficace. Lors des derniers sondages, la ND avait six points de retard. Tout dépendra du résultat des partis qui n'obtiendront pas de députés. À 2%, le parti vainqueur aura besoin de 41,8% des voix pour une majorité ; à 5%, le parti vainqueur aura besoin de 40,6%. Tout dépendra ensuite des résultats des Verts écologistes et de la SYRIZA crédités chacun de 3%. Les Verts écologistes qui espèrent huit à dix députés ont fait savoir qu'ils ne seraient pas opposés au fait d'entrer dans une majorité gouvernementale avec parti vainqueur (quel qu'il soit) afin de faire avancer la cause écologique dans le pays.
  • 2 octobre : Campagne électorale. Elle se termine ce soir par les derniers grands discours des leaders. Hier soir (1er octobre), Konstantínos Karamanlís répondait à un panel d'une centaine d'Athéniens et Georges Papandréou faisait un discours au pied de l'Aréopage. Karamanlís y sera ce soir tandis que Papandréou sera à Patras. Le leader du PASOK détaille les cinq premières mesures que son gouvernement prendrait dans les cent premiers jours. Elles sont principalement économiques. Il promet aussi de réhabiliter les quartiers urbains en déréliction. Le leader de la ND stigmatise l'incapacité à gouverner des socialistes. Il appelle aussi ses électeurs à ne pas se laisser tenter par le vote LAOS. Pour lui, toute voix perdue est une voix PASOK. Les socialistes sont donnés vainqueurs de l'élection de dimanche, mais avec un nombre de députés qui ne permettrait pas de former un gouvernement sans une coalition.
  • 1er octobre : Les archives nationales du cinéma viennent d'ouvrir dans le quartier de Metaxourgeio au centre d'Athènes. Site officiel
  • 30 septembre : Le « nouveau » musée de l'Acropole sert régulièrement pour des soirées privées. À chaque fois, les invités se contentent de garer leur voiture le long de la rue piétonne Dionysiou Areopagitou, au grand dam des autorités du musée. Ces dernières ont demandé aux forces de l'ordre de ne pas accepter ce parking sauvage et de sévir en distribuant des amendes. En fait, la direction du musée espère ainsi obtenir la construction d'un parking qui lui serait spécifique.
  • 27 septembre : Dernier week-end du Festival du film de Thessalonique.
  • 26 septembre : Les travaux sur la ligne 1 (Kifissia-Le Pirée) du métro d'Athènes continuent. Elle sera fermée entre les stations Attiki et Irini tout le week-end. L'information n'a été rendue publique qu'hier soir.
  • 26 septembre : Campagne électorale. Les sondages étant interdits les deux dernières semaines de la campagne, les auteurs des blogs qui en publient sont poursuivis par la justice.
  • 26 septembre : Campagne électorale. Peu de fond et les partis se critiquent très violemment. Les uns attaquent l'inefficacité du gouvernement sortant, les autres l'absence de réelles solutions proposées par les premiers.
  • 25 septembre : La Piraeus Bank vient d'offrir 10 véhicules électriques à la police municipale d'Athènes.
  • 25 septembre : Après le « nettoyage » du camp de migrants à Patras en juillet dernier, ces derniers se sont déplacés. Ils tentent dorénavant d'embarquer depuis Igoumenitsa.
  • 25 septembre : La Grèce est un des pays les moins « alcooliques » d'Europe. Seulement 200 000 Grecs sont considérés comme alcooliques et 5 000 en meurent tous les ans. En moyenne, un Grec boit (au total) 9,5 litres d'alcool pur par an (contre 11 litres pour la moyenne européenne).
  • 24 septembre : Dans un sondage récent, 70% des Grecs interrogés se déclarent contre la légalisation des constructions illégales et 83% pour des sanctions pénales, mais 86% reconnaissent que la législation est si compliquée que toutes les maisons doivent être pour une raison ou une autre dans l'illégalité. À la base de ce sondage se trouve le débat sur la loi dite « imyipaithrioi » qui permettrait aux propriétaires de légaliser diverses petites modifications jusque là illégales.
  • 24 septembre : Des centaines d'enseignants ont manifesté dans le centre d'Athènes hier. Il protestaient contre le fait que 5 000 d'entre eux n'aient pas été payés depuis un an. L'autorité régionale d'éducation de l'Attique a promis un premier versement des arriérés dans les prochains jours.
  • 23 septembre : Campagne électorale. Second (et dernier débat) télévisé hier soir 22 septembre. Il a opposé Konstantínos Karamanlís et Georges Papandréou. Le débat fut très animé, voire vif, souvent constitué d'attaques réciproques, mais il ne semble pas avoir réellement dégagé de vainqueur ou avoir pu convaincre les indécis. Les partis politiques devraient se contenter dorénavant de meetings et discours.
  • 22 septembre : Campagne électorale. Le premier des débats télévisés a eu lieu hier soir 21 septembre entre les leaders des six principales formations. Après avoir répondu aux journalistes, ils ont pu poser une question chacun à un seul autre candidat. Konstantínos Karamanlís a interrogé Georges Papandréou et réciproquement. Les deux hommes se retrouvent face à face ce soir pour un nouveau débat. Le leader des Verts écologistes, Nikos Chrysogelos, a semblé le plus à l'aise. Pour la première fois, des écologistes pourraient entrer au Parlement. Le leader du LAOS, Giorgos Karatzaferis, fut attaqué sur son attitude face à l'immigration tandis que les chefs du KKE, Aleka Papariga, et de la SYRIZA Alexis Tsipras furent surtout interrogés sur les manifestations.
  • 21 septembre : Campagne électorale : candidats. Les listes des « députés nationaux » (ceux non élus dans une circonscription, mais au prorata des voix de leur parti, ce qui fait le que PASOK et la ND devraient en avoir quatre chacun) ont été présentées. Si la NΔ a choisi des membres du parti (en mettant cependant la vieille garde en fin de liste), le PASOK a préféré jouer les membres de la « société civile » pour attirer les indécis (avec des universitaires, des économistes ou des journalistes).
  • 21 septembre : L'équipe de Grèce de basket-ball a fini troisième du championnat d'Europe de basket-ball 2009 en battant la Slovénie 57-56.
  • 21 septembre : Dora Bakoyannis est toujours hospitalisée à l'hôpital Henri Dunant d'Athènes pour une affection pulmonaire qui n'aurait rien à voir avec la grippe A.
  • 18 septembre : Campagne électorale : sondages. Les derniers sondages donnent le PASOK en tête de 6 points. Surtout, pour la première fois, l'écart permettrait la formation d'un gouvernement avec une majorité PASOK de 153 sièges, 97 pour la ND, 23 au KKE, 16 au LAOS et 11 à la SYRIZA.
  • 16 septembre : Les propriétaires de maisons (légales ou illégales) détruites par les incendies d'août près d'Athènes seront tous indemnisés à raison de 750 € par mètre-carré (jusqu'à 120 m2).
  • 16 septembre : Le premier mort de la grippe A (uniquement de la grippe A) en Grèce est un Français, décédé hier 15 septembre à l'hôpital Sismanogleio d'Athènes.
  • 16 septembre : Dans l'Euro de basket en Pologne, la France a battu la Grèce 71-69 à la dernière minute et s'est qualifiée pour les quarts de finale.
  • 15 septembre : Campagne électorale : candidats. Sept anciens ministres ND dont Savvas Tsitouridis, Vassilis Magginas, Petros Doukas et Aristotelis Pavlidis ne seront pas présentés par leur parti en raison de scandales judiciaires. Savvas Tsitouridis a menacé en représailles de faire des révélations sur d'autres membres du gouvernement.
  • 14 septembre : Campagne électorale : La foire internationale de Thessalonique est un des hauts lieux de la campagne. Les leaders politiques s'y succèdent pour y faire des discours et proposer leur programme.
  • 12 septembre : Campagne électorale : candidats. Costas Simitis a dit « non » au PASOK qui aura donc plus de difficultés à attirer les électeurs centristes.
  • 11 septembre : Campagne électorale : sondages. 85 % des Grecs interrogés ne font pas confiance aux partis politiques et 75 % ne font pas confiance au gouvernement. Le PASOK est en tête des intentions de vote (41 %) devant la ND (35,5 %), le KKE (8,5 %), le LAOS (7 %) et la SYRIZA empêtrée dans ses problèmes de personne (4 %). Georges Papandréou et Konstantínos Karamanlís sont à égalité en ce qui concerne lequel des deux serait le meilleur Premier ministre (38 %). Pour 21 % des personnes interrogées, aucun des deux.
  • 11 septembre : Campagne électorale : candidats. Les partis politiques essaient de redorer leur image. Tous les députés sortants impliqués dans les divers scandales (Vatopédi, Siemens, corruption, etc.) ne devraient pas être investis. Le PASOK espère par contre réussir à convaincre Costas Simitis de sortir de sa retraite.
  • 11 septembre : Les travaux sur la ligne 1 (Kifissia-Le Pirée) du métro d'Athènes continuent. Elle sera fermée entre les stations Tavros et Le Pirée ces deux prochains week-ends (12-13 et 19-20 septembre).
  • 11 septembre : De très fortes pluies sont attendues pour ce vendredi et le week-end. Elles devraient d'abord toucher la Crète puis les îles de l'Égée et enfin la Grèce continentale.
  • 9 septembre : Le développement immobilier le long de la plage d'Agiannaki sur le golfe de Kyparissia (ouest du Péloponnèse) est responsable de la mort en masse de tortues marines (Caretta Caretta). Les tortues, après leur naissance se dirigent vers la mer en se guidant avec le reflet de la lune sur les flots. Elles l'ont confondu avec les lumières des maisons et de la route où elles se sont fait écraser. Les Caretta Caretta, en voie d'extinction, sont protégées.
  • 8 septembre : La plus longue défense de mammouth du monde vient d'être dégagée près de Grevena : elle a trois millions d'années et mesure 5,02 m. Le record précédent (toujours près de Grevena) était de 4,39 m.
  • 8 septembre : Le « Greeklish » ou « Grenglish », mélange de grec et d'anglais (utilisation des caractères latins au lieu des caractères grecs ; mélange caractères latins et grecs ; mélange de mots grecs et anglais ; absence d'accent tonique ; abandon des déclinaisons et des conjugaisons ; etc.) lié au développement des mails et surtout des SMS touche près des deux-tiers des copies des écoliers, lycéens et étudiants selon une récente étude. Même s'ils sont persuadés (plus de 55%) que cet usage met leur langue en danger, les jeunes Grecs disent qu'ils ont pris l'habitude de l'utiliser (84 %), qu'ils gagnent ainsi du temps (71,4%) et que c'est à la mode (34%).
  • 7 septembre : Le chapiteau d'une des colonnes de la basilique paléochrétienne du VIe siècle (dite « atelier de Phidias ») sur le site d'Olympie a été volé. Les autorités restent confondues par ce vol pour le moins inhabituel.
  • 3 septembre : Des élections législatives anticipées sont convoquées pour le dimanche 4 octobre prochain. Le gouvernement ND est en proie aux difficultés en raison de la crise, de l'endettement du pays et de sa très courte (une voix) majorité au parlement hellénique.
  • 31 août : Les manifestations contre les feux de forêt en Attique n'ont rassemblé que quelques centaines de manifestants devant le parlement.
  • 27 août : Le gouvernement annonce que la rentrée scolaire se fera à la date prévue, soit le 11 septembre, malgré la menance de la grippe A.
  • 15 août : Grèce-ARYM : le médiateur américain Matthew Nimetz aurait proposé un nom accepté par les deux parties : République de Macédoine du nord. Mais, la Grèce demande que ce nom soit employé par tous les pays, même ceux qui ont déjà reconnu l'ARYM en tant que Macédoine, ce que l'ARYM refuse.
  • 12 août : La ligne 3 du métro d'Athènes (fermée pour travaux entre la station Ethniki Amyna et l'Aéroport international d'Athènes Elefthérios-Venizélos) pourrait rouvrir à la fin du mois d'août ou au début du mois de septembre. Pour l'instant, les passagers doivent descendre à Ethniki Amyna et prendre un bus (X5 ou X6) pour la station Doukissis Plakentias pour rejoindre les trains de banlieue allant à l'aéroport ou prendre un bus direct (X94 et X95) jusqu'à l'aéroport. Avec la réouverture, de nouvelles stations vont aussi ouvrir : Nomismatokopeio dès le début, Holargos en décembre et Aghia Paraskevi à l'été 2010.
  • 9 août : Plus d'une centaine de couples britanniques viennent se marier en Grèce cet été, principalement sur les îles de Skiathos et Skopelos où le film Mamma Mia ! a été tourné. Les réservations ont augmenté de 60% après la sortie du DVD. Cependant, ils ne peuvent le faire dans la petite chapelle au sommet du piton rocheux utilisée dans le film. Elle est trop petite et réservée au culte orthodoxe.
  • 8 août : La pinacothèque nationale d'Athènes dont les bâtiments datent des années 1960 va subir une réfection à partir du printemps prochain. Les travaux qui devraient durer jusqu'en 2013 et coûter 30 millions d'Euros vont ajouter un étage et créer des salles d'exposition au sous-sol.
  • 8 août : Les travaux sur la ligne 1 (Kifissia-Le Pirée) du métro d'Athènes continuent. Elle sera fermée entre les stations Attiki et Irini ce week-end (8-9 août).
  • 7 août : Dans la lignée de l'application de la nouvelle législation municipale, les employés de la ville d'Athènes ont confisqué ces derniers jours tables et chaises des cafés, tavernes et restaurants installés illégalement sur les trottoirs dans les quartiers de Kolonaki et Gazi.
  • 3 juillet : L'OASA (Organisation des transports publics d'Athènes) vient d'annoncer la création d'un ticket « touristique » à 15 € pour trois jours. Il permet de prendre tous les transports en commun de la capitale dont le métro jusqu'à l'aéroport.
  • 6 août : Nikolaos Makarezos, un des colonels responsables du coup d'État du qui mena à la dictature des colonels, est mort hier à l'âge de 90 ans. Condamné à la perpétuité en 1974, il était en résidence surveillée chez lui depuis 1990 en raison de ses problèmes de santé.
  • 5 août : Les niveaux d'ozone à Athènes dépassent en ce moment le seuil d'alerte (180 mg/m³) pour atteindre jusqu'à 250 mg/m³.
  • 5 août : Le film réalisé par Costa-Gavras sur l'histoire du Parthénon pour le musée de l'Acropole d'Athènes avait été coupé par la direction du musée à la demande de l'Église orthodoxe de Grèce des scènes montrant les premiers chrétiens s'attaquant au temple. Suite à la pression de groupes défenseurs des droits de l'homme, le film est maintenant projeté dans le musée dans son intégralité.
  • 3 août : D'importants feux ont touché la région de Corinthe ce week-end, détruisant de nombreux hectares de terres agricoles.
  • 14 février : La ligne 3 du métro d'Athènes ferme pour six mois de travaux entre la station Ethniki Amyna et l'Aéroport international d'Athènes Elefthérios-Venizélos. Les passagers doivent descendre à Ethniki Amyna et prendre un bus (X5 ou X6) pour la station Doukissis Plakentias pour rejoindre les trains de banlieue allant à l'aéroport ou prendre un bus direct (X94 et X95) jusqu'à l'aéroport.
  • 1er août : OSE vient d'annoncer une réduction du trafic des trains sur la ligne Patras-Kalamata de 60% (de 16 à 6 trajets quotidiens) et la fermeture de gares. La ligne ne serait pas profitable financièrement.
  • 27 juillet : Le nouveau musée archéologique de Patras a été inauguré samedi dernier. Avec ses 8 000 m², c'est le deuxième plus grand musée de Grèce après le nouveau musée de l'Acropole.
  • 24 juillet : Les producteurs de melons et pastèques se joignent aux producteurs de pêches dans leur demande d'aides de l'État pour lutter contre la baisse de leurs revenus.
  • 21 juillet : Le trafic ferroviaire sur le réseau OSE sera très perturbé aujourd'hui et vendredi prochain 24 juillet.
  • 20 juillet : Des producteurs de pêche bloquent les routes du nord du pays. Ils réclament le paiement des compensations promises l'an dernier pour la perte de 200 000 tonnes de pêche.
  • 17 juillet : Une vague de chaleur est prévue sur la Grèce ce week-end, avec des pointes de température à plus de 40° C, un taux d'humidité très élevé et malgré tout du meltem à plus de 7 Beaufort.
  • 16 juillet : Le ministre de l'Éducation, Aris Spiliotopoulos envisage la fermeture d'une cinquantaine de départements dans les diverses TEI (universités technologiques de Grèce, équivalent des IUT). Ils n'attireraient pas assez d'étudiants. La baisse des effectifs fait suite à une décision gouvernementale de 2006 de ne plus autoriser les lycéens ayant obtenu moins de 50% au concours d'accès aux universités à s'y inscrire. Les établissements technologiques supérieurs ont alors perdu 45 000 étudiants.
  • 15 juillet : L'Aréopage devrait rendre prochainement publique sa décision de conserver les deux bâtiments néo-classique et Art-déco qui « gênaient » la vue depuis le restaurant du nouveau musée de l'Acropole et qui avaient été déclassés en vue de démolition en 2007.
  • 15 juillet : Le nouveau musée archéologique de Patras devrait être inauguré le 24 juillet prochain par le Ministre de la culture M. Samaras.
  • 15 juillet : Neuf fumeurs ont fait appel de la loi anti-tabac du 1er juillet dernier auprès de l'Aréopage. Ils affirment qu'elle contrevient aux droits de l'homme et à la constitution grecque.
  • 14 juillet : Des nouvelles très graves perturbations sur toutes les lignes intérieures du réseau OSE ainsi que sur le Proastiakos pourraient avoir lieu les 17, 20 et 24 juillet prochains.
  • 13 juillet : Le camp qui abritait depuis plus de douze ans les immigrés clandestins à Patras a été « évacué » hier 12 juillet par les forces de police. Plus de quarante mineurs ont été récupérés par les services sociaux. Les adultes se sont dispersés. Peu de temps après l'évacuation, un incendie d'origine inconnue a détruit ce qui restait du camp. À peu près au même moment, à Athènes, un incendie d'origine inconnue a détruit ce qui restait du camp que les immigrés clandestins avaient installé dans l'ancienne cour d'appel rue Socrate.
  • 13 juillet : Très graves perturbations sur toutes les lignes intérieures du réseau OSE ainsi que sur le Proastiakos.
  • 4 juillet : OTE menace de couper l'accès à l'internet haut-débit aux universités grecques. Le contrat liant les deux parties stipule que cet accès à prix réduit est réservé aux activités pédagogiques. OTE accuse l'université technique d'Athènes d'utiliser son accès pour développer et entretenir le site Indymedia, donc une activité considérée comme non-pédagogique.
  • 3 juillet : Le site archéologique de Rhamnonte, après des années de fermeture est à nouveau ouvert aux visiteurs.
  • 1er juillet : L'interdiction de fumer dans les lieux publics (avec quelques aménagements) entre en application aujourd'hui. Les établissements de moins de 70 m2 devront choisir entre être intégralement fumeurs ou non-fumeurs. S'ils deviennent fumeurs, ils devront changer leur patente, installer l'air conditionné et l'afficher clairement sur la porte. Les établissements de plus de 70 m2 ne pourront réserver que 30 % de leur espace à la zone fumeurs. Les établissements avec de la musique live devront séparer fumeurs et non fumeurs par une vitre de 2 m de haut. Les entreprises et bureaux de moins de 50 salariés seront intégralement non-fumeurs. Ceux de plus de 50 salariés pourront réserver un espace aux fumeurs.

2009 (janvier-juin)[modifier le code]

  • 29 juin : Samedi dernier, 27 juin, des « anarchistes » se sont attaqués avec des cocktails molotov à un poste de police dans Exarchia, à un dépôt de bus à Aghios Dimitrios dans la banlieue d'Athènes, à une boutique de paris sur Patission et à la chambre des métiers du Pirée.
  • 29 juin : Le Festival Rockwave à Athènes est toujours très perturbé par les orages : les concerts de Duffy et Tricky ont été annulés hier dimanche 28 juin. Le concert de Motley Crue ce soir est incertain.
  • 29 juin : Grève des employés de banque aujourd'hui.
  • 29 juin : Un tremblement de terre de 5.1 sur l'échelle de Richter a secoué Santorin vendredi 26 juin dans la soirée. Une réplique de 4.7 s'est encore fait sentir hier dimanche 28 juin
  • 28 juin : Une équipe d'archéologues grecs, italiens et américains vient de mettre au jour le plus ancien habitat connu de l'Égée sur Lemnos : il abritait au XXIIe millénaire av. J.-C. des chasseurs-cueilleurs et pêcheurs. Il est 4 000 ans plus vieux que les sites de la « Grotte du Cyclope » de Youra (Alonissos) et Maroula (Kythnos).
  • 26 juin : Helen Mirren interprétera Phèdre de Racine au Festival d'Épidaure les 10 et 11 juillet prochains.
  • 23 juin : « Secte de Révolutionnaires », groupe né d'une scission de Lutte Révolutionnaire et se réclamant de l'héritage de Combat populaire révolutionnaire a revendiqué l'assassinat du policier Nektarios Savvas mercredi dernier.
  • 23 juin : La parution d’Eléftheros Týpos a été définitivement interrompue par les propriétaires du journal qui perdait de l'argent. Avec la fermeture de la station de radio associée City 99.5, 500 personnes viennent de perdre leur emploi. Une grève de 24h des journalistes a été décidée.
  • 22 juin : 10 000 personnes ayant réservé leur billet à 1 euro par internet ont visité le nouveau musée de l'Acropole hier. Le même nombre (le maximum possible en une journée) est attendu pour ce lundi. Pour l'instant, toutes les entrées possibles pour cette semaine ont été vendues.
  • 22 juin : Hormis le soupçon pesant sur le groupe terroriste « Secte de Révolutionnaires », l'enquête sur le meurtre du policier Nektarios Savvas mercredi dernier semble au point mort.
  • 20 juin : Inauguration du nouveau musée de l'Acropole à 20h, en présence du Président Karolos Papoulias, des membres du gouvernement et des leaders de l'opposition qui se disputent la paternité du projet, ainsi que des présidents chypriote, bulgare et de sept Premiers ministres.
  • 19 juin : Le ministre des transports vient d'annoncer la construction d'une piste cyclable, d'un peu plus de 26,5 km, à Athènes, reliant Kifissia à Phalère, le long de la ligne de l'ISAP et de l'Ilissos, pour 7 millions d'Euros.
  • 19 juin : À la veille de l'inauguration du nouveau musée de l'Acropole, la controverse à propos du retour des marbres du Parthénon continue, avec des partisans et des opposants aussi bien en Grèce qu'en Grande-Bretagne. lire
  • 17 juin : Après les graves incendies de forêt qui ont démarré lundi sur l'Hymette et en Eubée et mardi près du Laurion, il a été révélé que les services des pompiers n'ont pas les moyens de louer les hélicoptères largueurs d'eau aux compagnies privées qui les possèdent. Comme seulement 30 % des 30 millions d'Euros de la facture de 2008 ont été réglés, ces compagnies n'ont accepté de ne louer que 2 de leurs 13 engins.
  • 17 juin : La pollution à Thessalonique (due aux voitures et chantiers) a dépassé son seuil d'alerte 285 des 366 jours de 2008. La norme européenne est de 35 jours par an.
  • 17 juin : La municipalité d'Athènes vient d'annoncer qu'elle va exproprier et détruite un immeuble appartenant à la Caisse de retraite des marins sur la place Omonia. Le but est d'agrandir la place et de continuer la rénovation du quartier.
  • 13 juin : Epaminondas Korkoneas et Vassilis Saraliotis, les deux policiers impliqués dans la mort d'Alexis Grigoropoulos qui avait entraîné les émeutes de décembre dernier ont été définitivement mis en examen pour meurtre avec préméditation pour Korkoneas et complicité de meurtre pour Saraliotis, son co-équipier. La date du procès n'a pas encore été fixée.
  • 12 juin : La loi anti-tabac qui entre en application le 1er juillet sera appliquée sans aucune exception. Tous les établissements qui n'auront pas créé de zone fumeurs seront considérés comme non-fumeurs.
  • 12 juin : Comme tous les week-ends, la ligne 1 (Kifissia-Le Pirée) du métro d'Athènes est en travaux. Le trafic sera interrompu entre Omonia et Tavros ces 13 et 14 juin.
  • 12 juin : Le British Museum, à l'occasion de l'ouverture du nouveau Musée de l'Acropole d'Athènes propose de prêter les marbres du Parthénon pour trois mois à la Grèce si celle-ci renonce définitivement à en réclamer la restitution. La Grèce a dit non.
  • 10 juin : Le ministre de la Défense, Evangelos Meimarakis vient d'annoncer une nouvelle réduction de la durée du service militaire de 12 à 9 mois. Elle était de 18 mois en 2000.
  • 9 juin : Les employés de la Dimósia Epichírisi Ilektrismoú ont annoncé qu'ils procéderaient à des grèves tournantes et qu'ils ne feraient plus d'heures supplémentaires ni ne travailleraient les week-ends à partir de la fin du mois et pour tout l'été. Ils réclament 7 000 nouvelles embauches. L'entreprise a supprimé 13 000 emplois ces quinze dernières années. 8 000 des 24 000 employés ont plus de 50 ans et 6 sont décédés d'un accident du travail en 2008.
  • 8 juin : Résultats des élections européennes. L'abstention a atteint un chiffre record de 50 % (36,8 % en 2004). Le PASOK arrive en tête avec 36,64 % des voix et huit eurodéputés ; la ND est deuxième avec 32,29 % et huit sièges aussi. Le KKE arrive troisième avec 8,35 % et enverra deux députés, tout comme le LAOS qui obtient 7,15 % des voix. La SYRIZA avec 4,7 % des voix aura un eurodéputé ainsi que Verts Écologistes avec 3,49 %.
  • 8 juin : La voie rapide (670 km) qui suit la Via Egnatia entre Igoumenitsa et le nord-est de la Grèce, inaugurée la semaine dernière, vient d'être fermée pour des raisons de sécurité : la chaussée est rendue glissante par l'eau de pluie.
  • 6 juin : L'OSE vient d'annoncer que les travaux du Proastiakos vers Chalcis sont terminés. La durée du trajet a été réduite de 20 min. Il ne faut plus que 48 min pour relier Athènes à l'Eubée.
  • 4 juin : Les guides touristiques grecs protestent contre un projet de loi gouvernemental qui permettrait à toute personne détentrice d'un diplôme d'archéologie ou d'histoire de l'art d'exercer cette profession en Grèce. Les guides actuels suivent 23 cours différents avant d'obtenir leur permis d'exercer. Ils protestent aussi contre le fait que parler grec ne serait plus obligatoire. Ce projet semble avoir été fait à la demande des tour-opérateurs qui désireraient réduire leurs coûts.
  • 3 juin : La haute autorité de l'audiovisuel vient d'interdire à Antenna TV de poursuivre la diffusion de son émission « Le moment de vérité » en raison des questions posées aux candidats et des révélations faites. L'ensemble est considéré comme inapproprié et humiliant.
  • 3 juin : Les employés municipaux du syndicat POE-OTA ont cessé le travail hier 2 juin, jusqu'au 10 juin prochain. Ils réclament leur titularisation et refusent l'externalisation des services municipaux (principalement le nettoyage).
  • 2 juin : L'OASA, l'organisation des transports en commun d'Athènes, a annoncé une augmentation de la lutte contre la fraude avec le recrutement immédiat de 100 contrôleurs supplémentaires. 12 % des voyageurs n'auraient pas de titre de transport (plus dans les bus et tramways que dans le métro d'Athènes). L'OASA a constaté une baisse de ses recettes (2 % en moyenne) depuis que le prix des tickets est passé de 80 cts à 1 € en janvier dernier.
  • 1er juin : Alors que dimanche 31 mai a été la journée la plus chaude du mois à Athènes, des pluies torrentielles et des orages de grêle ont entraîné d'importantes inondations et dégâts aux cultures dans la région de Larissa.
  • 30 avril : Le ministre de l'Environnement et des travaux publics maintient que sa « loi littoral » est nécessaire et profitera au tourisme, malgré son rejet par un comité d'experts en février dernier. Il prévoit de la présenter au parlement hellénique dans les prochains mois. Signer la pétition contre la nouvelle loi
  • 31 mai : L'ancien roi Constantin, 68 ans, a subi le 30 mai un pontage coronarien dans un hôpital londonien.
  • 30 mai : La deuxième biennale d'art contemporain de Thessalonique accueille jusqu'au 28 septembre 150 artistes venus de 22 pays dans 28 lieux d'exposition répartis dans toute la ville.
  • 30 mai : Comme tous les week-ends, la ligne 1 (Kifissia-Le Pirée) du métro d'Athènes est en travaux. Le trafic sera interrompu entre Attiki et Ano Patissia ces 30 et 31 mai.
  • 27 mai : 86 % des employés de bars, tavernes et restaurants se déclarent favorables à la loi anti-tabac qui entrera en application le 1er juillet prochain. Entre un quart et un tiers d'entre eux souffrent de problèmes respiratoires liés au tabac sur leur lieu de travail. Les établissements de moins de 70 m2 devront choisir entre être intégralement fumeurs ou non-fumeurs. Les établissements de plus de 70 m2 devront réserver 20 à 40 % de leur espace à la zone fumeurs.
  • 27 mai : Des affrontements ont eu lieu sur le mont Athos entre les forces de l'ordre et les partisans des moines ultra-orthodoxes qui occupent le monastère Esphigmenou depuis 2002.
  • 26 mai : Tous les dix jours environ, l'OSE est victime du vol des câbles de cuivre et de fibre-optique le long de ses voies, retardant le trafic et lui coûtant des milliers d'Euros en réparations.
  • 25 mai : Le réalisateur Carl Spencer est décédé à 37 ans d'un accident de plongée alors qu'il filmait pour le National Geographic l'épave du Britannic au large de Kéa.
  • 23 mai : Pour la deuxième journée consécutive, plusieurs centaines d'immigrés musulmans (Syriens, Afghans et Pakistanais) ont manifesté dans le centre d'Athènes : pacifiquement jeudi sur la place Omonia et avec des incidents vendredi sur la place Syntagma. Les manifestations ont été déclenchées par une rumeur, non encore vérifiée, qui voudrait qu'un policier ait lors d'un contrôle d'identité d'immigrés syriens porté atteinte au Coran.
  • 23 mai : 415 819 procès sont en attente devant les tribunaux grecs qui ne peuvent traiter que 50 000 des 85 000 nouvelles affaires annuelles.
  • 22 mai : « Art Athina », foire internationale d'art contemporain, vient d'ouvrir à Phalère. Elle accueille 60 galeries présentant 300 artistes venus de 12 pays.
  • 22 mai : Le site du Lycée d'Aristote, découvert lors de la construction d'une aile dédiée à l'art contemporain de la Pinacothèque nationale d'Athènes, devrait finalement être intégré dans l'enceinte paysagère du Musée byzantin et chrétien d'Athènes et ainsi être mieux conservé. Par contre, le site de l'Académie de Platon, découvert en 1966 est toujours menacé par la construction d'un parking malgré la mobilisation des riverains.
  • 21 mai : Les 20 000 enseignants remplaçants (donc en contrat précaire) qui ont effectué cette année scolaire des remplacements dans le secondaire ne seront pas payés avant le début de l'année prochaine. Le gouvernement leur doit en tout 31 millions d'Euros.
  • 20 mai : Une centaine d'objets du Ve siècle av. J.-C. sont exposés en vedette au Musée national archéologique d'Athènes. Ils ont été rendus par différents organismes européens : l'École archéologique de Belgique qui avait conservé des découvertes ; la police allemande qui avait fait une saisie chez des « collectionneurs » et un céramiste britannique.
  • 20 mai : C'est Alexandre le Grand qui a été élu personnalité préférée par les Grecs téléspectateurs de Skaï. Il a obtenu 127 011 des quelque 700 000 votes exprimés, contre 103 661 à Georgios Papanicolaou et 84 007 à Theodoros Kolokotronis.
  • 15 mai : Les travaux sur la ligne 1 (Kifissia-Le Pirée) du métro d'Athènes continuent. Elle sera fermée dans le centre-ville entre les stations Kallithea et Omonia ces deux prochains week-ends (16-17 et 23-24 mai).
  • 19 mai : En 2008, la pollution à Athènes a dépassé le seuil maximum recommandé 163 jours. Une des journées de mars, la pollution a été dix fois plus élevée que le seuil maximum recommandé. lire
  • 19 mai : La station Théséion du métro d'Athènes est à nouveau ouverte après plusieurs mois de travaux.
  • 19 mai : Grèce-ARYM : le nouveau Président de l'ancienne république yougoslave de Macédoine, Gjorge Ivanov a déclaré vouloir aboutir à un « compromis raisonnable » lors des prochaines négociations sur le problème du nom de son pays, après les élections européennes de juin.
  • 18 mai : Des « anarchistes » ont attaqué hier avec des cocktail molotov toute une série de sociétés à Athènes et Thessalonique : celles spécialisées dans la sécurité et des concessionnaires vendant des voitures à la police.
  • 18 mai : Les opérations de pompage du fuel du Sea Diamond ont commencé samedi en baie de Santorin. Les travaux devraient durer trois semaines et coûter six millions d'Euros.
  • 18 mai : Le sculpteur Dimitris Armakolas (70 ans) est décédé dans son atelier vendredi dernier. Son foulard s'est coincé dans la machine qu'il utilisait et il a été étranglé.
  • 17 mai : Trikala est considérée comme l'une des 21 villes du monde les plus « internet-friendly » selon une enquête de l'ntelligent Community Forum. La ville offre à tous ses administrés un accès internet wifi gratuit, ainsi qu'un programme de suivi santé via internet.
  • 15 mai : 91 000 lycéens se disputent à partir d'aujourd'hui les 70 000 places dans les universités lors des examens d'entrée.
  • 14 mai : Grève générale dans la fonction publique : les transports sont perturbés, comme les écoles et les hôpitaux.
  • 13 mai : L'Autorité de Protection des Données vient d'interdire à Google de prendre toute nouvelle vue de rue grecque dans le cadre de son projet Streetview. Elle désire d'abord savoir combien de temps les photos seront archivées et comment le moteur de recherches informera les riverains sur leur droit à l'image.
  • 13 mai : Grèce-ARYM : le nouveau Président de l'ancienne république yougoslave de Macédoine, Gjorge Ivanov, a été investi hier. Il a annoncé que son principal objectif était l'établissement de bonnes relations avec la Grèce, afin que son pays entre dans l'UE et l'OTAN.
  • 13 mai : L'attentat à la bombe devant une banque d'Argyroupoli (sud-est d'Athènes) est attribué à Lutte révolutionnaire. Une bombe de très forte puissance a explosé vers 4 h du matin. Elle a détruit tout le rez-de-chaussée d'une agence Eurobank et toutes les fenêtres dans un rayon de 100 m.
  • 12 mai : Les employés des hôpitaux publics déposent aujourd'hui une plainte devant la Cour suprême pour protester contre leurs conditions de travail. Ils sont en grève aujourd'hui entre 7h et 11h et participeront à la grève générale de jeudi, à l'appel de l'ADEDY.
  • 11 mai : Evgenios Spatharis, 85 ans, considéré comme le plus grand marionnettiste de Karaghiosis du XXe siècle est décédé hier à l'hôpital, des suites de ses blessures.
  • 8 mai : La mise en place d'une commission d'enquête parlementaire sur le scandale Siemens a été rejetée par 151 voix contre 148 au parlement hellénique.
  • 8 mai : Evgenios Spatharis, 85 ans, considéré comme le plus grand marionnettiste de Karaghiosis, s'est blessé lors d'une représentation hier. Il est à l'hôpital dans un état critique.
  • 8 mai : Les opérations de pompage du carburant du Sea Diamond devraient commencer demain en baie de Santorin.
  • 7 mai : Les travaux sur la ligne 1 (Kifissia-Le Pirée) du métro d'Athènes continuent. Elle sera fermée dans le centre-ville jusqu'à la fin du week-end. Par contre, la station Thision (fermée depuis janvier) devrait rouvrir d'ici une dizaine de jours.
  • 7 mai : Les gardiens de prison, protestant contre leurs conditions de travail, commencent une grève de 48 h.
  • 6 mai : Les abondantes pluies depuis le début de l'année ont rempli les réserves. Le pays ne devrait pas manquer d'eau dans les deux prochaines années.
  • 6 mai : Le gouvernement prévoit de « nettoyer » le centre-ville d'Athènes des immigrés clandestins qui y squattent, principalement dans les anciens locaux de la cour d'appel, rue Socrate. Un camp pourrait être installé sur l'ancienne base de l'OTAN à Aspropyrgos (nord-ouest de la ville), mais l'administration des prisons qui a prévu d'y construire un établissement s'y oppose pour l'instant.
  • 6 mai : Si le parlement hellénique n'a pas renvoyé devant la justice Aristotelis Pavlidis soupçonné d'avoir reçu de l'argent en échange de lignes de ferries subventionnées, celui-ci est impliqué dans un autre scandale de corruption. Une commission d'enquête parlementaire et un nouveau vote pourraient être à l'ordre du jour. Il en est de même pour le scandale Siemens. Le gouvernement Karamanlís n'est pas sorti d'affaire.
  • 5 mai : Le parlement hellénique a dit « Non » (146-144) au renvoi devant la justice d'Aristotelis Pavlidis, soupçonné de corruption.
  • 3 mai : L'Olympiakos, tenant du titre, a remporté sa 24e Coupe de Grèce en battant l'AEK 15-14 aux tirs au but (3-3 à la fin du temps réglementaire ; 4-4 à la fin des prolongations).
  • 1er mai : Les tarifs de taxis augmentent de 33% (passant de 36 à 48 cts du km). La hausse se poursuivra pour atteindre 72 cts/km en mai 2010. La course de base reste à 3,80 €. En échange, les chauffeurs ont promis de ne plus gonfler artificiellement le prix de la course et surtout de ne plus prendre plusieurs courses en même temps.
  • 30 avril : Paros (New Golden Beach) les championnats d'Europe junior de windsurf série RS:X du 25 avril au 3 mai.
  • 30 avril : Lucas Samaras, un artiste multimédia a été choisi pour représenter la Grèce à la 53e Biennale d'art contemporain de Venise.
  • 30 avril : Sans surprise, la commission d'enquête parlementaire, mise en place contre l'ancien Ministre de l'Égée, Aristotelis Pavlidis, soupçonné de corruption, a déclaré qu'il était innocent selon les députés de la et coupable selon les députés d'opposition (PASOK, KKE et SYRIZA). Le vote en séance plénière devrait avoir lieu lundi prochain 4 mai.
  • 29 avril : Le gouvernement lance aujourd'hui une campagne anti-tabac de six mois, pour accompagner la loi qui entrera en vigueur le 1er juillet prochain : interdiction de fumer dans tous les lieux publics et transport ; zones fumeurs et non-fumeurs pour les bars, tavernes et restaurants, sauf pour les plus petits établissements qui devront choisir entre devenir intégralement fumeur ou non-fumeur. Les fumeurs représentent 45 % de la population et 62 % d'entre eux se déclarent favorables à la loi.
  • 28 avril : Le camp de fortune des migrants à Patras devrait être détruit d'ici la fin mai et les migrants déplacer dans un camp de l'armée qui les surveillera, mais leur assurera aussi de meilleures conditions d'hygiène. La présence en grand nombre des migrants a transformé la zone du port de Patras en camp retranché : barbelés, patrouilles de la police et de l'armée et contrôles réguliers pratiquement tous les 100 m.
  • 28 avril : La commission d'enquête parlementaire, mise en place contre l'ancien Ministre de l'Égée, Aristotelis Pavlidis, soupçonné de corruption va rendre son verdict ce soir. S'il est déféré devant la justice, le gouvernement perdra sa majorité et des élections législatives anticipées (réclamées par le PASOK) seront à l'ordre du jour : législatives anticipées vers la mi-mai, avec un second tour en cas d'absence de majorité claire coïncidant avec les élections européennes du 7 juin.
  • 17 avril : La campagne de fouilles archéologiques menée en 2008 sur Salamine a révélé un héroon dans l'ensemble palatial mycénien, consacré à Ajax. La grotte et le monument consacré à Euripide ont aussi été découverts.
  • 6 avril : Pour lutter contre la crise du tourisme qui se profile (entre 15 % et 20 % de touristes britanniques et allemands en moins de prévus), le Ministre de la culture a insisté pour que les musées et sites archéologiques ouvrent plus longtemps dès cette semaine : jusqu'à 20h, sept jours sur sept.
  • 5 avril : Pour lutter contre la crise du tourisme qui se profile, la taxe d'aéroport pour les aéroports grecs (hormis Aéroport international d'Athènes Elefthérios-Venizélos) est supprimée pour la saison. Le prix des séjours « tout compris » baisserait alors de 8 à 12 €.
  • 5 avril : Une forge vieille de 2 800 ans vient d'être découverte au sud-est de Thessalonique.
  • 4 avril : L'ancien Ministre de l'Égée, Aristotelis Pavlidis, soupçonné de corruption (il aurait reçu des pots de vins en échange de l'attribution d'itinéraires subventionnés à une compagnie de ferries) pourrait faire l'objet dès lundi d'une enquête parlementaire. Il devrait dès lors démissionner de son siège de député et la majorité passerait de 151 à 150 députés (et ne serait plus une majorité). Le Premier ministre Konstantínos Karamanlís devrait alors organiser des élections législatives anticipées vers la mi-mai, avec un second tour en cas d'absence de majorité claire coïncidant avec les élections européennes du 7 juin.
  • 6 avril : Vouliagmeni a remporté la Coupe d'Europe de water-polo féminin tandis que l'Iraklis Salonique a été battu en finale du championnat d'Europe de volley.
  • 4 avril : La ligne 1 du métro d'Athènes (Kifissia-Le Pirée) sera fermée pour travaux dans le centre-ville ce samedi 4 et dimanche 5 avril.
  • 3 avril : La grève générale a été très suivie (la preuve, pas de journaux).
  • 2 avril : Grève générale aujourd'hui. Les transports seront perturbés : aucun tram à Athènes, ni train dans le pays. Les enseignants, les personnels des hôpitaux et les journalistes devraient aussi être en grève.
  • 2 avril : L'occupation se fait plus violente à l'Université Aristote de Thessalonique : le centre informatique a été saccagé. Peut-être parce qu'il aurait refusé d'accorder un accès internet aux bloqueurs. Le Président de l'université songe à démissionner.
  • 27 mars : Le Festival du film francophone se déroulera du 2 au 12 avril aux cinémas Apollon et Attikon et à l'Institut français à Athènes avant de partir pour Thessalonique.
  • 2 avril : Le site d'Akrotiri pourrait enfin rouvrir après trois ans de fermeture suite à l'effondrement en septembre 2005 de son toit de protection. Tous les problèmes administratifs et légaux (un décret présidentiel interdit la construction sur les sites archéologiques) seraient enfin réglés.
  • 1er avril : Après avoir mis fin au parcours tout autour du monde de la flamme olympique, le Comité international olympique vient de décider de fixer définitivement l'événement sportif sur son lieu d'origine, à Olympie même. Une demande a été faite au gouvernement grec pour accorder un statut d'extraterritorialité au site, afin d'éviter définitivement toute tension internationale.
  • 1er avril : La tension monte à l'Université Aristote de Thessalonique. L'occupation continue. Le Président s'est pris un œuf hier en AG. Un des principaux problèmes, comme pour les universités françaises, est l'externalisation des services. lire
  • 1er avril : Hiéronyme II d'Athènes, soucieux de trouver un emploi à 4 000 diplômés des institut de théologie a insisté sur la nécessité de l'enseignement religieux obligatoire à l'école. Il suggère aussi la création de « guides touristiques religieux » pour les sites touristiques à connotation religieuse.
  • 31 mars : Les étudiants qui occupent l'Université Aristote de Thessalonique ont reçu un ultimatum : évacuation ou intervention de la police.
  • 31 mars : C'est une compagnie de Thessalonique, Stelma SA, qui est chargée de repeindre à partir d'aujourd'hui, les 250 000 m² de la tour Eiffel : 60 millions de tonnes de peinture pour 170 millions d'Euros.
  • 30 mars : La météo prévoit une remontée d'air chaud (et donc de sable) du Sahara cette semaine.
  • 29 mars : Le Championnat de Grèce de rugby à XV a été remporté par l'Athens RFC 22 à 18 contre les Attica Springboks RFC.
  • 28 mars : Le nombre de plaintes pour corruption contre les fonctionnaires devrait augmenter. De 768 en 2008, elles pourraient dépasser les 1 000 cette année. La mise en place d'une hot-line facilitant les plaintes pourrait être une des explications. 25 % des plaintes portent sur d'entreprises et 18 % sur l'urbanisme. lire
  • 28 mars : Comme de nombreuses universités françaises, en lutte et occupées depuis 8 semaines, l'Université Aristote de Thessalonique est occupée depuis 15 jours. Le sénat de l'université songe à faire appel aux forces de l'ordre.
  • 28 mars : Erin Brockovich s'engage contre la pollution de l'Asopos.
  • 27 mars : En raison de la crise économique, certains restaurants et cafés dans les îles, qui avaient prévu d'ouvrir dès fin mars pour profiter de Pâques, ont décidé de repousser leur ouverture pour la saison au mois de juin.
  • 27 mars : La finale du championnat de Grèce de rugby opposera, comme l'année dernière, demain 28 mars le tenant du titre Athens (qui a battu les Héraklès de Thessalonique en demi-finale 31-3) aux Springboxs d'Attique (qui a éliminé les Lions de Thessalonique 27-0 en demi-finale).
  • 25 mars : Fête nationale commémorant le début de la guerre d'indépendance.
  • 23 mars : Il a abondamment neigé ce week-end sur la Grèce du nord. La neige a ensuite été nettoyée par d'importantes pluies.
  • 23 mars : La récolte d'avocats en Crète (surtout autour de La Canée) est à son plus bas niveau historique en raison du gel de février.
  • 21 mars : Divers plans pour une meilleure gestion des ressources en eau sont envisagés : l'eau du lac Trichonida (Grèce de l'ouest) pourrait être utilisée pour approvisionner Athènes ; l'eau des rivières (60 % part à la mer) pourrait être plus et mieux captée ; enfin, l'accent est mis sur la récupération des eaux usées. lire
  • 20 mars : Les employés d'Olympic Airlines prévoient des grèves tournantes de 24 h après Pâques (19 avril) pour protester contre la privatisation.
  • 20 mars : Les infirmières et infirmiers commencent une grève de 48 h pour protester contre le sous-effectif. Les employés d'Olympic Airlines sont en grève pour 24 h pour protester contre la privatisation.
  • 21 mars : Une bombe a endommagé la façade de l'Organisation Hellénique de la Propriété Immobilière Publique, juste à côté du commissariat central d'Athènes. L'attentat, non revendiqué, pourrait être attribué à Lutte Révolutionnaire. Une bombe incendiaire a détruit une agence Citibank à Héraklion.
  • 20 mars : Les examens d'entrée à l'université commenceront le 15 mai. 128 000 candidats se disputeront 88 000 places.
  • 19 mars : Les contractuels du Ministère de la culture continuent leurs protestations contre leur précarité et leur salaire. Des manifestations sont prévues devant les accès à l'Acropole mais elle devrait rester ouverte.
  • 19 mars : Les policiers refusent (pour 70 % d'entre eux) leur mutation dans Exarchia.
  • 19 mars : La proposition du gouvernement d'alourdir les sanctions contre les vandales portant des capuches a dû affronter un tir de barrage des diverses forces politiques. Elle semble compromise.
  • 18 mars : Le gouvernement se propose d'alourdir les sanctions contre les vandales portant des capuches.
  • 18 mars : Les contractuels du Ministère de la culture devraient reprendre aujourd'hui leurs protestations contre leur précarité et leur salaire. Des manifestations sont prévues devant le Musée national archéologique d'Athènes et l'Acropole devrait être à nouveau fermée.
  • 18 mars : La ligne 1 du métro d'Athènes (Kifissia-Le Pirée) sera fermée pour travaux dans le centre-ville ce samedi 21 et dimanche 22 mars.
  • 16 mars : Les habitants d'Exarchia ont commencé à transformer un parking en jardin public. La municipalité avait promis de le faire depuis 20 ans. Il y a quinze jours, les habitants ont détruit le béton au marteau piqueur et cette semaine, ils ont planté fleurs et arbres.
  • 16 mars : Dans un sondage récent, aucun des deux principaux partis n'obtiendrait la majorité au parlement hellénique. Le PASOK arrive cependant en tête avec 40% des intentions de vote, la est à 35%, le KKE 8,5%, la SYRIZA 7,5% et le LAOS 5%.
  • 14 mars : Autour de 150 « anarchistes » s'en sont pris hier aux boutiques et aux véhicules dans Kolonaki à Athènes. Partis de l'université de droit, ils ont détruit les symboles de la société de consommation sur leur passage. Aucun vol n'est signalé par la presse. Une quarantaine d'« anarchistes » avaient fait la même chose quelques heures plus tôt à Thessalonique.
  • 12 mars : Lutte révolutionnaire a officiellement revendiqué les attentats contre les agences Citibank : à Kiffisia, attentat manqué le 18 février et à Filothei le 9 mars.
  • 12 mars : Début du débat entre les divers partis politiques et les organisations concernées pour la réforme de l'enseignement secondaire. Aris Spiliotopoulos, le Ministre de l'éducation, veut diminuer le nombre de matières obligatoires (et augmenter le nombre d'optionnelles) ; il veut que la préparation au concours d'entrée à l'université se concentre sur des matières plus « fondamentales » comme l'informatique ou l'anglais ; il désire que les enseignants deviennent des animateurs de travail en équipe plutôt que des « fournisseurs » d'information. Le débat promet d'être long. lire
  • 11 mars : L'Acropole d'Athènes est à nouveau fermée aujourd'hui, dans le cadre du conflit opposant le ministère de la culture aux contractuels dont certains n'ont pas été payés depuis plusieurs mois.
  • 11 mars : Un requin pèlerin de 7,50 mètres a été pêché en face de Vouliagmeni, en baie d'Athènes.
  • 11 mars : Autour de 400 fonctionnaires des impôts et de la planification urbaine risquent des poursuites : ils auraient « oublié » de déclarer une partie de leurs revenus qui serait en fait issue de la corruption.
  • 9 mars : Les compagnies pharmaceutiques qui avaient cessé de fournir les hôpitaux publics en médicaments et matériels médicaux si elles n'étaient pas payées des arriérés qui leur étaient dus ont en fait depuis des années sur-facturé leurs produits (les prix en Grèce sont en moyenne 4 à 6 fois plus élevés qu'à Chypre : une vis en titane est vendue 18 € à Chypre et 159 € en Grèce). lire
  • 5 mars : L'ISAP, la ligne Kifissia-Le Pirée du métro d'Athènes sera perturbée pour travaux les week-ends des 7-8 et 14-15 mars.
  • 7 mars : Grèce-ARYM : un rapport de l'UE pousse à l'admission de l'ARYM dans l'Union, avant que le problème du nom soit réglé. La Grèce proteste.
  • 7 mars : Le vent du sud, comme souvent en cette saison, est chargé de sable du Sahara.
  • 6 mars : C'est la journée Melina Mercouri. Réclamez le retour des marbres.
  • 6 mars : Première ce soir de l'adaptation en comédie musicale de La Cage aux Folles au théâtre Pallas d'Athènes avec Stamatis Fasoulis et Yannis Bezos dans les rôles principaux.
  • 6 mars : Ephraïm, Arsénios et sept autres moines de Vatopedi continuent à nier les accusations de fraudes, faux témoignages et blanchiment d'argent dans le scandale impliquant leur monastère athonite.
  • 6 mars : Les employés contractuels gardiens des principaux sites d'Athènes (et principalement l'Acropole) multiplient les grèves tournantes contre leurs contrats.
  • 5 mars : Les réformes de l'enseignement secondaire prévues par le ministre de l'éducation Aris Spiliotopoulos sont fortement critiquées par les universitaires et les syndicats enseignants. Le principale critique, la « marchandisation des diplômes » a été rejetée par le ministre adjoint à l'environnement et aux travaux publics Themistoklis Xanthopoulos qui parle de « soutien généreux des acteurs économiques pour améliorer l'infrastructure » « anorexique ». lire
  • 5 mars : Comme c'est devenu habituel ces dernières semaines, le PASOK demande des élections anticipées tandis que le gouvernement insiste sur la nécessité de s'attaquer d'abord aux conséquences en Grèce de la crise économique mondiale.
  • 5 mars : Fin des grèves tournantes des médecins des hôpitaux publics tandis que les employés des hôpitaux psychiatriques campent devant le ministère de la santé pour réclamer sept mois d'arriérés de salaire.
  • 5 mars : Les dockers du Pirée ont manifesté hier sans violence contre la privatisation prévue (vote au parlement hellénique cette semaine) de la gestion des containers qui serait confiée pour 35 ans à l'entreprise chinoise Cosco Pacific Ltd.
  • 4 mars : Un groupe d'une trentaine de personnes a mis le feu à un métro à la station Ano-Patissia à 1h du matin hier 3 mars. Le train a été intégralement détruit. Ce groupe, qui se fait appeler « Gangs de Conscience » entendait venger l'attaque de décembre dernier contre la syndicaliste Constantina Kuneva.
  • 4 mars : Un morceau de voie de 10 cm de long a été enlevé de la voie ferrée au nord de Kalamata dans une tentative d'extorsion d'OSE à qui 1,5 million d'Euros était réclamé.
  • 3 mars : Grèce-ARYM : des touristes grecs ont été attaqués (dégâts matériels, blessures légères) lors d'une excursion du côté d'Ohrid.
  • 2 mars : Lundi pur : jour férié. Sortez vos cerfs-volants.
  • 1er mars : Dernier jour du Carnaval (Apokriá), avant le lundi pur demain : grande parade des chars à Patras ; et dans d'autres villes, de célèbres animations : Náoussa ou Kali Vrysi avec leurs parodies de mariage, à Socho avec ses arapides aux masques noirs à motifs géométriques, sur Skyros ou sur Naxos.
  • 28 février : Grèce-ARYM : aucun progrès en vue a déclaré Dora Bakoyannis.
  • 28 février : La municipalité d'Athènes envisage d'interdire (au début à l'essai) la circulation dans le quartier de Psyrri les vendredi et samedi soirs.
  • 27 février : Autour de 300 « anarchistes » s'en sont pris hier à Athènes aux locaux du journal conservateur Apogevmatini, à des voitures garées devant l'immeuble sur Feidiou et plus tard aux locaux de Conseil d'État sur Stadiou. Ces vandalismes eurent lieu en marge d'une manifestation protestant contre le jet d'une grenade dans une réunion de l'association Réseau pour les Droits Politiques et Sociaux, dans Exarchia mardi soir.
  • 27 février : Le GSEE appelle à une grève de 24 heures le 2 avril pour protester contre les licenciements.
  • 26 février : Les dockers du Pirée protestent contre la cession de la gestion du port des containers à la compagnie chinoise Cosco. Ils ont manifesté hier.
  • 25 février : La fréquentation du métro d'Athènes a augmenté de 2,6 % l'an dernier, avec une fréquentation moyenne de 700 000 passagers par jour. Les voyageurs sont plus nombreux le jeudi. La station Syntagma est la plus fréquentée, avec 10 % des passagers
  • 25 février : La municipalité d'Athènes vient de décider d'un moratoire de deux ans sur les ouvertures de nouveaux bars et restaurants dans le centre ville (Kolonaki et Gazi principalement) déjà saturé. Une protection plus sévère de la nouvelle place Monastiraki a été décidée pour empêcher les empiétements de terrasses : 1 100 € d'amendes par m² illégal et par jour.
  • 22 février : Un groupe « Secte de Révolutionnaires » (Σέχτα Επαναστατών) qui a fait scission de Lutte révolutionnaire, menace journalistes et policiers. Il a revendiqué l'attaque contre Alter, la chaîne de télévision privée cette semaine : après avoir mitraillé les locaux, un engin qui n'a pas explosé y a été lancé. lire
  • 21 février : Les effigies des moines de Vatopedi sur les chars du carnaval ont été autorisées par la justice de Patras après une plainte des autorités religieuses. La bombe devant Citibank à Kifissia mercredi n'a pas explosé car les terroristes ont mal fait le montage électrique. Une zone industrielle vient d'être autorisée dans la banlieue de Thèbes, risquant d'accroître la pollution dans l'Asopos. Il a neigé sur le Pentélique.
  • 20 février : Un épisode de temps glacial (jusqu'à -8° C) et de la neige à Athènes est attendu pour ce week-end.
  • 20 février : La tentative d'attentat contre une banque à Kifissia mercredi (60 kg d'explosifs dans une voiture) est attribuée à Lutte révolutionnaire.
  • 19 février : Les autorités religieuses et des monastères du mont Athos ont demandé le retrait d'un des chars de la grande parade du carnaval de Patras, prévue le 1er mars. Il se moque des responsables du scandale de Vatopedi.
  • 19 février : La fermeture d'un partie de la ligne 3 du métro d'Athènes a accru le trafic sur l'Avenue Mesogion où la vitesse moyenne est tombée de 15 à 8 km/h. Le situation devrait être pire aujourd'hui avec la grève des chauffeurs de bus.
  • 18 février : La corruption, sous forme de fakelakia (« petites enveloppes ») a progressé de 10 % l'an dernier en Grèce, pour un total autour de 750 millions d'Euros. On glisse une petite enveloppe à l'agent du fisc pour faire disparaître ses dettes au trésor public (là où il faut verser le plus, jusqu'à 30 000 €) ; au fonctionnaire de la préfecture pour accélérer la délivrance du permis de conduire ou légaliser la construction de la maison (en moyenne 2 169 € mais jusqu'à 15 000 €) ; à l'employé de banque pour obtenir son prêt plus vite ou à un meilleur taux ; au médecin pour être plus vite ou mieux soigné (en moyenne 870 € mais jusqu'à 6 000 € à l'hôpital public, mais en moyenne 4 534 € dans une clinique privée). 80 % des Grecs se disent contre la pratique des fakelakia, qui ne concernerait en fait que 10 % de la population. lire
  • 17 février : L'Asopos qui fournit en eau une bonne partie de la population d'Athènes ainsi que ses maraîchers (jusqu'à Thèbes) est très polluée : carottes et oignons sur les marchés de la capitale contiennent huit fois plus de nickel et dix fois plus de chrome que les normes autorisées.
  • 17 février : Les médecins des hôpitaux entament leur deuxième semaine de grève. Ils viennent d'être rejoints par les médecins de l'EKAB, équivalent du SAMU.
  • 17 février : La criminalité a fortement augmenté en Grèce en 2008 : + 16 % pour les vols ; + 38 % pour la fraude économique ; et le nombre de meurtres est passé de 128 à 139 (80 % ont été résolus).
  • 17 février : Les députés Stefanos Manos et Vassilis Kontoyiannopoulos envisagent de créer un parti centriste qui pourrait attirer un certain nombre de députés plus ou moins en délicatesse avec la direction de la Nouvelle démocratie.
  • 16 février : Un projet de réforme du service militaire est en cours. Il s'agirait de la faire passer à 9 mois contre douze actuellement et 18 au début de la décennie. Mais, tous les conscrits seraient incorporés à 18 ans et dans l'infanterie, obligatoirement. Les diplômés d'université auraient du mal à obéir à un sergent instructeur.
  • 14 février : La ligne 3 du métro d'Athènes ferme pour six mois de travaux entre la station Ethniki Amyna et l'Aéroport international d'Athènes Elefthérios-Venizélos. Les passagers devront descendre à Ethniki Amyna et prendre un bus (X5 ou X6) pour la station Doukissis Plakentias pour rejoindre les trains de banlieue allant à l'aéroport ou prendre un bus direct (X94 et X95) jusqu'à l'aéroport.
  • 5 février : Le comité d'experts chargés de réfléchir à la nouvelle loi encadrant le tourisme en Grèce l'a rejetée en l'état. Celle-ci prévoit entre autres de faciliter les constructions sur les littoraux. Les discussions entre experts ont été houleuses. Les écologistes, architectes, ingénieurs des travaux publics ont voté contre, le représentant des hôteliers s'est abstenu. Les représentants du gouvernement et des milieux d'affaires l'ont approuvé. lire Signer la pétition contre la nouvelle loi
  • 14 février : Le nouveau musée de l'Acropole devrait être inauguré le 20 juin prochain. Il aurait dû l'être pour les Jeux olympiques d'été de 2004. La cérémonie d'inauguration du bâtiment de 129 millions d'Euros dû à l'architecte suisse Bernard Tschumi devrait coûter 3,5 millions d'Euros.
  • 14 février : Le maire de Maroussi a été condamné en appel à 12 mois de prison pour la construction, illégale, du Mall, le plus grand centre commercial de Grèce, au pied du Complexe olympique d'Athènes.
  • 14 février : Les médecins des hôpitaux ont décidé de poursuivre leur grève la semaine prochaine.
  • 13 février : Un projet de constructions d'usines de désalinisation pour les Cyclades et le Dodécanèse a été présenté par le gouvernement hier. Il s'agirait de les faire par une quinzaine d'entreprises privées qui les géreraient pendant 10 ans avant de les concéder aux municipalités insulaires. Cette désalinisation coûterait beaucoup moins cher que la solution actuelle d'importer l'eau. Le m³ passerait de 8 € à 3 €.
  • 13 février : Grèce-ARYM : des progrès ont été faits lors des dernières discussions : elles ont eu lieu dans le calme.
  • 13 février : Konstantínos Karamanlís a rejeté toute idée d'élections anticipées.
  • 12 février : Les bureaux des journaux Ta Nea et Avriani, ainsi que ceux du SYRIZA à Thessalonique ont été victimes d'attentats à la bombe hier, sans gravité. Quatre des quinze anarchistes qui « libéraient » un supermarché hier à Larissa, comme l'habitude en a été prise, ont été arrêtés par la police, arrivée rapidement sur les lieux.
  • 12 février : Des manques commencent déjà à se faire sentir dans les hôpitaux.
  • 12 février : De nouveaux conflits au sein de la Nouvelle Démocratie pourraient à nouveau menacer la majorité (d'un seul député) du gouvernement au Parlement hellénique. Konstantínos Karamanlís serait lui-même menacé pour le leadership du parti par Dora Bakoyannis. Des législatives anticipées ne seraient pas à exclure.
  • 11 février : Les hôpitaux risquent de se trouver en manque de médicaments. Les industries pharmaceutiques à qui ils doivent d'énormes sommes d'argent menacent de stopper toute nouvelle livraison. Elles vont de toutes façons porter plainte. Il n'y de plus pas de médecins pour prescrire ces médicaments, ils sont en grève pour 48h contre la réforme de leur statut.
  • 9 février : Les vents du sud (arrivés tôt cette année) ont amené avec eux le traditionnel nuage de poussière du Sahara. La Crète, le Péloponnèse et Athènes ont été touchés ce week-end. Le nuage se dirige vers l'Épire.
  • 9 février : À Athènes, 4 millions d'habitants et 2,8 millions de voitures, il est devenu dans certains quartiers plus rapide de marcher que de conduire. Cet état de fait pourrait s'étendre à l'ensemble de l'agglomération d'ici 2011.
  • 7 février : La Grèce se prépare pour les célébrations du carnaval qui commencent demain 8 février, pour trois semaines. Elles se termineront le 2 mars, avec le « lundi pur ».
  • 7 février : Une assemblée générale des gardiens de musée grecs est prévue lundi 9 février. De nombreux musées et sites devraient être fermés.
  • 6 février : Daniel Auteuil va jouer L'École des femmes, dans la mise en scène de l'Odéon par Jean-Pierre Vincent, au Théâtre Pallas d'Athènes les 11 et 12 février prochain.
  • 6 février : La municipalité d'Athènes vient d'annoncer un plan de 7,5 millions d'Euros pour la rénovation des jardins nationaux, dont elle a la charge depuis 2004.
  • 5 février : Le comité d'experts chargés de réfléchir à la nouvelle loi encadrant le tourisme en Grèce l'a rejetée en l'état. Celle-ci prévoit entre autres de faciliter les constructions sur les littoraux. lire Signer la pétition contre la nouvelle loi
  • 4 février : Les agriculteurs crétois ont été bloqués au Pirée et n'ont pu aller manifester devant le ministère de l'agriculture comme ils l'avaient prévu. Des affrontements se sont déroulés dans le port entre agriculteurs et policiers.
  • 2 février : Les agriculteurs crétois n'ont pas renoncé à leur mouvement de protestation. Ils vont manifester aujourd'hui (avec leurs tracteurs, avec lesquels ils ont dû prendre le ferry) devant le Ministère de l'agriculture au moment où Sotiris Hatzigakis se rendra à Bruxelles pour convaincre l'UE d'entériner l'aide de 500 millions d'Euros que la Grèce verserait à ses agriculteurs.
  • 2 février : La finale de la coupe grecque de volley qui devait opposer l'Olympiakos au Panathinaikos à Patras a été annulée en raison de la violence des supporters qui mettait potentiellement les joueurs en danger.
  • 1er et 2 février : Le métro d'Athènes est fermé entre Le Pirée et Omonia.
  • 30 janvier : La quasi-totalité des barrages routiers a été levée (sauf à Larissa et en Crète). Cependant, les 500 millions d'Euros d'aides aux agriculteurs doivent encore être validés par la commission européenne.
  • 30 janvier : Un pin âgé de plus de 150 ans des jardins nationaux a été déraciné par les forts vents qui soufflaient hier sur Athènes.
  • 30 janvier : Le renflouement du Sea Diamond pourrait commencer dans les deux prochains mois.
  • 30 janvier : Les habitants du quartier athénien de Kypseli sont en lutte pour conserver un des rares espaces verts encore subsistant dans leur quartier. Celui-ci est en effet menacé par la construction d'un parking. Des affrontements avec les forces de l'ordre ont déjà eu lieu et la question a été posée au Parlement hellénique.
  • 29 janvier : Les barrages sur les routes sont peu à peu levés par les agriculteurs en colère qui accepteraient finalement les 500 millions d'aides du gouvernement.
  • 29 janvier : Themistoklis Xanthopoulos, ministre adjoint à l'environnement et aux travaux publics demande l'application de la décision du Conseil d'État exigeant la destruction des panneaux publicitaires illégaux le long des routes. Ceux-ci ont causé 400 accidents l'an dernier, dont 8 mortels.
  • 29 janvier : La ligne 3 du métro, reliant Athènes à l'Aéroport international d'Athènes Elefthérios-Venizélos fermera pour travaux et pour six mois à partir de la mi-février. Les passagers devront descendre à la station Ethniki Amyna, prendre un bus pour la station Doukissis Plakentias pour rejoindre les trains de banlieue allant à l'aéroport.
  • 28 janvier : Grève des contrôleurs aériens annulée : trafic normal finalement.
  • 28 janvier : Les agriculteurs bloquent toujours la circulation sur différents grands axes, pour le neuvième jour consécutif. Mais, des dissensions commencent à apparaître dans le mouvement. Le barrage sur le pont sur le canal de Corinthe a en effet été levé hier.
  • 26 janvier : Les agriculteurs bloquent toujours la circulation sur différents grands axes.
  • 26 janvier : Des incidents graves se sont à nouveau produits à l'issue des manifestations de dimanche : dans Exarchia, à Patras et Thessalonique.
  • 26 janvier : L'eau de la région de Thèbes est à peine plus potable que celle de l'Asopos a révélé une étude récente.
  • 26 janvier : Le Panathinaikos affrontera l'Olympiakós en finale de la coupe grecque de basket le 21 février.
  • 25 janvier : Pour le septième jour consécutif, les agriculteurs bloquent la circulation sur les grands axes et aux frontières nord du pays. Les camions s'amassent aux postes frontière avec la Bulgarie et l'ARYM. Les agriculteurs envisageraient d'arrêter leurs tracteurs sur les voies ferrées dans les prochains jours.
  • 24 janvier : Les étudiants ont manifesté en masse sur la place Syntagma pour s'opposer au projet de réforme de l'éducation qui prévoit entre autres la fin de l'interdiction d'entrer dans les universités pour les forces de l'ordre ainsi qu'une année de préparation entre le baccalauréat et l'entrée à l'université.
  • 24 janvier : L'ancien higoumène de Vatopedi et son adjoint seront déférés devant une cour correctionnelle pour leur refus de témoigner devant la commission d'enquête parlementaire sur le scandale impliquant leur monastère.
  • 24 janvier : Les agriculteurs bloquent la circulation sur différents grands axes pour le sixième jour consécutif.
  • 23 janvier : Les ferries de l'Égée sont restés au Pirée hier à cause des conditions météo défavorables. Cependant, celles-ci devraient encore se détériorer dans les prochains jours, avec du vent au delà des 10 Beaufort.
  • 23 janvier : Les agriculteurs ont refusé l'enveloppe d'aides de 500 millions d'Euros proposée par le gouvernement et continuent à bloquer la circulation sur différents grands axes de Grèce centrale et du nord : leurs tracteurs sont garés au milieu de carrefours stratégiques.
  • 22 janvier : Les agriculteurs continuent à bloquer la circulation sur différents grands axes.
  • 21 janvier : L'armateur Pericles Panagopoulos a été libéré par ses ravisseurs en échange d'une rançon de 30 millions d'Euros.
  • 21 janvier : Les agriculteurs grecs intensifient leurs protestations contre la chute des cours : ils ont bloqué divers autoroutes en Grèce continentale ainsi que l'aéroport Aéroport international d'Héraklion Níkos-Kazantzákis.
  • 21 janvier : D'après le dernier Eurobaromètre, les Grecs sont parmi les membres de l'UE les plus pessimistes : 90% considèrent que l'économie grecque va mal, 83% pensent que la vie de leurs enfants sera plus difficile que la leur et 60% ont des difficultés à payer leurs factures. lire
  • 21 janvier : D'après une enquête de la police, de la sécurité sociale et de l'Athens Labor Center, 15% des chauffeurs de taxis d'Athènes n'ont pas leur permis de conduire ; 10% de plus ont plus de 70 ans et ne devraient donc plus conduire et 90 % n'ont pas d'assurance...
  • 19 janvier : La chanteuse Danai Stratigopoulou est décédée à l'âge de 96 ans.
  • 17 janvier : Grèce-ARYM : après l'entrée de l'ARYM dans l'OTAN et l'UE bloquées par les négociations sur le nom de ce pays, Athènes vient de bloquer sa contribution (50 millions d'Euros) à la construction du corridor autoroutier européen no 10 (Grèce-Serbie-reste de l'Europe) après que Skopje a décidé de baptiser la section passant sur son territoire « Alexandre le grand ». lire
  • 17 janvier : Panteleimon, ancien évêque d'Attique, en prison pour six ans pour escroquerie pourrait à sa sortie être jugé par le Saint-Synode pour de nouvelles charges dont détournement de fonds (195 000 €) d'un monastère attique vers une société off-shore et surtout pour « avoir scandalisé les fidèles ».
  • 16 janvier : L'industrie touristique grecque s'inquiète. Au delà de l'image négative du pays suite aux récents événements, les touristes britanniques pourraient se faire plus rares en 2009. Alors qu'ils représentaient 2,6 millions des 17,5 millions de visiteurs l'an dernier, ce nombre pourrait plonger. Les réservations depuis la Grande-Bretagne auraient diminué de 50%. Le cours de la Livre sterling, en chute libre face à l'Euro, est un des facteurs déterminants du choix des Britanniques.
  • 15 janvier : Comme les autorités le soupçonnaient, le groupe extrémiste « Lutte révolutionnaire » a revendiqué les attaques (à la Kalashnikov) des 23 décembre et 5 janvier contre des policiers. Il lie ces gestes avec la mort d'Alexis Grigoropoulos le 6 décembre. La revendication appelle les autres groupes extrémistes à se soulever.
  • 15 janvier : L'armateur Pericles Panagopoulos (il possède les Superfast Ferries), âgé de 74 ans, enlevé lundi 12 janvier, pourraot être prochainement libéré. Les ravisseurs auraient réclamé 40 millions d'Euros et ont négocié directement avec la famille.
  • 15 janvier : Les avocats de Thessalonique ont annoncé qu'ils se mettront en grève à compter de lundi 19 janvier, et pour tous les mois d'hiver, pour protester contre l'absence de chauffage dans le tribunal de la ville.
  • 12 janvier : Les derniers sondages montrent que le remaniement ministériel de mercredi 7 janvier a (un peu) redoré l'image du gouvernement. La Nouvelle Démocratie a aussi réduit son écart avec le PASOK dans les intentions de vote. lire
  • 10 janvier : La manifestation devant l'université d'Athènes hier 9 décembre après-midi a dégénéré et des affrontements violents entre policiers et « anarchistes » ont eu lieu. Par contre, la manifestation des lycéens et enseignants s'est déroulée dans le calme. lire
  • 10 janvier : Le Ministre de la santé Dimitris Avramopoulos a posé la première pierre d'un nouvel hôpital sur Santorin qui devrait être achevé d'ici une vingtaine de mois.
  • 10 janvier : L'interdiction de fumer dans les lieux publics, prévue pour le 1er juillet, entrera en application dès le 1er février au Parlement hellénique a annoncé Dimitris Sioufas, son porte-parole, lui-même gros fumeur. Tout le bâtiment (même le bureau de Dimitris Sioufas) sera non-fumeur (à l'exception de la cantine et du club-house).
  • 9 janvier : Les immigrés constituent près de 40% des candidats et entre 40% et 60% des reçus (en fonction de la région) au permis de conduire en Grèce. Il est souvent le premier document officiel qu'ils obtiennent. Il leur permet ensuite d'envisager un permis de séjour définitif et des emplois moins précaires que ceux qu'ils avaient jusque là et ont souvent perdu à cause de la crise. lire
  • 8 janvier : La chanteuse María Dimitriádi est décédée à 58 ans d'une maladie respiratoire rare.
  • 8 janvier : Enseignants et élèves des établissements du secondaire et du supérieur appellent à reprendre demain les manifestations arrêtées lors des congés de fin d'année.
  • 8 janvier : Annulation de la grève dans le métro d'Athènes. Les syndicats veulent d'abord rencontrer le nouveau ministre des transports Evripídis Stylianídis qui a quitté le ministère de l'éducation suite au remaniement ministériel du 7 janvier.
  • 7 janvier : Konstantínos Karamanlís a remanié son gouvernement à la mi-journée. Son ministre des finances Georgios Alogoskoufis a été remercié. Divers autres ministres ont changé d'attribution. lire (el) et lire (en)
  • 7 janvier : Le métro d'Athènes sera en grève demain 8 janvier pour 24 heures. L'ADEDY et les syndicats de fonctionnaires appellent à un arrêt de travail à partir de vendredi midi.
  • 7 janvier : Une nonne de Serrès qui travaillait aussi comme agent des impôts a été arrêtée pour escroquerie. Elle inventait des familles pauvres puis montait le dossier de demande d'aides, en nonne charitable. Elle approuvait ensuite le versement des aides, en agent des impôts compatissante. Ces aides, des milliers d'Euros tous les mois, atterrissaient sur son propre compte.
  • 6 janvier : Jour de l'épiphanie, avec le traditionnel jeté de croix dans la mer.
  • 5 janvier : Vers 3h du matin, les deux policiers en faction devant le Ministère de la culture (qui se trouve dans Exarchia) ont été victimes de tirs d'armes automatiques (dont la même Kalashnikov que lors de l'attaque du bus de police le 23 décembre). Dimanadis Matzounis, 21 ans, est toujours à l'hôpital dans un état critique.
  • 5 janvier : Hiéronyme II d'Athènes avait annoncé que l'Église orthodoxe de Grèce ne s'opposerait pas à la disparition du serment religieux lors de l'entrée en fonction des serviteurs de l'État. Cette disparition n'était pas prévue, mais des partis politiques (PASOK, SYRIZA et KKE), et des membres de la Nouvelle Démocratie ainsi que de nombreux évêques lui ont emboîté le pas. Le serment disparaîtrait à l'initiative de l'Église ?
  • 1er janvier : Des incidents se sont déroulés en marge des manifestations du jour de l'an. Une dizaine de banques et deux concessionnaires automobiles ont été incendiés.

2008 (juillet - décembre)[modifier le code]

  • 31 décembre : Changements annoncés dans les tarifs des transports athéniens pour le 1er janvier : le ticket à l'unité (valable 90 min) passe de 80 cts à 1 € ; en compensation, les tarifs d'abonnements diminuent (le pass annuel tous transports diminue de 380 € à 350 € par exemple).
  • 30 décembre : Les universités font le bilan des semaines d'occupation qu'elles ont subies lors des récents incidents. L'Université Aristote de Thessalonique les estime à 150 000 € ; l'Université d’économie d’Athènes devra être intégralement repeinte pour faire disparaître les graffiti (l'ensemble des dégâts est estimé à 500 000 €) ; Polytechnique a subi le plus de dégâts : une bonne partie des escaliers et des balustrades a été détruite pour être transformée en projectiles à lancer sur les forces de l'ordre. Certains enseignants considèrent que les dégâts pourraient être sous-évalués, afin de ne pas mécontenter les manifestants.
  • 30 décembre : Evripídis Stylianídis, ministre de l'éducation et Christos Folias, ministre du développement, pourraient aussi faire partie des ministres « victimes » du prochain remaniement ministériel.
  • 29 décembre : La Grèce a été en grande partie recouverte par la neige. Photo en Béotie
  • 29 décembre : Un récent sondage a montré la perte de confiance de la population grecque dans ses institutions. Seuls 8% font confiance aux partis politiques, 10% au gouvernement, 20% aux ministères, 30% au Parlement hellénique. Les media et l'Église voient diminuer la confiance qui leur est accordée. Les pompiers et le service météorologique sont par contre en tête, avec 92% de confiance, suivi de la Présidence de la République (qui n'a que peu de rôle réel) avec 90%. lire
  • 29 décembre : L'Église orthodoxe de Grèce, par la voix de Hiéronyme II d'Athènes a annoncé qu'elle ne s'opposerait pas, si la mesure était un jour suggérée, à la disparition du serment religieux des députés, soldats et fonctionnaires grecs, à leur entrée en fonction. Elle considère aussi que les incidents de ces dernières semaines sont « une contestation naturelle de la part de la jeunesse », mais elle a condamné les dégradations.
  • 28 décembre : Le nombre de touristes en Grèce a augmenté de 8,5% en 2008 par rapport à 2007. Les 3/4 proviennent de l'Union européenne (principalement le Royaume-Uni 15 % et l'Allemagne 13%) lire
  • 27 décembre : Des incidents ont continué à se produire ces derniers jours. La cathédrale d'Athènes a été vandalisée au cours d'une manifestation qui scandait : « Prêtres : voleurs et pédophiles ».
  • 27 décembre : L'attaque par balles contre le bus de police serait le fait d'un groupe terroriste ancien profitant des événements pour revenir sur le devant de la scène. Deux tireurs différents auraient utilisé des Kalashnikov depuis un bâtiment de l'université.
  • 27 décembre : Les magasins devraient ouvrir ce dimanche 28 décembre, pour compenser les pertes liées aux incidents de ces dernières semaines.
  • 27 décembre : Les lignes de tramway vers Phalère et Le Pirée devraient être étendues d'ici 2011, pour un coût total de 125 millions d'Euros.
  • 25 décembre : Des « bombes » à base de bombonnes de gaz ont détruit dans la nuit de mercredi à jeudi des concessionnaires automobiles et une banque à Athènes. Ces événements semblent liés aux incidents qui agitent le pays depuis plus de quinze jours.
  • 24 décembre : Une trêve devrait s'installer durant la période des fêtes dans les incidents qui secouent la Grèce. Les actions des manifestants se font plus sporadiques (même si un véhicule de police a subi des tirs hier). Ceux qui occupaient les locaux universitaires ont été vus remballant leurs affaires. Cependant, tous (« anarchistes », étudiants, lycéens et autres) ont donné rendez-vous au gouvernement pour la rentrée.
  • 24 décembre : La compagnie propriétaire du Sea Diamond va proposer un plan pour pomper prochainement les tonnes de carburant se trouvant encore dans l'épave.
  • 19 décembre : L'entrée de l'École française d'Athènes a subi une attaque qui n'a pas fait de dégâts.
  • 18 décembre : Les incidents se poursuivent. Une immense banderole appelant à une manifestation européenne a été déployée sur l'Acropole d'Athènes (qui venait de rouvrir) en soutien à la manifestation prévue ce soir sur la place Omonia à 18h. Des « anarchistes » ont vidé un supermarché à Thessalonique hier 17 décembre et ont distribué la nourriture « réquisitionnée ». Le Premier ministre K. Karamanlis pourrait procéder à un remaniement ministériel d'ici la fin du mois. Alexandros Kontos, ministre du développement agricole et Petros Doukas, ministre adjoint des affaires étrangères devraient perdre leur portefeuille.
  • 17 décembre : Les incidents se poursuivent. Une manifestation est prévue place Omonia ce soir à 18h. L'enquête a confirmé que le policier a tiré directement sur A. Grigoropoulos et non au-dessus de la tête de celui-ci comme il l'affirmait.
  • 17 décembre : La population grecque a augmenté de 0,43% l'an dernier soit 48 700 habitants de plus. Cette augmentation est principalement due à l'immigration (0,38%) quand l'accroissement naturel ne représente que 0,06%. La Grèce compte donc 11,26 millions d'habitants.
  • 17 décembre : La grève qui durait depuis dix jours sur l'Acropole d'Athènes est terminée. Les 9 000 grévistes (archéologues et gardiens) ont obtenu le paiement de la prime mensuelle de 130 € qui leur avait été promise.
  • 16 décembre : Les incidents se poursuivent. Des affrontements ont eu lieu dans la nuit aux abords du commissariat central d'Athènes, à Kallithea et au Pirée. Plus de 600 établissements scolaires et 150 bâtiments universitaires sont occupés par les élèves et les étudiants. Aujourd'hui 16 décembre devrait être une journée de discussion pour coordonner les futures actions. Il y a un appel à manifestation pour demain mercredi et pour jeudi, sur l'ensemble du territoire. Des étudiants ont fait irruption sur le plateau du journal télévisé lors de l'allocution du premier ministre devant le parlement. Une banderole portait le slogan "Arrêtez de regarder, sortez dans la rue".
  • 16 décembre : Le maire d'Athènes, Nikitas Kaklamanis devrait inaugurer ce soir à 19h30 le nouveau sapin sur la place Syntagma, détruit le week-end dernier dans les émeutes.
  • 16 décembre : Une bonne partie de la ligne 3 du métro d'Athènes devrait être fermée en février 2009 pour achever les travaux des nouvelles stations : Holargos, Nomismatokopeio et Aghia Paraskevi.
  • 16 décembre : Les habitants de Santorin ont annoncé qu'ils maintenaient leur blocus prévu à partir de demain 17 décembre des bureaux des impôts pour exiger le déblocage de la situation du Sea Diamond.
  • 15 décembre : Les incidents (ou agitations) se poursuivent. Des appels à manifester ont été lancés pour ce lundi : devant le commissariat central d'Athènes et devant le Parlement hellénique. Les bureaux du KKE à Thessalonique ont été vandalisés. Les ministères des affaires étrangères des États-Unis, du Canada, du Royaume-Uni et de France recommandent de prendre ses précautions en allant en Grèce, d'éviter certains quartiers, voire de ne pas s'y rendre. Les hôtels pour touristes ont fait partie des « victimes » des attaques des anarchistes.
  • 15 décembre : Les mauvaises conditions météo du week-end ont surtout touché la mer Ionienne, faisant deux morts sur Céphalonie. Le ferry assurant la liaison Grèce-Italie, Pasiphaé Palace (Minoan Lines) a heurté le quai à Patras, ouvrant un trou de deux mètres dans la coque.
  • 15 décembre : Les médecins du secteur privé se mettent en grève. Ils réclament les arriérés de remboursement qui leur sont dus : ils n'ont été payés que pour les deux premiers mois de 2008.
  • 15 décembre : Les agriculteurs ont bloqué l'autoroute Thessalonique-Béroia. Ils protestent contre la baisse des prix et des subventions.
  • 14 décembre : Les incidents (ou agitations) se sont poursuivis dans la nuit après les veillées funèbres en l'honneur d'A. Grigoropoulos dans Exarchia, autour des universités et dans diverses villes de Grèce. Des appels à de nouvelles manifestations ont été lancés pour cette journée de dimanche. Dans un sondage, la majorité des Grecs interrogés considèrent que les événements sont un « soulèvement populaire » et ne sont pas le fait de minorités isolées. Seuls 20% sont satisfaits de la façon dont le Premier ministre Karamanlis gère la crise.
  • 13 décembre : Les émeutes continuent pour le septième jour consécutif, à un rythme un peu moins soutenu, peut-être par manque de carburant pour les cocktails molotov comme le suggère ce dessin de Kathemerini . Hier, une manifestation pacifique de 4 000 personnes dans le centre d'Athènes a un peu dégénéré quand les adultes ont commencé à protéger les jeunes que la police s'apprêtait à arrêter. Les résultats des experts de la police prouveraient que la balle qui a tué A. Grigoropoulos aurait bien ricoché et qu'il n'était pas directement visé. Mais, d'autres analyses montrent que lorsque la voiture de police était attaquée, le central a donné l'ordre de se replier et que les policiers ont désobéi. Au moins 100 lycées, confirmés, et peut-être 400 ont entamé une grève qui pourrait continuer la semaine prochaine. Les universités d'Athènes, Thessalonique et Patras pourraient suivre. lire
  • 13 décembre : Tassos Papadopoulos, ancien président chypriote est décédé hier 12 décembre, à 74 ans, d'un cancer du poumon.
  • 12 décembre : L'Acropole d'Athènes est fermée pour le troisième jour consécutif. Les grévistes demandent la prime de 150 € qui leur avait été promise.
  • 12 décembre : Le ministère de la marine et le dème de Santorin se tournent vers la compagnie d'assurances du Sea Diamond pour le renflouement du paquebot.
  • 12 décembre : Le ferry NEL pour Chios et Lesbos est resté à quai au Pirée. Les marins de la compagnie sont toujours en grève à propos de leurs arriérés de salaire.
  • 12 décembre : Les émeutes continuent à un rythme un peu moins soutenu, mais sont loin de se calmer contrairement à ce que le gouvernement grec avait voulu faire passer comme message hier (cf. plus bas). Des incidents se produisent aux abords des commissariats de police et de la prison où le policier Epaminondas Korkoneas, responsable de la mort d'Andreas/Alexandros (dit Alexis) Grigoropoulos, est détenu. Même l'île de Paros est touchée diaporama de la manifestation pariote.
  • 11 décembre : Une étude menée en Étolie-Acarnanie, Péloponnèse et Crète a montré que les élèves de ces régions de province sont en moins bonne santé que ceux de la capitale : 12% de souffle au cœur (contre 4 % à Athènes), une forte propension à la scoliose (50% des élèves) et 80 % ont des caries. Le ministère insiste sur le rôle des campagnes de prévention à l'école, mieux faites à Athènes qu'en province.
  • 11 décembre : Une forte tempête de 9 à 10 Beaufort, avec de fortes pluies et de l'orage, est prévue pour demain vendredi 12 et samedi 13 au moins.
  • 11 décembre : Les émeutes se sont un peu calmées. Un appel à manifester demain vendredi 12 laisse cependant craindre une reprise de la violence, à moins que la météo ne vienne calmer les choses.
  • 10 décembre : Les abonnements annuels (2009) pour les transports publics d'Athènes sont en vente depuis aujourd'hui : 350 € tous les transports ; 150 € pour les bus tramways et trolleys ; 300 € pour le métro d'Athènes. La liaison avec l'aéroport n'est pas incluse dans l'abonnement.
  • 10 décembre : Bernard Kouchner a rappelé la position de l'UE et de la France : la FYROM ne pourra entrer dans l'union que lorsque le problème du nom sera réglé.
  • 10 décembre : Vatopedi : des experts indépendants estiment que dans l'échange de propriétés entre l'État et le monastère, les biens du monastère ont été surévalués (de 300%) et ceux de l'État sous-évalués (de 50%).
  • 10 décembre : Les émeutes dans diverses villes continuent. La grève générale, prévue de longue date, est maintenue par les syndicats GSEE et ADEDY qui représentent la moitié de la population active grecque. Des incidents ont eu lieu en marge de la manifestation devant le Parlement hellénique, place Syntagma. Les dégâts sont estimés pour l'instant à 200 millions d'Euros.
  • 9 décembre : 358 personnes ont prêté serment à la préfecture d'Athènes et sont officiellement devenues citoyens grecs. 96% sont originaires d'Albanie. Les autres viennent de Syrie, Géorgie, Roumanie, Arménie, Kazakhstan et Soudan. 21 % d'entre eux sont domestiques.
  • 9 décembre : Les émeutes dans diverses villes continuent. Des échauffourées se sont produites après l'enterrement d'A. Grigoropoulos. Le bilan pour l'instant est de 200 magasins, une cinquantaine de banques et une vingtaine de bâtiments détruits à Athènes et une centaine de magasins détruits à Thessalonique. La police qui compte une douzaine de blessés aurait arrêté plus de 200 personnes. Mais, une webcam montrant Plaka calme
  • 8 décembre : Fête de l'Immaculée Conception à Naxos (Chora), à côté du musée archéologique. Illumination de l'arbre de Noël à la Panaghia Ekatontapiliani à Paroikia (Paros).
  • 8 décembre : Les manifestations pacifiques pour protester contre la mort samedi soir d'Andreas Grigoropoulos ont réuni autour de 5 000 personnes à Athènes près du Musée national archéologique d'Athènes et 2 000 personnes à Thessalonique. Les enseignants d'université qui avaient déjà prévu de se joindre à la grève générale de mercredi 10 décembre ont commencé une grève de trois jours dès ce 8 décembre.
  • 8 décembre : Les incidents se poursuivent suite aux événements des deux derniers jours. Quatorze policiers et six manifestants auraient été blessés. Trikala, à son tour, est touchée. Des manifestants / émeutiers sont retranchés dans deux des universités athéniennes, dont la symbolique Polytechnique et dans l'université de Thessalonique. Deux des principales voies d'accès à la capitale, ainsi que son réseau de transport urbain ont été bloquées par des manifestants. Trois cents personnes affrontent les forces de l'ordre à Thessalonique. Le KKE a appelé à des manifestations dans l'après-midi de lundi. lire ; Reuters série de photos ; Guardian avec série de photos et vidéo
  • 7 décembre : Émeutes à Athènes surtout dans Exarchia, sur Ermou et sur Akadimias près de l'université (seize banques, une vingtaine de magasins et une vingtaine de voitures incendiés sans compter les kiosques et les poubelles), Thessalonique près de l'université (cinq banques et des magasins), Patras (200 personnes), Komotini, Ioannina (50 personnes), en Crète (La Canée et Héraklion) et sur Corfou après la mort vers 21 h samedi d'un adolescent de 15 ou 16 ans (Andreas Grigoropoulos) tué par la police dans Exarchia alors qu'il lançait, avec une trentaine d'autres jeunes, des pierres ou un cocktail molotov sur leur véhicule (les agents et leur officier ont été suspendus). La démission du Ministre de l'intérieur Prokópis Pavlópoulos a été refusée par le Premier ministre Konstantínos Karamanlís. Les émeutiers s'attaquent plus aux bâtiments qu'aux forces de l'ordre. Les émeutes ont commencé en début de soirée samedi avant de se calmer un temps puis de reprendre beaucoup plus violemment après minuit. Pour l'instant aucune autre victime n'est à déplorer. Six personnes au moins auraient été arrêtées pour faits de pillage des magasins éventrés. Des appels à manifester ont été lancés pour l'après-midi de dimanche. Dépêches : IUP ; avec photo ; autre photo ; NASDAQ ; autre photo ; Extraits des journaux télévisés ; série de photos
  • 6 décembre : Fête d'Aghios Nikolaos dans les églises du même nom sur Antiparos, à Kinidaros (Naxos) et Katapola (Amorgos).
  • 6 décembre : Après le scandale du monastère Vatopedi, un scandale du couvent Emmaüs (région d'Aghios Vassilios près de Thessalonique) ? Des irrégularités ont été relevées dans des ventes immobilières et une nonne appartenait au conseil d'administration de deux entreprises de courtiers en bourse suspectés d'avoir escroqué des épargnants. lire
  • 6 décembre : La grève générale du 10 décembre prochain (appelée par le GSEE et l'ADEDY) est maintenue.
  • 6 décembre : L'État pourrait avoir à supporter le coût du renflouement du Sea Diamond coulé à Santorin : l'armateur refuserait de l'assumer, arguant des erreurs sur les cartes marines grecques.
  • 6 décembre : Le gouvernement s'apprête à verser diverses primes aux Grecs les plus pauvres pour un montant total de 370 millions d'Euros : prime de Noël, prime à la cuve de fuel ou prime tout court. Rien à voir avec les 5 points de retard dans les sondages de la Nouvelle Démocratie sur le PASOK. lire Kathemerini
  • 5 décembre : L'enquête parlementaire concernant le scandale de Vatopedi s'est terminée avec l'audition du 119e témoin, Theódoros Roussópoulos. Il a nié toute implication dans l'affaire. Il a aussi insisté sur le fait que le Premier ministre Konstantínos Karamanlís, dont il était le bras droit, n'était au courant de rien (normal, puisque Roussopoulos n'a rien fait).
  • 5 décembre : Le vote de la loi contre le tabac a été prise en otage par divers députés qui y ont ajouté des amendements sans rapport, mais concernant leur circonscription. L'interdiction de fumer dans les lieux publics devrait démarrer dès le 1er juillet 2009, avec six mois d'avance. Il serait plus facile pour les fumeurs de changer leurs habitudes l'été.
  • 5 décembre : Le 1019 (prix d'un appel local) permettra désormais de se plaindre de son chauffeur de taxi en Attique, à Thessalonique et sur Rhodes.
  • 4 décembre : L'écrivain Margarita Karapanou est décédée des suites d'une infection respiratoire à 62 ans.
  • 4 décembre : La grève chez ANEK Lines s'est arrêtée : la compagnie a payé ses arriérés de salaire. Elle continue chez NEL, SAOS et GA Ferries.
  • 4 décembre : Les pêcheurs continuent leur blocus des ports du Pirée et de Thessalonique.
  • 3 décembre : Les pêcheurs ont bloqué les ports du Pirée et de Thessalonique, hier 2 décembre, pour protester contre une directive européenne leur interdisant de pêcher à moins de 1,5 mille marin des côtes et dans les endroits de moins de 50 m de profondeur.
  • 3 décembre : Les marins travaillant pour onze compagnies de ferries (d'ANEK Lines à NEL) se mettent en grève. Ils réclament le paiement de leurs arriérés de salaire (onze mois).
  • 3 décembre : Les représentants des établissements privés d'enseignement supérieur (principalement des écoles d'ingénieurs) refusent de participer aux négociations concernant la reconnaissance de leur diplôme par l'État, depuis que Evripídis Stylianídis a annoncé que les détenteurs de ces diplômes ne se verraient pas accorder les mêmes droits professionnels que les détenteurs de diplômes des universités d'État.
  • 3 décembre : La famille autrichienne Dahlgren vient de rendre un fragment de 30 cm (sur 7 cm) de la frise du Parthénon que leur ancêtre avait volé lors de l'occupation d'Athènes en février 1943.
  • 2 décembre : Afin de désengorger les prisons grecques, une modification de la législation est envisagée pour libérer les détenus de plus de 80 ans atteints d'affections graves (cirrhose ou sénilité par exemple). Dimitrios Ioannidis, 86 ans, un des membres de la dictature des colonels, à la prison de Korydallos depuis 33 ans, vient de demander à profiter de cette mesure. La cour d'appel du Pirée a rejeté sa dernière demande de libération.
  • 1er décembre : Le Ministre de l'éducation Evripídis Stylianídis a annoncé que si les diplômes des universités privées allaient être, en conformité avec la décision de la Cour Européenne de Justice, reconnus par l'État grec, cela ne signifierait pas que les détenteurs de ces diplômes se verraient accorder les mêmes droits professionnels que les détenteurs de diplômes des universités d'État. Ils auraient très certainement à passer des examens supplémentaires, voire prendre des cours, dans le cadre de l'enseignement public. lire
  • 1er décembre : Les résidents du quartier d'Aghios Panteleimonas au centre d'Athènes protestent contre le sort des immigrés illégaux qui s'y entassent. Ils demandent qu'il leur soit réellement venu en aide.
  • 30 novembre : Jour du souvenir de la résistance à l'occupation de la Grèce par les puissances de l'Axe.
  • 29 novembre : Ephraïm, l'higoumène de Vatopedi, après avoir été convoqué devant le Saint Synode par le Patriarche œcuménique Bartholomée Ier, a annoncé qu'il démissionnait de sa fonction à la tête du monastère. lire
  • 29 novembre : Les élèves des écoles de musique d'Athènes et du Pirée ont manifesté à travers les rues de la capitale, hier 28 novembre, en jouant de leurs instruments, pour protester contre la suppression des bus qui leur permettaient de se rendre dans leurs écoles de musique.
  • 29 novembre : Le syndicat GSEE appelle à la grève générale pour le 10 décembre.
  • 29 novembre : Le gouvernement débloque 800 000 € pour la restauration du palais royal de Tatoï.
  • 28 novembre : Evdokimos, le moine chargé des finances de Vatopedi, a parlé, lui, lors de son audition par la Commission Parlementaire d'enquête. Il a révélé que la fortune du monastère tournait aux alentours d'une centaine de millions d'Euros, dont plus de 90 millions en placements boursiers. Il évalue les bénéfices réalisés suite à l'échange de terres avec l'État à une quinzaine de millions. lire
  • 28 novembre : Le nettoyage des ordures qui s'amoncelaient depuis cinquante jours sur Samothrace a commencé.
  • 28 novembre : Les jeunes Grecs de moins de 24 ans dépensent 64% de leur argent de poche en nourriture et boissons. Et ils sont loin de respecter le régime crétois...
  • 27 novembre : Ephraïm, l'higoumène de Vatopedi, pourrait avoir des problèmes avec les justices. Il pourrait être inculpé pour son attitude envers les parlementaires lorsqu'il a refusé de leur répondre au début de la semaine. Hiéronyme II d'Athènes, l'archevêque d'Athènes a demandé des sanctions à Bartholomée Ier de Constantinople, le Patriarche œcuménique dont dépend le Mont Athos.
  • 26 novembre : Le nombre de malades du SIDA est en très forte augmentation : 547 durant les 10 premiers mois de l'année 2008, à comparer avec les 572 pour l'ensemble de l'année 2006. Un peu plus de 40 % concerne une contamination entre homosexuels masculins.
  • 26 novembre : Le Premier ministre Konstantínos Karamanlís a été spammé, il a reçu 4 500 e-mails dans le cadre d'une campagne du WWF lui demandant de lutter contre le réchauffement climatique.
  • 25 novembre : L'igoumène Ephraïm et son assistant Arsénios, dirigeants de Vatopedi, ont refusé de s'expliquer devant la commission d'enquête parlementaire. Ils se sont contentés de remettre une déclaration écrite et n'ont répondu à aucune question. Par écrit, ils ont nié tous les faits qui leur sont reprochés : avoir influencé des membres du gouvernement, dont Roussopoulos, dans le choix des terres qui leur étaient données en échange des 8 000 hectares autour du lac Vistonida qu'ils cédaient. Ils ont aussi nié s'être vendu à eux-mêmes l'immeuble dans le village olympique qui leur avait été donné dans le cadre de l'échange. lire et éditorial
  • 24 novembre : L'étude de 31 comptes en banque du monastère de Vatopedi montre qu'il possède des parts dans les entreprises qui ont acheté les terres qui lui avaient été données dans le cadre de l'échange de terres ente l'État et le monastère (à Thessalonique et dans le village olympique principalement). lire
  • 24 novembre : La (seconde) tournée en province du Premier ministre Konstantínos Karamanlís n'a toujours pas obtenu l'effet escompté : convaincre la population que le plan d'aide de 28 milliards d'Euros aux banques grecques évitera l'aggravation de la crise. 80 % des Grecs interrogés considèrent qu'ils risquent d'être plus ou moins touchés par cette crise. Le PASOK est en avance de 3,7 à 4,5 points dans les sondages. lire
  • 23 novembre : Vents violents, pluies et inondations dans plusieurs régions de Grèce. Photo du bord de mer à Athènes
  • 22 novembre : Un appel d'offre vient d'être lancé pour la prolongation de la ligne 3 du métro d'Athènes : sept nouvelles stations pour relier le Pirée à la banlieue ouest de la capitale. Les compagnies intéressées ont jusqu'au 30 janvier 2009 pour présenter leur dossier.
  • 21 novembre : Fête de la Panaghia Chozoviotissa sur Amorgos. Le monastère accueille les pèlerins et offre des pastelli.
  • 21 novembre : Evripídis Stylianídis, après une mise en cause par l'Ombudsman Défenseur du citoyen, a rappelé que l'éducation religieuse orthodoxe était obligatoire pour tous les élèves. Que ne pouvaient en être exemptés que les élèves d'une autre religion. Il n'est donc pas possible d'être athée en Grèce...
  • 20 novembre : La saison des sports d'hiver est ouverte à la station de Tria Pente Pigadia, près de Naoussa, où on utilise quand même des canons à neige pour augmenter la couverture neigeuse.
  • 20 novembre : La grève dans le métro d'Athènes devrait se poursuivre demain.
  • 20 novembre : Demain vendredi 21 novembre est le dernier jour pour faire enregistrer ses propriétés dans le nouveau cadastre. Une amende de 250 € par bien non déclaré est prévue ensuite. Elle sera diminuée de moitié pour tout enregistrement avant le 12 décembre.
  • 20 novembre : La Grèce pourrait dans les jours prochains reconnaître l'indépendance du Kosovo, selon Dora Bakoyannis interviewée à la télévision albanaise.
  • 19 novembre : Les enseignants d'universités commencent aujourd'hui une grève de 48h contre la reconnaissance des diplômes des universités privées. Un mouvement similaire est prévu pour les 25 et 26 novembre.
  • 19 novembre : De plus en plus de feux de signalisation sont en panne à Athènes et par manque de moyen ne peuvent être réparés. Le trafic s'en ressent.
  • 19 novembre : Grève totale du métro d'Athènes prévue demain 20 novembre.
  • 18 novembre : Le Sea Diamond, coulé à Santorin, aurait heurté le récif à cause d'une carte marine donnant des informations erronées : le récif était indiqué à 58 m de l'île et à une vingtaine de mètres de profondeur alors qu'il est à 113 m et 5 m de profondeur. La compagnie blâme donc le ministère grec de la marine ; ce qui était sa ligne de défense depuis le début.
  • 18 novembre : La FYROM porte plainte contre la Grèce devant la Cour de Justice internationale de La Haye. Elle lui reproche son veto à son adhésion à l'OTAN et à l'UE qui va à l'encontre des décisions de l'ONU à propos des relations de bon voisinage. lire
  • 18 novembre : La manifestation de commémoration du soulèvement du 17 novembre 1973 a regroupé des milliers de manifestants et s'est déroulée sous une pluie battante et dans un calme relatif (quelques incidents devant l'ambassade américaine).
  • 17 novembre : Le Colosse de Rhodes devrait être reconstruit à son emplacement original, à l'entrée du port de Rhodes. Il serait plus haut que l'original : entre 60 et 100 m de haut. Il serait constitué en partie d'armes fondues, en célébration de la paix et d'une sculpture de lumière. Le projet confié au sculpteur allemand Gert Hof est dirigé par Dimitris Koutoulas. Il devrait coûter 200 millions d'Euros selon To Vima.
  • 16 novembre : Les trois jours de commémoration du soulèvement étudiant de polytechnique en 1973 commencent par une journée portes-ouvertes dans l'établissement. Les forces de l'ordre quant à elles se préparent pour les manifestations de demain.
  • 15 novembre : Les ordures s'entassent depuis 40 jours sur Samothrace, depuis que la décharge a été fermée.
  • 15 novembre : Le budget de la défense va diminuer de 15 % (un milliard d'Euros) en 2009.
  • 15 novembre : Les arrivées d'immigrants clandestins sur les îles du nord-est de l'Égée ont augmenté de 220% durant les huit premiers mois de l'année par rapport à la même période en 2007. Lesbos en a accueilli 11 000 ; Samos 8 000 et Léros 3 400. lire
  • 14 novembre : Les Hydriotes bloquent le (seul) port de leur île, depuis deux jours, pour protester contre le fait qu'Hydra n'est plus desservie depuis deux ans par des ferries normaux, mais uniquement par des « High Speed », beaucoup plus cher et s'arrêtant plus tôt en cas de vent.
  • 14 novembre : L'éditeur en ligne Yudu vient de publier un livre de blagues grecques antiques, Philogelos du IVe siècle ap. J.-C. « - Si tu vas au marché, ramène moi deux esclaves de 15 ans. / - Pas de problème, et s'il n'y en a pas, je t'en prendrai un de trente ans. » lire Reuters et quelques pages gratuites.
  • 13 novembre : Les mauvais sondages (70 % des Grecs interrogés sont mécontents du gouvernement) amènent le Premier ministre Konstantínos Karamanlís à repousser les législatives, qui étaient plus ou moins prévues, de façon anticipée, pour le printemps 2009, à la date limite du mandat au printemps 2010.
  • 12 novembre : Une quinzaine d'« anarchistes » a semé le désordre hier (11 novembre) midi dans Exarchia (caillassages et attaques au cocktail molotov).
  • 12 novembre : Les précipitations insuffisantes ne remplissent pas assez les réserves d'eau d'Attique. Si la situation n'est pas encore catastrophique, les autorités suggèrent cependant à la population de réduire sa consommation. Une des pistes envisagées serait d'augmenter le prix de l'eau. lire
  • 12 novembre : La Nouvelle Démocratie demande à Petros Tatoulis de démissionner plutôt que siéger en tant qu'indépendant. La ND espère retrouver le siège lors des législatives partielles. lire
  • 11 novembre : Pour la troisième fois cette année, un député de la Nouvelle Démocratie, Petros Tatoulis cette fois, élu d'Arcadie, a été exclu de son parti, réduisant la majorité gouvernementale au Parlement hellénique à une seule voix. Ses critiques contre le Premier ministre Karamanlís et sa suggestion de créer un parti centriste lui sont reprochées. Les deux exclus précédents ont été rapidement réintégrés. Combien de temps Tatoulis restera-t-il député « indépendant » ? lire
  • 11 novembre : Le Musée national archéologique d'Athènes a annoncé que 800 objets, principalement hellénistiques et jusque là uniquement conservés en réserve seraient exposés à partir du mois de février 2009.
  • 10 novembre : Le PASOK est placé en tête de cinq sondages d'intention de vote. La Nouvelle Démocratie semble discréditée par la crise et les scandales politico-financiers.
  • 10 novembre : Une manifestation des bus de ramassage de l'Union Grecque des Maternelles paralyse le centre d'Athènes pour protester contre l'interdiction qui lui est faite par le gouvernement d'ouvrir de nouvelles maternelles.
  • 9 novembre : Fête d'Aghia Theoktisti, la patronne de l'île sur Paros : procession à travers tout Paroikia et grand messe à Ekatontopiliani.
  • 8 novembre : Une icône du XVIe siècle représentant une descente de croix, volée en 1978 au monastère Saint-Jean de Serrès et coupée en deux pour être dissimulée dans une valise vient d'être rendue à la Grèce par Scotland Yard. Elle avait été retrouvée l'an dernier chez un collectionneur, à la mort de celui-ci. Lors d'un procès, la Grèce a réussi à faire valoir ses droits de propriété.
  • 7 novembre : Le gouvernement a soumis hier 6 novembre son projet de loi visant à interdire le tabac dans les lieux publics à partir du 1er janvier 2010. Seront concernés : tavernes, cafés, restaurants, bureaux, hôpitaux, transports publics, lieux qui produisent et vendent de la nourriture. Les amendes seront de 1 000 € à la base pour monter à 20 000 € pour les récidivistes. 80% des Grecs interrogés déclarent que cette loi ne portera pas atteinte à leur liberté. lire
  • 7 novembre : La municipalité de Maroussi (Athènes) a fait démonter 5 panneaux publicitaires illégaux le long de l'avenue Kifissias. Il y a deux ans, un automobiliste était mort en en heurtant un.
  • 7 novembre : Les étudiants et les enseignants (en grève) étaient hier 6 novembre 4 000 dans les rues d'Athènes pour protester contre la décision de la Cour Européenne de Justice obligeant la Grèce à reconnaître les diplômes des universités privées. Le gouvernement Karamanlís a expliqué qu'il était obligé de respecter l'injonction communautaire, mais a suggéré de proposer un projet de loi exigeant des prérequis très strict à toute reconnaissance de diplômes d'universités privées. lire
  • 6 novembre : La protestation étudiante, professorale et des milieux professionnels contre la décision de la Cour Européenne de Justice obligeant la Grèce à reconnaître les diplômes des universités privées a commencé par une grande manifestation à Athènes. C'est la qualité de ces diplômes qui est en cause. Les protestataires, dont les syndicats étudiants proches de la Nouvelle Démocratie, craignent que leur niveau, faible, entraîne une dévalorisation des diplômes des universités d'État. lire
  • 6 novembre : Les procureurs qui avaient démissionné le mois dernier dans le cadre du scandale Vatopédi ont accepté de revenir sur leur décision et de reprendre l'enquête. Ils avaient démissionné après que leurs supérieurs leur avaient demandé d'arrêter leurs investigations lorsqu'ils avaient commencé à s'intéresser aux membres du gouvernement. lire
  • 3 novembre : Les doyens des universités envisagent d'engager une action contre la décision de la Cour Européenne de Justice qui a obligé la Grèce à reconnaître les diplômes décernés par les universités privées. Ils l'ont fait savoir au Ministre de l'éducation Evripídis Stylianídis lors d'une rencontre à Delphes.
  • 2 novembre : Les habitants des îles grecques sont plus touchés par les troubles psychologiques que le reste du pays. L'hyper-activité de l'été combinée à l'intense inaction de l'hiver entraîne de nombreuses dépressions chez les femmes et une consommation anormalement élevée d'alcool chez les hommes. Une Unité Mobile d'Aide Psychologique a été mise en place en 2007. Elle circule d'île en île en offrant des consultations gratuites. lire
  • 1er novembre : L'Union européenne a rappelé à Skopje que toute avancée dans les négociations pour son adhésion restait subordonnée à son attitude dans la question du nom du pays, ainsi qu'à des réformes de structure (vers plus d'ultra-libéralisme).
  • 1er novembre : Evripídis Stylianídis, Ministre de l'Éducation et des Cultes, a déclaré que la présence aux cours de religion orthodoxe resterait obligatoire pour tous les élèves considérés comme orthodoxes (donc tous les enfants grecs). Seuls les élèves considérés comme non-orthodoxes (donc étrangers) seront exemptés. Il revient donc sur son initiative de juillet 2008 où il avait autorisé les élèves à ne pas assister aux cours, avec un mot de leurs parents.
  • 31 octobre : Huit attentats « anarchistes » dans le centre d'Athènes dans la nuit du 30 au 31 octobre : banques et locaux politiques incendiés.
  • 31 octobre : Les prisonniers de 20 établissements pénitentiaires grecs vont commencer une grève de la faim lundi, pour protester contre leurs conditions de détention : 10 983 détenus pour 7 543 places et une détention préventive qui dure 365 jours en moyenne. lire
  • 31 octobre : Grève des transports prévue à Athènes lundi après-midi 3 novembre.
  • 31 octobre : Les travaux sur l'Acropole (d'Athènes) sont presque terminés. Dans trois mois, les échafaudages et grues devraient progressivement disparaître des Propylées, du Parthénon et du temple d'Athéna Niké.
  • 30 octobre : Les syndicats étudiants envisagent d'engager une action contre la décision de la Cour Européenne de Justice qui a obligé la Grèce à reconnaître les diplômes décernés par les universités privées. Au delà des actions en justice, la protestation pourrait s'organiser autour des célébrations du 17 novembre commémorant le soulèvement de Polytechnique en 1973. lire
  • 30 octobre : D'après le WWF, si le mode de vie grec était celui de l'ensemble de la population sur Terre, il faudrait l'équivalent de trois planètes pour que cela soit tenable, soit plus que la moyenne mondiale, qui n'en a besoin que de deux. lire
  • 28 octobre : Fête nationale (la seconde) : le Jour du Non.
  • 27 octobre : La bourse d'Athènes a baissé de 9,71%. L'action de la National Bank of Greece a perdu 16%
  • 26 octobre : Un pope a été condamné vendredi 24 octobre à quatre ans et huit mois de prison pour avoir incendié la voiture de son voisin, l'épicier de son village Peristera (près de Thessalonique) qu'il soupçonnait d'être l'amant de sa femme.
  • 25 octobre : Les députés de la Nouvelle Démocratie ont tous déserté les bancs du Parlement hellénique le vendredi 24 octobre lors du débat au sujet d'une commission parlementaire d'enquête sur le scandale de l'échange de terres entre l'État grec et le monastère athonite de Vatopedi. Le Premier ministre Konstantínos Karamanlís ayant appris qu'une quinzaine de députés ND voteraient la mise en place de cette commission demandée par le PASOK a en effet ordonné aux élus de son parti de ne pas assister à la séance. lire
  • 25 octobre : Une étude de l'Institut d'Exploration Géologique et Minéral, parue en février dernier, a montré que l'Asopos qui alimente en eau les habitants du nord de l'Attique était pollué (chrome, arsenic et plomb). Le gouvernement a demandé une enquête (sur la validité de l'étude).
  • 24 octobre : La bourse d'Athènes a baissé de 12 % à la clôture.
  • 24 octobre : Le Ministre d'État (chargé de la communication et de l'information) et porte-parole du gouvernement Theódoros Roussópoulos doit démissionner suite aux accusations le concernant dans le scandale de Vatopedi. lire
  • 24 octobre : Une ferme préhistorique (un bâtiment néolithique de 57 m2, âgé de 6 000 ans) a été mise au jour dans le nord de la Grèce près d'Aridaía dans le nome de Pella. Vaisselle et fours ont été retrouvés dans un parfait état de conservation. lire
  • 23 octobre : Les vandalismes « anarchistes » se multiplient dans le centre d'Athènes : banques incendiées, « caillassages » de locaux politiques et le vice-porte-parole du gouvernement a été bombardé de yaourt dans une taverne d'Exarchia. lire les derniers épisodes
  • 23 octobre : 12 000 habitants de l'Élide ont reçu une lettre du ministre de l'économie leur demandant de rembourser l'aide d'urgence de 3 000 € reçue suite aux incendies de l'été 2007. Cette aide est considérée comme indue. 32 000 autres ne seront pas inquiétés. lire
  • 23 octobre : La grève se poursuit dans le tramway d'Athènes, entre 8h et 10h le matin et le soir.
  • 22 octobre : La grève générale se poursuit et s'intensifie en Grèce dans tous les secteurs de l'économie. De grandes manifestations sont prévues contre l'augmentation des impôts et la réforme des retraites, entre autres. Mais, à cause de la grève générale qui touche aussi la presse, il est pour l'instant impossible d'en savoir plus...
  • 21 octobre : Appel à une grève générale de 24 heures dans le secteur public pour ce mardi 21 octobre : dans les transports Olympic Airways toute la journée, métro, bus, train et tramway avant 9h et après 18h, dans l'enseignement, mais aussi chez les journalistes et les médecins.
  • 17 octobre : Les grèves tournantes dans le métro d'Athènes (photo) commencent. Elles doivent durer une semaine. lire
  • 19 octobre : Le 19 avril, jour de la mort de Lord Byron à Missolonghi est décrété « Journée de l'Hellénisme et de la Solidarité internationale ».
  • 18 octobre : Après deux jours de lock-out et de sit-in organisés par les lycéens dans plus de 300 établissements grecs, le procureur général est intervenu pour rappeler aux adolescents qu'ils enfreignent la loi et les menacer de sanctions judiciaires.
  • 18 octobre : La date limite pour faire enregistrer ses propriétés foncières sur le nouveau cadastre grec a été repoussée du 31 octobre à la fin de l'année. Il est estimé que seulement 65% des propriétés ont été enregistrées pour l'instant.
  • 16 octobre : Les habitants d'Exarchia (quartier central d'Athènes) manifestent contre l'augmentation de la criminalité dans leur quartier qui attire marginaux, vendeurs et consommateurs de drogues. lire
  • 15 octobre : La Panaghia Hozoviotissa, le ferry qui assurait le service interne aux Cyclades rejoint la Panaghia Tinou. Les deux navires ont perdu leur certification et ne peuvent plus naviguer. La Panaghia Tinou depuis juin et la Panaghia Hozoviotissa à compter de ce jour. Les habitants de l'archipel protestent. lire
  • 14 octobre : La tuberculose a été diagnostiquée chez 31 personnes (20 élèves, 4 enseignants et 7 personnels administratifs) du groupe scolaire de Kypséli à Athènes. Cette situation est révélatrice du mauvais état d'hygiène des établissements scolaires grecs. Le groupe scolaire a participé le 13 octobre au sit-in avec 200 autres établissements du pays. lire
  • 13 octobre : Les patriarches et hauts dignitaires orthodoxes (Albanie, Bulgarie, Chypre, République tchèque, Géorgie, Grèce, Égypte, Israël, Monténégro, Pologne, Roumanie, Russie, Syrie et Turquie) réunis à Istanbul appellent à l'unité de tous les chrétiens orthodoxes en une grande fédération des diverses Églises. Le but est d'éviter la scission définitive dans l'Église ukrainienne.
  • 13 octobre : L'État garantit les dépôts des épargnants grecs jusqu'à 100 000 €.
  • 13 octobre : La Grèce et la FYROM sont d'accord dans le conflit qui les opposent à propos du nom que pourrait avoir cette dernière : aucun des deux pays n'acceptent l'idée de République de Macédoine dans ses actes internes et Macédoine du nord dans ses relations internationales. lire
  • 12 octobre : 10 000 personnes, à vélo, dans les rues d'Athènes lors d'une manifestation en faveur du développement de ce mode de transport dans la capitale.
  • 10 octobre : Les élèves de 46 lycées de Thessalonique et d'une vingtaine de lycées d'Athènes ont organisé des sit-ins pour protester contre l'état de délabrement de leurs établissements. Ils sont soutenus par les enseignants qui prévoient de participer à la grève générale prévue le 21 octobre puis d'organiser une grève d'une semaine à compter du 1er décembre.
  • 10 octobre : La grève des transports a bel et bien paralysé Athènes et le trafic aérien.
  • 10 octobre : Stavros Dailakis a été pardonné. La majorité ND à la chambre est repassée à 152.
  • 9 octobre : Les habitants de Río s'opposent à l'installation sur le territoire de leur commune d'un camp de transit pour les immigrés clandestins qui cherchent à s'embarquer pour l'Europe de l'Ouest dans le port de Patras. lire
  • 9 octobre : Le scientifique originaire de Larissa, Kleomenis Tsiganis, âgé de 34 ans, vient d'être honoré par l'Union Astronomique Internationale. Son nom vient d'être donné à un astéroïde, de 5 km, proche de Mars, qui s'appelle maintenant 21775 Tsiganis. Il est seulement le deuxième Grec à avoir cet honneur.
  • 8 octobre : Une grève massive des transports est prévue (bus, train, tramways, métro et avions).
  • 6 octobre : Une 23ème université ouvrira à la fin de l'année : l'Université de Grèce occidentale, à Agrinion.
  • 4 octobre : La majorité ND au Parlement hellénique pourrait repasser à 2 voix. Stavros Dailakis a en effet présenté ses excuses au Premier ministre. Il a aussi promis de démissionner si elles n'étaient pas acceptées. Dans ce cas, la ND est assurée de retrouver le siège lors des législatives partielles qui suivraient. lire
  • 3 octobre : Deux heures de pluie diluviennes ont fait un mort et une disparue en Étolie-Acarnanie.
  • 1er octobre : Le Premier ministre, Konstantínos Karamanlís pourrait avoir recours à des élections anticipées afin de mettre fin aux dissensions dans son parti, la Nouvelle Démocratie. Le 30 septembre, Stavros Dailakis, député de Drama a été exclu du parti pour avoir critiqué le gouvernement et les conseillers du Premier ministre. La majorité au Parlement hellénique pour le gouvernement est donc réduite à une seule et unique voix. lire
  • 30 septembre : Athens News, le périodique d'informations en anglais, qui existe depuis 1952, pourrait disparaître si le groupe de presse qui le possède depuis 1993 le décide. Une pétition internet circule et a reçu 350 signatures. lire
  • 26 septembre : La grève des douaniers en est à son cinquième jour. En conséquence, les stations-service ne sont plus approvisionnées en super sans-plomb. Les autres types de carburant ne devraient pas tarder non plus à manquer. Les douaniers veulent continuer à fixer eux-mêmes leur système de rémunération : en plus de leur traitement, ils disposent de primes versées par une caisse spéciale alimentée par un prélèvement de 0,5% sur toutes les taxes douanières. Le traitement moyen d'un douanier grec est de 29 142 €, dont une bonne moitié de primes. lire
  • 24 septembre : Le pied droit et le bas du chiton de la statue d'Artémis provenant d'un des frontons du Parthénon, enlevé au début du XIXe siècle par Lord Elgin, et conservé depuis dans un musée de Palerme, vient d'être restitué par l'Italie à la Grèce.
  • 23 septembre : OTE, en déficit, a été autorisée à user de tous les moyens pour récupérer les montants impayés des factures de téléphone. Sur les 200 millions d’euros qui lui sont dus, les chaînes de télévision lui en doivent une très grande partie. La compagnie ne devrait pas accepter cette fois-ci la rétribution en spots publicitaires. Le Parlement hellénique quant à lui devra aussi régler ses 33 millions d'Euros d'arrièrés.
  • 23 septembre : La journée sans voiture à Athènes du 22 septembre a été un échec, comme l'ont prouvé les milliers de véhicules habituels dans les rues. Le ministre des Transports a lui-même reconnu l'échec. Les pluies torrentielles ont aussi eu des conséquences négatives sur l'initiative.
  • 22 septembre : Les transports publics sont gratuits ce lundi à Athènes, dans le cadre d'une campagne pour convaincre les Athéniens et banlieusards de ne plus utiliser leur voiture pour se rendre dans la capitale. Entre 1982 et 2008, le nombre de véhicules est passé à Athènes de 430 000 à 2,8 millions. 55% des rues de la ville sont utilisées au maximum de leur capacité. Ce pourcentage devrait atteindre les 95% en 2011. Après 10h du matin, 100 000 véhicules sont garés à Athènes (dont plus d'un tiers en infraction), d'où les nombreuses campagnes de réappropriation des trottoirs par les piétons. lire
  • 11 septembre : L'affaire liée à l'échange de terres entre l'État grec et le monastère athonite de Vatopedi dans lequel l'État aurait été lésé rejaillit sur le gouvernement, de plus en plus attaqué sur ce sujet par les partis d'opposition. lire
  • 11 septembre : Les fouilles dans un cimetière proche de Pella ont mis au jour plus d'une quarantaine de tombes de guerriers datant de l'époque archaïque. Leur matériel funéraire comprend des casques de bronze, des épées de fer et des dagues. Les yeux, bouche et poitrine étaient recouvert de feuille d'or. lire
  • 10 septembre : C'est la rentrée des classes...
  • 2 septembre : Les travaux de construction du métro de Thessalonique viennent de commencer. L'ouvrage qui devrait coûter 18,5 milliards d'Euros devrait être achevé en 2012.lire
  • 2 septembre : Le projet de cimetière musulman à Athènes sur un terrain de 3 ha donné par l'Église orthodoxe de Grèce en 2005 et approuvé en mars par l'archevêque Hiéronyme II est encore retardé. Les musulmans de Grèce doivent toujours faire enterrer leurs morts en Thrace. lire
  • 30 août : Une couronne de feuilles de chêne en or a été découverte lors des récentes fouilles à Aigéai dans une pyxide contenant aussi des restes humains, le tout dans un très grand vase de cuivre. Celui-ci ne se trouvait pas dans le cimetière, mais dans la zone du marché et pourrait avoir constitué le butin d'un pilleur de tombes dans l'antiquité. Les ouvriers ont d'abord cru être tombés sur une mine anti-personnelle lors de la découverte. lire
  • 29 août : Le dernier ours brun du Mont Olympe a été retrouvé mort. Il aurait été empoisonné et on lui aurait aussi tiré dessus. En novembre dernier, un ours avait été tué par balles en Grèce centrale et trois de ses pattes avaient été enlevées. lire
  • 28 août : L'Église orthodoxe de Grèce déclare anticonstitutionnelle la possibilité accordée aux élèves de ne pas assister aux cours [obligatoires d'après l'article 16 de la constitution] de religion orthodoxe à l'école. Jusque là, une justification écrite était demandée aux parents. Ces cours, pour ceux qui ne les suivent pas, sont remplacés par des cours de grec ou du soutien scolaire. lire
  • 26 août : Le maire d'Athènes, Nikitas Kaklamanis a annoncé sa volonté de rénover le quartier entre les places Omonia et Monastiraki : la rue Athinas devrait devenir piétonne (ainsi qu'une partie des rues adjacentes) et le retour des habitants (50 familles actuellement) devrait être encouragé, pour atteindre à terme 500 familles résidentes. lire
  • 15 août : La fréquentation des musées grecs a baissé de 44% au premier semestre 2008 par rapport au premier semestre 2007, passant de 579 000 à 327 000. Le site d'Olympie, touché par les incendies de l'été 2007 a quant à lui connu une baisse de 79% de sa fréquentation. lire
  • 4 août : Les îles du Dodécanèse et des Cyclades qui ne sont pas autosuffisantes en eau ont reçu en 2007 plus de 1,8 million de mètres-cubes pour un coût total de plus de 11 millions d'Euros. Le volume d'eau transporté a triplé depuis 1997, mais le coût a été multiplié par 10. lire
  • 26 juillet : Le Président de la Commission européenne, José Manuel Barroso a rappelé le gouvernement de la FYROM à l'ordre, lui demandant de ne pas s'immiscer dans les problèmes de la minorité macédonienne de Grèce et insistant sur le fait que le règlement du problème du nom de l'ancienne république yougoslave conditionnait son adhésion à l'Union européenne. lire
  • 23 juillet : Concert d'adieu de Nana Mouskouri à l'Odéon d'Hérode Atticus à Athènes en présence de nombreuses personnalités grecques, dont le Premier ministre Kostas Karamanlis.

2008 (janvier - juin)[modifier le code]

  • 30 juin : La Grèce est après les États-Unis le second plus gros consommateur d'eau du monde : 2 389 m³ par habitant et par an en Grèce contre 2 483 aux États-Unis. La majeure partie de cette eau est gaspillée : 50% de l'irrigation agricole est inefficace et 30 à 40% de l'eau potable est gâchée. lire
  • 28 juin : Un tiers des 90 000 lycéens concernés ont échoué à l'examen d'entrée à l'université, un chiffre équivalent à celui de l'an dernier. Au final, 13 000 places à l'université ne seront pas pourvues.
  • 17, 18 et 19 juin : La mise en place d'un cadastre, rendue nécessaire (et obligatoire) suite aux incendies de l'été 2007 a commencé mardi 17 juin attirant 30 000 personnes dans les bureaux d'enregistrement, puis 40 000 mercredi 18 juin. D'immenses queues se sont allongées Place Syntagma, devant le bureau le plus sollicité. lire
  • 12 juin : Panayótis Fasoúlas, le maire du Pirée menace de bloquer le port le week-end prochain (il s'agit du week-end prolongé de la Pentecôte pour les Orthodoxes) si le gouvernement ne verse pas les arriérés dus à la ville (1,5 million d'Euros manquent tous les mois).
  • 8 juin : Un tremblement de terre d'une magnitude 6,5, le plus fort depuis dix ans (5,9 à Athènes en 1999) a secoué le nord-ouest du Péloponnèse. L'épicentre était près d'Andravida à 60 km de Patras. Le 9 juin, le bilan était de deux morts et une centaine de blessés et d'importants dégâts matériels. lire
  • 6 juin : Des couronnes d'or de l'époque hellénistique décorées de feuilles d'olivier, des boucles d'oreilles en or, des vases et autres objets en cuivre et en céramique ont été mis au jour pendant des travaux d'excavation du métro de Thessalonique.
  • 28 mai : Les protestations des étudiants d'extrême-gauche contre la réforme des universités ont entraîné des violences. Le recteur de l'Université Aristote de Thessalonique a été admis à l'hôpital pour des blessures légères. Les étudiants d'extrême-gauche et ceux soutenant la Nouvelle Démocratie se sont affrontés lors des élections à l'Université du Pirée. Les enseignants d'université devraient entamer 48 h de grève pour protester contre ces violences.
  • 27 mai : Dans le cadre des économies budgétaires du Ministère de l'Éducation, les élèves vont devoir rendre leurs livres scolaires à la fin de l'année et non plus sacrifier à la tradition de les déchirer. lire
  • 27 mai : Quatre femmes ont été arrêtées sur le Mont Athos où tout être de sexe féminin est interdit depuis mille ans. Immigrantes clandestines originaires de Moldavie, elles y ont été déposées par leur passeurs turcs. lire
  • 22 mai : Le ministère du Développement agricole et de l'Alimentation fait retirer du marché grec toutes les huiles de tournesol, après la confirmation de présence d'hydrocarbures dans l'huile alimentaire.
  • 20 mai : Pour les 94 600 lycéens concernés, les examens d'entrée à l'université débutent par les épreuves de grec moderne.
  • 11 mai : La grève des camionneurs-livreurs de carburant provoque une pénurie d'essence : près de 90% des stations d'essence dans l'Attique, ainsi que les autres régions de la Grèce sont à court de carburant.
  • 10 mai : La Grèce devrait se doter d'un ministère de l'environnement d'ici un an et demi.
  • 8 avril : D'ici 2010, l'interdiction totale de fumer dans les lieux publics en Grèce (cafés, tavernes, restaurants, ouzeri, etc.) sera appliquée Lire sur Ekathemerini. Rappel : La loi interdisant le tabac dans les lieux publics existe depuis des années ; elle n'a juste jamais été appliquée.
  • 3 avril : La Grèce s'oppose à l'entrée de la FYROM dans l'OTAN lors du dîner des chefs d'État et de gouvernement des pays membres de l'OTAN à Bucarest. Le problème reste le nom de l'ancienne république yougoslave.
  • 31 mars : Décès du cinéaste Jules Dassin à Athènes.
  • 25 mars : Fête nationale grecque
  • 24 mars : 73 % des Grecs dans un récent sondage se sont prononcés contre la réforme des retraites et 80% soutiennent les grèves[1]. L'adoption de la réforme au Parlement est retardée pour des raisons techniques. Les avocats viennent de mettre fin à leur grève au bout d'une semaine.
  • 24 mars : La flamme olympique a été allumée lundi sur le site antique d'Olympie, elle atteindra Pékin le 8 août. Trois manifestants de Reporters sans Frontières ont perturbé le début de la cérémonie, dénonçant la politique des droits de l'homme en Chine.
  • 21 mars : Les négociations concernant le nom que pourrait porter l'ancienne République yougoslave de Macédoine se poursuivent sous la houlette des diplomates américains.
  • 21 mars : Malgré la grève générale de mercredi 19 mars, point culminant d'une longue quinzaine de protestation, la très controversée réforme des retraites a été adoptée au Parlement hellénique.
  • 13 mars : Les grèves s'intensifient autour du projet de réforme des retraites, en discussion ce mois-ci au Parlement : arrêt de la circulation du métro d'Athènes pour la journée, quarante-huit heures de grève des avocats, ingénieurs et employés de banques, coupures d'électricité sur l'ensemble du pays de plus en plus longues et répandues pour le septième jour consécutif, toujours pas de collecte des ordures depuis une semaine (7 000 tonnes en attente dans les rues d'Athènes).
  • 22 février : La fondation Stávros Niárchos choisit l'architecte Renzo Piano pour la construction du grand centre culturel (Opéra National et la Bibliothèque Nationale) à Phalère dans un parc de 12 ha en bord de mer sur un des sites des JO de 2004.
  • 14 février : Un séisme d'une magnitude de 6,5 sur l'échelle de Richter a secoué le Péloponnèse, sans faire de victimes ni d'importants dégâts.
  • 7 février : Hiéronyme II d'Athènes, métropolite de Thèbes est élu archevêque d'Athènes et primat de Grèce, poste laissé vacant après le décès de Christodule Ier d'Athènes.
  • 28 janvier : Le Patriarche de Église orthodoxe de Grèce Christodoulos Ier est décédé des suites de son cancer.
  • 17 janvier : Le film français Asterix aux Jeux Olympiques est projeté en avant première européenne à Athènes.
  • 6 janvier : Un tremblement de terre d'une magnitude de 6,5 sur l'échelle de Richter a frappé le Péloponnèse, ne provoquant ni victime ni gros dégâts.


2007[modifier le code]

  • 12 décembre : La Grèce a été paralysée par une grève générale. Les transports mais aussi la justice ont été les secteurs les plus touchés. Une manifestation a rassemblé plus de 100 000 personnes dans les rues d'Athènes. Un autre grand rassemblement eut aussi lieu à Thessalonique. Les Grecs protestent contre la réforme des retraites.
  • 12 décembre : La Grèce sera présente en 8e de finale de la Ligue des champions de football, grâce à la qualification d'Olympiakos Le Pirée. Une première depuis 1999.
  • 20 novembre : Athènes fait partie des villes finalistes pour l'organisation des Jeux Olympiques de la Jeunesse d'été 2010 au même titre que Moscou, Turin, Singapour et Bangkok.
  • 17 novembre : 5 000 personnes ont défilé entre l'École Polytechnique et l'Ambassade des États-Unis à Athènes pour commémorer le soulèvement du 17 novembre 1973 qui entraîna la chute des colonels.
  • 31 octobre : 94 objets de l'époque néolithique volés en 1985 à Larissa, ont été rendus par l'Allemagne.
  • 30 octobre : Les villes de Volos et Larissa organiseront les Jeux Méditerranéens de 2013.
  • 19 octobre : Début de l'année de la Grèce en Chine.
  • 19 octobre : La Grèce a décidé de ne pas prolonger l'aide économique accordée à la FYROM, suite au désaccord entre les deux pays concernant l'appellation de République de Macédoine.
  • 17 octobre : La Grèce se qualifie pour la Championnat d'Europe de football 2008 suite à sa victoire sur la Turquie 1-0 à Istanbul.
  • 16 septembre : Élections législatives anticipées. Victoire des conservateurs.
  • 16 septembre : La Grèce perd son titre de Championne d'Europe de basket-ball aux dépens de la Russie. Elle remporte néanmoins la médaille de bronze.
  • 14 septembre : Des fossiles de girafes préhistoriques ont été retrouvés en Macédoine, une première en Europe.
  • 25 août : Kóstas Karamanlís décrète l'état d'urgence dans toute la Grèce alors que les incendies ont fait 51 morts.
  • 25 août : 171 foyers de feux de forêt dévastent la Grèce, provoquant au moins 41 morts dans le Péloponnèse.
  • 24 août : Le ministre de l'Éducation, Mariétta Yannákou, a signé une décision concernant l'octroi d'une somme de 400 000 euros afin de soutenir l'enseignement du grec moderne dans les universités étrangères.
  • 17 août : Des élections législatives anticipées auront lieu le 16 septembre 2007.
  • 27 juillet : Signature d'un accord entre la Grèce, l'Italie et la Turquie pour la création d'un “couloir sud européen” afin de faciliter l'acheminement du gaz naturel asiatique.
  • 27 juillet : Des incendies continuent de ravager plusieurs régions de Grèce. La Russie envoie un soutien aérien.
  • 12 juillet : Un train de voyageur et un convoi de marchandises sont entrés en collision dans la banlieue d'Athènes, faisant 53 blessés.
  • 11 juillet : La Grèce renonce à promouvoir la candidature de Yannos Papantoniou, ancien ministre grec de l'économie, à la tête du FMI et soutiendra celle du français Dominique Strauss Kahn.
  • 30 juin : L’organisation grecque « Lutte Révolutionnaire » est placée dans la liste des organisations terroristes de l’UE.
  • 29 juin : La vieille ville de Corfou est placée, à l’unanimité des votants, sur liste des monuments du patrimoine mondial de l’UNESCO.
  • 28 juin : La Grèce est touchée par de violents incendies.
  • 21 juin : Le Ministère grec de l’Éducation s’installe dans ses nouveaux locaux (38 000 m²) à Maroussi, dans un bâtiment initialement construit pour les JO de 2004.
  • 12 juin : La fondation Stávros Niárchos vient d'obtenir l’accord du gouvernement pour la construction d’un grand centre culturel (pour l’Opéra National et la Bibliothèque Nationale) à Phalère : 60 000 m² dans un parc de 12 ha pour une somme de 300 millions d’euros, en bord de mer sur un des sites des JO de 2004. lire l'article d’eKathimeriní (en)
  • 10 juin : Níkos Aléxiou représente la Grèce à la 52e Biennale de Venise (10 juin - 21 novembre 2007) avec son exposition The End.
  • 8 juin : L'Acropole est parmi les favoris pour l'élection des Nouvelles Sept merveilles du monde. Pour vous prononcer dans ce scrutin officieux.
  • 4 juin : L’acteur de théâtre et de cinéma Sotíris Moustákas (qui a joué dans Zorba le Grec) est décédé à l’âge de 67 ans.
  • 3 juin : Seulement 13 % des déchets sont recyclés en Grèce et seulement 11 % des Grecs pratiquent le tri sélectif.Ekathimerini
  • 29 mai : Lors d’un sondage, 81 % des Grecs interviewés se disent opposés à ce que le mot Macédoine apparaisse dans l’appellation ex-République yougoslave de Macédoine.
  • 23 mai : Avec 42 % de fumeurs, la Grèce est le pays d’Europe où le tabagisme est le plus élevé.
  • 23 mai : Athènes accueille la Finale de la Ligue des champions entre Liverpool F.C. et Milan AC.
  • 18 mai : La Grèce règlemente les sondages d'opinion publiques.
  • 18 mai : Jean Cocteau est à l'honneur à Athènes avec une série de manifestations qui dureront jusqu’à fin juillet.
  • 18 mai : La Grèce arrive 6e parmi 27 dans le classement pour la consommation de pétrole dans les transports et se place parmi les États-membres de l’UE consommant le plus d’énergie dans les transports.
  • 16 mai : La Grèce et la Chine signent une alliance marine.
  • 10 mai : Rencontre de scientifiques à Thessalonique sur le thème du génocide des Grecs du Pont-Euxin
  • 8 mai : Télégramme de félicitations du premier ministre grec à Nicolas Sarkozy, mais la Grèce s'inquiète des positions du nouveau président français sur la Turquie.