Portail:Australie/Lumière sur/Archives

Une page de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Portail:Australie | Lumière sur
Sauter a la navigation Sauter a la recherche

Sommaire

Lumière sur ....Grand Prix automobile d'Australie 2011 (mai 2011)[modifier le code]

Le Grand Prix automobile d'Australie 2011, disputé le sur le Circuit de l'Albert Park à Melbourne, est la 840e épreuve du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950 et la manche d'ouverture du championnat 2011, à la suite de l'annulation, le , du Grand Prix de Bahreïn en raison de l'instabilité politique du pays.

L'épreuve est remportée par l'Allemand Sebastian Vettel, pilote Red Bull et champion du monde en titre. Parti en pole position, il mène la course pendant 55 des 58 tours de course et devance l'Anglais Lewis Hamilton (McLaren) de plus de vingt-deux secondes et le Russe Vitaly Petrov (Lotus Renault GP) de trente secondes. Petrov signe à cette occasion son premier podium en Formule 1, le premier d'un Russe dans la discipline. Chez les constructeurs, Red Bull Racing prend la tête du championnat des constructeurs avec 35 points devant McLaren, Ferrari, Lotus Renault GP, Toro Rosso et Force India, six des douze écuries en lice ayant inscrit des points.

Le Grand Prix est également marqué par la non-qualification des deux pilotes Hispania Racing F1 Team qui n'ont pas réussi à réaliser un temps inférieur aux 107 % du meilleur temps de la première séance de qualification requis par le règlement 2011, et par la disqualification, peu après l'épreuve, des deux monoplaces Sauber en raison d'une infraction au règlement technique.

Lumière sur ....Gough Whitlam (avril 2011)[modifier le code]

Edward Gough Whitlam, AC, QC, né le à Melbourne en Australie, est un homme politique travailliste qui fut le vingt et unième premier ministre d'Australie du au .

Whitman entra à la Chambre des représentants du Parlement australien en 1952, en tant que membre du parti travailliste. Il fut élu vice-président de ce parti en 1960, et quand Arthur Calwell se retira en 1967, Whitman en devint le président, ainsi que le Leader de l'opposition.

Après avoir perdu de peu les élections fédérales de 1969, Whitlam amena le parti travailliste à la victoire aux élections de 1972 après 23 ans de gouvernement conservateur. Il remporta de nouveau les élections en 1974. Pendant ses mandats, lui et son gouvernement mirent en place un grand nombre de programmes et de réformes politiques majeurs comme l'abolition de la peine de mort et de la conscription, la création du Medicare et de l'aide juridictionnelle, ainsi que la suppression des frais de scolarité à l'université.

Il gagna les élections de 1974 avec une faible majorité, ce qui incita l'opposition majoritaire au Sénat, enhardie par les scandales gouvernementaux et une économie languissante, à le défier. À la fin de 1975, le Sénat refusa pendant plusieurs semaines de voter les projets de loi de finances, ce qui provoqua une crise constitutionnelle prolongée. Le gouverneur général, John Kerr, y mit fin en destituant Whitlam, et en nommant comme Premier Ministre intérimaire le leader de l'opposition, Malcolm Fraser, dans l'attente de nouvelles élections. Celles-ci furent gagnées avec une écrasante majorité par les conservateurs, et Whitlam devint le seul Premier Ministre australien à avoir perdu son poste de cette manière.

Whitlam démissionna de la présidence du parti travailliste, après que celui-ci perdit de nouveau les élections de 1977, et il quitta le parti en 1978. Plus de trois décennies après son départ, Whitlam continue à commenter les affaires politiques. Les circonstances de sa démission et ce qu'a réalisé son parti sont toujours présents dans le discours politique australien. On a soupçonné en particulier la Nugan Hand Bank, qui aurait eu des liens avec la CIA, d'avoir pris une part active dans la déstabilisation de son gouvernement, qui avait reconnu plusieurs pays communistes (Cuba, la Corée du Nord et la RDA) et avait proposé que l'Australie siège comme observateur au mouvement des pays non-alignés. Par ailleurs, il envisageait de fermer la base de Pine Gap, l'une des stations centrales du système ECHELON.

Lumière sur ....Adenanthos obovatus (mars 2011)[modifier le code]

Adenanthos obovatus, communément connu en Australie sous les noms vernaculaires de basket flower ou jugflower, est un arbuste de la famille des Proteaceae endémique du Sud-Ouest de l'Australie-Occidentale. Il a été décrit pour la première fois par le naturaliste français Jacques Labillardière en 1805 à partir d'échantillons recueillis par Archibald Menzies en 1791. Dans le genre Adenanthos, il se classe dans la section Eurylaema et est plus étroitement lié à A. barbiger. A. obovatus a été hybridé avec A. detmoldii pour produire les hybrides A. ×pamela. C'est un arbuste d'environ 1,5 m de diamètre produisant de nombreuses tiges atteignant jusqu'à 1 m de hauteur et portant des feuilles d'un beau vert vif. Constituées de fleurs rouges simples, les inflorescences apparaissent d'avril à décembre, leur production culminant au printemps (d'août à octobre en Australie).

L'arbuste pousse sur des sols sablonneux dans les plaines ainsi que les collines et les dunes humides saisonnièrement. Il se régénère après les feux de brousse par la repousse de ses lignotubers. Les oiseaux que sont les méliphages, en particulier le Méliphage festonné, qui peut accéder au nectar avec son long bec recourbé, et le Zostérops à dos gris qui perfore le tube floral sont ses principaux agents pollinisateurs. C'est l'espèce d'Adenanthos la plus couramment cultivée en Australie, car elle a une longue période de floraison et attire les méliphages dans les jardins.

Il est récolté pour l'industrie des fleurs coupées.

Lumière sur ....Occupation japonaise de Nauru (décembre 2010)[modifier le code]

L'occupation japonaise de Nauru est la période de trois ans ( - ) durant laquelle Nauru, petite île isolée de l'océan Pacifique central administrée par l'Australie, est occupée par l'armée impériale japonaise dans le cadre plus général de la Guerre du Pacifique et de la Seconde Guerre mondiale. Cette invasion répond à un double objectif : le contrôle des ressources en phosphate de l'île et la construction d'une base renforçant la présence militaire japonaise dans la région. S'ils ne parviennent pas à relancer l'exploitation du phosphate, les Japonais réussissent en revanche à faire de ce territoire un retranchement inexpugnable où les Américains renonceront à débarquer durant leur reconquête du Pacifique. La plus importante infrastructure qu'ils construisent est un aérodrome dont l'existence sera la cause de nombreux raids alliés. La guerre touche durement la population de l'île. Isolée par la reconquête américaine du Pacifique et surpeuplée en raison de la présence d'un important contingent de soldats japonais et de travailleurs forcés, l'île connaît un état de disette. Les occupants instaurent un régime très dur, particulièrement à l'égard des Chinois de Nauru qu'ils considèrent comme des sous-hommes, le travail forcé est généralisé. Ils décident de déporter la majeure partie de la population nauruane dans les îles Truk où elle connaît un taux de mortalité très important. Neutralisée par les bombardements américains, la garnison ne se rend cependant que onze jours après la capitulation du Japon. Au lendemain de la guerre, les Australiens reprennent en main l'administration de l'île, le bilan est lourd pour la population nauruane qui connaît l'un des plus importants déclins démographiques de son histoire.

Lumière sur ....Chrysolopus spectabilis (septembre 2010)[modifier le code]

Chrysolopus spectabilis est une espèce d'insectes de l'ordre des coléoptères et appartenant à la famille des Curculionidae, laquelle regroupe les espèces souvent nommées « charançons ». L'insecte vit dans le sud-ouest de l'Australie et est connu dans l'histoire naturelle du pays pour être le premier insecte australien à avoir été décrit scientifiquement en 1775. Les adultes comme les larves sont phytophages, se nourrissant sur certains acacias et mimosas auxquels ils peuvent infliger de sérieuses déprédations.

Chrysolopus spectabilis a un corps ovale et allongé d'une longueur de 15 à 25 millimètres. Les élytres sont noirs et irrégulièrement ponctués de vert-argenté ; une ligne vert clair parcourt le milieu du dos de l'insecte. Le dessous du corps, plus mat que le dessus, est vert clair uni. La tête, le pronotum et les pattes sont noirs, parfois marqué de verdâtre métallique. La couleur varie selon la saison et les individus naissant plus tard dans l'année ont plutôt du bleu.

Le proboscis est presque aussi long que le pronotum et est distinctement courbé vers le bas. Les antennes sont terminées par un petit renflement en massue. Les yeux composés sont ovales. Les élytres sont longitudinalement parcourus de rainures parsemées de creux, et le dessous est également sillonné. Les pattes sont solides aux extrémités velues.

La larve mesure de 40 à 50 mm de long et a un corps blanc rond et ridé, avec des poils épars sur les côtés. La tête est d'un brun rougeâtre et les mandibules noires. Le stade nymphal a été scientifiquement étudié et décrit.

Lumière sur ....l’Immigration en Australie (août 2010)[modifier le code]

On estime que l'immigration en l'Australie a commencé il y a environ 50 000 ans, lorsque les ancêtres des Aborigènes d'Australie arrivèrent sur le continent australien via les îles de l'Insulinde et de la Nouvelle-Guinée. Les Européens commencèrent à arriver aux XVIIe et XVIIIe siècles, mais la colonisation ne débuta qu'en 1788.

Depuis la Seconde Guerre mondiale, 7 millions de personnes sont venues en Australie dans l'intention de s'y installer. Sur ce nombre :

  • 51,5 % étaient des hommes et 48,5 % des femmes
  • 700 000 sont arrivés grâce à des programmes humanitaires, initialement, à la fin de la guerre, en tant que personnes déplacées, et, plus récemment, en tant que réfugiés.

Sur cette période, l'Australie a vu sa population passer de 7 millions d'habitants en 1945 à 23 millions aujourd'hui. Le déclencheur de ce vaste mouvement migratoire fut la fin de la Seconde Guerre mondiale, où des accords furent conclus avec la Grande-Bretagne, quelques pays européens et l'Organisation internationale pour les réfugiés, afin d'encourager l'immigration depuis une Europe déchirée par la guerre.

Le flot des migrants vers l'Australie est sensiblement resté constant pendant les six décennies qui suivirent 1950, à raison d'environ 1 million de personnes par décennie. L'arrivée annuelle la plus massive s'est produit pendant l'année budgétaire 1969-1970 avec 185 099 migrants, et la plus faible en 1975-76 avec 52 752 personnes. Entre 2006 et 2009, c'est le Royaume-Uni qui a fourni le plus de migrants, et aujourd'hui, près d'un Australien sur quatre est né à l'étranger.

Si, aux points de vue flux migratoire ou attrait d'un pays, les chiffres de la migration brute, c'est-à-dire le nombre de migrants arrivant chaque année, sont significatifs, au point de vue de la démographie, il faut retenir plutôt les chiffres de la migration nette, qui est la différence entre le nombre de nouveaux migrants et le nombre de départs définitifs de résidents. Aujourd'hui, le département australien de l'immigration reconnaît que la mondialisation des affaires fait qu'un nombre important de migrants n'a pas l'intention de s'installer définitivement en Australie.

Lumière sur... La Voleuse de livres (février 2010)[modifier le code]

La Voleuse de livres (The Book Thief) est un roman pour jeunes adultes écrit par l'auteur australien Markus Zusak, publié en 2005 en Australie et en mars 2007 en France aux éditions OH !, dans une traduction de Marie-France Girod.

La voleuse de livres est une histoire racontée par un narrateur peu ordinaire : la Mort. Cette narratrice nous présente ici l'histoire d'une fillette placée dans une famille d'accueil d'une petite ville près de Munich, dans l'Allemagne de la Seconde Guerre mondiale. Nous découvrons le destin tragique de Liesel Meminger par les yeux de la Mort, dotée d'un humour noir et cynique, ultime témoin objectif de la folie des hommes.

Le roman a obtenu un succès international auprès du public comme auprès des critiques qui ont salué l'aspect déconcertant du récit et les valeurs qu'il défend contre la barbarie comme l'importance des liens familiaux, l'amitié, la solidarité humaine et la puissance des livres.

Lumière sur...le Cassican flûteur (janvier 2010)[modifier le code]

Le Cassican flûteur ou Pie australienne (Gymnorhina tibicen) est un passereau noir et blanc de taille moyenne originaire d'Australie et du sud de la Nouvelle-Guinée. Unique membre du genre Gymnorhina de la famille des Artamidae, elle est étroitement apparentée au genre Cracticus. À un certain moment, on l'avait ventilé dans trois espèces distinctes, mais des zones d'hybridation entre les différentes formes ont renforcé l'idée qu'il s'agissait d'une seule espèce avec plusieurs sous-espèces, dont neuf sont maintenant reconnues.

L'adulte est un oiseau assez robuste mesurant 37 à 43 cm de longueur, avec un plumage noir et blanc, les yeux rouges et un puissant bec pointu bleu clair et noir. Le mâle et la femelle sont semblables et ne se distinguent que par des quelques marques différentes sur le dessus. Avec ses longues pattes, la pie australienne marche plus qu'elle ne se dandine ou sautille et passe beaucoup de temps sur le sol. C'est cette particularité qui a conduit certaines autorités à la maintenir dans sa propre genre. Considérée comme l'un des oiseaux-chanteurs les plus accomplis d'Australie, la pie australienne possède une gamme de vocalisations complexe.

C'est un oiseau omnivore dont l'essentiel du régime varié est composé d'invertébrés. Elle est généralement sédentaire et territoriale sur tout son domaine de répartition. Commune et largement répandue, elle s'est bien adaptée à la présence humaine et est devenue un oiseau familier des parcs, jardins et terres agricoles d'Australie et de Nouvelle-Guinée. Elle a été introduite en Nouvelle-Zélande dans les années 1860 et s'est révèlée envahissante car chassant les espèces indigènes. Introduite également aux îles Salomon et Fidji, elle n'y est pas devenue envahissante.

Le printemps est la saison des pies dans toute l'Australie, quand une petite minorité d'oiseaux reproducteurs (presque toujours des mâles) deviennent agressifs et plongent pour attaquer quiconque (généralement les cyclistes). Cette espèce est généralement nourrie par les gens et est la mascotte de plusieurs équipes sportives célèbres australiennes.

Lumière sur...l'histoire militaire de l'Australie au cours de la guerre du Viêt Nam (octobre à décembre 2009)[modifier le code]

La guerre du Viêt Nam a été un conflit qui a opposé la République démocratique du Viêt Nam (RDV ou Vietnam du Nord) et ses alliés à la République du Vietnam (RV ou Vietnam du Sud) et ses alliés. Les alliés de la république du Vietnam du Sud étaient les États-Unis, la Corée du Sud, l'Australie et la Nouvelle-Zélande. Des troupes de combat américaines ont été impliquées à partir de 1965 jusqu'à leur retrait officiel en 1973. Les troupes australiennes et néo-zélandaises y ont participé de 1962 à 1973. L'Australie, alliée des États-Unis, avec ses obligations en vertu des pactes de l'OTASE et de l'ANZUS a envoyé des troupes au Vietnam et a contribué matériellement à l'effort de guerre américain. À la fin de 1964, le gouvernement australien a du réintroduire la conscription pour les jeunes hommes âgés de 18 à 25 ans.

Le retrait des forces australiennes du Sud Vietnam a commencé en novembre 1970, lorsque le 8e RAR a achevé son tour de service et n'a pas été remplacé. Le retrait des troupes australiennes a continué et, le 11 janvier 1973, l'Australie a annoncé la fin de sa participation aux hostilités au Vietnam. Cependant, les troupes australiennes chargées de la protection de l'Ambassade d'Australie sont restées sur place jusqu'au 1er juillet 1973, date à laquelle elles ont été retirées. En avril 1975, au moment de la chute de Saïgon, elles ont été redéployées brièvement pour permettre l'évacuation du personnel de l'Ambassade.

La guerre a pris fin le 30 avril 1975 avec la défaite et la capitulation du Sud-Vietnam.

Près de 60 000 Australiens ont participé au conflit: 521 ont été tués et plus de 3 000 blessés.

Lumière sur...Mérion de Lambert (septembre 2009)[modifier le code]

Le Mérion de Lambert (Malurus lamberti) est une espèce de passereaux de la famille des Maluridae, devant son nom vernaculaire au botaniste anglais Aylmer Bourke Lambert. Il est endémique d'Australie, où il vit dans divers habitats dispersés dans toute l'île. On lui reconnait cinq sous-espèces. Cet oiseau présente un fort dimorphisme sexuel : le mâle arbore un plumage nuptial aux couleurs éclatantes, avec les plumes scapulaires (de la base des ailes) de couleur châtaigne, la couronne et les couvertures auriculaires bleues. En revanche, les femelles, les juvéniles et les mâles en dehors de la période de reproduction ont le plumage principalement gris-brun, mis à part les deux sous-espèces M. l. rogersi et M. l. dulcis dont les femelles ont le plumage bleu-gris.

Comme d'autres Maluridés, le Mérion de Lambert est une espèce sociable, avec de petits groupes d'oiseaux maintenant et défendant de petits territoires tout au long de l'année. Les groupes se composent d'un couple monogame, aidé par plusieurs oiseaux dans l'élevage des jeunes. Lors de la parade nuptiale, les mâles arrachent et exhibent des pétales jaunes aux femelles. Ces oiseaux sont principalement insectivores et chassent à l'abri de la végétation broussailleuse à travers 90% de l'Australie continentale, ce qui représente une distribution plus grande que chez tout autre Maluridé.

Lumière sur...Brisbane Broncos (juillet 2009)[modifier le code]

Les Brisbane Broncos sont un club professionnel australien de rugby à XIII basé à Brisbane, capitale de l'État du Queensland. Ils évoluent dans le championnat élite d'Australie qu'est la National Rugby League (NRL). Ils ont remporté à six reprises le championnat faisant d'eux l'équipe la plus victorieuse du pays sur ces deux dernières décennies (1992, 1993, 1997, 1998, 2000 et 2006), tout en n'ayant jamais été battue en finale. Les Broncos disposent d'une des plus importantes bases de supporters dans le pays (sa moyenne d'affluence établie à plus de 33 000 spectateurs par match) et enregistrent les plus hauts revenus de tous les clubs de NRL.

Le club a été fondé en 1988 lors de l'expansion de la New South Wales Rugby League (NSWRL) à l'État du Queensland accompagné de Gold Coast-Tweed Giants. Il devient plus tard l'un des clubs dominants de cette compétition, joue un rôle majeur lors de la guerre de la Super League dans les années 1990 et poursuit sa domination lors de la réunification de la NRL.

Les Broncos sont basés dans la banlieue Red Hill de Brisbane où ils disposent de terrains d'entraînements mais disputent leurs matchs au Suncorp Stadium à Milton. Il s'agit du seul club australien côté en bourse.

Lumière sur...Canberra (juin 2009)[modifier le code]

Canberra (332 798 habitants) est la capitale de l'Australie fédérale et du Territoire de la capitale australienne. La ville est située à l'extrémité nord du territoire de la capitale, à 280 km au sud-ouest de Sydney et à 650 km au au nord-est de Melbourne. Le site de Canberra a été choisi comme siège de la capitale australienne en 1908 comme solution de compromis entre les deux villes rivales de Sydney et Melbourne, les deux plus grandes villes d'Australie.

Particularité pour une ville australienne, les plans de toute la ville ont été faits avant de commencer la moindre construction. Ce n'est qu'après un concours international remporté par les architectes américains Walter Burley Griffin et Marion Mahony Griffin que commença le développement de la capitale en 1913. La conception de la ville fut fortement influencée par l'idée de ville verte et Canberra possède de vastes zones de végétation naturelle qui lui ont valu le nom de « capitale du bush ». Bien que la croissance de la ville ait été fortement ralentie par les deux guerres mondiales et la Grande Dépression, Canberra est devenue une ville florissante après la Seconde Guerre mondiale.

Siège du gouvernement australien, Canberra abrite aussi le Parlement et la Haute-Cour ainsi que de nombreux ministères et directions nationales mais c'est aussi le siège de nombreuses institutions sociales et culturelles comme la National Gallery of Australia et le National Museum of Australia. C'est le gouvernement fédéral qui représente le plus gros budget et employeur de la ville.

Lumière sur...le climat de l'Australie (mai 2009)[modifier le code]

Le climat de l'Australie est très varié, même si la majeure partie de ce pays est désertique ou semi-aride, 40% de la surface de son sol étant couvert par des dunes. Seuls les coins sud-est et sud-ouest du pays bénéficient d'un climat tempéré et d'un sol moyennement fertile. Le nord du pays, qui connaît un climat tropical, est couvert soit de forêts tropicales humides, soit de prairies, soit de déserts.

Les précipitations sont extrêmement variables, avec de fréquentes sécheresses qui durent plusieurs saisons, et que l'on pense liées en partie au phénomène El Niño. Une tempête de poussière est parfois capable de s'étendre sur toute une région, voire sur plusieurs états, et il y a des cas de tornades de grande ampleur. Dans certaines zones, l'élévation de la salinité et la désertification causent des dégâts importants au paysage.

L'Australie est située entre 10° et 40° de latitude sud, de part et d'autre du tropique du Capricorne, dans une position semblable à celle du Sahara dans l'hémisphère nord. Bordée de plus à l'ouest par des eaux froides, cette situation a transformé une grande partie de l'Australie occidentale en un désert chaud et aride, caractéristique que l'on retrouve sur la majeure partie de ce continent. Ces eaux froides ne produisent pas suffisamment d'humidité nécessaire à la terre. Une étude menée en 2005 par des chercheurs américains et australiens a examiné la désertification de l'intérieur, et a proposé comme explication l'arrivée des hommes il y a 50 000 ans environ. Les brûlis pratiqués régulièrement par ces colons peuvent avoir empêché les moussons de pénétrer à l'intérieur du pays.

Lumière sur...le Queensland (avril 2009)[modifier le code]

Le Queensland est le deuxième plus grand État de l'Australie par la superficie, le troisième par la population. Il se trouve au nord de la Nouvelle-Galles du Sud et à l'est du Territoire du Nord. L'État est bordé par la Mer de Corail et l'océan Pacifique.

Sa capitale est Brisbane. C'est le seul État australien possédant un parlement monocaméral.

Les premières populations à habiter la région étaient les Aborigènes d'Australie et les Indigènes du Détroit de Torrès, qui arrivèrent il y a 40 000 et 65 000 ans, d'après plusieurs technique de datation[1]. Plus tard le Queensland devint une colonie de la couronne britannique qui fut séparée de la Nouvelle-Galles du Sud le 6 juin 1859, une date qui est célébrée chaque année comme le Queensland Day. La zone que couvre actuellement la ville de Brisbane était originellement le bagne de la baie Moreton, ou se trouvaient les récidivistes condamnés (ceux qui avaient commis un délit lors de leur période d'exécution de la sentence en Nouvelle-Galles du Sud). L'état encouragea plus tard le libre établissement des personnes.

Aujourd'hui l'économie du Queensland est dominée par les secteurs de l'agriculture, du tourisme et des ressources naturelles.

Lumière sur...le thylacine (mars 2009)[modifier le code]

Le thylacine, appelé également loup marsupial, loup de Tasmanie ou encore tigre de Tasmanie, était un mammifère marsupial carnivore de la taille d'un loup, au pelage tigré, considéré comme espèce disparue depuis 1936.

Son nom scientifique est Thylacinus cynocephalus, de la famille des thylacinidés. Il était la dernière espèce survivante de son genre mais on a trouvé de nombreux fossiles d'espèces voisines dont les plus récents remontent au début du Miocène. L'animal apparenté le plus proche encore en vie est le diable de Tasmanie.

Il était largement répandu en Australie et en Nouvelle-Guinée il y a plusieurs milliers d'années, mais des bouleversements réduisirent son habitat à la Tasmanie au sud-est de l'Australie, notamment l'introduction du dingo par les Aborigènes vers le 3e millénaire av. J.‑C.. On attribue sa disparition de Tasmanie à sa chasse intensive encouragée par des primes d'abattage mais il y eut aussi l'introduction des chiens et l'enracinement des colons dans son milieu naturel.

Lumière sur...Uluru (février 2009)[modifier le code]

Uluru, aussi connu sous le nom d'Ayers Rock, est une formation rocheuse en grès située dans le Territoire du Nord, au centre de l'Australie. C'est un lieu sacré pour les peuples aborigènes Pitjantjatjara et Yankunytjatjara, à la base duquel ils pratiquent parfois des rituels et réalisent des peinture rupestres d'une grande importance culturelle. Ceci combiné à ses singularités géologiques et hydrologiques, ainsi qu'aux remarquables couleurs qu'il peut prendre, en particulier au coucher du soleil, en a fait un des symboles de l'Australie, depuis sa découverte par les Occidentaux en 1873.

Il est classé sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO au travers du parc national d'Uluru-Kata Tjuta dont il est, avec Kata Tjuta (aussi connu sous le nom de monts Olga), l'une des formations emblématiques. Ce parc protège des espèces fragiles, adaptées au climat aride de l'outback, et qui constituent une ressource importante pour les Anangu. Il est devenu une attraction touristique phare à partir des années 1940. Ce statut a provoqué diverses réactions des aborigènes, surtout lorsque certains des 400 000 touristes qui défilent chaque année s'aventurent à escalader le rocher.

Lumière sur...l'Opérations de l'Axe dans les eaux australiennes (janvier 2009)[modifier le code]

Bien que, lors de la Seconde Guerre mondiale, l'Australie soit éloignée des principaux théâtres d'opérations, il se déroule plusieurs opérations de l'Axe dans les eaux australiennes. Au total on dénombre 54 sous-marins et navires de guerre allemands et japonais ayant évolué dans les eaux australiennes entre 1940 et 1945. Ils attaquent bateaux et ports. Parmi les opérations les plus connues figurent la bataillle entre le Sydney et le Kormoran en 1941, le bombardement de Darwin par des avions de la marine japonaise en février 1942 et l'attaque de la baie de Sydney effectuée par des sous-marins de poche japonais en mai 1942. À cela s'ajoute les pertes subies par la marine civile des Alliés dont plusieurs bateaux sont coulés ou endommagés dans les eaux australiennes. Des sous-marins japonais bombardent plusieurs ports et des avions de reconnaissance basés sur les sous-marins japonais survolent plusieurs capitales d'État australiennes.

L'augmentation de l'activité de l'Axe au tour de l'Australie est graduelle. Jusqu'en 1942, elle est limitée à des attaques sporadiques de croiseurs auxiliaires allemands. Le volume des attaques connait un pic début 1942 quand les sous-marins japonais commencent à patrouiller le long des côtes australiennes à la recherche d'objectifs à couler et que l'aviation navale de ce pays bombarde plusieurs villes d'Australie septentrionale. L'offensive des sous-marins japonais est relancée durant la première moitié de 1943 mais cesse à mesure que les Alliés reprennent l'offensive dans le théâtre Pacifique. Peu de bâtiments de l'Axe opèrent dans les eaux australiennes entre 1944 et 1945 et leur impact est très limité.

En raison du caractère épisodique des attaques et du nombre relativement faible de bâtiments militaires employés, l'Allemagne et le Japon n'ont pas réussi à désorganiser la navigation au large de l'Australie. Bien que les Alliés aient du déployer un nombre substantiel de forces pour sécuriser l'approche des côtes australiennes, ces attaques n'ont pas eu un impact significatif sur l'effort de guerre australien ni sur les opérations dirigées par les Américains dans le théâtre du sud-ouest du Pacifique.

Lumière sur...l'Histoire militaire de l'Australie pendant la Seconde Guerre mondiale (décembre 2008)[modifier le code]

L'Australie entra dans la Seconde Guerre mondiale, peu après l' invasion de la Pologne en déclarant la guerre à l'Allemagne le 3 septembre 1939. À la fin de la guerre près d'un million d'Australiens avaient servi dans les forces armées australiennes et les unités militaires australiennes ont combattu en Europe, en Afrique du Nord et dans le Sud-Ouest du Pacifique. En outre, l'Australie, pour la première fois de son histoire, connut la guerre sur son propre territoire. Pendant cette guerre, 27 073 Australiens furent tués et 23 477 blessés par l'ennemi.

L'Australie a participé à deux guerres entre 1939 et 1945[2]. L'Australie a combattu d'une part contre l'Allemagne et l'Italie dans le cadre de l'effort de guerre du Commonwealth britannique et, d'autre part, contre l'Empire du Japon dans une alliance avec les États-Unis et la Grande-Bretagne. Alors que la plupart des forces terrestres australiennes ont été retirées de la zone du bassin méditerranéen après l'invasion de l'Extrême-orient et de l'Océanie par le Japon, un grand nombre d'Australiens ont continué à prendre part à l'offensive aérienne contre l'Allemagne. De 1942 jusqu'au début de 1944, les forces australiennes ont joué un rôle crucial dans la guerre du Pacifique en fournissant la majorité des forces alliées dans le Sud-Ouest du Pacifique. Les militaires australiens ont été largement relégués à des seconds rôles à la mi-1944, mais ont continué leur action offensive contre les Japonais jusqu'à la fin de la guerre.

Lumière sur...l'Histoire militaire de l'Australie pendant la première guerre mondiale (novembre 2008)[modifier le code]

Lorsque la Première Guerre mondiale éclata en 1914, tous les pays du Commonwealth, y compris l'Australie, ont été appelés à défendre la Grande-Bretagne. Comme pour la plupart des pays du Commonwealth, les sacrifices et les contributions à la guerre fournis par le pays allaient changer de nombreux aspects de l'histoire australienne. Les Australiens ont combattu en Nouvelle-Guinée allemande, en Turquie, en Palestine et sur le front occidental. Le débarquement de troupes australiennes à Gallipoli est reconnu comme l'un des moments forts de la création de l'histoire moderne de l'Australie. En outre, la Première Guerre mondiale a beaucoup fait pour mettre en évidence les différents points de vue des Australiens sur la conscription.

Lumière sur...Aborigènes d'Australie (octobre 2008)[modifier le code]

Les Aborigènes d'Australie sont les premiers humains connus pour en avoir peuplé la partie continentale. Ils constituent, avec les indigènes du Détroit de Torres, la population autochtone de l'État océanien. Le mot commun aborigène désigne plus généralement celui dont les ancêtres sont les premiers habitants connus de sa terre natale.

Officiellement, du point de vue du gouvernement australien, un(e) Aborigène est une personne qui :

  • a des ancêtres aborigènes
  • s'auto-identifie comme étant Aborigène
  • est reconnu(e) comme tel(le) par sa communauté aborigène.

Les trois critères doivent être remplis. Officiellement, un terme tel que « en partie Aborigène » ne veut rien dire ; on est Aborigène ou on ne l'est pas. À noter que la couleur de peau n'est pas un critère, et que certains Aborigènes sont blancs en apparence, lorsque certains de leurs ancêtres sont blancs. La même définition s'applique aux indigènes du détroit de Torres.

Les Aborigènes sont venus des îles d'Indonésie sur des embarcations, l'Océanie (Australie + Nouvelle-Guinée) n'ayant jamais été rattachée à l'Asie. Il existe plusieurs théories à ce sujet. L’une d’elles avance qu’ils seraient arrivés sur le continent par le nord via le Timor il y a 40 000 ans. Une autre suggère qu’ils sont venus par un passage de basse mer entre la Nouvelle-Guinée (banc de Sahul) et l'Australie, alors que la masse immergée des continents était moins importante. Ces deux théories ne sont pas exclusives et il est aussi possible que plusieurs vagues humaines soient arrivées à différents moments ou en même temps sur différents points géographiques du continent.

Lumière sur...Melbourne (septembre 2008)[modifier le code]

Melbourne est la capitale de l'État de Victoria en Australie. Elle est située dans le sud-est du pays, au bord de la baie de port Philipp, et sa banlieue s'étend vers l'est en longeant le fleuve Yarra. Le centre ville (conçu par Robert Hoddle), mesure un mille (1 609 m) de long sur un demi-mille de large. Ce plan de rues hippodamien (se coupant à angle droit) porte le nom de Hoddle Grid.

Melbourne est un grand centre industriel et commercial, et de nombreuses sociétés multinationales y ont établi leur siège australien. C'est également le plus grand port du pays, et on y trouve des usines de construction automobile (Ford, Toyota, Holden).

Melbourne a plusieurs universités (Université de Melbourne, Université Monash, Université Deakin, Université de Technologie Swinburne, Université de La Trobe, Université RMIT).

Elle est desservie par un aéroport international situé à Tullamarine.

Lumière sur...Gouverneur général d'Australie (aoùt 2008)[modifier le code]

Le gouverneur général du Commonwealth d'Australie (an anglais Governor-General of the Commonwealth of Australia[3]) est le représentant du chef de l'État australien, la reine Elizabeth II, reine d'Australie, qui vit au Royaume-Uni. Actuellement, cette fonction est exercée par le général Michael Jeffery.

Il est difficile de qualifier exactement le rôle du gouverneur général. S'il est officiellement le représentant de la reine, son pouvoir n'est pas un simple pouvoir de représentation. En raison de ses larges compétences, il possède un véritable rôle institutionnel mais aussi un rôle honorifique.

Le gouverneur général a deux résidences officielles : une à Canberra (Government House, Dunrossil Drive, Yarralumla, Canberra, ACT 2600 ; tél : (02) 6283 3533) et l'autre à Sydney (Sydney Residence Admiralty House, Kirribilli NSW 2061 ; tél : (02) 8918 4200).

Son salaire est fixé par la Constitution à 10 000 livres par an sauf si le Parlement en décide autrement (Section 3). La Constitution prévoyant que son salaire ne peut pas être augmenté pendant son mandat (Section 3), son salaire est fixé par vote avant sa prise de fonction. Le salaire annuel du gouverneur actuel est de 365 000 AU$


Lumière sur...Henry Parkes (juillet 2008)[modifier le code]

Sir Henry Parkes (27 mai 181527 avril 1896) est un homme politique australien qui fut surnommé le « père de la fédération » (the "Father of Federation") pour le rôle primordial qu'il joua dans la création de la fédération australienne. Ancien ouvrier agricole, mauvais homme d'affaires, il fut cinq fois premier ministre de Nouvelle-Galles du Sud, il fut le premier partisan de la création d'un Conseil fédéral australien, un précurseur de la Fédération australienne à l'époque où celle-ci n'était qu'une colonie britannique et il est généralement considéré comme le plus éminent des fondateurs du pays bien qu'il soit mort dans la misère cinq ans avant la création de l'état fédéral australien.

Lumière sur...Échidné à nez court (juin 2008)[modifier le code]

L'échidné à nez court (Tachyglossus aculeatus) est un mammifère vivant pratiquement sur tout le "continent" australien (On ne le trouve pas dans quelques îles du nord; c'est le mammifère autochtone qui a le plus vaste territoire en Australie) et dans les régions côtières et montagneuses du sud-est de la Nouvelle-Guinée. C'est l'une des quatre espèces d'échidnés existant encore mais c'est le seul membre du genre Tachyglossus. Avec les trois (ce nombre est controversé) espèces d'échidnés à nez long et l'ornithorynque, il forme l'ordre des monotrèmes, les seuls mammifères pondant des oeufs vivants encore actuellement.

Il est aussi connu pour son manteau de piquants, sa possibilité de se rouler en boule pour échapper aux prédateurs et sa longue langue visqueuse qui lui permet d'attraper à grande vitesse les fourmis et les termites dont il se nourrit.

Il n'est pas menacé d'extinction mais les activités humaines telles que la chasse, la destruction de son habitat, l'introduction de nouveaux parasites et prédateurs et la circulation automobile ont sensiblement réduit sa population.


Lumière sur...Ian Thorpe (mai 2008)[modifier le code]

Ian James Thorpe, surnommé Thorpedo ou Thorpey dans les pays anglophones, Médaille de l'ordre d'Australie, né le 13 octobre 1982 à Sydney, est un nageur australien. Il est avec ses cinq titres olympiques l'Australien ayant remporté le plus de médailles d'or olympiques. Au total, ses onze médailles d'or en championnat du monde en font le deuxième nageur le plus prolifique dans cette compétition, derrière Michael Phelps. Il est le seul nageur à avoir reçu à quatre reprises le titre de nageur de l'année, une récompense décernée par le mensuel américain Swimming World Magazine et fut nommé nageur australien de l'année de 1999 à 2003. Ses exploits sportifs, sa générosité caritative et son image intègre ont fait de lui le sportif le plus populaire d'Australie, un succès qui se traduit en 2000 lorsqu'il est officiellement nommé Australien de l'année.

Lumière sur... Ornithorynque (avril 2008)[modifier le code]

L'ornithorynque est un petit mammifère semi-aquatique, qu'on ne trouve qu'à l'est de l'Australie, et l'un des quatre monotrèmes, les seuls mammifères qui pondent des œufs au lieu de donner naissance à des petits vivants.

Animal atypique, il ressemble à un gros castor avec une queue et un grand museau caoutchouteux en forme de bec de canard.

Lumière sur... Banksia integrifolia (mars 2008)[modifier le code]

Banksia integrifolia est une espèce d'arbre qui croît le long de la côte est de l'Australie. C'est l'une des plus répandues parmi les espèces de Banksia. On la rencontre dans les États de Victoria et du Queensland central dans une grande variété d'habitats, depuis les dunes côtières jusqu'au montagnes. Elle est très variable dans sa morphologie, mais se présente le plus souvent comme un arbre pouvant atteindre 25 mètres de haut.

Lumière sur... Émeu d'Australie (février 2008)[modifier le code]

L'émeu d'Australie (Dromaius novaehollandaiae) est la seule espèce de la famille des dromaiidés, encore vivante de nos jours.

C'est aussi, par sa taille, le deuxième plus grand oiseau du monde actuel derrière l'autruche. Il peut atteindre deux mètres de haut. Cet oiseau brun, au plumage original est commun sur presque tout le territoire australien bien qu'il évite les régions trop densément peuplées, les zones trop humides ou trop sèches. Il peut voyager sur de grandes distances d'un bon pas et si besoin courir à 50 kilomètres/heure[4]. Ce sont des oiseaux nomades capables de parcourir de nombreux kilomètres à la recherche s'une nourriture variée à base de plantes et d'insectes.

Lumière sur... la Riverina[modifier le code]

La Riverina est une région agricole localisée au centre de la partie méridionale de la Nouvelle-Galles du Sud, en Australie.

C'est une région de plaines au climat tempéré chaud avec de grandes quantités d'eau disponibles pour l'irrigation ce qui permet à la Riverina d'être une des principales régions agricoles australiennes, tant par la quantité que par la diversité de ses productions.

La région n'a pas de limite officielle : elle correspond aux zones de culture et d'élevage limitées à l'est par la Cordillère australienne, au nord par le fleuve Lachlan, au sud par l'État de Victoria (ou le fleuve Murray qui sert de frontière entre les deux États) et à l'ouest par les zones incultes du Far West australien.

Lumière sur... Perth[modifier le code]

Perth (1 256 035 habitants) est la capitale de l'état d'Australie-Occidentale, en Australie. Par sa population, c'est la quatrième ville du pays.

Fondée en 1829 par le Capitaine James Stirling comme premier point d'implantation d'une nouvelle colonie britannique: la Swan River Colony, Perth a continué de servir comme siège du gouvernement de l'Australie-Occidentale jusqu'à aujourd'hui.

Perth est située au sud-ouest de la côte occidentale de l'Australie, sur les rives de la Swan. Située au centre d'une importante région minière fournissant or, diamants, métaux lourds, minerai de fer, d'aluminium, gaz, pétrole, c'est une ville en pleine expansion.

Références[modifier le code]

  1. Dreaming Online: Chronologie des aborigènes d'Australie
  2. (en) Hasluck (1970). Page 2.
  3. Variantes possibles : Gouverneur général d'Australie, Gouverneur général
  4. (en) Davies, S. J. J. F. 1963. Emus. Australian Natural History 14:225–29