Pont Jules-César

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pour les articles homonymes, voir Jules César (homonymie).
Pont Jules-César
Géographie
Pays France
Région Pays de la Loire
Département Loire-Atlantique
Commune Nantes
Coordonnées géographiques 47° 13′ 24″ N, 1° 35′ 05″ O
Fonction
Franchit Chézine
Fonction Véhicules motorisés, cyclistes et piétons
Caractéristiques techniques
Type Pont en ciment
Construction
Construction XIXe siècle

Géolocalisation sur la carte : France

Géolocalisation sur la carte : Pays de la Loire

Géolocalisation sur la carte : Loire-Atlantique

Géolocalisation sur la carte : Nantes

Le Pont Jules-César est un pont de Nantes qui enjambe la Chézine à l'ouest de la ville.

Historique[modifier | modifier le code]

Le pont est achevé en 1879[1]. À cette époque, la Chézine marquait la limite administrative entre Nantes et la commune de Chantenay-sur-Loire.

Son nom viendrait d'une légende, selon laquelle l'illustre conquérant aurait remonté la rivière jusqu’à ce lieu-dit du « Repos de Jules César » lors d'une campagne militaire contre les Vénètes d'Armorique. En réalité, les historiens doutent forts que le général romain soit venu réellement dans la région durant cette période (56 av. J.-C.). Il est certain, par contre, qu'il fit ordonné la construction de galères sur la Loire, afin que les légions de Rome puissent aller vaincre les Vénètes lors de la bataille du Morbihan[2].

Description[modifier | modifier le code]

Pont Jules César

Les arches de ce pont, en pierres blanche, supportent l'extrémité sud du boulevard des Anglais et assurent la séparation entre les parcs de Procé (à l'est) et le val de la Chézine (à l'ouest). Le parapet est en briques.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Édouard Pied, Notices sur les rues de Nantes, A. Dugas, , 331 p., p. 68.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Pied 1906, p. 68
  2. Le Lycée Armoricain : Analyse de la nouvelle histoire de la Bretagne publiée par M.P. Daru, de l'Académie Française, vol. IX, Nantes, Mellinet-Malassis, , 528 p., p. 311

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Portail de Nantes
  • Portail des ponts