Piétonnier de Liège

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche

Piétonnier de Liège
Situation

En vert : rues piétonnes
En bleu : passages couverts et galeries
En rouge : projets de piétonnisation
Pays Belgique
Région  Région wallonne
Ville Liège
Morphologie
Type Zone piétonne
Longueur km
Histoire
Création 1965 : première rue piétonne
Site web http://www.liege.be/mobilite/pieton

Le piétonnier de Liège, avec une soixantaine de rues et ses 6 km, est le plus grand piétonnier de la Région wallonne et de l'Eurégio Meuse-Rhin[1] et le plus vieux de Belgique.

Depuis 1965, le piétonnier s'est progressivement agrandi par phase au fur et à mesure du temps pour s'étendre sur une grande partie de l'hypercentre liégeois. Il continue encore de s'agrandir avec l'ajout de la rue de la Casquette inaugurée le [2].

Historique[modifier | modifier le code]

Le premier piétonnier commercial de Liège, le Passage Lemonnier, date de 1839 mais la première transformation d'une rue commerciale liégeoise accessible à l'automobile en axe piétonnier est la rue Neuvice en 1965[3]. Cela fait du piétonnier liégeois le plus vieux de Belgique.

Avant 1970, seules les rues Neuvice et Gérardrie étaient piétonnes. Dans les années 1970, c'est le quartier latin qui va voir aménager ses premières rues piétonnes autour de la place de la Cathédrale. Une zone piétonne est établie de l'opéra aux Chiroux : une partie de la rue des Dominicains (entre la rue Georges-Clemenceau et Vinâve d'Île), Vinâve d'Île, une partie de la place de la Cathédrale, rue Saint-Paul et la place des Carmes. L'axe perpendiculaire à ce dernier allant de la place de la République française au boulevard de la Sauvenière est également piétonnisé : rue Pont d'Île et rue du Pot d'Or. À la même époque, la rue Pont d'Avroy, la rue Lulay-des-Fèbvres, la rue Bonne Fortune et la rue Sœurs-de-Hasque sont aménagées.

Dans les années 1980, la rue Souverain-Pont et les perpendiculaires de la rue du Pot d'Or (rue Saint-Adalbert, rue du Mouton Blanc, rue Saint-Jean-en-Isle, rue d'Amay, rue des Célestines et rue Tête-de-Bœuf) sont piétonnisées.

Après une longue période d'accalmie (1982 – 1995) qui correspond à une baisse de moyens communaux, le réseau piétonnier liégeois reprend vigueur à la faveur du renouveau du quartier Saint-Lambert. L'ensemble de l'îlot Saint-Michel est construit autour de voiries piétonnes inaugurées en 1999 : rue Saint-Michel, place Saint-Michel, rue de la Populaire et rue de l'Official.

Durant ces années 1990, les rues du Lombard et Chapelle-des-Clercs, adjacentes de la rue Souverain Pont, déjà piétonne, sont aménagées tout comme la place du Marché, une partie de la place Saint-Lambert et la rue de l'Épée.

Dans les années 2000, avec l'inauguration des galeries Saint-Lambert[4], c'est au tour des la rue de la Wache et de la place Saint-Étienne avec les rues Saint-Denis et Lambert Lombard d'être aménagées pour les piétons. La rue de la Goffe est également transformée. En 2008, à la suite de la rénovation de la collégiale Saint-Barthélemy, ce sont les place et rue Saint-Barthélemy ainsi que la rue des Brasseurs d'être réservées aux piétons.

Avec les années 2010, c'est d'abord la rue Saint-Rémy qui rejoint le piétonnier en 2010 avant d'être suivie des rues de la Casquette, du Diamant et Sébastien Laruelle en 2014.

Entre 2008 et 2017, le piétonnier a gagné 1 km pour atteindre 6 km en passant de 47 à 60 rues.

Futur[modifier | modifier le code]

En mai 2017, le collège communal annonce que le piétonnier qui a gagé 1 km en 9 ans devrait presque doubler pour atteindre les 12 km à l'horizon 2022 avec l'arrivée du tram[5].

Dans le quartier de l'opéra, une grande partie de la place de l'Opéra, la rue Joffre, la place de la République française et la place Xavier Neujean seront entièrement piétonnisées. Il ne sera donc plus possible de rejoindre en voiture la place Saint-Lambert depuis l'opéra.

Dans le quartier Féronstrée et Hors-Château, la rue de Bex, la place du Marché, Féronstrée et la rue de la Cité, qui seront traversée par le tram, la rue du Pont, la rue des Mineurs et Potiérue agrandiront également le piétonnier.

Une partie de la rue de la Cathédrale menant à la place du même nom ainsi que rue de la Madeleine pourraient s'ajouter à cette liste. La rue de la Madeleine est une des connexions logiques dans cet ensemble. Celle-ci est en effet située à l’arrière de la place Saint-Étienne dans un ensemble pacifié avec la mise en piétonnier des rues Saint-Denis, Lombard, Chapelle-des-Clercs et de la Wache et permettra, avec la nouvelle percée vers la rue Léopold, de rejoindre la place du Marché

La piétonnisation des places du XX août et Cockerill sont également à l'étude[6].

Impact économique[modifier | modifier le code]

En 2016, un tiers des commerces de l'hypercentre est situé dans le piétonnier, ce qui représente plus de 600 commerces. Le piétonnier peut être considéré comme le plus grand centre commercial de Belgique [7].

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Hypercentre[modifier | modifier le code]

Rue Date Longueur (en mètre) Géolocalisation
1 Rue Gérardrie 90 50° 38′ 39,62″ N, 5° 34′ 26,92″ E
2 Passage Charles Bury 140 50° 38′ 35,35″ N, 5° 34′ 00,77″ E
3 Rue Neuvice 1965 160 50° 38′ 42,09″ N, 5° 34′ 36,83″ E
4 Rue des Dominicains 1976 95 50° 38′ 33,25″ N, 5° 34′ 13,81″ E
5 Vinâve d'Île 1976 125 50° 38′ 29,98″ N, 5° 34′ 15,97″ E
6 Place de la Cathédrale 1976 70 50° 38′ 27,15″ N, 5° 34′ 18,29″ E
7 Rue Saint-Paul 1976 150 50° 38′ 24,09″ N, 5° 34′ 22,21″ E
8 Place des Carmes 1975 40 50° 38′ 21,12″ N, 5° 34′ 24,84″ E
9 Rue Pont d'Île 1972 150 50° 38′ 33,13″ N, 5° 34′ 17,71″ E
10 Rue du Pot d'Or 1970? 250 50° 38′ 29,65″ N, 5° 34′ 10,55″ E
11 Rue Pont d'Avroy[8] 1970? 150 50° 38′ 26,09″ N, 5° 34′ 11,71″ E
12 Rue Lulay-des-Fèbvres 1970? 125 50° 38′ 31,42″ N, 5° 34′ 20,07″ E
13 Rue Bonne Fortune 1970? 100 50° 38′ 23,37″ N, 5° 34′ 19,84″ E
14 Rue Sœurs-de-Hasque 1970? 120 50° 38′ 25,62″ N, 5° 34′ 23,79″ E
15 Rue Souverain-Pont 1980? 120 50° 38′ 38,9″ N, 5° 34′ 29,11″ E
16 Rue Saint-Adalbert 1987 105 50° 38′ 31,54″ N, 5° 34′ 09,89″ E
17 Rue du Mouton Blanc 1987 105 50° 38′ 28,53″ N, 5° 34′ 13,4″ E
18 Rue Saint-Jean-en-Isle 1980? 105 50° 38′ 30,35″ N, 5° 34′ 08,87″ E
19 Rue d'Amay 1980? 100 50° 38′ 27,8″ N, 5° 34′ 11,43″ E
20 Rue des Célestines 1980? 105 50° 38′ 29,92″ N, 5° 34′ 06,32″ E
21 Rue Tête-de-Bœuf 1980? 95 50° 38′ 27,13″ N, 5° 34′ 09,5″ E
22 Rue Saint-Michel 1999 130 50° 38′ 40,58″ N, 5° 34′ 18,43″ E
23 Place Saint-Michel 1999 85 50° 38′ 41,83″ N, 5° 34′ 15,16″ E
24 Rue de la Populaire 1999 70 50° 38′ 39,5″ N, 5° 34′ 17,29″ E
25 Rue de l'Official 1999 145 50° 38′ 43,09″ N, 5° 34′ 17,58″ E
26 Rue du Lombard 1990? 50 50° 38′ 38,87″ N, 5° 34′ 30,8″ E
27 Rue Chapelle-des-Clercs 1990? 55 50° 38′ 37,23″ N, 5° 34′ 28,84″ E
28 Place du Marché 1990? 120 50° 38′ 44,72″ N, 5° 34′ 33,28″ E
29 Place Saint-Lambert (partie sud) 1990? 130 50° 38′ 41,07″ N, 5° 34′ 25,32″ E
30 Rue de l'Épée 1990? 40 50° 38′ 42,34″ N, 5° 34′ 34,96″ E
31 Rue de la Wache 2000? 90 50° 38′ 34,93″ N, 5° 34′ 23,99″ E
32 Place Saint-Étienne 2005 50° 38′ 36,98″ N, 5° 34′ 26,13″ E
33 Rue Saint-Denis 2005 70 50° 38′ 36,17″ N, 5° 34′ 25,65″ E
34 Rue Lambert Lombard 2005 70 50° 38′ 37,39″ N, 5° 34′ 27,12″ E
35 Rue de la Goffe 2000 ? 90 50° 38′ 42,47″ N, 5° 34′ 41,41″ E
36 Place Saint-Barthélemy 2008 45 50° 38′ 50,88″ N, 5° 34′ 57,51″ E
37 Rue Saint-Barthélemy 2008 50 50° 38′ 52,36″ N, 5° 34′ 57,11″ E
38 Rue des Brasseurs 2008 145 50° 38′ 50,45″ N, 5° 34′ 52,11″ E
39 Rue Saint-Remy 2010 135 50° 38′ 19,84″ N, 5° 34′ 12,71″ E
40 Rue de la Casquette 2014 235 50° 38′ 32,57″ N, 5° 34′ 07,3″ E
41 Rue Sébastien Laruelle 2014 45 50° 38′ 33,52″ N, 5° 34′ 07,36″ E
42 Rue du Diamant 2014 45 50° 38′ 32,96″ N, 5° 34′ 05,7″ E
43 Rue Saint-Gangulphe ? 105 50° 38′ 36,42″ N, 5° 34′ 23,43″ E
44 Bergerue 1980? 100 50° 38′ 32,38″ N, 5° 34′ 11,61″ E
45 Rue Saint-Martin-en-Île ? 70 50° 38′ 32,38″ N, 5° 34′ 11,61″ E
46 Rue de la Halle ? 80 50° 38′ 43,04″ N, 5° 34′ 42,51″ E
47 Rue Barbe-d'Or ? 75 50° 38′ 43,99″ N, 5° 34′ 46,49″ E
48 Rue Saint-Georges ? 95 50° 38′ 46,96″ N, 5° 34′ 51,16″ E
49 Rue des Bénédictines ? 185 50° 38′ 19,31″ N, 5° 34′ 00,68″ E
Total : 49 Total : 5,05 km

Autre[modifier | modifier le code]

Rue Date Longueur (en mètre) Quartier Géolocalisation
1 Rue Roture ? 180 Outremeuse 50° 38′ 22,87″ N, 5° 34′ 56,8″ E
2 Rue des Grignoux ? 35 Outremeuse 50° 38′ 22,06″ N, 5° 34′ 55,5″ E
3 Rue des Écoliers ? 75 Outremeuse 50° 38′ 36,62″ N, 5° 34′ 53,88″ E
Total : 3 Total : 0,29 km

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La Ville autour du Piéton », sur http://www.liege.be
  2. Olivier Thunus, « Liège: le piétonnier de la rue de la Casquette sera inauguré vendredi », sur www.rtbf.be, RTBF, (consulté le 4 février 2016)
  3. « Liège: le piétonnier s'est étendu à deux nouvelles rues », sur www.lameuse.be, La Meuse, (consulté le 4 février 2016)
  4. Ce centre commercial suit le même tracé que l'ancienne rue Maillard sur laquelle la galerie est construite.
  5. Luc Gochel, « Tram à Liège: voici le calendrier complet et l’impact mobilité », sur https://www.lameuse.be, (consulté le 28 janvier 2019)
  6. Marc Bechet, « Liège: le piétonnier va bientôt doubler ! », sur http://www.dhnet.be,
  7. « Liège: piéton », sur www.liege.be, Ville de Liège (consulté le 4 février 2016)
  8. Totalement piétonnisée en 2008 avec la suppression du passage des bus

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Pour l'ensemble des points mentionnés sur cette page : voir sur OpenStreetMap (aide), Google Maps (aide), Bing Maps (aide) (carte limitée à 200 lieux) ou télécharger au format KML (aide).
  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme
  • Portail de Liège