Paul Permeke

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pour les articles homonymes, voir Permeke.
Paul Permeke
Biographie
Naissance

Sidford (en)
Décès
(à 71 ans)
Bruges
Nationalité
Activité

Paul Permeke, né à Sidford (Devon, Angleterre) le , et mort à Bruges (Belgique) le , est un peintre anglo-belge

Biographie[modifier | modifier le code]

Paul Permeke est issu d'une famille d'artistes. Il est le fils du peintre Constant Permeke et de Marie Delaere, qui était restée en tant que réfugiée de guerre à Sidford, et le petit-fils du peintre Henri Permeke. Il est également le neveu du photographe d'art Maurice Antony, dont la famille de Constant Permeke (ainsi que Paul Permeke) a été plusieurs fois photographiée pendant la période de l'entre-deux-guerres. Il était aussi le neveu d'Emiel Veranneman, critique d'art et designer de meubles. Paul Permeke a eu trois enfants, Mark, Cathy et Paul Permeke fils, ce dernier étant également peintre. Son frère, John Permeke (mort en 1993) est lui-même établi comme un peintre, et son fils, James Permeke, dit Joopie (né en 1938), est un sculpteur.

Pendant son enfance, Paul Permeke vécu brièvement en Angleterre. Dès 1919, ses parents s'établirent à Ostende, où ils vécurent d'abord à plusieurs adresses avant de se fixer dans leur maison de Jabbeke, construite en 1929-1930, et comprenant un atelier (devenu le musée provincial Constant Permeke en 1959).

Permeke est autodidacte. Après des désaccords avec son père sur son avenir et sa formation artistique, il quitte le domicile parental en 1934. Il vit quelque temps à Lausanne et rentre finalement en Belgique, où il forme pendant un an à Dudzele, avec deux autres artistes, Rik Slabbinck et Luc Peire, une communauté d'artiste du nom de « Het Luizengevecht ». En 1937, il déménage à Snellegem près de Jabbeke. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il est emprisonné en Allemagne du fait de sa nationalité anglaise. Dans les années 1950, il séjourne  en Espagne, au Portugal, à Paris et dans le sud de la France. Il revient vivre à Westkapelle en 1960.

Œuvres et style[modifier | modifier le code]

Permeke est un peintre figuratif dont le travail a été influencé par l'expressionnisme, avec des caractéristiques venant de James Ensor, de Marc Chagall et de Bernard Buffet. Il peint avec une palette sombre des scènes populaires : des villes et des villages, des scènes rurales, des artistes de cirque et de variétés, des scènes fantastiques, le carnaval et des scènes de plage et des paysages. Ses séjours dans les pays du sud ont par la suite éclairci sa palette.

Expositions[modifier | modifier le code]

Tableau représentatif de l'œuvre de Paul Permeke. (Collection privée)
  • 1945 : Bruxelles ;
  • 1978 : rétrospective à Bruges, galerie ’t Leerhuys ;
  • 1982 : Ostende, Ostend Antiques Market ;
  • 1991 : Anvers, Permeke-Motors ;
  • 2016 : Mechelen, Maison Maurus Moreels ;
  • Expositions quasiment chaque année à Damme.

Œuvres dans les collections publiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (nl) W. Enzinck, Paul Permeke. Schilder van het feestelijk leven, Oostburg, 1973.
  • (nl) (red. J. Buyck), Kon. Museum voor Schone Kunsten Antwerpen. Catalogus schilderijen 19de en 20ste eeuw, Antwerpen, 1977.
  • (nl) T. Van Bakel, F. Bonneure en W. Enzinck, Hulde aan Paul Permeke, s.l., 1978.
  • (nl) F. Bonneure, Paul Permeke (tentoonstellingscatalogus), Antwerpen, 1991.
  • (nl) Geïllustreerd Biografisch Woordenboek der kunstenaars in België na 1830, Brussel, 1991.
  • (nl) P. Piron, De Belgische beeldende kunstenaars uit de 19de en 20ste eeuw, Brussel, 1999.
  • (nl) W. & G. Pas, Biografisch Lexicon Plastische Kunst in België. Schilders- beeldhouwers grafici 1830-2000, Antwerpen, 2000.
  • (fr) W. & G. Pas, Dictionnaire biographique arts plastiques en Belgique. Peintres-sculpteurs-graveurs 1800-2002, Antwerpen, 2002.
  • (fr) P. Piron, Dictionnaire des artistes plasticiens de Belgique des XIXe et XXe siècles, Lasne, 2003.

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Portail de la peinture
  • Portail de la Belgique
  • Portail du Royaume-Uni