Pégase en numismatique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article principal : Pégase.

La figure de Pégase en numismatique est présente aussi bien sur des médailles que sur des monnaies, principalement antiques.

Protomé de Pégase volant à droite. Revers d'un statère d'or de Lampsaque, en Mysie (vers 360-340 av. J.-C.).

Grèce antique[modifier | modifier le code]

Poulains de Corinthe[modifier | modifier le code]

Il existe une série de pièces antiques grecques nommées les « poulains de Corinthe », qui représentent Pégase accompagné de la déesse Athéna. Elles font partie des pièces de monnaie antiques les plus connues et typiquement reconnaissables[1].

Poulains d'autres villes[modifier | modifier le code]

Gaule antique[modifier | modifier le code]

On voit le Pégase ou un cheval ailé sur un certain nombre de médailles gauloises ; Lelewel dit qu'on pourrait présumer qu'il a pris naissance, quant à la Gaule, sur la monnaie carnutoise, et qu'il se propagea de suite chez tous les autres peuples par l'ascendance des Carnutes. L'une de ces médailles est attribuée à Tasget. César dit dans ses commentaires, qu'« il y avait chez les Carnutes un homme de haute naissance, » Tasgetius, dont les ancêtres avaient régné sur cette nation. » César, en considération de sa valeur, de son zèle et des services qu'il lui avait rendus à la guerre, l'avait rétabli dans le rang de ses aïeux. Cette médaille date donc d'entre les années 57 et 54 av J.C. Une médaille muette en or trouvée à Amboise a beaucoup d'analogie pour la figure de Pégase avec la médaille de Tasget. Elles semblent très communes en Sologne et ces pièces, souvent d'un très petit module, ont « d'un côté un pégase ou cheval ailé plus ou moins barbare, et de l'autre une tête de loup béante sous plusieurs formes », quelquefois une tête humaine[2].

Rome antique[modifier | modifier le code]

L'Empereur Auguste et Pégase

Les nombreuses pièces romaines à l'effigie de Pégase attestent que les Romains ont repris le mythe de Pégase tout comme de nombreux autres de la mythologie grecque[3]. Pégase est d’ailleurs l’emblème de plusieurs légions romaines comme Legio II Adiutrix ou Legio II Augusta[4].

Les Romains associaient aussi l'Empereur Auguste au Dieu Apollon, et il est dit que ce dernier fut enlevé par Pégase après sa mort[5].

Ces pièces de monnaie à l'effigie de Pégase cessèrent logiquement d'être frappées avec la chute de l'Empire romain,

Époque moderne[modifier | modifier le code]

Billet italien de 500 lires.

En Italie et avant l'arrivée de l'euro, Pégase était présent sur des billets de banque.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Les poulains de Corinthe sur Sacra moneta, site de numismatique
  2. Société française de numismatique, Revue numismatique, Volume 11, Blois, 1846, p. 110
  3. « Les images de Pégase sur les monnaies romaines », sur http://www.sacra-moneta.com/ (consulté le 28 mars 2010)
  4. (en) Legions and Veterans: Roman Army Papers 1971-2000, Franz Steiner Verlag, , 339 p. (ISBN 3515077448 et 9783515077446, lire en ligne), « The Origins and Early History of the Second Augustan Legion », p. 129-130
  5. Mémoires de la Société des antiquaires de l'Ouest , Société des antiquaires de l'Ouest, 1836. Conservé à Harvard. p. 370 [lire en ligne]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Portail de la numismatique
  • Portail des créatures et animaux légendaires
  • Portail équestre