ONCF E 600

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ou cette section d'article est rédigé entièrement ou presque entièrement à partir d'une seule source (mai 2012).

N'hésitez pas à modifier cet article pour améliorer sa vérifiabilité en apportant de nouvelles références dans des notes de bas de page.

Cet article est une ébauche concernant le chemin de fer.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

ONCF E 600
Identification
Exploitant(s) ONCF, ex CFM
Désignation E 601 à E 616
Type BB Midi
Constructeur(s) CEF (Tarbes)
Nombre 16
Mise en service 1929
Retrait à partir de 1974
Caractéristiques techniques
Disposition des essieux Bo'Bo'
Écartement standard
Captage pantographes
Tension ligne de contact 3 V
Moteurs de traction 4 moteurs
CEF M2
Puissance continue 922 kW
Masse totale 80 t
Longueur totale 12,870 m
Vitesse maximale 85 km/h

Deuxième série de locomotives électriques livrées au Maroc, elles suivent l'évolution technologique du Midi et sont donc assimilables aux E 4100 et 4600 de ce réseau, futures BB 4100 et BB 4600 de la SNCF.

Conception[modifier | modifier le code]

Ces machines ont un rapport d'engrenages de 3,947 et sont munies d'origine du freinage par récupération. Les E 600 peuvent remorquer un train de 500 tonnes en rampe de 15 mm/m.

Service[modifier | modifier le code]

Utilisées sur toutes les lignes du réseau, les E 600 voient leur déclin s'amorcer dans les années 1970. Le freinage par récupération est supprimé en cours de carrière, de même que les portes d'intercirculation, les échelles de toiture et les câbles de couplage en UM. La E 601 est la première réformée en 1974. Quelques-unes sont encore utilisées en tête de trains de travaux dans les années 1980.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie :

  • Guy Charmantier, Locomotives électriques de type BB Midi et leur descendance, Éditions du Cabri, Menton, 1984
  • Portail du chemin de fer
  • Portail du Maroc