Montagu Edmund Parker

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche
Montagu Edmund Parker
Biographie
Naissance
Décès
Enfant
Montague Parker (d)
Montagu Edmund Parker (1737-1813), portrait daté de 1768 par Sir Joshua Reynolds (1723-1792)
Montagu Edmund Parker (1737-1813), portrait miniature 1780, de John Downman (1750-1824).

Montagu Edmund Parker (1737-1813) [1],[2] de Whiteway House, près de Chudleigh, et de Blagdon dans la paroisse de Paignton, tous deux situés dans le Devon, fut shérif de Devon en 1789.

Famille[modifier | modifier le code]

Il est né en 1737, troisième fils de John Parker (1703-1768) [3] de Boringdon Hall, Plympton, de Saltram House, Plympton et de Court House North Molton, tous situés à Devon, et de son épouse Catherine Poulett (1706- 1758), qu'il épousa en 1725, fille de John Poulett (1er comte Poulett) et de son épouse Bridget Bertie, petite-fille de Montagu Bertie (2e comte de Lindsey). Son frère aîné était John Parker (1er baron Boringdon) (1735-1788) de Saltram. La famille Parker s’est fait connaître au milieu du XVIe siècle en tant que bailli du manoir de North Molton, dans le Devon, dirigé par le baron Zouche de Haryngworth [4].

Carrière[modifier | modifier le code]

Il a servi en tant que shérif de Devon en 1789 [5]. Il a hérité de plusieurs domaines secondaires de son père, notamment Blagdon, Paignton [6] et de Collaton Kirkham (maintenant Collaton St Mary), que son père avait hérité de son frère cadet Francis Parker de Blagdon[7]. La pub à Collaton St Mary est appelée "Parkers Arms" (sic) après son mandat [8].

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Charity Ourry (1752-1786) épouse de Montagu Edmund Parker (décédé en 1831). Portrait de John Downman (1750-1824)

En 1772, il épousa Charity Ourry (1752-1786), fille de l'amiral Paul Henry Ourry (en) (1719-1783)[9], de Plympton House dans la paroisse de Plympton St Maurice, Devon, député de Plympton Erle 1763-1775 et commissaire de Chantier naval de Plymouth. Paul Ourry était le deuxième fils de Louis Ourry, un réfugié huguenot de Blois en France, qui avait obtenu la nationalité britannique en 1713 et une commission dans l'armée britannique[10]. La mère de Charity Ourry était Charity Treby, fille de George II Treby de Plympton House. Par sa femme il eut deux fils:

  • Montagu Edmund Parker II (décédé en 1831), qui a survécu à son père. Il avait épousé en 1806 Harriet Newcombe, fille de John Newcombe de Starcross[9]. Il a laissé deux fils et une fille:
    • Montagu Edmund Newcombe Parker (1807-1858), fils aîné, héritier et héritier de son grand-père, Whiteway, député de South Devon . Il est mort sans descendance et son monument est dans la cathédrale d'Exeter [9]
    • John Parker (d.1847) [11], 2e fils[9], qui, en 1841, épousa Lady Catherine Caroline Leslie, fille de George Leslie et Henrietta Leslie, 14e comtesse de Rothes. Lady Catherine est décédée en 1844[12]. Une fille, Louisa Harriet [13], décédée en 1852 [14] à l'âge de 9 ans.
    • Harriet Sophia Parker, qui en 1842 s'est mariée avec Edmund Parker (2e comte de Morley) (1810-1864), son cousin germain et était la mère d'Albert Parker, troisième comte de Morley [9]
  • Francis Parker (né en 1782) [15], probablement décédé avant 1823[16].

Il est décédé en janvier 1813. Un testament a été inscrit en 1814 à Chudleigh [17]. Ses funérailles semble avoir eu lieu à l' église St John, Paignton, l'église paroissiale de sa résidence secondaire à Blagdon [18].

Références[modifier | modifier le code]

  1. 1831 death per Vivian, p.588; (son died 1831; incorrectly attributed to father)
  2. A Genealogical and Heraldic History of the Landed Gentry of Great Britain & Ireland, Volume 2; Page 1233; Sir Bernard Burke; 1882
  3. Vivian, Lt.Col. J.L., (Ed.) The Visitations of the County of Devon: Comprising the Heralds' Visitations of 1531, 1564 & 1620, Exeter, 1895, p.588, pedigree of Parker
  4. The early genealogy of the Parker family as given in the heraldic visitations of Devon appears unreliable. A deed exists which records that in 1550 Edmund Parker, "gent" the son and heir apparent of John Parker of North Molton, Esquire, was granted by John la Zouche, 8th Baron Zouche (of Haryngworth), 9th Baron St Maur (c. 1486–1550), by deed of gift, the office of bailiff of the manor of North Molton and lands called "Legh" for the term of his life.(Plymouth & West Devon Record Office 69/M/2/93, dated 28 March 1550 )
  5. Risdon, list of Sheriffs, p.15
  6. Risdon, p.378
  7. Incorrectly stated in Risdon, Tristram (d.1640), Survey of Devon, 1811 edition, London, 1811, with 1810 Additions, p.378
  8. 2017 pub sign displays wrong arms for Parker
  9. a b c d et e Vivian, p.588
  10. http://www.historyofparliamentonline.org/volume/1754-1790/member/ourry-paul-henry-1719-83
  11. PARKER, John, age 35; GRO Reference: 1847 M Quarter in ST THOMAS UNION Volume 10 Page 197
  12. PARKER, Catherine Caroline, age 27, GRO Reference: 1844 M Quarter in ST THOMAS UNION Volume 10 Page 173
  13. GRO Reference: Parker, Louisa Harriet; Mother: LADY C.C. LESLIE; 1842 M Quarter in NEWTON ABBOT Volume 10 Page 153
  14. Parker, Louisa Harriet, age 9; GRO Reference: 1852 M Quarter in ST. THOMAS Volume 05B Page 61
  15. England, Devon Bishop's Transcripts, 1558-1887; 6 Dec 1782 in Chudleigh, Devon, England
  16. Record for a Francis Parker, Bachelor; probate 1823; at Whiteway, Chudleigh Devon Wills Index, 1163-1999 Transcription
  17. Devon Wills Index, 1163-1999 Transcription
  18. Summers, Peter & Titterton, John, (eds.), Hatchments in Britain, Vol.7: Cornwall, Devon, Dorset, Gloucestershire, Hampshire, Isle of Wight and Somerset; Phillimore Press, Chichester, Sussex, 1988, p.28
  • Portail de l’Angleterre