Michel Terestchenko (homme d'affaires)

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche
Pour les articles homonymes, voir Terechtchenko.
Ne doit pas être confondu avec Michel Terestchenko (philosophe).
Michel Terestchenko
Biographie
Naissance
Nationalités
Activités
Famille
Famille Tereshenko (en)

Michel Terestchenko, né le à Paris, est un homme d'affaires et homme politique franco-ukrainien. Il relance la culture du lin en Ukraine. Depuis 2015, il est maire de la ville de Hloukhiv.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Michel Terestchenko naît le à Paris[1]. Son père, Pierre Terestchenko (Petro Terechtchenko) (1919-2004)[2], vivait en France mais a travaillé aux États-Unis et au Brésil en tant que chimiste. Il a développé la technologie pour la production de biocarburant à partir de colza [3]. Son grand-père, Mykhailo Terechtchenko (1888-1956), a été ministre des Finances puis des Affaires étrangères du Gouvernement provisoire de l'Empire russe.

Il est le cousin du philosophe Michel Terestchenko et du photographe Ivan Terestchenko.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Michel Terestchenko est diplômé d'une école de commerce. Il a servi dans les forces armées françaises. Il était président d'une société de production de matériel de plongée. En 1994, il s'est rendu pour la première fois en Ukraine en tant que touriste. En 2002, il s'est rendu pour la première fois à Hloukhiv, la ville de ses ancêtres. Cette année-là, il a décidé d'immigrer en Ukraine.

Depuis 2003, il vit à Hloukhiv et à Kiev. Le 21 mars 2015, le président Petro Porochenko lui remet un passeport de citoyen ukrainien.

Maire de Hloukhiv[modifier | modifier le code]

Le 25 octobre 2015, lors des élections locales, il remporte la mairie d'Hloukhiv avec 64,6 % des voix ; son adversaire, Bourlaka Yuri, ancien maire et membre du Parti des régions, obtient 31 % des voix. Il affirme vouloir exercer son mandat pour seulement deux ans. Il est rapidement confronté à des problèmes de corruption. La ville, située à trois kilomètres de la frontière avec la Russie, est sujette à la contrebande[4].

À l’initiative de Terestchenko et dans le cadre de la décommunisation à Hloukhiv, un monument à la gloire de Lénine a été démoli et un monument dédié au poète Taras Chevtchenko a été érigé.

Il annonce le sa démission de la mairie d'Hloukhiv[5] pour se porter candidat à l'élection présidentielle de 2019[4]. Il affirme à cette occasion : « Nous avons réussi à démontrer que l’Ukraine et ses habitants peuvent vivre normalement, sans corruption »[4].

Il reprend ses fonctions de maire lors de l'application de la loi martiale, instaurée pour un mois à la suite de l'incident du détroit de Kertch. Il retire sa candidature à l'élection présidentielle en faveur de celle d'Andri Sadovy le [6].

Lors des élections législatives de 2019, il se présente dans la circonscription de sa ville (no 159), sous les couleurs de Samopomitch. Son épouse, Olena Terestchenko, est en huitième position sur la liste conduite par Mikheil Saakachvili[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Michel TERESTCHENKO - Dirigeant de la société Ukraine Agri - BFMBusiness.com », sur dirigeants.bfmtv.com (consulté le 7 juin 2019)
  2. « Biographie Pierre Terestchenko Industriel. », sur whoswho.fr (consulté le 7 juin 2019)
  3. Maxim Ovcharenko, « Les étrangers ont apporté une contribution significative au développement du secteur agraire de l'Ukraine », sur Національний Промисловий Портал en français,‎ (consulté le 6 octobre 2018)
  4. a b et c « Michel Terestchenko, un Français en lice pour la présidentielle ukrainienne », sur La Croix, (consulté le 3 octobre 2018).
  5. Sébastien Gobert, « Michel Terestchenko, un Français à l’assaut de la présidence ukrainienne », sur Mediapart (consulté le 7 juin 2019)
  6. https://www.pravda.com.ua/news/2019/01/3/7202907/
  7. (uk) « Виборчий список. Політична партія "Рух Нових Сил Михайла Саакашвілі" », sur le site de la Commission électorale centrale d'Ukraine.
  • Portail des entreprises
  • Portail de la politique
  • Portail de l’Ukraine