Marvin Lewis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pour les articles homonymes, voir Lewis.
Marvin Lewis
Lewis avec les Bengals de Cincinnati en 2013.
Nom complet Marvin Ronald Lewis
Nationalité  États-Unis
Naissance
à McDonald (Pennsylvanie)
Position Linebacker
Carrière universitaire ou amateur
? Bengals d'Idaho State

Carrière d'entraîneur
A entraîné Bengals d'Idaho State
Entraîneur des linebackers (1981-1984)
49ers de Long Beach State
Entraîneur des linebackers (1985-1986)
Lobos du Nouveau-Mexique
Entraîneur des linebackers (1987-1989)
Panthers de Pittsburgh
Entraîneur des linebackers (1990-1991)
Steelers de Pittsburgh
Entraîneur des linebackers (1992-1995)
Ravens de Baltimore
Coordinateur défensif (1996-2001)
Redskins de Washington
Entraîneur assistant et coordinateur défensif (2002)
Bengals de Cincinnati
Entraîneur principal (2003-2018)
Activité Depuis 1981
Palmarès Super Bowl XXXV comme coordinateur défensif des Ravens
Entraîneur de l'année 2009
Bilan Total : 131-129-3
Saison régulière : 131-122-3
Phase finale : 0-7

Marvin Lewis (né le à McDonald dans l'État de Pennsylvanie aux États-Unis est un entraîneur américain de football américain. Il a dernièrement été entraîneur principal pour les ­Bengals de Cincinnati dans la National Football League (NFL) pendant 16 saisons.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a joué au football américain universitaire comme linebacker pour les Bengals de l'Université d'État de l'Idaho. Après avoir gradué de l'université, il reste au sein d'Idaho State en tant qu'entraîneur des linebackers des Bengals et occupe ce poste pendant quatre saisons (1981 à 1984). Il a par la suite été entraîneur des linebackers pour les 49ers de Long Beach State, les Lobos du Nouveau-Mexique puis les Panthers de Pittsburgh avant d'être embauché pour la première fois par une équipe de la NFL, les Steelers de Pittsburgh, comme entraîneur des linebackers en 1992[1].

Après quatre saisons avec les Steelers, il rejoint en 1996 les Ravens de Baltimore comme coordinateur défensif, sous les ordres de l'entraîneur principal Brian Billick. Il remporte avec les Ravens le Super Bowl XXXV contre les Giants de New York, avec une défense qui n'a concédé que 7 points. Lewis a en effet dirigé la meilleure défense de la ligue, en étant l'équipe qui a concédé le moins de points et de yards par la course durant la saison 2000[2],[3].

En 2002, il est considéré pour le poste d'entraîneur principal des Buccaneers de Tampa Bay par le manager général Rich McKay, mais les propriétaires de l'équipe sont peu enclin de donner le poste à un entraîneur à caractère défensif après le renvoi de Tony Dungy. Il rejoint finalement les Redskins de Washington comme coordinateur défensif et assistant entraîneur sous Steve Spurrier[4].

En 2003, il est nommé entraîeur principal des Bengals de Cincinnati[5]. En 2005, il mène les Bengals à une première participation en matchs éliminatoires depuis 1990, sans toutefois remporter le premier tour.

Il remporte le titre d'entraîneur de l'année dans la NFL pour la saison 2009 en menant les Bengals à une fiche de 10-6 pour le premier rang de la division AFC North et une place en éliminatoires après avoir terminé la saison dernière avec seulement 4 victoires. Malgré cinq saisons de suite en se qualifiant pour la phase éliminatoire (2011 à 2015), Lewis ne parvient pas à remporter un match éliminatoire avec les Bengals.

Le 31 décembre 2018, Lewis et les Bengals mettent fin à leur association d'un commun accord après avoir dirigé l'équipe pendant 16 saisons[6].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Marvin Lewis Record, Statistics, and Category Ranks », sur www.pro-football-reference.com (consulté le 1er janvier 2019).
  2. (en) « Best Ravens Team Ever: 2000 », sur www.espn.com (consulté le 1er janvier 2019).
  3. (en) « Marvin Lewis recalls fond memories of Ravens as he prepares for possible farewell to Bengals », sur www.wcpo.com (consulté le 1er janvier 2019).
  4. (en) « This Is Ridiculous! », sur www.orlandosentinel.com (consulté le 1er janvier 2019).
  5. (en) « Marvin Lewis will try to resurrect Bengals », sur www.mtstandard.com (consulté le 1er janvier 2019).
  6. (en) « Bengals, Marvin Lewis Mutually Decide To Part Ways », sur www.bengals.com (consulté le 1er janvier 2019).
  • Portail du football américain
  • Portail des États-Unis