Martin Mörck

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche
Martin Mörck
Naissance
(63 ans)
Göteborg
Nationalité
Activités

Martin Mörck (né le à Göteborg en Suède)[1] est un graveur norvégien de timbres-poste. Il habite tantôt sur une petite île suédoise, tantôt à Copenhague.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né d'un père graphiste et peintre, et d'une mère artiste textile, il échoue à finir ses études de pêche puis de constructions de navires. En 1975, après des études d'art, il apprend l'art de la gravure sous la direction d'Arne Wallhorn de la Poste suédoise. Son premier timbre-poste gravé est émis en 1977 en Suède : il représente une chouette hulotte.

Depuis 1977 pour les administrations postales de pays nordiques principalement, ainsi que d'autres pays dont la France et Monaco.

Par ailleurs, il illustre des livres ; il grave et peint à l'aquarelle des poissons et des paysages.

Livre[modifier | modifier le code]

  • (sv) Porträttgravyr på sedlar och frimärker, Carlsson bokförlag AB, Stockholm, 2000, (ISBN 9172039728).

Timbres-poste[modifier | modifier le code]

Canada[2][modifier | modifier le code]

Danemark[modifier | modifier le code]

Îles Féroé[modifier | modifier le code]

France[modifier | modifier le code]

Les timbres suivants ont été dessinés et gravés par Mörck :

Monaco[modifier | modifier le code]

  • « Europa : Sainte Dévote» et « Port Hercule », 5 mai 1997, premiers timbres de Monaco gravés par Mörck.
  • « Innocent IV crée la paroisse de Monaco par la bulle du 6 décembre 1247 », gravure, 30 novembre 1997.
  • « Pour un sport sans violence », gravure, 4 septembre 1998.
  • « Jumping international de Monte-Carlo », gravure, 16 avril 1999.
  • « Centenaire du musée océanographique », gravure, 25 avril 1999.
  • « Vierge à l'Enfant » d'après une peinture de Simone Cantarini (XVIIe siècle), gravure, 13 décembre 1999.
  • « Exposition philatélique internationale Wipa 2000 à Vienne », dessin et gravure, 30 mai 2000.
  • « Princesse Stéphanie de Monaco, présidente de l'Amapei », gravure, .
  • « Exposition philatélique internationale Belgica 2001 à Bruxelles », dessin, 9 juin 2001.
  • Triptyque : portraits de Rainier III et d'Albert et palais princier, . Les dessins sont de Czesław Słania pour Rainier III et de Patrice Merot pour les deux autres timbres. C'est le dernier timbre à l'effigie de Rainier III émis de son vivant.
  • « Noël », dessin de Jean-Louis Marazzani, 3 octobre 2005.
  • Effigie d'Albert II, première série d'usage courant de son règne, dessinée par Thierry Mordant, .
  • « Campagnes princières en Arctique », 10 avril 2006.
  • « World Philatelic Exhibition Washington 2006 », .
  • « Noël », 2 octobre 2006.
  • Effigie d'Albert II, 2e série d'usage courant de son règne, dessinée par Guéorgui Chichkine, .
  • « Centre cardio-thoracique » et « Institut monégasque de médecine et de chirurgie sportive depuis 2006 », dessinés par Cyril de La Patellière, .

Suède[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Conversation avec… Martin Mörck », entretien avec Jean-François Decaux, paru dans Timbres magazine no 62, novembre 2005, pages 32-34.
  • « Dis l'artiste, dessine-moi le timbre de tes rêves », entretien paru dans l'Écho de la timbrologie no 1804, pages 12-13. Le timbre présenté par Mörck lui permet d'évoquer ses voyages annuels au Groenland et les peintures des paysages glaciaux qu'il y réalise.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche biographique sur le site des Bibliothèque et Archives Canada, écrite avant 2004 (page consultée le 10 octobre 2006). Le lien « timbre relié » permet de consulter les notices des timbres auxquels a participé Mörck.
  2. Timbres du Canada réalisés par Mörck sur le site des Bibliothèque et Archives du Canada.

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Portail de la philatélie